Connect with us

Affaires

Affaire Ghosn : le point sur les enquêtes de Nissan et Renault

Published

on


Source ID:2659d21c4ebb331aa1fe085e8cf9cb6f; App Source:StoryBuilder

La semaine dernière, Renault a annoncé qu'il allait... (Photo Michel Euler, AP)

Agrandir

La semaine dernière, Renault a annoncé qu’il allait signaler à la justice française que l’ancien patron de Renault, Nissan et Mitsubishi Carlos Ghosn avait bénéficié à titre personnel d’un avantage en nature d’une valeur de 50 000 euros dans le cadre d’une convention de mécénat avec le Château de Versailles, pour l’organisation de son mariage le 8 octobre 2016. Ci-haut, M. Ghosn durant une conférence de presse il y a deux ans.

Photo Michel Euler, AP

Partage

Partager par courriel

Agence France-Presse
Tokyo

Près de trois mois après l’arrestation de Carlos Ghosn, le groupe automobile japonais Nissan continue à mener l’enquête qui a scellé la chute de son ancien patron, toujours sous les verrous à Tokyo.

Lors d’un entretien accordé à l’AFP fin janvier dans un parloir de sa prison, l’ex-dirigeant de 64 ans a dénoncé « une distorsion de la réalité pour détruire (sa) réputation ».

Depuis, le constructeur français Renault a aussi livré des éléments à la justice.

Voici un récapitulatif des principaux points du dossier. Seuls les deux premiers font à ce stade l’objet de poursuites.  

1) Dissimulation de revenus

Carlos Ghosn a été mis en examen au Japon pour avoir minimisé, dans les rapports de Nissan remis aux autorités boursières, une partie de ses revenus : 9,23 milliards de yens (74 millions d’euros) de 2010 à 2018.

La prison de Tokyo où Carlos Ghosn est... (Photo MARTIN BUREAU, AFP) - image 2.0

Agrandir

La prison de Tokyo où Carlos Ghosn est détenu.

Photo MARTIN BUREAU, AFP

Lors de son unique comparution devant le tribunal, le 8 janvier, le magnat déchu de l’automobile a reconnu qu’étaient à l’étude les revenus qu’il percevrait après sa retraite, mais il a assuré « ne jamais avoir signé de contrat avec Nissan pour recevoir un montant fixe non divulgué ».

Le constructeur, lui-même inculpé dans cette affaire, a cependant annoncé mardi l’imputation de la somme en question dans ses comptes de l’exercice en cours. Cette décision revient à graver dans le marbre l’existence de ces revenus, affaiblissant la ligne de défense de M. Ghosn.  

2) Abus de confiance

L’homme d’affaires franco-libano-brésilien a en outre été mis en examen pour avoir tenté de faire couvrir par Nissan « des pertes sur des investissements personnels » au moment de la crise financière d’octobre 2008. La somme incriminée s’élève à 1,85 milliard de yens.

Le PDG de Nissan, Hiroto Saïka, qui a... (Photo KYODO, REUTERS) - image 3.0

Agrandir

Le PDG de Nissan, Hiroto Saïka, qui a dévoilé les actions que la compagnie reproche à Carlos Ghosn.

Photo KYODO, REUTERS

Pour résoudre ce problème financier, il est accusé d’avoir obtenu qu’un milliardaire saoudien, Khaled Juffali, se porte garant. Il l’aurait ultérieurement récompensé par des virements provenant de « la réserve du PDG ».

Le groupe « n’a subi aucun préjudice », rétorque M. Ghosn. Quant aux versements effectués à M. Juffali, ils ont été « validés par quatre cadres » de Nissan et correspondent à « d’importants services rendus » à l’entreprise.

3) Résidences de luxe, rémunérations « indues », soeur embauchée

Nissan, qui a débuté les investigations à l’été 2018 après le signalement d’un ou plusieurs lanceurs d’alerte, accuse par ailleurs son ancien sauveur d’autres malversations, pour lesquelles il n’est pas poursuivi à ce stade.

La maison de Carlos Ghosn à Beyrouth, au... (Photo ANWAR AMRO, AFP) - image 4.0

Agrandir

La maison de Carlos Ghosn à Beyrouth, au Liban.

Photo ANWAR AMRO, AFP

Le dossier mentionne l’existence de résidences de luxe à Beyrouth, Rio de Janeiro et Paris, achetées par l’intermédiaire de filiales basées aux Pays-Bas.

Carlos Ghosn a aussi reçu une rémunération « confidentielle » de 7,8 millions d’euros de la part d’une société néerlandaise co-détenue par Nissan et Mitsubishi Motors (NMBV), selon le premier qui entend porter plainte.

Autre soupçon, le versement d’émoluments à une de ses soeurs (755 000 dollars de 2003 à 2016) pour des activités de conseil au sein d’un « Global donation advisory council » qui, d’après Nissan, n’a jamais existé.

Interrogé sur le sujet fin janvier, M. Ghosn a esquivé la question, fustigeant l’attitude de Nissan et son « armée de gens qui ne cessent de (lui) jeter des horreurs à la tête ».

4) Château de Versailles 

Ces derniers jours, l’enquête s’est tournée vers la France.

Le château de Versailles.... (Photo GEOFFROY VAN DER HASSELT, AFP) - image 5.0

Agrandir

Le château de Versailles.

Photo GEOFFROY VAN DER HASSELT, AFP

Jusqu’à récemment, les vérifications de Renault n’avaient mis en évidence aucun manquement attribuable au bâtisseur du premier empire automobile mondial. Mais la semaine dernière, le groupe au losange a annoncé qu’il allait signaler à la justice que M. Ghosn avait bénéficié à titre personnel d’un avantage en nature d’une valeur de 50 000 euros dans le cadre d’une convention de mécénat avec le Château de Versailles, pour l’organisation de son mariage le 8 octobre 2016.

Il est « prêt » à rembourser cette somme, a réagi son avocat, Jean-Yves Le Borgne.

Les deux groupes s’intéressent également à un autre événement organisé au château de Versailles, le 9 mars 2014, jour du 60e anniversaire de M. Ghosn, d’après une personne au fait des investigations.  

Selon le carton d’invitation vu par l’AFP, envoyé via une adresse courriel appelée « Alliance Versailles », il s’agissait d’un dîner pour célébrer en grande pompe (menu concocté par le chef étoilé Alain Ducasse, tenue de gala, feu d’artifice) les 15 ans de l’Alliance Renault-Nissan, tombant le 27 mars.  

La facture de plus de 600 000 euros a été réglée par la société néerlandaise Renault-Nissan BV (RNBV) mais, parmi les 200 invités appelés à « une discrétion totale », figuraient essentiellement des proches de M. Ghosn, et de la haute société du Liban. Seulement deux représentants des constructeurs étaient là, assure la même source.

« Il faut se calmer, les imaginations sont en ébullition », a répondu Me Le Borgne.  

Pour lire l’article du Figaro sur le mariage de Carlos Ghosn à Versailles, cliquez ici.



Source link

قالب وردپرس

Affaires

Croissance des revenus de Canopy Growth

Published

on

By



La Presse canadienne
Smiths Falls

Canopy Growth a affiché vendredi des revenus de 97,7 millions pour son troisième trimestre clos le 31 décembre, incluant ses premières ventes de cannabis non médical. En comparaison, les ventes de l’entreprise avaient atteint 21,7 millions pour la même période un an plus tôt.

L’entreprise ontarienne, un des plus grands producteurs de cannabis au Canada, a enregistré une perte tirée des activités pour le trimestre, mais a réalisé un bénéfice net grâce à des gains sur la juste valeur de ses actifs et de ses responsabilités.


La perte d’exploitation s’est chiffrée à 157,2 millions, comparativement à une perte de 26 millions pour la même période un an plus tôt.


Le bénéfice net attribuable aux actionnaires, incluant les gains nets sur la juste valeur des actifs, s’est établi à 67,6 millions, ou 22 cents par action, en hausse par rapport à celui de 1,6 million, ou 1 cent par action, du troisième trimestre précédent.


La perte avant impôts, dépréciation et amortissement était de 75,1 millions, en regard d’une perte ajustée de 5,68 millions un an plus tôt.


Par ailleurs, Canopy Growth a indiqué que Tim Saunders avait décidé d’abandonner le poste de directeur financier plus tard cette année, une fois qu’il aura participé à la transition avec un nouveau directeur financier. Il restera cependant au sein du conseil d’administration à titre de conseiller stratégique.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Affaires

ABI: jours de négos annulés, la direction réfléchit | LIA LÉVESQUE

Published

on

By



Après une rencontre en comité restreint, les négociations avaient finalement repris récemment chez ABI.


Un lockout des 1030 travailleurs, membres de la section locale 9700 du Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, a été décrété par la direction il y a plus de 13 mois, le 11 janvier 2018.


Le Syndicat des Métallos affirme vendredi que la direction d’ABI a annulé toutes les rencontres de négociation qui étaient prévues au cours des prochains jours. Et il y en avait « quelques-unes » planifiées, a-t-il précisé.


Les Métallos soutiennent qu’ils ont proposé à la direction de poursuivre au moins les négociations sur les sujets sur lesquels il est encore possible de cheminer, mais que cela n’a rien donné. « L’employeur a annoncé son intention d’y réfléchir, sans toutefois fixer d’échéance à sa réflexion ou de date de négociation », indique le syndicat.


En fin de journée, la direction d’ABI a confirmé vouloir prendre un certain temps pour réfléchir. « En raison de l’absence de progrès dans les discussions avec la partie syndicale au cours des derniers jours, la direction d’ABI prend quelques jours pour examiner les prochaines étapes », a confirmé la direction de l’entreprise.


Le président du syndicat, Clément Masse, reproche à ABI de « chercher un prétexte pour interrompre les négociations » et dit se questionner sur sa volonté réelle de négocier.


La direction d’ABI assure qu’elle est « déterminée à mettre fin au lockout ». Mais elle veut aussi « assurer la compétitivité à long terme de l’usine ».


ABI est propriété à 75 % d’Alcoa et à 25 % de Rio Tinto.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Affaires

Recul des ventes de maisons en janvier

Published

on

By



Un peu moins de 23 970 propriétés ont été vendues par l’entremise du service interagences de l’ACI en janvier, contre un total de près de 24 980 un an plus tôt, a annoncé l’association dans son rapport mensuel.


Selon l’ACI, le prix moyen national pour tous les types de propriétés résidentielles vendues en janvier était de 455 000 $. Cela représente une baisse de 5,5 % par rapport au même mois en 2018, en plus d’être la plus forte diminution d’une année à l’autre pour un mois depuis mai dernier.


Entre-temps, l’indice MLS du prix des logements, qui tient compte des différents types de propriétés, a progressé de 0,8 % d’une année à l’autre, ce qui représente sa plus faible augmentation depuis juin 2018.


« Les appartements ont encore affiché les hausses de prix les plus importantes d’une année à l’autre en janvier ( « 3,3 %), suivis des maisons en rangée ( » 1,5 %). En comparaison, le prix des maisons unifamiliales à deux étages a peu changé ( « 0,1 %), tandis que celui des maisons à un étage a légèrement baissé (-1,1 %) », a expliqué l’ACI dans son rapport.


En ce qui concerne les propriétés sur le marché, l’ACI a déclaré que l’offre et la demande étaient « équilibrées » sur plus de la moitié des marchés locaux. À l’échelle nationale, il aurait fallu 5,3 mois pour écouler toutes les maisons inscrites à la vente en janvier, ce qui est conforme à la moyenne à long terme.


Douglas Porter, économiste en chef de la Banque de Montréal, a déclaré que les conditions du marché de l’immobilier variaient considérablement selon les régions, mais il s’attend à ce que 2019 soit généralement stable.


« Certains s’inquiètent d’un marché trop faible, notamment la Banque du Canada, mais les chiffres nationaux suggèrent plutôt que les conditions sont calmes et banales « , a affirmé M. Porter dans une note au sujet du rapport de l’ACI.


« Bien que cela puisse manquer de drame, un manque de drame est peut-être exactement ce que le médecin prescrirait au marché de l’habitation à ce stade. »


Cependant, M. Porter a également noté que certaines régions et certains marchés locaux étaient plus faibles que d’autres en janvier.


Dans la région métropolitaine de Vancouver, l’indice des prix a diminué d’environ 4,5 % par rapport à l’année précédente. Il a cependant grimpé de 4,2 % à Victoria et de 9,3 % par rapport à il y a un an sur l’île de Vancouver.


L’indice de prix pour la région du Grand Toronto a augmenté de 2,7 % et de 6,3 % pour la région métropolitaine de Montréal, mais il a diminué de 3,8 % à Regina, de 2,0 % à Saskatoon, de 3,9 % à Calgary et de 2,9 % à Edmonton.


« Il est clair que les conditions locales demeurent affaiblies dans la région des Prairies et dans le Lower Mainland de la Colombie-Britannique », a observé dans un communiqué l’économiste en chef de l’ACI, Gregory Klump.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Santé Et Nutrition33 minutes ago

Pomegranate-Parsley Tabbouleh

Arts Et Spectacles36 minutes ago

Arctic: survivre à l'Arctique ***1/2

Opinions38 minutes ago

Rencontre entre Kim et Trump, acte II

Anglais58 minutes ago

Edmonton’s funicular was a popular river valley ride in its first year: report – Edmonton

Actualités1 heure ago

La nouvelle administratrice de l’OIF sera canadienne | DENIS LESSARD

Arts Et Spectacles2 heures ago

Grâce à Dieu de François Ozon sortira-t-il en salles?

Opinions2 heures ago

État d’urgence: les illusions de Trump

Affaires2 heures ago

Croissance des revenus de Canopy Growth

Anglais2 heures ago

Canada’s main stock index reaches highest level since Oct. 5

Actualités2 heures ago

Démission de Jody Wilson-Raybould: Trudeau blâme le départ de Scott Brison | MYLÈNE CRÊTE

Opinions3 heures ago

Ali Baba, les quarante voleurs et le Venezuela

Anglais3 heures ago

Don’t allow cannabis edibles that look like candy, medical officer of health says

Actualités4 heures ago

Le déblaiement progresse à Montréal

Opinions4 heures ago

Un mal profond en éducation

Affaires4 heures ago

ABI: jours de négos annulés, la direction réfléchit | LIA LÉVESQUE

Anglais4 heures ago

Two injured in Kamloops shooting – Okanagan

Actualités5 heures ago

Ottawa veut s’attaquer au harcèlement et aux abus dans le sport | GEMMA KARSTENS-SMITH

Arts Et Spectacles5 heures ago

Safia Nolin à Paris: «Une ville que je ne pourrai jamais conquérir» | MARC CASSIVI

Opinions5 heures ago

La menace Wilson-Raybould | Le Devoir

Anglais5 heures ago

U.S. judge denies request for Keystone XL pipeline pre-construction work

Anglais3 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Santé Et Nutrition4 mois ago

Gluten-Free Muffins

Anglais1 mois ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais1 mois ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Anglais4 semaines ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Santé Et Nutrition2 mois ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Santé Et Nutrition1 semaine ago

Redécouvrir les plaisirs de la neige grâce aux sports d’hiver | CHRISTIAN GEISER

Anglais2 mois ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Santé Et Nutrition5 mois ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Anglais3 mois ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Arts Et Spectacles1 mois ago

Le chanteur R. Kelly accusé de pédophilie dans un documentaire

Styles De Vie5 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Mode1 mois ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais3 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais1 mois ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Anglais2 jours ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais1 semaine ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Actualités4 mois ago

Le fils aîné de Tony Accurso meurt dans une embardée | Daniel Renaud et Vincent Larouche

Styles De Vie4 semaines ago

Le Michelin salue le dynamisme de la gastronomie française

Styles De Vie4 semaines ago

quel avenir pour le Carré des Horlogers?

Trending