Connect with us

Mode

Cette brosse à dents sauve le monde

admin

Published

on


Un dimanche matin ensoleillé de septembre, entre mon café et mes tartines je zone tranquillement sur Facebook quand soudain, je tombe sur ça :

Une petite vidéo promotionnelle pour une marque de brosses à dents en bambou qui nous explique que chacune de leur brosse à dents vendue contribue à diminuer les 12 000 tonnes de déchets par an que constituent les brosses à dent.

Une brosse à dents en bambou c’est chouette, c’est compostable, c’est sans chimie, le bambou ça pousse bien, ça demande peu d’eau, pas d’engrais ou de pesticides.

C’est formidable.

C’est formidable mais je n’en PEUX PLUS de ce genre de messages. J’en ai assez souvent parlé sur les réseaux sociaux et alors que ce matin là je m’apprêtais à en faire une story instagram je me suis dit hé tant qu’à faire autant écrire un article – hashtag je tire mon inspiration de tous bords, admirable n’est-ce pas -, que le truc reste gravé dans la roche jusqu’à ce que le monde explose.

LES PETITS PAS

Je suis la première à aimer les petits pas. Les petits pas, les petits gestes, les petites pensées du quotidien, c’est bien c’est très bien. Prendre des décisions simples comme arrêter l’eau en bouteille, se tourner vers plus de vrac, acheter de seconde main, utiliser des cotons réutilisables, j’en passe et des meilleurs, sont des gestes qui m’ont toujours semblé à la portée de tous, économiques, intelligents et utiles.

Aujourd’hui plus que jamais il me semble primordial d’éveiller les consciences, de dire haut et fort que non on ne peut plus vivre « comme avant » et on doit arrêter de nourrir excessivement l’individualisme dont nous sommes tous un peu victimes. Mais qui ne s’est jamais demandé « à quoi bon ? ». À quoi bon se féliciter de ne sortir se poubelle que toutes les 2 semaines quand, sur le pallier d’à côté le voisin laisse dégueuler la sienne tous les 7 jours ? À quoi bon se tourner vers des marques de mode plus respectueuses de l’environnement quand on voit des personnes sortir de chez Primark avec 3 sacs géants remplis de fringues produites dans des conditions à gerber à tous les niveaux ? À quoi bon manger bio puisque de toute façon on va tous crever d’un cancer à cause des nano-particules à cause de ceux qui roulent au diesel et n’aiment pas faire du vélo ?

À quoi bon faire des efforts quand on nous répète constamment qu’on n’en fait pas assez ?

N’en déplaise à certains, je reste persuadée que bien que l’intérêt premier de la conscience écologique soit tourné vers la planète et une envie de « sauver », il n’en reste pas moins quelque chose d’assez égocentré, au travers du quel on se réjouit de « faire mieux ». Derrière beaucoup de gestes je pense qu’il se cache ce besoin de se déculpabiliser.

Et ce n’est pas un mal en soi. Loin de là. La culpabilité on en a assez parlé par ici, c’est de la merde. Ni plus ni moins. Quelle qu’en soit l’origine, la source, les fondements, c’est une émotion toxique. Et agir pour se débarrasser de cette culpabilité (quelle qu’elle soit et quelle qu’en soit la source, ça marche pour tout) est une action réellement positive.

Mais en matière d’écologie on a passé il y a longtemps le stade du « on nous prendrait pas pour des cons, là, à tout hasard ? ».

CULPABILITÉ JE CRIE TON NOM

Je me sens plutôt bien placée pour aborder la question de la sur-culpabilisation pour la simple et bonne raison que je parle d’écologie et de trucs « green » depuis des années, je suis des tas de blogs, comptes instagram, de pages facebook liés à ce sujet et s’il y a bien une chose que je ne supporte plus c’est d’être constamment confrontée à la SUR-culpabilisation des individus.

Quels que soient tes efforts on arrive toujours et de façon quasi systémique à te remettre le nez dans ton caca pour te dire « euh ouais mais pardon mais en fait tu fais ça c’est pas du tout écolo, t’es un mytho écolo, t’as le malheur de continuer à respirer et pis alors super l’utilisation d’internet plus polluant tu meurs et oh ben génial tu manges plus de viande mais et le cuir alors ? Et les produits laitiers tu y penses ? Comment ça tu manges du SOJA ?! DÉFORESTATIIIIIIION ! T’es au courant que ton tee-shirt a été fabriqué dans des conditions dégueulasses ? Tu te soucies de l’environnement ? Et les humains alors, HEIN LES HUMAINS ?? Le véganisme/écologie/zéro déchet, quelle mode de merde que tout le monde va zapper dans 3 mois comme les horribles baskets Balenciaga… COMMENT ÇA TU AS ENCORE L’EAU COURANTE ET L’ÉLECTRICITÉ CHEZ TOI MAIS TU TE FOUS DE NOTRE GUEULE OU COMMENT ÇA SE PASSE ??? »

Et ça vaut sur internet comme dans la vie de tous les jours. Tout. Le. Putain. De. Temps.

Alors bien entendu il ne faut surtout pas laisser de côté le biais psychologique qui pousse quasi inexorablement une grande partie des gens à réagir négativement face à quelqu’un qui fait les choses différemment d’eux, ou qui fait à priori « plus d’efforts ». Ça nous ramène à nos imperfections, on le vit mal, on est fâché, on s’en prend aux autres. Classique et humain.

Mais au delà de ça j’aimerais qu’on s’arrête une minute sur le cas de la SOCIÉTÉ. Oui en majuscule et en gras.

LA PAILLE ET LA POUTRE

On n’a jamais vécu dans une société qui prend autant la planète pour une poubelle mais de l’autre côté on n’a jamais vécu dans une société aussi culpabilisante.

Cette pub pour la brosse à dent en bambou est un exemple parfait. De même que, cet été, l’histoire des pailles en plastique. De même que les véhicules individuels. De même que 1 million d’autres trucs avec lesquels on nous rabat les oreilles depuis des années en nous disant que c’est pas bien on est vraiment méchants et on pense qu’à nous.

Quand à côté de ça les filets de pêche abandonnés représentent 46% du plastique dans les océans contre 0,03% pour les pailles.

Quand à côté de ça 100 entreprises dans le monde seraient responsables de 70% des gaz à effet de serre.

Quand à côté de ça des marques comme Burberry brûlent pour plus de 30 millions d’euros de trench-coat mon cul et de sacs à mains.

Quand à côté de ça 60 des plus gros bateaux de transport polluent autant que toutes les voitures du monde.

Mais non. Toi on vient te faire chier parce que tu as une Senseo et qu’hier, dans ton jean Zara, tu as pris une paille chez Mc Do pour boire ton Sprite.

On te fait croire que si la planète est devenue une déchetterie et qu’on va tous mourir c’est de ta faute à toi pauvre citoyen lambda, c’est de ta faute parce que putain t’es relou en fait, si tu achètes cette brosse à dent en bambou tu peux sauver le monde… SAUVER LE MONDE ! Tu ne sais pas lire ou tu ne sais pas lire ? Et, toi, tu ne le fais pas. Vieille raclure d’égoïste, va.

BIS REPETITA

Alors attention hein, je ne reviendrai jamais, ô grand jamais sur l’importance des petits pas et des actions individuelles. Parce que chaque action positive effectuée en ce bas monde nous permet de nous sentir de meilleurs humains et donc d’être de meilleurs humains tout court. Et ça, ça n’a pas de prix. Mais aussi parce que les industries suivent les consommateurs (oui, nous vivons toujours dans une société capitaliste, déso pas déco, c’est pas prêt de changer faut faire avec hein). Si ces dernières années tout le monde se met à jouer dans la cour de l’éthique ce n’est pas pour rien. C’est parce que les individus, les consommateurs (et donc leur pognon *insérer un clip de Abba*) ont envoyé des messages, encore et encore et encore et encore et encore…

Et en ce qui me concerne je n’arrêterai jamais de prôner les petites actions et de les saluer, qu’elles soient faites par des individus ou par des multi-nationales, mais il me semble qu’il est temps de comprendre que les actions d’envergure viendront des grands. Des entreprises, des gouvernements, des lobbys, j’en passe et des pire.

Alors la prochaine fois que l’on verra quelqu’un faire un effort, même si ce n’est que votre grand-mère qui comprend enfin que les bouteilles en plastique il faut les mettre dans le bac de recyclage et pas dans la poubelle, soutenons-le au lieu de lui dire que ce n’est pas assez.

Et saluons toutes les initiatives quelles qu’elles soient, sans hiérarchie, sans « ça ça sert à rien ! C’est ça qui faut qu’on fait ! ». Et n’hésitons pas aussi à dire aux marques qu’elles nous font royalement chier avec leurs messages de merde à la sauce « cette brosse à dents sauve le monde ».

☮️



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mode

Les aventuriers de Kids on the Moon

admin

Published

on

By


Créer des pièces confortables, vivantes et pointues, inspirées de l’imaginaire créatif des enfants : voici le mantra de Kids on the Moon. Pour la collection printemps-été 2019, la marque polonaise dévoile des silhouettes looses, aérées, empreintes de vibes estivales et de souvenirs d’enfance. Avec des imprimés minimalistes, des couleurs douces, du lin et coton pur.

Chaque saison, Kids on the Moon conte des histoires à travers des modèles drôles et conforts pour tous les jours. Cette saison, la collection”Playground” se veut être le compagnon des folles escapades et des rêves en grand. Ambiance sortie de plage et cheveux salés. Des robes et jupes légèrement  tie & dye, des tee-shirts et pulls loose à messages pour laisser place à l’imagination enfantine et leur créativité débordante.

Un collection pensée pour les petits curieux, les rêveurs et avides de nouvelles aventures. Avec comme terrain de jeu, le monde entier.


kidsonthemoon.com



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Mode

Pink lady by Karla Jean Davis

admin

Published

on

By


Look crazy pour Olive aujourd’hui. Vêtue d’une robe créateur de Caroline Bosmans associée à des chaussettes sportswear, elle est pile dans la tendance Athleisure!


Karla Jean Davis/ Réalisatrice/ USA

Deux filles: Olive et Ora

Excentrique/ Crazy/ décalé


 



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Mode

Bobo Choses – To Make a Garden

admin

Published

on

By


La marque espagnole sort sa nouvelle collection printemps/été 2019 “To Make a Garden”. Et cette saison, elle sensibilise à la protection des abeille. Comment ? En s’occupant de son jardin, en plantant, encore et encore. Un petit pas pour de grands résultats !



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Affaires3 semaines ago

Le stress financier affecte-t-il votre santé physique et mentale ?

Affaires3 semaines ago

Les plans de location avec option d’achat vous conviennent-ils?

Affaires3 semaines ago

Utiliser votre auto comme garantie pour un prêt : ce qu’il faut savoir

Affaires3 semaines ago

Les fraudes par carte de crédit sont de plus en plus fréquentes – quoi faire si vous en êtes victime

Affaires3 semaines ago

Vous achetez une maison? Attention à la fraude hypothécaire

Affaires3 semaines ago

Cinq arnaques susceptibles de tromper même les personnes les plus avisées – comment vous protéger

Affaires3 semaines ago

Les inconvénients financiers d’être trop aimable

Affaires3 semaines ago

Voici une astuce simple pour s’enrichir

Affaires3 semaines ago

Faites fructifier vos placements en un clic

Affaires3 semaines ago

Utiliser pour la première fois des services bancaires au Canada

Affaires3 semaines ago

Le prix de l’essence trop élevé? Ce qu’il faut savoir à propos des véhicules électriques

Affaires3 semaines ago

Magasiner pour un véhicule en 2019

Actualités2 mois ago

Recensement: Statistique Canada révise sa question sur l’origine ethnique

Actualités2 mois ago

Pénurie d’infirmières: le gouvernement dévoile sa stratégie

Actualités2 mois ago

Commerce.Au Canada, les vins des colonies israéliennes ne peuvent plus porter la mention “Produit d’Israël”

Actualités2 mois ago

Le Bloc québécois, plus nécessaire que jamais

Uncategorized2 mois ago

Les clients de Desjardins, pas les bienvenus partout

Actualités2 mois ago

« Ce climat de violence est inacceptable » : les députés LRM inquiets après de nouvelles dégradations de permanences

Actualités2 mois ago

Hyundai enquêtera sur l’explosion d’une Kona EV électrique à Montréal

Actualités2 mois ago

Statistique Canada revoit sa question sur l’origine ethnique dans le recensement

Anglais11 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie11 mois ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais9 mois ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais9 mois ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition11 mois ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition10 mois ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais8 mois ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais7 mois ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Styles De Vie12 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Mode9 mois ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais10 mois ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Anglais10 mois ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais12 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Anglais8 mois ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Anglais11 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Technologie7 mois ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais8 mois ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Styles De Vie9 mois ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Anglais8 mois ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Styles De Vie8 mois ago

quel avenir pour le Carré des Horlogers?

Trending