Connect with us

Actualités

Prolongement de l’autoroute 19: rejeté par le BAPE, autorisé par Québec | BRUNO BISSOn

Published

on



Trois ans et demi plus tard, après des études comparatives entre plusieurs scénarios d’autoroutes et de boulevards urbains, le MTQ prévoit construire exactement le même projet sans modifications notables sur le plan de la circulation ou des transports collectifs, malgré les remontrances du BAPE.

Le projet de parachèvement de l’autoroute 19 est décrit en détail dans un rapport d’évaluation environnementale daté de mai dernier. Il s’agit d’un projet d’autoroute à deux voies de circulation par direction, auxquelles s’ajoutent des voies réservées aux autobus, en direction nord et sud.

La transformation du corridor de la route 335 actuelle, entre l’autoroute 40, à Laval, et la municipalité de Bois-des-Filion, en banlieue nord, nécessitera la construction de quatre nouveaux échangeurs autoroutiers (voir onglet suivant) et d’un nouveau pont sur la rivière des Mille Îles.

Un stationnement incitatif de 690 places sera implanté à l’intersection nord-est des autoroutes 19 et 640. On y construira un terminus d’autobus. Une piste multifonctionnelle sera aussi construite à part dans l’emprise autoroutière. Elle sera ouverte aux piétons, aux cyclistes et aux adeptes de la motoneige et des VTT.

Le MTQ n’a pas voulu préciser, cette semaine, les échéanciers du projet. Lors de sa présentation au BAPE, à l’automne 2014, le Ministère estimait à un peu plus de huit ans la durée de réalisation, à partir de l’obtention de l’autorisation gouvernementale. Celle-ci a été accordée en juillet dernier par l’ancien gouvernement libéral.

La construction de la nouvelle autoroute pourrait donc être complétée pour 2026.

Le rapport d’analyse environnementale produit en mai dernier conclut que le projet du MTQ est « justifié et acceptable » sur le plan environnemental. Six semaines plus tard, le 3 juillet dernier, le gouvernement Couillard a adopté le décret autorisant sa réalisation.

Un premier appel d’offres public pour la réalisation des plans et devis et d’un avant-projet définitif a été lancé par le MTQ en août dernier. Le contrat, d’une durée potentielle de huit ans, prévoit aussi un accompagnement du Ministère et la surveillance des travaux de construction. Le contrat n’est pas encore attribué. Trois regroupements de firmes de génie sont sur les rangs pour ce mandat.

En symbiose avec le MTQ

Dans son rapport mis en ligne mardi sur internet, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques se rend entièrement aux arguments du MTQ voulant que le prolongement de cette autoroute ne contribue pas à faire augmenter les émissions de gaz à effet de serre (GES), par rapport au statu quo.

L’équipe d’analyse estime aussi que malgré l’augmentation des débits de circulation sur l’autoroute, il n’y aura pas d’augmentation de la circulation de transit dans les quartiers du nord de Montréal, dont l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, où de nombreux élus et résidants s’opposent à ce projet depuis des années.

La route 335 actuelle, à partir de Bois-des-Filion jusqu’à l’autoroute 440, à Laval, ne compte qu’une seule voie de circulation sur la majorité de son parcours. Le projet du MTQ va permettre de tripler la capacité de circulation dans ce corridor, en période de pointe du matin.

Selon les données du rapport d’évaluation environnementale, la capacité du tronçon entre la rue Saint-Saëns et le boulevard Dagenais, à Laval, passera de 1520 véhicules à près de 4500 entre 6 h et 9 h du matin. Le trajet qui prend aujourd’hui 24 minutes, en raison de la congestion chronique entre Bois-des-Filion et Laval, prendra désormais moins de six minutes, selon les projections du MTQ.

Autoroute ou boulevard ?

En 2014, lors de la présentation du projet de parachèvement de l’autoroute 19 aux audiences publiques du BAPE, la nécessité de réaliser une intervention pour améliorer les conditions de circulation sur la route 335 actuelle ne faisait pas le moindre doute. Le débat a plutôt porté sur la forme que prendrait cette intervention et la place donnée aux transports collectifs.

Certains ont réclamé l’aménagement d’un boulevard urbain avec carrefours à plat, entre l’autoroute 440 et Bois-des-Filion, au lieu d’une autoroute, pour y limiter la vitesse à 70 km/h et limiter l’augmentation de la capacité routière.

Dans son rapport de janvier 2015, la commission du BAPE n’a pas tranché le débat. Elle a toutefois invité le MTQ à revoir son projet.

« Tout en reconnaissant l’urgence d’agir, une analyse comparative plus approfondie est requise entre les scénarios d’autoroute à deux voies ou de boulevards urbains, y compris celui avec carrefours plans et échangeurs. »

– Extrait du rapport du BAPE

Le BAPE estimait notamment « qu’en retenant le scénario d’autoroute à deux voies pour le parachèvement de l’autoroute 19, le MTQ encouragerait peu le transfert vers le transport collectif, comparativement à ce qu’il obtiendrait avec les scénarios de boulevards. »

Dans son rapport d’évaluation du printemps dernier, le ministère de l’Environnement consacre moins de deux pages aux études comparatives des scénarios d’autoroutes et de boulevards, que le MTQ a entreprises après le rapport du BAPE.

Selon ce rapport, tous les scénarios de boulevards urbains étudiés par le Ministère entraîneraient « des problèmes de fonctionnalité et de sécurité en raison des très nombreuses convergences de voies et des largeurs importantes des intersections » croisées par l’A19.

« À la lumière des éléments apportés et des objectifs visés, indique le ministère de l’Environnement dans son rapport, les analyses des solutions de rechange effectuées par le MTQ sont pertinentes et valables. Des solutions de rechange possibles et raisonnablement réalistes ont été évaluées. Nous sommes d’avis que l’initiateur a su démontrer et justifier son choix d’autoroute à deux voies par direction. »

700 millions

Coût approximatif du projet de prolongement de l’autoroute 19 à l’époque de sa présentation au BAPE

Début des années 60

Premiers travaux sur l’autoroute 19. À l’origine, le projet doit relier le boulevard Taschereau, sur la Rive-Sud, à la ville de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, en passant par l’avenue Papineau à Montréal.

1970

Le premier tronçon de l’A19, dont le pont Papineau-Leblanc, jusqu’au boulevard Henri-Bourassa à Montréal, est ouvert.

1973

Le gouvernement du Québec exproprie toute une partie du centre-ville de Bois-des-Filion et des terrains à Laval pour prolonger l’autoroute. Cette blessure est toujours vive dans l’histoire de la ville, 45 ans plus tard.

1976

L’autoroute 19 se rend jusqu’à l’autoroute 440 à Laval.

1989

On procède à de nombreux réaménagements ponctuels sur la route 335 pour répondre à la demande automobile toujours croissante.

2004

Le cinquième tronçon, jusqu’au boulevard Dagenais, est ouvert.

2008

Un sixième tronçon s’ajoute entre l’autoroute 640 et le boulevard Adolphe-Chapleau (route 344) à Bois-des-Filion. La route 335 est élargie à quatre voies.

2010

Québec relance le projet de parachèvement de l’autoroute 19 jusqu’à Bois-des-Filion.

2014

Des consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) révèlent des réserves importantes face au projet.

Janvier 2015

Le BAPE conclut à la nécessité d’une intervention du ministère des Transports (MTQ) dans le corridor de l’autoroute, mais recommande une nouvelle étude comparative de scénarios d’autoroutes et de boulevard urbain.

Août 2015

Le MTQ annonce par communiqué qu’il procède à une analyse sur la faisabilité d’un boulevard urbain dans le cadre du projet de parachèvement de l’autoroute 19.

2017

L’évaluation environnementale du projet par le ministère de l’Environnement est suspendue, à la demande du MTQ. Le dossier est « réactivé » en avril 2018.

26 mai 2018

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques recommande la réalisation du projet d’autoroute à quatre voies avec voies réservées aux transports en commun.

3 juillet 2018

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard adopte un décret de réalisation pour le parachèvement de l’autoroute.



Source link

قالب وردپرس

Actualités

Élection partielle dans Roberval: une députée de plus pour la CAQ | TOMMY CHOUINARD

Published

on

By



Ce scrutin a été rendu nécessaire en raison de la démission de Philippe Couillard dans la foulée de la perte du pouvoir de son parti le 1er octobre.


La candidate caquiste Nancy Guillemette a obtenu pas moins de 54,5 % des suffrages. La CAQ fait plus que doubler le résultat qu’elle avait obtenu le 1er octobre (24,2 %) ; elle était alors représentée par Denise Trudel. Son statut de nouveau gouvernement a pu représenter un attrait important pour les électeurs de Roberval. La majorité de Mme Guillemette s’élève à 5681 voix.


Le Parti québécois a terminé deuxième avec 17,5 %, un résultat tout de même un peu inférieur à celui qu’il avait obtenu le 1er octobre.


LE PLQ TROISIÈME


Alors que Philippe Couillard avait amassé 42,5 % des voix lors des élections générales, le Parti libéral a glissé au troisième rang lundi avec seulement 15,2 %. Il obtient de justesse un résultat qui lui permet de toucher un remboursement de la moitié de ses dépenses électorales de la part du Directeur général des élections (DGE).


Québec solidaire n’a pas atteint le seuil de 15 % pour toucher un chèque du DGE et a dû se contenter de 10,3 %, un score légèrement plus faible que lors des élections générales.


Le taux de participation a atteint à peine 34,7 % lundi. 


EX-CONSEILLÈRE MUNICIPALE


Avant de faire le saut en politique, Nancy Guillemette était directrice générale de l’organisme Santé mentale Québec/Lac-St-Jean. Elle a été conseillère municipale à Roberval de 2009 à 2017.


La CAQ détient maintenant quatre des cinq circonscriptions du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le péquiste Sylvain Gaudreault a conservé Jonquière aux dernières élections.


Le Parti libéral compte 29 députés à l’Assemblée nationale. Le Parti québécois et Québec solidaire en ont 10 chacun. Il y a un élu indépendant, Guy Ouellette, expulsé du caucus libéral en tout début de mandat.


54,5 %


Proportion des suffrages obtenus par la candidate caquiste Nancy Guillemette



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Actualités

Pacte sur les migrations: pas de changement dans la loi canadienne en vue | MYLÈNE CRÊTE

Published

on

By



« Non, ça n’aura pas d’impact, a-t-il répondu à une question de La Presse canadienne. Évidemment, en tant que membre de la communauté internationale, nous demeurons attentifs à ce que font les autres pays […]. Tout changement à nos politiques d’immigration sera déterminé d’abord et avant tout par les Canadiens et par tous les intervenants au Canada du domaine de l’immigration. »


Le Canada était parmi les 164 États à avoir approuvé cet accord la veille à Marrakech au Maroc. Il devra être adopté formellement lors de l’Assemblée générale de l’ONU le 19 décembre. Les États-Unis et une douzaine d’autres pays ne l’ont pas signé, selon l’ONU.


M. Hussen s’est adressé aux journalistes lors d’une conférence téléphonique mardi en disant vouloir déboulonner quelques mythes.


Il en a profité pour décocher une flèche au chef conservateur Andrew Scheer qui s’oppose au pacte, l’accusant de vouloir faire concurrence au chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier.


« C’est très préoccupant de voir le chef de l’opposition officielle continuer de disséminer de fausses informations sur cet accord non contraignant », a-t-il affirmé.


M. Scheer craint que l’accord porte atteinte à la souveraineté du Canada, alors que M. Bernier y voit une normalisation du phénomène de migration.


Le Bloc québécois émet également des doutes sur l’accord qui, à son avis, devrait faire l’objet d’un débat en chambre avant qu’il ne soit officiellement adopté par l’ONU.


« C’est quand même étrange qu’on amène ça en douce alors qu’au Québec dans le dossier des migrants, M. (Justin) Trudeau, c’est vraiment une incompétence flagrante : pas de plan de triage, pas de plan pour accélérer les demandes d’asile […] », a critiqué le chef intérimaire du Bloc québécois, Mario Beaulieu.


Le ministre Hussen a défendu le pacte, rappelant qu’il s’agit d’un accord non contraignant pour gérer en collaboration le phénomène mondial de migration auquel le monde est confronté depuis quelques années. L’entente affirme également que les droits de la personne s’appliquent aux demandeurs d’asile, peu importe leur statut, a-t-il précisé en soulignant que l’accord avait été approuvé lors de la conférence de Marrakech le jour même du 70e anniversaire de la Déclaration des droits de la personne.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Actualités

Le SPVM ignore toujours l’ampleur du profilage racial | PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

Published

on

By



La Commission de la sécurité publique a étudié mardi le plan 2019-2021 du SPVM pour lutter contre le profilage racial. Plusieurs citoyens présents ont toutefois dénoncé le flou entourant les mesures prévues.

« Ça m’inquiète profondément. Depuis 15 ans, rien n’a été fait pour réduire le profilage racial. Ça veut dire qu’on a perdu des vies parce qu’on n’a pas pris des mesures pour le prévenir », s’est désolé Will Prosper, militant des droits civiques et documentariste.

Présent, le nouveau chef du SPVM, Sylvain Caron, a reconnu que le phénomène n’est pas encore mesuré. Des chercheurs indépendants ont justement été embauchés pour brosser ce tableau. « On va attendre de voir le travail des chercheurs en 2019 et on pourra en mesurer l’ampleur », a dit le directeur du corps policier, qui vivait ainsi son baptême du feu alors qu’il ne sera officiellement assermenté que demain après-midi à l’hôtel de ville.

Les deux chercheurs indépendants auront pour mandat d’élaborer des indicateurs pour mesurer la progression des efforts du SPVM. Il s’agit de Massimiliano Mulone, professeur de criminologie de l’Université de Montréal, et de Victor Armony, professeur de sociologie à l’UQAM. Aucun des deux n’étant issu des minorités, le corps policier est à la recherche d’un troisième chercheur pour les épauler.

Demande de recours collectif

La Ligue des noirs a par ailleurs annoncé son intention de déposer une demande de recours collectif contre le profilage racial. La requête compte réclamer 8000 $ pour 500 personnes, soit 4 millions. « Mais c’est un groupe qui est appelé à grossir », prévient Me Jacky-Eric Salvant, avocat pilotant la demande de recours. Pour arriver à ce chiffre, il dit s’être basé sur le nombre de plaintes en discrimination formulées à la Ligue des noirs, en déontologie policière et à la Commission des droits de la personne.

Sylvain Caron a reconnu que le SPVM doit s’améliorer sur la question du profilage racial. « Si c’était parfait, on ne serait pas ici », a-t-il laissé tomber.

L’absence de données sur le profilage racial alors que le sujet est débattu depuis plus de 15 ans sidère Will Prosper. « Si le SPVM ne prend pas le temps de compiler les données, ça veut dire qu’il ne prend pas le temps s’attaquer au problème, qu’il ne veut pas voir ampleur du problème », a-t-il dénoncé.

L’absence de données a mis en lumière le fossé entre Montréal et Toronto. Mardi, la Commission ontarienne des droits de la personne a dévoilé des données permettant de saisir l’ampleur du phénomène dans la Ville-Reine. Ainsi entre 2013 et 2017, il a été établi qu’une personne noire avait 20 fois plus de chances d’être abattue dans une fusillade par des policiers torontois. Bien que les Noirs ne représentent que 8,8 % de la population de Toronto, ils représentaient 30 % des cas de recours à la force et 70 % des fusillades mortelles.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Actualités16 minutes ago

Élection partielle dans Roberval: une députée de plus pour la CAQ | TOMMY CHOUINARD

Arts Et Spectacles27 minutes ago

Juliette Binoche présidera le jury de la Berlinale

Opinions29 minutes ago

Les «gilets jaunes» français et nous

Affaires44 minutes ago

Les manteaux Canada Goose dans le viseur de boycotteurs chinois

Anglais46 minutes ago

City to rebuild Maple Leaf Pool – Regina

Actualités1 heure ago

Pacte sur les migrations: pas de changement dans la loi canadienne en vue | MYLÈNE CRÊTE

Styles De Vie1 heure ago

Les meilleurs canelés de Paris

Santé Et Nutrition1 heure ago

A Good Rugelach Recipe Is Hard To Find, So We Made One

Arts Et Spectacles1 heure ago

CBC Music ramène la chanson Baby, It’s Cold Outside

Opinions1 heure ago

Un congédiement honteux | Le Devoir

Anglais2 heures ago

Meng Wanzhou is out on bail — but could be in legal limbo for years

Actualités2 heures ago

Le SPVM ignore toujours l’ampleur du profilage racial | PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

Arts Et Spectacles2 heures ago

Beaux livres: ils sont beaux, mais sont-ils lus? | ÉMILIE CÔTÉ

Opinions3 heures ago

May joue la montre | Le Devoir

Affaires3 heures ago

Hausse des prix des maisons plus modeste en 2019

Anglais3 heures ago

My friend Michael Kovrig was arrested in China. Please, pay attention

Actualités3 heures ago

La hausse du prix des carburants coûte cher à la Ville | PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN

Opinions4 heures ago

Droits de la personne: une Déclaration à réécrire

Anglais4 heures ago

Students at Edmonton school get into Christmas spirit by making lunches for city’s homeless – Edmonton

Actualités4 heures ago

Les Québécoises gagnent toujours moins que les hommes

Santé Et Nutrition2 mois ago

Gluten-Free Muffins

Anglais1 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais1 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Santé Et Nutrition3 mois ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Mode2 mois ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Anglais2 semaines ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Anglais2 mois ago

No federal party will turn back the clock on the legalization of marijuana

Anglais1 mois ago

Keystone pipeline is Trump’s latest failed attempt to roll back environmental regulations

Affaires3 mois ago

Pas de grève cette semaine à Postes Canada

Actualités2 mois ago

Le fils aîné de Tony Accurso meurt dans une embardée | Daniel Renaud et Vincent Larouche

Technologie2 mois ago

Le nombre de morts par égoportrait ne cesse d’augmenter dans le monde

Anglais2 mois ago

Police presence in Jewish communities across Canada to be increased following Pittsburgh shooting – National

Anglais2 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Actualités2 mois ago

La souveraineté est toujours nécessaire, dit Bernard Landry | Denis Lessard

Mode3 mois ago

Have A Nice Day | Hello it’s Valentine

Technologie2 mois ago

La maison connectée, un paradis pour les pirates

Affaires3 mois ago

Taxes sur les importations: Pékin riposte à Washington

Anglais3 semaines ago

‘At whose expense?’: B.C. entrepreneur says small business owners caught in postal strike crossfire

Mode1 mois ago

W.I.M.A.M.P, la capsule responsable de Bobo Choses 2018

Trending