Connect with us

Actualités

Une nouvelle synagogue sur l’avenue Bernard, à Outremont?

admin

Published

on


Malgré le règlement adopté en 2016 interdisant les nouveaux lieux de culte sur l’avenue Bernard, l’arrondissement d’Outremont entend accorder un permis pour l’aménagement d’une synagogue sur cette artère. Le maire Philipe Tomlinson a justifié la décision de son administration en faisant valoir que l’arrondissement risquait de perdre une bataille judiciaire contre le propriétaire de l’immeuble.

Les élus doivent se prononcer, lundi soir, sur une entente intervenue entre Place Bernard, une société dirigée Michael Rosenberg, et l’arrondissement d’Outremont. En vertu de cette entente, l’arrondissement s’engage à délivrer un permis de construction à Place Bernard, propriétaire de l’immeuble situé au 1250-1270, avenue Bernard.

Pourtant, en novembre 2016, une majorité de citoyens avaient voté par référendum en faveur d’un règlement de zonage interdisant les nouveaux lieux de culte sur l’avenue Bernard. Dans la salle du conseil d’arrondissement lundi soir, des citoyens ont bruyamment réagi quand le maire Philipe Tomlinson a expliqué les raisons qui ont mené à cette entente.

Lorsque le référendum a été tenu à l’automne 2016, le propriétaire détenait déjà un certificat d’occupation pour l’implantation d’un bain rituel juif, « Mikvé », dans le bâtiment situé à l’angle des avenues Bernard et Champagneur, a rappelé M. Tomlinson. Le soir du 4 avril 2016 l’arrondissement a présenté un avis de motion afin de modifier le règlement de zonage et interdire les nouveaux lieux de culte sur les artères commerciales. Or quelques heures auparavant, Place Bernard a déposé une demande de permis pour agrandir le lieu de culte et aménager une synagogue sur deux étages. Le référendum est survenu plusieurs moins plus tard,

« Ceci veut dire que le règlement approuvé par référendum n’a pas d’effet sur ce dossier », a indiqué M. Tomlinson dont les paroles ont été accueillies avec mécontentement par des citoyens venus assister à l’assemblée.

« Une reddition »

Dans un premier temps, la Ville avait refusé d’accorder un permis pour la synagogue. Place Bernard s’est alors adressée aux tribunaux pour obliger l’arrondissement à lui délivrer ce permis. La société réclamait aussi le remboursement un montant de 180 000 $ pour les pertes locatives qu’elle estimait avoir encourues, ainsi que 50 000 $ en dommages exemplaires.

« Nous souhaitons approuver cette entente pour éviter les risques et aléas que comporte la tenue d’un procès prévu du 19 au 21 février », a précisé M. Tomlinson qui évalue à plus de 300 000 $ le dédommagement que la Ville aurait dû verser en cas de défaite devant les tribunaux.

Le Service des affaires juridiques de la Ville a donc conclu une entente avec Place Bernard. Le permis de construction de la synagogue sera donc autorisé, mais trois locaux en façade sur l’avenue Bernard seront réservés à des commerces.

« C’est une reddition », juge Jean-Marc Corbeil, conseiller d’Ensemble Montréal dans le district Robert-Bourassa. « On ne négocie pas avec un fusil sur la tempe. » L’élu de l’opposition estime que l’entente conclue entre les deux parties est illégale car les élus n’ont jamais donné de mandat au Service des affaires juridiques pour la négocier avec Place Bernard. « Les gens se sont prononcés par référendum et M. Tomlinson a dit qu’il respecterait les résultats de ce référendum, pas de négocier quoi que ce soit », souligne-t-il.

M. Corbeil signale par ailleurs que l’arrondissement a obtenu deux avis juridiques concernant ce dossier et qu’ils se sont avérés contradictoires. « Dans ces cas-là, ou on va en demander un troisième avis ou on va devant les tribunaux », a-t-il dit.

Selon lui, les citoyens pourraient s’adresser aux tribunaux pour contester l’entente intervenue.

« Je ne comprends pas pourquoi vous cédez à l’intimidation », a commenté Marylise Lapierre, une citoyenne venue interpeller les élus en début d’assemblée. « Projet Montréal a été élu en promettant plus de démocratie et de transparence. Vous faites semblant de respecter la volonté de la majorité », a-t-elle dit.

Au moment d’écrire ces lignes, le vote au conseil d’arrondissement n’avait pas eu lieu, mais l’équipe du maire Tomlinson est majoritaire au conseil.



Source link

قالب وردپرس

Actualités

La pandémie de coronavirus a fait plus de 68 000 morts dans le monde

admin

Published

on

By

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 68 125 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 15 h (au Québec, 19 h 00 GMT).

Plus de 1 244 740 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 191 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 238 800 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Depuis le comptage réalisé la veille à 15 h, 4690 nouveaux décès et 75 522 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès en 24 heures sont les États-Unis avec 1082 nouveaux morts, l’Espagne (674) et le Royaume-Uni (621).

L’Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, compte 15 877 morts pour 128 948 cas. 515 décès et 4316 nouveaux cas y ont été annoncés dimanche. 21 815 personnes sont considérées comme guéries par les autorités italiennes.

Après l’Italie, les pays les plus touchés sont l’Espagne avec 12 418 morts pour 130 759 cas, les États-Unis avec 9180 morts (324 052 cas), la France avec 8078 morts (92 839 cas), et le Royaume-Uni avec 4934 morts (47 806 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a dénombré au total 81 669 cas (30 nouveaux entre samedi et dimanche), dont 3329 décès (3 nouveaux), et 76 964 guérisons.

En nombre de cas officiellement recensés, les États-Unis sont le pays le plus touché.

Depuis samedi à 15 h (au Québec, 19 h 00 GMT), l’Éthiopie et Haïti ont annoncé les premiers décès liés au virus sur leur sol. Le Soudan du Sud a lui annoncé le diagnostic d’un premier cas.

L’Europe totalisait, dimanche à 15 h, 49 137 décès pour 664 514 cas, les États-Unis et le Canada 9477 décès (339 442 cas), l’Asie 4192 décès (118 570 cas), le Moyen-Orient 3794 décès (76 082 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 1053 décès (30 539 cas), l’Afrique 431 décès (8921 cas), et l’Océanie 41 décès (6675 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Continue Reading

Actualités

Les décès en Italie au plus bas depuis plus de deux semaines

admin

Published

on

By

Le nombre de morts du coronavirus officiellement recensés en 24 heures en Italie (525) est le plus bas depuis plus de deux semaines, a annoncé dimanche la protection civile.

Cela représente une baisse d’un quart des décès par rapport à samedi (681). Il faut remonter au 19 mars pour trouver un bilan plus faible (427).

Près de 16 000 personnes sont mortes de la COVID-19 en Italie, pays le plus endeuillé du monde, selon les chiffres officiels.

« La courbe a commencé sa descente », s’est félicité le patron de l’Institut supérieur de la Santé, Silvio Brusaferro. La baisse du nombre des morts « est une donnée très importante », a-t-il dit.

« Si ces données se confirment, nous devrons réfléchir à la phase 2 » du plan de redémarrage de l’Italie, qui prévoit une reprise d’une partie de l’activité productive de la troisième économie européenne.

Cette phase 2 a été décrite par les autorités comme une période de « cohabitation » avec le virus.

Ces résultats sont « conquis jour après jour et il est important de maintenir les mesures qui ont fait diminuer la courbe », a-t-il toutefois dit.

Depuis près de quatre semaines, les 60 millions d’Italiens sont soumis à une stricte atteinte à leurs libertés, avec interdiction de rassemblements, limitation drastique des déplacements et ralentissement considérable de l’activité économique.

Signe que la bataille n’est pas encore gagnée, les services sanitaires italiens ont comptabilisé près de 3000 personnes infectées supplémentaires ces dernières 24 heures.

Continue Reading

Actualités

Plus de 63 000 morts dans le monde

admin

Published

on

By

Le coronavirus a fait plus de 63 000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, dont près des trois quarts en Europe, et Donald Trump a averti les Américains que les États-Unis, déjà durement touchés par le fléau, entraient dans une période « horrible ».

Au moins 63 437 décès ont été recensés dans le monde, dont plus de 46 000 en Europe, continent le plus touché, selon un bilan de l’AFP établi à partir de sources officielles samedi à 17 h, heure du Québec.

Un enfant de cinq ans figure parmi les dernières victimes en Grande-Bretagne, ce qui rappelle que la maladie ne tue pas seulement les personnes âgées ou affaiblies.

Aux États-Unis, où la pandémie progresse rapidement, le nombre des cas confirmés de contamination dépasse les 300 000, et le président Trump a prévenu que les États-Unis entraient à présent dans « une période qui va être vraiment horrible », avec « de très mauvais chiffres ».

« Ce sera probablement la semaine la plus dure », a déclaré M. Trump lors d’une point de presse à la Maison-Blanche. « Il va y avoir beaucoup de morts », a-t-il ajouté.

Avec 15 362 morts, l’Italie est actuellement le pays au monde comptant le plus de décès, suivi de l’Espagne (11 744), des États-Unis (8098), de la France (7560) et du Royaume-Uni (4313).

Une note d’espoir est toutefois parvenue d’Italie, où le nombre d’hospitalisations en soins intensifs a diminué pour la première fois depuis que l’épidémie y a explosé il y a plus d’un mois.

Le nombre de malades de la COVID-19 en soins intensifs dans les hôpitaux italiens est repassé sous la barre des 4000 (3994 contre 4068 la veille).

« C’est une nouvelle importante parce que cela permet à nos hôpitaux de respirer. C’est la première fois que ce chiffre est en baisse depuis que nous avons la gestion de cette urgence », s’est félicité le patron de la protection civile Angelo Borrelli.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, plus d’un million de cas ont été officiellement déclarés dans le monde, dont plus de la moitié en Europe. Toutefois, le nombre de cas diagnostiqués ne reflète qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Hausse record au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, 708 morts supplémentaires ont été enregistrés en une journée, un nouveau record confirmant l’accélération de l’épidémie.

L’Espagne a enregistré en 24 heures la mort de 809 personnes, un nombre en baisse là aussi pour le deuxième jour consécutif, selon le bilan diffusé samedi par les autorités. Madrid a annoncé par ailleurs une prolongation du confinement de deux semaines, jusqu’au 25 avril.

Ces baisses — très relatives — du nombre de décès ou de contaminations laissent entrevoir un vague espoir de ralentissement de la propagation du virus après des semaines de confinement quasi généralisé auquel ont dû se résoudre les pays les plus touchés.

À Madrid, dans un parc des expositions converti en hôpital, les soignants interrompent parfois leur difficile travail pour applaudir les patients guéris. Ainsi d’Eduardo Lopez, 59 ans, qui respire désormais à pleins poumons et donne la note de « 10/10 » à tous ceux qui l’ont soigné « avec tendresse et une énorme dose d’humanité ».

Pour autant, les mesures de restrictions doivent être maintenues, ont souligné les autorités sanitaires des pays concernés à la veille des fêtes et vacances de Pâques, principale fête chrétienne de l’année.

La moitié de l’humanité est désormais soumise à des mesures de confinement.

La maladie étant officiellement jugulée en Chine, les États-Unis sont en passe de devenir la nouvelle ligne de front de la pandémie. Dans la seule ville de New York, 1905 décès ont été enregistrés.

Les Américains se préparent donc au pire, bâtissant des hôpitaux de campagne de Los Angeles à Miami, avec des milliers de lits supplémentaires de réanimation et un gigantesque navire-hôpital à quai à New York.

L’hypothèse « aérosol »

Selon le spécialiste américain Anthony Fauci, conseiller du président Donald Trump et membre de la cellule de crise de la Maison-Blanche, il ne fait plus guère de doute que le nouveau coronavirus est transmis par voie aérienne quand « les gens ne font que parler, plutôt que seulement lorsqu’ils éternuent ou toussent ». Ce qui expliquerait l’extrême contagiosité apparente de la COVID-19.

En conséquence, Donald Trump a appelé vendredi ses concitoyens à se couvrir le visage à l’extérieur.

Depuis le début de l’épidémie, l’hypothèse selon laquelle le coronavirus pourrait se transmettre via l’air expiré (les « aérosols » selon le terme scientifique) fait l’objet de nombreuses spéculations et n’est pas encore scientifiquement prouvée.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est pour le moment montrée prudente sur le sujet.

En Asie, où les masques chirurgicaux sont omniprésents, le retard des pays occidentaux, ouvertement pointés du doigt, est vu comme une aberration.

Les déclarations américaines ne devraient pas manquer de relancer la course planétaire à l’achat des précieux masques chirurgicaux, que certains pays — confrontés à la pénurie — s’arrachent désormais. Pays occidentaux, États-Unis en tête contre les pays européens, jouent ouvertement du coude pour s’approvisionner en Chine.

Ailleurs dans le monde, la Suisse a passé samedi le cap des 20 000 cas et des 500 morts. Dans sept pays des Balkans occidentaux, ce sont 110 morts qui ont été recensés. En Iran, particulièrement touché, le nombre de contaminations quotidiennes a baissé pour le quatrième jour de suite, ont affirmé les autorités, avec un bilan officiel de 3452 décès.

Inquiétude en Afrique

En Afrique de l’ouest, le Liberia a annoncé samedi son premier décès de l’épidémie de COVID-19, celui d’un homme de 72 ans. Ce pays qui est l’un des plus pauvres du monde avait été durement touché par la fièvre Ebola entre 2014 et 2016.

Cette annonce renforce l’inquiétude pour le continent africain, qui reste pour le moment officiellement relativement peu touché par la pandémie avec 7600 cas et un peu plus de 300 décès déclarés.

Continue Reading

Chat

Actualités2 heures ago

La pandémie de coronavirus a fait plus de 68 000 morts dans le monde

Actualités3 heures ago

Les décès en Italie au plus bas depuis plus de deux semaines

Actualités3 heures ago

Plus de 63 000 morts dans le monde

Actualités3 heures ago

Le président Trump a toujours la cote

Santé Et Nutrition3 heures ago

De la résignation à l’organisation sanitaire

Santé Et Nutrition3 heures ago

Six initiatives contre la pandémie

Santé Et Nutrition3 heures ago

Vent de résistance pour soutenir les femmes enceintes

Santé Et Nutrition4 mois ago

Nouveaux projets pour le Club de ski de fond de Sept-Îles

Styles De Vie4 mois ago

100 emplois en péril au centre de contrôle du CN

Styles De Vie4 mois ago

Le Canada renforce les droits des passagers aériens

Styles De Vie4 mois ago

L’environnement fiscal est plus profitable aux entreprises au Canada qu’aux E. U.

Styles De Vie4 mois ago

Pourquoi le Canada doit-il ratifier le nouvel ALENA?

Santé Et Nutrition6 mois ago

Une boisson frappée végétalienne pour tous les amateurs de desserts

Santé Et Nutrition6 mois ago

Cet été, ajoutez de la saveur à vos pâtes

Santé Et Nutrition6 mois ago

Une nouvelle technologie donne plus de libertés aux personnes atteintes de diabète

Santé Et Nutrition6 mois ago

Une nouvelle façon de percevoir le diabète de type 1

Santé Et Nutrition6 mois ago

Comment freiner la crise des opioïdes dans les petites villes

Styles De Vie6 mois ago

Les jeunes et les opioïdes : Ce que les parents doivent savoir

Styles De Vie6 mois ago

Prenez soin de vous cet été

Styles De Vie6 mois ago

Survivre à un voyage en famille

Anglais1 année ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie1 année ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais1 année ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais1 année ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition1 année ago

Gluten-Free Muffins

Anglais1 année ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Santé Et Nutrition1 année ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais1 année ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais1 année ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais2 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie2 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais1 année ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode1 année ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais1 année ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Anglais1 année ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais1 année ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Technologie1 année ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Styles De Vie1 année ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Anglais1 année ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Affaires1 année ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Trending