Connect with us

Affaires

Nouvelle séance éprouvante à Wall Street après des attaques de Trump

Published

on



Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average, a cédé 2,13%, à 25 052,83 points, au plus bas depuis le 23 juillet.


Le Nasdaq a perdu 1,25%, à 7329,06 points, au plus bas depuis le 8 mai. L’indice élargi S&P 500 a cédé 2,06%, à 2728,37 points, son point le plus bas depuis le 3 juillet.


Signe du vent d’inquiétude qui a saisi les investisseurs jeudi, l’indice mesurant la volatilité des marchés (VIX) a atteint un plus haut depuis février, une période où les indices boursiers avaient connu plusieurs séances de chute brutale.


Ce mouvement d’inquiétude a touché l’ensemble des secteurs, et il s’est répandu dans les principales places boursières du monde. À la clôture des places européennes, la Bourse de Paris a fini en net repli (-1,92%), celle de Londres a plongé de 1,94% et celle de Francfort de 1,48%. Milan a abandonné 1,84%, Bruxelles 2,03%, et Amsterdam 1,92%. L’indice suisse a quant à lui reculé de 2,85%.


La Bourse de Hong Kong a clôturé en baisse de 3,54%, Tokyo de 3,89%, tandis que Shanghai a plongé de plus de 5% et Shenzhen de 6,45%.


(IT) Encore très bas


La chute des indices a été le fruit de plusieurs facteurs, selon Nate Thooft, de Manulife AM, allant de la «hausse des taux d’intérêt de la Banque centrale américaine (Fed) aux craintes de mauvaises nouvelles durant la saison des résultats qui s’ouvre, en passant par des données économiques décevantes à l’étranger, principalement en Chine».


Le débat sur la politique de hausse de taux de la Fed est brusquement revenu sur le devant de la scène jeudi après que Donald Trump a jugé qu’elle était «trop agressive», «en roue libre» et constituait une «grosse erreur».


Difficile toutefois de trouver des économistes pour emboîter le pas du président alors que, à 2,25%, les taux de la Fed, une arme qui sert principalement à maîtriser la hausse de l’inflation, évoluent encore en dessous de la hausse des prix.


Selon Sam Stovall de CFRA, la glissade des indices s’explique davantage par le fait que «les investisseurs semblent surtout penser que les indices sont allés trop haut, ils remettent donc les pendules à l’heure».


Toujours est-il que la perspective de hausses de taux de la Fed pèse sur le marché obligataire américain, où le taux d’emprunt à 10 ans évoluait jeudi bien au-dessus de la barre des 3%, proche de ses plus hauts depuis sept ans, et celui à 30 ans à 3,314%.


Or les investisseurs redoutent que la remontée des taux ne freine l’appétit des consommateurs et des entreprises pour les emprunts destinés à l’investissement, à l’achat de biens immobiliers ou de consommation.


De plus, ces hausses font des obligations une alternative de plus en plus rémunératrice au marché des actions pour les investisseurs en quête de rendement et de sécurité.


Deux indicateurs sont venus apaiser jeudi les craintes de hausse de l’inflation américaine, l’un des principaux facteurs qui encourage la Fed à monter ses taux.


L’indice des prix à la consommation (CPI) en septembre a marqué le pas du fait d’un recul des coûts de l’énergie et les demandes d’allocations hebdomadaires au chômage ont augmenté à la surprise des analystes.


À la Bourse des matières premières de New York, le prix du pétrole brut a perdu 2,20 $ US à 70,97 $ US le baril, tandis que celui de l’or a gagné 34,20 $ US à 1227,60 $ US l’once. Le prix du cuivre a grimpé de 2,25 cents US à 2,80 $ US la livre.

Du côté de la Bourse de Toronto a touché jeudi son plus bas niveau en six mois, alors que les marchés nord-américains réalisaient un nouveau plongeon.


L’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a reculé de 200,27 points pour terminer les échanges à 15 317,13 points, au lendemain d’une chute de plus de 330 points.


Ce recul de 1,3 % survient au lendemain d’une chute de plus de 330 points pour l’indice, son déclin d’une seule séance le plus important en plus de trois ans.


Avec La Presse canadienne 



Source link

قالب وردپرس

Affaires

Trump remercie Apple pour ses investissements aux États-Unis

Published

on

By



« Merci Tim Cook d’avoir accepté d’étendre vos activités aux États-Unis et de créer ainsi des milliers d’emplois », a tweeté le président américain.  

Apple avait été mis sous pression par le locataire de la Maison-Blanche, et ces annonces semblaient être un geste d’apaisement lui étant destiné.

Il ne s’agit pas d’investissements en vue de construire des usines comme l’exhortait Donald Trump, mais le nouveau site annoncé jeudi, qui se situera à Austin, au Texas, devrait héberger initialement 5000 employés, avec la possibilité de porter ce nombre à 15 000, a expliqué le géant californien.

Apple s’est en outre dit en « bonne voie » pour créer d’ici 2023 quelque 20 000 emplois aux États-Unis, où le groupe compte actuellement 90 000 employés.

La firme de la Silicon Valley devrait également investir dans de nouveaux sites sur la côte ouest américaine, à Seattle, à San Diego et dans la banlieue de Los Angeles.

La réaction de Donald Trump vendredi tranche avec ses vives critiques de la PDG de General Motors (GM), Mary Barra. Le premier constructeur automobile du pays avait annoncé fin novembre la suppression en 2019 de 15 % des emplois du groupe, en cessant la production sur sept sites, dont quatre aux États-Unis.

« Très déçu par General Motors », avait tweeté le président, menaçant de frapper le groupe au portefeuille par le biais de suppression de subventions.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Affaires

Livraison des colis par Postes Canada: la situation s’améliore

Published

on

By



Elle affirme que ces avancées ne sont pas du tout étrangères au fait que ses employés traitent moins de paquets que prévu à quelques jours du début de la période des Fêtes.

C’est vrai pour les colis provenant du Canada, mais aussi pour ceux qui arrivent de l’étranger.

Récemment, alors que des débrayages sporadiques se déroulaient un peu partout au pays, la direction de la société d’État avait demandé à ses partenaires internationaux d’arrêter momentanément d’envoyer des paquets vers le Canada.

Les expéditions en provenance de l’étranger avaient pu reprendre le 27 novembre dernier dans la foulée de l’adoption par le gouvernement fédéral d’une loi spéciale ayant mis un terme à ces moyens de pression.

Dans un communiqué publié par Postes Canada, il est possible de lire que « les volumes internationaux [de paquets] entrant au pays sont nettement moins importants que prévu ».

En misant sur ce facteur ainsi que sur les délais nécessaires pour que les colis arrivent de nouveau au Canada, la main-d’oeuvre de la société d’État a pu enregistrer des progrès cette semaine.

Toutefois, les garanties habituelles sur le plan des délais de livraison des paquets n’ont pas été remises en place pour le moment.

À l’heure actuelle, les employés de Postes Canada se voient offrir la possibilité d’effectuer des heures supplémentaires pour que la société d’État puisse reprendre sa vitesse de croisière dès que possible.

De plus, près de 4000 travailleurs saisonniers supplémentaires ont été embauchés et environ 200 véhicules ont été ajoutés à la flotte de livraison.

Plus tôt cette semaine, Ottawa a demandé à la médiatrice Elizabeth MacPherson de tenter de conclure une entente en compagnie des négociateurs de Postes Canada et du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, une organisation regroupant approximativement 50 000 membres.

Mercredi dernier, les deux parties ont tenu une première rencontre avec Mme MacPherson qui a déjà présidé le Conseil canadien des relations industrielles.

Cette dernière doit tenter de les inciter à conclure une entente d’ici le 17 décembre.

En cas de besoin, cette date butoir pourrait être repoussée d’une semaine.

Si l’impasse perdure, Elizabeth MacPherson pourra lancer un processus d’arbitrage exécutoire dès le mois de janvier.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Affaires

Hydro-Québec: un employé sur trois fait plus de 100 000 $

Published

on

By



Environ un employé sur trois (35 %) à Hydro-Québec touche un salaire de base de plus de 100 000 $, a constaté Le Soleil. Le prix à payer pour avoir « une expertise pointue », répond la société d’État.

En 2018, 6807 travailleurs, incluant les cadres supérieurs, avaient un revenu de base franchissant le cap des 100 000 $, peut-on lire dans une demande d’accès à l’information. La moyenne des salaires est de 119 095 $.


Cette donnée ne tient pas compte des bonis de performance. En 2017, 23,9 millions avaient été versés en rémunération incitative.


>> Lisez la suite de l’article sur Le Soleil



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Anglais8 minutes ago

EXCLUSIVE: China, Meng Wanzhou and Canada — how Huawei CFO’s arrest is playing out behind the scenes

Technologie27 minutes ago

Mise en garde contre une fraude par cartes iTunes

Actualités39 minutes ago

Québec hausse les prestations des plus vulnérables | PIERRE SAINT-ARNAUD

Santé Et Nutrition45 minutes ago

This Cookie Scoop Will Fool Your Friends Into Thinking the Rest of Your Life Is Perfect Too

Arts Et Spectacles50 minutes ago

Décès de la légende du jazz Nancy Wilson

Affaires56 minutes ago

Trump remercie Apple pour ses investissements aux États-Unis

Anglais1 heure ago

GM working to retrain employees affected by Oshawa plant closure

Actualités2 heures ago

Direction du Bloc: deux nouveaux appuis pour Yves-François Blanchet | MYLÈNE CRÊTE

Santé Et Nutrition2 heures ago

These Braisey Chicken Legs in Coconut Milk Are Almost Too Easy to Make | Healthyish

Arts Et Spectacles2 heures ago

Elisapie Isaac dans le vent | MARC CASSIVI

Affaires2 heures ago

Livraison des colis par Postes Canada: la situation s’améliore

Anglais2 heures ago

Justin Trudeau links China’s detention of two Canadians to U.S. extradition request for Huawei executive

Actualités3 heures ago

L’hiver hâtif force Montréal à suspendre 10 chantiers | Pierre-André Normandin

Styles De Vie3 heures ago

Les cinq Porsche les plus rapides au monde

Affaires3 heures ago

Hydro-Québec: un employé sur trois fait plus de 100 000 $

Anglais3 heures ago

Tay Township deputy mayor Jim Crawford has died – Barrie

Technologie4 heures ago

Les photos de 6,8 millions utilisateurs de Facebook exposées à la suite d’une faille de sécurité

Actualités4 heures ago

Rencontre entre Ottawa et Washington en plein bras de fer avec Pékin | FRANCESCO FONTEMAGGI

Styles De Vie4 heures ago

L’univers d’un chef sommelier – Le Figaro Vin

Arts Et Spectacles4 heures ago

Des dessins inédits de Yves Saint Laurent aux enchères à Paris

Santé Et Nutrition2 mois ago

Gluten-Free Muffins

Anglais1 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais1 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais2 semaines ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Santé Et Nutrition3 mois ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Mode2 mois ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Anglais2 mois ago

No federal party will turn back the clock on the legalization of marijuana

Affaires3 mois ago

Pas de grève cette semaine à Postes Canada

Anglais1 mois ago

Keystone pipeline is Trump’s latest failed attempt to roll back environmental regulations

Actualités2 mois ago

Le fils aîné de Tony Accurso meurt dans une embardée | Daniel Renaud et Vincent Larouche

Technologie2 mois ago

Le nombre de morts par égoportrait ne cesse d’augmenter dans le monde

Anglais2 mois ago

Police presence in Jewish communities across Canada to be increased following Pittsburgh shooting – National

Actualités2 mois ago

La souveraineté est toujours nécessaire, dit Bernard Landry | Denis Lessard

Anglais3 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Mode3 mois ago

Have A Nice Day | Hello it’s Valentine

Technologie2 mois ago

La maison connectée, un paradis pour les pirates

Mode1 mois ago

W.I.M.A.M.P, la capsule responsable de Bobo Choses 2018

Anglais4 semaines ago

‘At whose expense?’: B.C. entrepreneur says small business owners caught in postal strike crossfire

Affaires3 mois ago

Taxes sur les importations: Pékin riposte à Washington

Trending