Connect with us

Affaires

Washington hausse le ton contre un gazoduc germano-russe | YACINE LE FORESTIER

Published

on



L’ambassadeur des États-Unis à Berlin Richard Grenell, un proche du président américain Donald Trump, a menacé directement par courrier les entreprises allemandes impliquées dans le projet de sanctions de la part des États-Unis.

« La lettre rappelle à toutes les entreprises impliquées dans le secteur des gazoducs d’exportation de l’énergie russe qu’elles s’exposent à des sanctions américaines », a indiqué dimanche à l’AFP le porte-parole de l’ambassade américaine à Berlin, confirmant une information du quotidien allemand Bild.

En jeu : le projet en cours de gazoduc Nord Stream 2 qui doit permettre d’augmenter les livraisons directes de gaz russe à l’Allemagne et au reste de l’Europe en passant par la mer Baltique et donc en contournant l’Ukraine, principal point de passage jusqu’ici.

« Message clair »

Ses promoteurs affirment qu’il permettra de sécuriser l’approvisionnement en gaz de l’Europe et ce à un moindre prix. Et ils soupçonnent les États-Unis par leur opposition frontale à surtout chercher à vendre leur propre gaz aux Européens.

Ses détracteurs jugent que le projet Nord Stream vise à la fois pour Moscou à isoler un peu plus l’Ukraine, avec qui il est en conflit depuis des années, et à rendre l’Europe dépendante sur le plan énergétique.

Le nouveau gazoduc doit suivre le même parcours qu’une première conduite du même genre, Nord Stream 1, via les eaux territoriales de cinq pays, Russie, Finlande, Suède, Danemark et Allemagne. L’enjeu est de doubler la capacité de gaz acheminée.

Le projet Nord Stream 2 associe le géant russe Gazprom à plusieurs entreprises européennes : les groupes allemands Wintershall et Uniper, néerlando-britannique Shell, français Engie et autrichien OMV.

La lettre qui leur a été adressée, à l’initiative de l’administration américaine à Washington, « n’a pas pour but d’être comprise comme une menace mais comme un message clair de la politique américaine », a souligné le porte-parole de l’ambassade.

Il s’est défendu de vouloir faire pression, estimant que le seul « chantage » à craindre dans ce dossier serait si le Kremlin venait à contrôler les livraisons gazières à l’Europe à l’avenir.

Mécontentement en Allemagne et en Russie

Les États-Unis ont déjà à plusieurs reprises émis des critiques dans le passé mais ils franchissent une étape supplémentaire en menaçant directement les entreprises concernées de sanctions extra-territoriales.

Une démarche qui rappelle celle de Washington dans le dossier du nucléaire iranien concernant les entreprises européennes tentées par des investissements dans ce pays.

Le porte-parole de l’ambassade américaine à Berlin s’est prévalu auprès de l’AFP du soutien dans le dossier Nord Stream de « vingt pays européens ».

Il est vrai que les Européens sont eux-même très divisés sur la question. La Pologne et d’autres pays d’Europe de l’Est, notamment, soutiennent pleinement l’Ukraine.  

Sous pression, la chancelière allemande Angela Merkel se défend en affirmant que les intérêts ukrainiens devront être préservés et qu’une partie du gaz russe devra continuer à transiter via son territoire une fois Nord Stream 2 entré en action.

Berlin est de plus en plus irrité des interventions américaines dans ce dossier, venant notamment de l’ambassadeur des États-Uuis à Berlin avec qui le gouvernement a été déjà à plusieurs reprises en conflit.

Un responsable du parti conservateur d’Angela Merkel, Jürgen Hardt, a parlé dimanche à propos des menaces américaines d’un geste « inacceptable » venant détériorer un peu plus « la relation transatlantique ».  

« Les questions de politique énergétique européenne doivent être décidées en Europe, et pas aux États-Unis », avaiat déjà déclaré jeudi le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas.

Un argument martelé aussi dimanche par un sénateur russe, Alexeï Pouchkov, qui a accusé les États-Unis d’ignorer « le principe de liberté du commerce » et « la souveraineté de l’Allemagne ».

Washington cherche à « imposer à tout prix à l’Europe le gaz américain plus coûteux », a-t-il estimé.



Source link

قالب وردپرس

Affaires

Embraer révise à la baisse ses estimations de résultats pour 2018

Published

on

By



Embraer a livré 91 jets d’affaires l’an dernier, contre 105 à 125 prévus initialement.  

L’entreprise tablait sur un chiffre d’affaires de 5,4 à 5,9 milliards de dollars pour 2018, mais estime à présent qu’elle a engrangé « environ 5,1 milliards de dollars ».

« Le marché des jets d’affaires, même s’il s’améliore progressivement, continue de récupérer à un rythme plus lent qu’espéré », ont expliqué les responsables du fleuron de l’industrie brésilienne dans un communiqué.

En 2019, Embraer espère livrer de 85 à 95 avions commerciaux et 90 à 110 jets d’affaires, pour un chiffre d’affaires de 5,3 à 5,7 milliards de dollars.

L’avionneur a également annoncé qu’il prévoyait de verser des dividendes d’1,6 milliard de dollars à ses actionnaires, avant la fin de l’année, en vertu de l’alliance avec Boeing.

Le président du Brésil Jair Bolsonaro a donné son feu vert à l’accord de partenariat entre les deux compagnies, pour une valeur de 5,2 milliards de dollars.

Après avoir exprimé initialement certaines réserves, le chef de l’État a finalement estimé que l’accord entre les avionneurs « préservait » les intérêts et la souveraineté du pays, qui n’exercera pas son pouvoir de veto via la l’action unique (golden share) que le Brésil détient dans Embraer.

Troisième avionneur mondial avec près de six milliards de dollars de chiffre d’affaires et 16 000 employés, Embraer, privatisé en 1994, a non seulement une gamme d’avions civils, militaires, mais également des jets d’affaires.

L’accord prévoit que Boeing prenne le contrôle des activités civiles d’Embraer pour 4,2 milliards de dollars, ce qui lui permettra de contrôler 80 % du capital du nouveau groupe. Les 20 % restants seront contrôlés par la compagnie brésilienne.

Cela permettra à Boeing de proposer des appareils d’une capacité pouvant aller jusqu’à 150 sièges.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Affaires

Le producteur d’aluminium Alcoa renoue avec les bénéfices

Published

on

By



Sur les trois derniers mois de l’année, Alcoa a dégagé un bénéfice net de 43 millions de dollars, contre une perte de 196 millions à la même période de 2017, quand le groupe avait dû intégrer dans ses comptes des charges de restructurations.

Le bénéfice ajusté par action est de 0,66 dollar, bien inférieur à celui de l’an passé (1,04 dollar), mais supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 0,62 dollar.

Il a en outre enregistré un chiffre d’affaires de 3,34 milliards de dollars, en ligne avec les attentes des analystes (3,35 milliards).

Sur l’ensemble de l’année, le bénéfice net s’inscrit en progression de 4,6 %, à 227 millions, et le bénéfice net par action ajusté s’élève à 3,58 dollars, inférieur aux attentes (3,63 dollars). Le chiffre d’affaires a, lui, bondi de 15 %, « majoritairement en raison de prix plus élevés pour les produits en aluminium ».

Le groupe de Pittsburgh s’est félicité de ses résultats. « Nous avons renforcé Alcoa », a commenté le PDG, Roy Harvey, cité dans un communiqué, relevant le succès de la nouvelle stratégie du groupe.

« Nous sommes désormais mieux positionnés pour traverser les cycles du marché », a-t-il ajouté.

Alcoa ne représente plus désormais que les seules activités dans l’aluminium et la bauxite. Il est maintenant séparé en deux entités : l’une a gardé le nom Alcoa et les activités d’aluminium brut, et l’autre, les métaux composites, les composants de spécialité pour les industries aéronautique et automobile, sous le nom Arconic.

« Avec l’aide d’une hausse des prix du marché [de la bauxite et de l’aluminium] plus tôt cette année, nous avons accru nos bénéfices annuels », a encore souligné M. Harvey.

Se tournant vers l’avenir, le dirigeant estime que le marché devrait rester « dynamique » en 2019. Il a enfin souligné que le groupe s’efforcerait d’améliorer encore le fonctionnement de ses opérations et « de saisir plus d’occasions [de croissance] au cours de l’année à venir ».

Pour l’heure, le groupe est confronté notamment à la poursuite de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, qui affecte la demande d’aluminium. Alcoa a encore abaissé son estimation de croissance mondiale, comprise entre 3 et 4 %, contre 3,75 et 4,75 % estimée en octobre.

Pékin et Washington ont engagé des discussions en vue de résoudre leur différend commercial. Des négociations pourraient se tenir fin janvier à Washington.  

Dans les échanges après clôture du marché, le titre Alcoa était en légère hausse de 0,41 %, à 29,10 dollars.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Affaires

Orange mis en demeure sur ses obligations sur le marché entreprises

Published

on

By



La décision, en date du 18 décembre, mais publiée mercredi, reproche à Orange d’avoir respecté dans seulement 80 % des cas en 2018 la date de livraison d’une ligne de cuivre dans le cas du marché de gros destiné aux entreprises, alors que l’objectif est de 90 %. Elle dénote aussi une qualité de service en baisse dans un nombre de cas.

L’Arcep reproche également à l’opérateur, sur la boucle locale cette fois, une « importante dégradation de la qualité de service » et des délais de dégroupages qui « atteignent des niveaux anormalement élevés », aux dépens des opérateurs concurrents.

La boucle locale est la partie du réseau reliant un abonné au premier niveau d’équipement du réseau télécom dans son ensemble.

Dans un cas comme dans l’autre, le régulateur impose à Orange de « respecter des valeurs intermédiaires dès le premier trimestre, menant au respect des objectifs définis ».

Dans sa décision, l’Autorité rappelle que l’opérateur historique « doit répondre aux demandes raisonnables d’accès relatives au marché de gros des accès de haute qualité avec une qualité de service élevée, susceptible d’assurer l’effectivité de l’accès » aux autres opérateurs.

Concernant la boucle locale, Orange est tenu d’« assurer l’effectivité de l’accès en garantissant aux opérateurs tiers la capacité de fournir leurs propres offres dans des conditions appropriées ».

Ce n’est pas la première fois que l’Arcep met en demeure Orange ces derniers mois, l’Autorité ayant notamment reproché à l’opérateur, fin octobre, de ne pas respecter son obligation de qualité de service en tant qu’opérateur du service universel et de téléphonie fixe.

Le régulateur y avait regretté une « dégradation progressive de la qualité de service » de l’opérateur, censé proposer un service de téléphonie abordable et pour tous.

Orange avait réagi en dénonçant pour sa part une communication « objectivement erronée », et a reproché à l’Autorité une publication deux jours avant la présentation ses résultats trimestriels.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Affaires2 minutes ago

Embraer révise à la baisse ses estimations de résultats pour 2018

Anglais16 minutes ago

Personal Injury firm to pay an estimated $4 million to settle class-action with former clients

Arts Et Spectacles58 minutes ago

Keith Richards réédite l’album Talk is Cheap

Anglais1 heure ago

Westmount Park Elementary School students to be temporarily relocated to 2 separate buildings – Montreal

Actualités2 heures ago

Les Canadiens consomment un peu moins de sucre | STÉPHANIE MARIN

Arts Et Spectacles2 heures ago

Corey Hart entrera au Temple de la renommée de la musique | STÉPHANIE MARIN

Affaires2 heures ago

Le producteur d’aluminium Alcoa renoue avec les bénéfices

Anglais2 heures ago

RCMP seek help finding Canadian actress and nephew ‘considered missing’ from Kamloops since Sunday

Actualités3 heures ago

Évaluation du projet Gazoduq: le ministre Charette corrige le tir | Martin Croteau

Arts Et Spectacles3 heures ago

La Queens’: la volonté de résister | LUC BOULANGER

Anglais3 heures ago

Doug Ford rewrote the rules, now he wants to redraw Ontario’s borders

Technologie4 heures ago

Snap perd un autre directeur financier | BARBARA ORTUTAY

Actualités4 heures ago

La candidate libérale contre Jagmeet Singh se retire | LAURA KANE

Santé Et Nutrition4 heures ago

These Well-Crafted Chile-Chicken Nachos Take Every Component Seriously

Affaires4 heures ago

Orange mis en demeure sur ses obligations sur le marché entreprises

Anglais4 heures ago

Want to warm up to winter in Sask.? Here are a few ways to embrace the cold – Saskatoon

Actualités5 heures ago

Montréal remanie sa haute direction | PIERRE-ANDRÉ NORMANDIn

Santé Et Nutrition5 heures ago

Chile Chicken Nachos Recipe | Bon Appetit

Anglais5 heures ago

Man shot in the back gets disturbing Christmas card from imprisoned shooter

Technologie6 heures ago

Plus de transparence pour les publicités politiques sur Facebook

Anglais2 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Santé Et Nutrition3 mois ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition1 mois ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais1 mois ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Styles De Vie4 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 mois ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Santé Et Nutrition4 mois ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Anglais2 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Actualités3 mois ago

Le fils aîné de Tony Accurso meurt dans une embardée | Daniel Renaud et Vincent Larouche

Mode3 mois ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Technologie4 semaines ago

Les cryptomonnaies ont encore du chemin avant de conquérir l’économie | LAURENT BARTHELEMY

Affaires4 mois ago

Pas de grève cette semaine à Postes Canada

Anglais2 mois ago

Keystone pipeline is Trump’s latest failed attempt to roll back environmental regulations

Anglais3 mois ago

Hackers target federal government networks an average of 474 million times per day, memo shows

Anglais4 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Technologie3 mois ago

Le nombre de morts par égoportrait ne cesse d’augmenter dans le monde

Anglais3 mois ago

No federal party will turn back the clock on the legalization of marijuana

Actualités3 mois ago

La souveraineté est toujours nécessaire, dit Bernard Landry | Denis Lessard

Arts Et Spectacles2 semaines ago

Le chanteur R. Kelly accusé de pédophilie dans un documentaire

Anglais3 mois ago

Police presence in Jewish communities across Canada to be increased following Pittsburgh shooting – National

Trending