Connect with us

Styles De Vie

Lotus d’Or, la petite chaussure chinoise exposée pour la première fois à Paris

Published

on


Le Patronage laïque Jules Vallès présente 41 pièces uniques dans l’exposition «Lotus d’Or: l’art de la petite chaussure dans la Chine ancienne» jusqu’au 31 octobre (Paris XVe). Un événement hautement symbolique alliant la coutume chinoise des «pieds bandés» pour les femmes et l’art de la broderie ancestrale.

L’exposition «Lotus d’Or: l’art de la petite chaussure dans la Chine ancienne» revêt un caractère exceptionnel tant par ses objets que par son sujet, qui reste encore tabou en Chine. La tradition chinoise a voulu que 2 milliards de femmes durant plus d’un millénaire, soit six dynasties, subissent la coutume du pied bandé, soit pied de lotus de 3 pouces (environ 7,5 cm), taille idéale.

Entre tradition et art

Cendrillon chinoise après 1949, ethnie Zhuang, province du Guangxi.
Cendrillon chinoise après 1949, ethnie Zhuang, province du Guangxi. Lotus d’or

Le commanditaire de cette exposition est la société Guojia Wenbo, basée à Shanghai, qui réalise une base de données des objets du patrimoine culturel chinois. Elle a réussi à convaincre trois collectionneurs chinois de prêter ensemble, pour une première mondiale, leurs collections. Ces 41 petites chaussures datent de 1661 à 1949, année de l’interdiction officielle de la pratique des pieds bandés par la République populaire de Chine. En accord avec le ministère de la Culture chinois, l’organisateur a choisi un lieu d’exposition public et laïque français. Le jour du vernissage, un des collectionneurs présents insiste sur le véritable objectif de sa collection: l’excellence de la broderie chinoise. Cette dernière est l’une des plus anciennes du monde et reste un patrimoine vivant, qui concerne la tradition chinoise sur plusieurs millénaires. Stéphane Gaulier, directeur du Patronage, rappelle dans son discours, d’une part les souffrances endurées par ces femmes qui par la contrainte ont été empêchées de s’émanciper et, d’autre part, l’art de la confection de la broderie en Chine avec son originalité, son raffinement et son savoir-faire… «L’exposition de ces petites chaussures ne serait-elle pas la réparation d’un châtiment? La petite chaussure n’est pas sans rappeler son pendant européen le corset.»

Le pied, source de fantasmes érotiques

Chaussures à la cour (dynastie Qing), province du Shanxi.
Chaussures à la cour (dynastie Qing), province du Shanxi. Lotus d’or

Même combat! Dans les deux cas, le corset et les chaussures dénotent une volonté d’esthétisme voulue par les hommes. «La petite chaussure participe à quelque chose qui est essentiel à la culture chinoise, qui est un érotisme du pied» explique Daniel Bergez, commissaire de l’exposition. Dès l’âge de cinq ans, on tirait les quatre orteils vers le talon, laissant le gros orteil libre. En le bandant très fort, le pied ainsi disposé devenait une sorte de cheville hypertrophiée. «Il en résulte une métamorphose du corps des femmes qui ne pouvaient se déplacer que très mal aisément, avancer à petits pas avec une démarche ondoyante à laquelle la société patriarcale accorde une valeur érotique. En cela, toutes ces petites chaussures sont investies dans l’imaginaire amoureux». Cette coutume a d’abord atteint les femmes de la haute société puis s’est diffusée dans la grande bourgeoisie. Elle n’était pas pratiquée dans le monde rural, les pauvres ayant besoin de pouvoir marcher pour aller travailler aux champs. Cette civilisation où l’homme domine s’en satisfait parfaitement, la femme dont la marche est ralentie, est ainsi recluse chez elle.

L’importance du rituel du mariage

Lotus d'or Fécondité, (milieu de la dynastie Qing), province du Zhejiang.
Lotus d’or Fécondité, (milieu de la dynastie Qing), province du Zhejiang. Haluki

Chaque type de chaussures rythme les moments de la vie quotidienne. Les femmes brodent elle-même leurs chaussures, d’où cette maîtrise de la technique de la broderie. Les matières – coton, soie et bois – jouent avec les couleurs vives: or, bleu de Chine, garance… dont chacune a une signification. Vert bonheur, bleu et violet fécondité… Dans la culture chinoise, tout est signe. Ainsi on peut découvrir dans les vitrines des chaussures de cour, de fiançailles, celle pour les personnes âgées… Celles de mariage ont un rôle déterminant dans le rituel. La petitesse du pied rend la jeune fille désirable pour son futur époux. Au moment du mariage, trois paires étaient successivement utilisées. La dernière était déposée sur la couche nuptiale. Elle contenait à l’intérieur sur la semelle des dessins érotiques et quelques conseils sexuels.

«Derrière leurs vitrines, ces jeux de chaussures de petites tailles, d’une utilité instrumentale et domestique, ont beaucoup à nous dire. Chacune est une espèce de microcosme, un petit monde en réduction, un condensé de culture, d’histoire, d’émotion, d’existence, de douleur, de souffrance et naturellement de tradition chinoise» justifie Daniel Bergez.

Et Stéphane Gaulier de conclure: «parce qu’elles témoignent d’un passé et d’une histoire singulière de la condition féminine en Chine, parce qu’elles ne sont plus corrélées aujourd’hui à des supplices, on peut apprécier ces chaussures tels des objets d’art, dégagés de ce passé. Elles nous montrent un savoir-faire qui perdure aujourd’hui à travers la Chine, notamment sur des chaussures à taille normale».

Lotus d’Or: l’art de la petite chaussure dans la Chine ancienne. Patronage laïque Jules Vallès. 72, avenue Félix Faure (XVe). Du 1er au 31 octobre 2018. Entrée libre. Lundi de 14h à 22h ; du mardi au vendredi de 10h à 22h ; samedi de 10h à 18h. Pendant les vacances scolaires, du lundi au vendredi de 10h à 18h.



Source link

قالب وردپرس

Styles De Vie

L’Aston Martin Valkyrie, une merveilleuse mécanique

Published

on

By


NOUVEAUTÉ – L’Hypercar de la marque Anglaise sera équipée d’un V12 atmosphérique de 1000 chevaux, tournant à 11 100 tours/minute.

Des véhicules produits en petite série pour la route, visant à homologuer un modèle en compétition. Un principe qui fera ressurgir de nombreux souvenirs enfouis dans l’esprit des passionnés de course automobile et des amateurs de voitures d’exception. Dans les années 1980, la réglementation du Rallye «Groupe B» avait imposé ce type de dispositions, et donné naissance, par exemple, aux tonitruantes Peugeot 205 T16 et autres Audi Sport Quattro.

Dans les années 1990, la catégorie GT1 de la célèbre épreuve des 24 heures du Mans à également permis la création de voitures de course pour la route, à l’image des Porsche 911 GT1, McLaren F1, Mercedes CLK-GTR ou Nissan R390. Ce procédé a disparu par la suite, mais en 2021, l’histoire va se répéter sur le circuit de la Sarthe avec la nouvelle catégorie Hypercar.

Les 175 exemplaires de la Valkyrie sont tous vendus, à un tarif avoisinant pourtant les trois millions d'euros.
Les 175 exemplaires de la Valkyrie sont tous vendus, à un tarif avoisinant pourtant les trois millions d’euros. Aston Martin

Le modèle qu’Aston Martin va faire circuler sur nos routes en vue d’aligner un bolide sur la grille de départ en 2021, se nomme Valkyrie. Il sera produit à 175 exemplaires, mais tous ont déjà trouvé preneur, à un tarif avoisinant pourtant les trois millions d’euros. La marque Anglaise a souhaité lui conférer le moteur thermique le plus pur et le plus performant possible. Résultat: les turbos, bien que plébiscités sur les modèles de sport actuels, ont ici été écartés pour laisser la place à un V12 atmosphérique.

Grâce au concours de Cosworth, la mécanique de la Valkyrie, d’une cylindrée de 6,5 litres, développe 1000 chevaux et 740 Nm de couple. Soit un rendement exceptionnel de 153,8 chevaux par litre sans l’aide d’aucune suralimentation. Mieux encore: la puissance maximale est atteinte à 10 500 tours/minute, et le plaisir se prolonge éventuellement jusqu’à 11 100 tours/minute! Des chiffres qu’aucune voiture homologuée pour la route ne peut revendiquer. Autre prouesse, le bloc ne pèse que 206 kilos malgré sa forte cylindrée. Il sera certes couplé à un système d’hybridation, mais les caractéristiques de ce dernier demeurent pour le moment inconnues.

Cette catégorie hypercar va rendre les courses d’endurance encore plus palpitantes, mais aussi créer une nouvelle génération d’engins repoussant à nouveau les limites de la performance, tout en étant passionnantes par leurs choix techniques variés. La Mercedes-AMG Project One, par exemple, ose même embarquer une mécanique héritée d’une monoplace de la catégorie reine, la Formule 1.

La puissance maximale est atteinte à 10 500 tours/minute, et le plaisir peut être prolongé jusqu'à 11 100 tours/minute!
La puissance maximale est atteinte à 10 500 tours/minute, et le plaisir peut être prolongé jusqu’à 11 100 tours/minute! Aston Martin



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Styles De Vie

Vincennes en Anciennes, les véhicules d’époque paradent dans Paris

Published

on

By


ÉVÉNEMENT – La 19 ème édition de la Traversée de Paris en anciennes aura lieu le dimanche 13 janvier, sur le thème de la bande dessinée.

Les anciennes sont de retour à Paris. La 19 ème Traversée de Paris accueillera plus de 700 véhicules ayant dépassé les 30 ans d’ancienneté. Des voitures, des motos, mais aussi des bus, des tracteurs, des vélos et des utilitaires légers. La bande dessinée est le thème à l’honneur.

L’automobile a souvent eu un rôle important dans la BD, et de nombreux modèles peuvent être aperçus en feuilletant certains albums. Parmi les voitures emblématiques le plus souvent croquées qui participeront à la Traversée de Paris: la Citroën 2CV (Tintin, Boule et Bill), les Porsche de Ric Hochet, la Ford T, héroïne d’une série de 15 albums de Francis et Maurice Tillieux, la Jeep (Tintin), la Morgan Plus 4 (Blake et Mortimer), la Cadillac Eldorado (Canardo), la Renault Dauphine (dans la série Lucien), la Citroën DS, la Volkswagen Coccinelle, la Fiat 500 ou encore la Citroën Traction avant (série Les enquêtes de Margot).

Même si cet événement risque de vous faire retomber en enfance, il ne faudra pas s’attendre à apercevoir la Turbotraction de Spirou ou une Vaillante sortie des aventures du célèbre Michel Vaillant! Comme à l’accoutumée, il est possible de suivre la Traversée de Paris à bord de bus anciens, au prix de 10 euros (nombre de places limitées).

PRATIQUE

Date: dimanche 13 janvier 2019

Départ: entre 8h et 8h45 de l’esplanade du château de Vincennes

Arrivée: vers 12 h/12h30 à l’esplanade du château de Vincennes où une partie des voitures sera exposée jusqu’à 15h

Bus anciens: 10 euros – réservation: http://www.vincennesenanciennes.com/2018/11/15/inscription-19eme-traversee-de-paris-hivernale-des-vehicules-depoque/

La 19 ème Traversée de Paris accueillera plus de 700 véhicules ayant dépassé les 30 ans d'ancienneté.
La 19 ème Traversée de Paris accueillera plus de 700 véhicules ayant dépassé les 30 ans d’ancienneté. Vincennes en Ancienne



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Styles De Vie

Les meilleurs clubs de jazz de Paris

Published

on

By


Certains signes ne trompent pas. Depuis quelques mois, ça swingue de nouveau à Paname, dans les clubs, les bars d’hôtel et autres nouvelles scènes parisiennes accueillant des talents prometteurs. Le Figaroscope ausculte cette fièvre jazzy, en claquant des doigts pour mieux prendre la mesure du phénomène.

Les clubs mythiques tiennent la note

Sans eux, le jazz parisien n’aurait pas la même renommée. Aujourd’hui, ces lieux légendaires tiennent plus que jamais la cadence.

Le Baiser Salé. Décidément, il s’en passe des choses rue des Lombards en 1983. Quelques mois après son confrère, le Baiser salé ouvre ses portes à l’initiative des trois Gibson’s Brothers autour d’une ligne directrice: le jazz fusion (appelé jazz-rock) et les musiques métissées. Là-bas naissent des groupes comme Chic Hot et certains musiciens comme Sylvain Luc et Stéphane Belmondo s’y sont retrouvés.

Le Baiser Salé. 58, rue des Lombards (Ier). Tél.: 01 42 33 37 71.

Le Sunset/Sunside, rue des Lombards (Ier).
Le Sunset/Sunside, rue des Lombards (Ier). Michel Vespasien

Le Sunset/Sunside. En 1983, le Sunset est le premier des trois clubs à s’installer rue des Lombards au numéro 60 de la rue. À l’étage le restaurant perdure et le bar américain au sous-sol est remplacé par le club de jazz En 2001 le club s’agrandit avec la naissance du Sunside à la place du restaurant. Dès lors l’endroit promeut deux identités musicales: le Sunset se consacre au Jazz acoustique, à l’électro-jazz et à la world music quand le Sunside accueille des concerts de jazz acoustique.

Le Sunset/Sunside. 60, rue des Lombards (Ier). Tél.: 01 40 26 46 60. 

Le Duc des lombards. Dernier né de la rue du centre de Paris, le Duc des Lombards ouvre en 1984. Après plusieurs changements de propriétaires, il est racheté en 2007 par Gérard Brémond, copropriétaire de TSF Jazz. Aujourd’hui la programmation du club est assurée par le directeur d’antenne de la station consacrée au Jazz.

Le Duc des Lombards. 42, rue des Lombards (Ier).  Tél.: 01 42 33 22 88.

Le Petit Journal Saint-Michel. Dans la pure tradition du Saint-Germain de l’après-guerre, baigné dans le Jazz, Le Petit Journal Saint-Michel accueille depuis 1971 dans sa cave des musiciens spécialisés dans le Jazz Nouvelle Orléans.

Le Petit Journal Saint-Michel. 71, bd Saint-Michel (Ve).  Tél.: 01 43 26 28 59.

Les nouvelles scènes reprennent le flambeau

Entre la Petite Halle, la Gare, la péniche Le Marcounet ou le Bal Blomet, le jazz se redéploie vers de nouveaux lieux qui ne manquent pas de charme…

Le Bal Blomet, histoire d’un retour. D’accord, glisser le Bal Blomet dans la catégorie des nouveaux lieux de jazz parisiens est un rien anachronique pour le plus ancien club de jazz d’Europe! Mais, à notre décharge, il a rouvert ses portes l’année dernière après une rénovation quasi intégrale sans perdre l’esprit des lieux. Avec un restaurant et une grande salle de 250 places, il s’impose dans la programmation de la capitale grâce à sa volonté de tisser le lien entre son histoire, les bals nègres des Années folles et de Joséphine Baker, puis les concerts de Sidney Bechet, la période Ubu, l’existentialisme et enfin la Nouvelle Vague… La programmation n’est pas uniquement jazz, mais le souffle du swing imprègne fortement les murs. Parmi les soirées à ne pas manquer, celles animées par le saxophoniste Raphaël Imbert, le pianiste Johan Farjot et des invités. «Les 1 001 Nuits du jazz» propose, un jeudi sur deux, une soirée thématique au cours de laquelle il retrace un pan de l’histoire de cette musique. Le prochain rendez-vous (jeudi 15 décembre) est sur le thème du jazz dans la chanson française avec Amandine Bourgeois en chanteuse multicarte. 

Le Bal Blomet. 33, rue Blomet (XVe). Tél.: 07 56 81 99 77. Concerts du mer. au sam.

La Petite Halle, indus jazz. Elle se cache un peu sur la façade ouest de la Grande Halle, dans ce XIXe qui s’impose comme le nouveau quartier du jazz, avec la Gare, les rendez-vous jazz de la Cité de la musique et son festival de fin d’été Jazz à la Villette. Mais la façade toute vitrée de la Petite Halle, son jardin, son long bar et sa large scène imposent le respect. Les amateurs de jazz parisiens, qui avaient coutume de se glisser dans des caves étroites, sont presque désorientés dans ce décor industriel et spacieux. Le lieu est piloté par Renaud Barillet (la Bellevilloise) et la programmation musicale par Reza Ackbaraly (festival Jazz à Vienne, Qwest TV). La programmation se veut moderne et éclectique, c’est-à-dire ouverte sur les musiques du monde et l’électro. Les nouvelles scènes française, britannique ou américaine connaissent le chemin depuis l’ouverture en 2015.

 La Petite Halle. Parc de la Villette, 211, av. Jean-Jaurès (XIXe).  Tél.: 09 82 25 91 81.  Plat autour de 16 €.  Entrée concert variable  suivant la programmation.

Improvisations  tous azimuts à  La Gare (XIXe).
Improvisations  tous azimuts à  La Gare (XIXe). Edouard Richard/Edouard Richard

La Gare, sur la ligne. Le lieu a un petit côté mystérieux, hors du temps et hors de Paris, avec ses allures de friche, rénovée juste ce qu’il faut pour donner l’impression au bobo qu’il s’encanaille dans un quartier qui n’en est pas vraiment un. Ouverte en août 2017 sous l’impulsion de l’ex-journaliste-street-artist Julien de Casabianca-Caumer, la Gare est posée sur la petite ceinture en face de la Cité des sciences. Son fondateur n’est pas un inconnu du milieu du jazz parisien. Il avait lancé le Laboratoire de la création, faisant émerger des musiciens à la qualité aujourd’hui reconnue comme Yaron Herman, Anne Paceo, Sophie Alour ou Géraldine Laurent. Par la suite, il a piloté la Fontaine, un jazz-club, rue de la Grange-aux-Belles, dont la vocation était de promouvoir la scène française. Ici, l’esprit de découverte reste le même avec des jams des élèves du Conservatoire et des rendez-vous comme celui de Riccardo Del Fra, qui a été contrebassiste de Chet Baker (le mercredi), ou le saxophoniste américain Rick Margitza (le lundi). La clientèle est jeune et mélomane, attirée autant par la qualité des prestations scéniques que par les petits prix des boissons et de l’assiette pour petite faim.  

La Gare. 1, av. Corentin-Cariou, Paris (XIXe). Participation libre.

La péniche Le Marcounet, au fil de l’eau. L’été, elle se place dans le top des terrasses les plus sympathiques de Paris et sa carte de vins naturels attire les amateurs de bons produits à petits prix. Mais la péniche Le Marcounet s’impose aussi, petit à petit, dans le parcours des jazzophiles de la capitale. Ça part un peu dans tous les sens, mais pourquoi pas? Thomas Dutronc y a présenté son dernier album live en septembre et le bal swing anime la place régulièrement. La tradition «jam-session» est respectée avec le quartet du lieu qui accompagne les invités. Au fil de la programmation, les styles se succèdent avec une influence latine (Cuba, Amérique du Sud) assumée et des incursions côté blues.  

La péniche Le Marcounet. Quai de l’Hôtel-de-Ville, près du pont Marie  (IVe). Tél.: 06 60 47 38 52.

» LIRE AUSSI – Les hôtels où écouter du jazz à Paris

INTERVIEW – Le New Morning, une histoire de famille

Laurent de Wilde: «Un club de jazz, ce n’est pas une salle de concerts»

Les concerts et festivals de jazz à réserver à Paris

Paris magnifié par le jazz au Cinéma

LE CONTREPOINT DE NICOLAS D’ESTIENNE D’ORVES – Le blues des «gilets jaunes» à Paris



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Anglais2 minutes ago

Regina Pioneer Village resident says long-term solution needed now – Regina

Technologie21 minutes ago

Une invention d’Intel pourrait décupler l’efficacité des ordinateurs

Actualités33 minutes ago

COP24: «le Québec repart les mains vides», affirme le PQ | PATRICE BERGERON

Arts Et Spectacles44 minutes ago

Une exposition sur le hockey à la Grande Bibliothèque

Affaires1 heure ago

Migrants: Lopez Obrador propose à Trump d’investir en Amérique centrale

Anglais1 heure ago

Ontario government says cannabis stores to be phased in

Actualités2 heures ago

Mises à pied chez Bombardier: les élus québécois se défendent | MYLÈNE CRÊTE

Arts Et Spectacles2 heures ago

Keith Richards annonce avoir réduit l’alcool

Anglais2 heures ago

Council agrees to talks with province about TTC subway upload

Technologie2 heures ago

Californie: un milliardaire crée une app pour éviter des poursuites

Actualités3 heures ago

Brigitte Bishop confirmée à la tête du BIG de Montréal | PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

Affaires3 heures ago

DavidsTea a creusé sa perte au 3e trimestre

Anglais3 heures ago

Friends of Canadians detained in China say they aren’t national security threats

Technologie3 heures ago

Voici à quoi ressemblerait Super Smash Bros. dans la réalité

Actualités4 heures ago

Le corps retrouvé à Sorel-Tracy serait celui de Josée-Marie St-Germain | ISABELLE GRIGNON-FRANCKE

Santé Et Nutrition4 heures ago

Edible Glitter Is Great and I’m Not Afraid to Say It

Arts Et Spectacles4 heures ago

Ten Years Thailand fait entrer la politique au cinéma | SIPPACHAI KUNNUWONG ET DELPHINE THOUVENOT

Anglais4 heures ago

Braiden Jacob’s death now homicide investigation, say Thunder Bay police

Technologie4 heures ago

Facebook a ouvert quelques heures une boutique à Manhattan

Actualités5 heures ago

Sylvain Caron assermenté comme chef du SPVM

Santé Et Nutrition2 mois ago

Gluten-Free Muffins

Anglais1 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais1 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais2 semaines ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Santé Et Nutrition3 mois ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Mode2 mois ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Anglais2 mois ago

No federal party will turn back the clock on the legalization of marijuana

Anglais1 mois ago

Keystone pipeline is Trump’s latest failed attempt to roll back environmental regulations

Affaires3 mois ago

Pas de grève cette semaine à Postes Canada

Actualités2 mois ago

Le fils aîné de Tony Accurso meurt dans une embardée | Daniel Renaud et Vincent Larouche

Technologie2 mois ago

Le nombre de morts par égoportrait ne cesse d’augmenter dans le monde

Anglais2 mois ago

Police presence in Jewish communities across Canada to be increased following Pittsburgh shooting – National

Actualités2 mois ago

La souveraineté est toujours nécessaire, dit Bernard Landry | Denis Lessard

Anglais3 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Mode3 mois ago

Have A Nice Day | Hello it’s Valentine

Mode1 mois ago

W.I.M.A.M.P, la capsule responsable de Bobo Choses 2018

Technologie2 mois ago

La maison connectée, un paradis pour les pirates

Affaires3 mois ago

Taxes sur les importations: Pékin riposte à Washington

Anglais4 semaines ago

‘At whose expense?’: B.C. entrepreneur says small business owners caught in postal strike crossfire

Trending