Connect with us

Styles De Vie

immersion sportive dans les monts du Cantal

admin

Published

on


GUIDE DE VOYAGE – En été, on les arpente en randonneur. En hiver, on les oublie. À tort! Sous la neige, les pentes du Cantal révèlent tout leur potentiel. Ski de randonnée, ski nordique, ski Hok, traîneau à chiens… Week-end ultratonique sur l’une des montagnes les plus préservées de France.

Bien sûr, il y a le Lioran, le plus grand domaine skiable du Massif Central avec ses remontées mécaniques et son train qui vous dépose au pied des pistes. Mais les amateurs de glisse en silence ont leurs «spots» à eux, plus secrets. Au col de Prat de Bouc, on peut s’essayer au ski nordique sous la férule d’un guide comme Matthias Daub. «Ça se pratique sur des skis un peu plus larges que les skis de fond traditionnels, et en terrain sauvage, c’est-à-dire non damé. Les planèzes d’Auvergne, ces plateaux d’altitude formés par d’anciennes coulées de lave, se prêtent très bien à ce type de ski».

Protégé de l’écir (vent froid) par les épicéas et les mélèzes, on avance d’un bon pas, glissant sur la neige dès que la pente pointe vers le bas. En chemin, on croise un vieux buron, abri de pierre typiquement auvergnat. C’est ici, pendant l’estive, que se fabriquait autrefois le fromage de Cantal ou de Salers.

»LIRE AUSSI – En Auvergne, la Chaîne des Puys enfin classée au patrimoine mondial par l’Unesco

Bientôt le Plomb du Cantal, sommet du Cantal, apparaît au-dessus des conifères. Ne vous fiez pas à sa taille modeste (1 855 m d’altitude), les apparences sont trompeuses. «En montagne, ce n’est pas l’altitude mais la limite des arbres qui donne son caractère au climat. Ici, au col (1 400 m d’altitude), nous sommes déjà à la limite de la végétation. Dans les Alpes, celle-ci est à 2 500 m. On est donc bien plus haut qu’on ne croit!». Différentes activités sont proposées au domaine nordique de Prat de Bouc. Citons la randonnée en raquettes façon «trappeur» pour repérer et lire les traces d’animaux. Ou encore les ateliers sur la sécurité en montagne qu’animent les pisteurs, avec sensibilisation aux différents types de neige et à leurs dangers.

Un autre type de ski se pratique ici: le ski Hok, à mi-chemin entre la raquette (deux sangles à cliquet maintiennent la botte en place) et le ski de randonnée.
Un autre type de ski se pratique ici: le ski Hok, à mi-chemin entre la raquette (deux sangles à cliquet maintiennent la botte en place) et le ski de randonnée. Vincent Noyoux

Hokusai en skis Hok

Un autre type de ski se pratique ici: le ski Hok. Drôle d’oiseau que ce ski hybride, à mi-chemin entre la raquette (deux sangles à cliquet maintiennent la botte en place) et le ski de randonnée. Sa création en 2009 par deux mordus de ski, le Québécois François Sylvain et l’Américain Nils Larsen, s’inspire des skis utilisés par les chasseurs des montagnes de l’Altaï, en Eurasie. Léger, stable, assez court et équipé de peaux d’ascension intégrées dans la base, c’est le compagnon idéal pour explorer le cirque de Chamalière, l’un des plus beaux cirques glaciaires du Cantal. Les mouflons et les chamois ont l’habitude d’en escalader les parois.

Après une approche parmi les sapins, on aborde la cuvette enneigée, que dominent le Puy du Rocher et le Rocher de la Sagne du Porc. Les bouleaux nains et les feuillus dénudés dessinent des traits délicats sur la poudreuse inviolée. Un paysage noir et blanc quasi-japonisant (façon Hokusai), qui laisse sans voix. La vitesse en ski Hok n’étant pas vertigineuse, on descend doucement, dans un silence bienfaisant, le long d’une rivière glacée ou entre des rideaux d’épicéas. Bonne nouvelle pour les néophytes: pas besoin d’avoir un très bon niveau de ski pour pratiquer ce ski hors-piste.

«L’avantage du Cantal, c’est qu’on peut tout faire en une journée : du ski nordique, de la raquette et de l’alpinisme.»

Vincent Terrisse

Au village de Pailherols, à une demi-heure d’Aurillac, une autre randonnée, un autre objectif: atteindre le buron de Bâne pour y passer la nuit. La montée, en raquettes ou à skis de randonnée, se finit généralement à la frontale. Pour réussir ce petit challenge hivernal, un professionnel de la montagne nous accompagne. Vincent Terrisse, guide de haute montagne, a tutoyé les sommets d’Afrique et des Alpes avant de poser ses spatules en Auvergne. «L’avantage du Cantal, c’est qu’on peut tout faire en une journée: du ski nordique, de la raquette, de l’alpinisme. C’est un petit massif qui a toute la technicité et la rudesse des Alpes. Mais ici, on respire. On voit loin et large, à 360°. Les traileurs qui s’essaient ici au ski nordique deviennent tous mordus».

On traverse un plateau dénudé, zébré par les lignes noires des clôtures. On songe à l'Aubrac, que l'on aperçoit au loin.
On traverse un plateau dénudé, zébré par les lignes noires des clôtures. On songe à l’Aubrac, que l’on aperçoit au loin. Vincent Noyoux

Les skis glissent. On traverse d’abord un plateau dénudé, zébré par les lignes noires des clôtures. On songe à l’Aubrac, que l’on aperçoit d’ailleurs au loin. Après 7 km d’ascension douce, on atteint le buron, vigie des hauts pâturages. Lorsque la famille Combourieu, propriétaire de l’impeccable Auberge des Montagnes de Pailherols, l’a acquis voici 25 ans, personne ne voulait de ce tas de pierre perché à 1400 mètres d’altitude.

Lorsqu’on pousse la porte, c’est un nid douillet que l’on découvre. Une bonne fée a tout préparé avant notre arrivée (avant de disparaître): la soupe au fromage mijote sur la cuisinière émaillée, les bougies sont allumées, le couvert est déjà mis sur la grande table en bois, posée sur des bidons de lait. Il ne reste plus qu’à profiter du dîner auvergnat aux chandelles.

Une nuit hors du temps

L'intérieur d'un buron dans le Canta.
L’intérieur d’un buron dans le Canta. Vincent Noyoux

Le feu de cheminée éclaire la charpente en chêne et la vieille voûte en pierre. Chic, c’est rustique: pas d’électricité, l’eau vient de la source, et les sanitaires occupent l’ancienne loge à cochons. Quant aux lits, en draps de lin et dentelles, ils sont installés dans d’étroites cabanes en bois, à côté du buron. Au réveil, la vue sur les puys du Cantal est à tomber. Le lendemain matin, on peut rejoindre le Plomb du Cantal ou redescendre au village de Pailherols. Le spa de l’Auberge des montagnes propose des soins à base de gentiane, réputée pour ses vertus cicatrisante, tonifiante et purifiante. Autre option: une promenade en traîneau à chiens (en kart à roues aux beaux jours) sur les plateaux, sous la férule de la sympathique musheuse Laetitia.

Au-dessus de la vallée de la Cère, un dernier buron nous attend. On le rejoint également après un petit effort, car ici tout se mérite. Mais quelle récompense! Le buron de la Chambe a tout: la vue splendide sur le cône blanc du puy Griou, le toit de lauze à demi enfoui sous la neige, et les épais murs en pierre que réchauffent bougies, peaux de bêtes et feu de cheminées. On y passe, comme au buron de Bâne, une nuit en dehors du temps. Après une matinée au coin du feu, il reste à chausser ses skis ou ses raquettes pour replonger dans l’hiver cantalien le temps d’une dernière balade. Reposé, réoxygéné, on peut enfin se décider à redescendre dans la vallée. Gonflé à bloc.


CARNET PRATIQUE

● Y aller

Le plus rapide depuis Paris est de prendre l’avion jusqu’à Aurillac avec Hop (compter 1h20 ; à partir de 49€). Depuis Clermont-Ferrand et Aurillac, trains pour Murat et Le Lioran, d’où on rejoint Pailherols et le col de Prat de Bouc (www.hop.com).

● Se restaurer, Dormir

A Pailherols, L’Auberge des Montagnes régale ses convives d’une cuisine de terroir gastronomique, sophistiquée comme il faut. La truite saumonée feuilletée est un classique (menus 32/35€). L’auberge possède trois chalets-hôtels (65 à 112€ la nuit) et une grange de pierre transformée en spa (tél.: 04.71.47.57.01 ; www.auberge-des-montagnes.com).

Buron de Bâne. Nuit rustique, nuit magique dans ce buron auquel on accède après deux heures de ski. On y est seul, mais les repas sont déjà préparés. Compter 220€ pour deux en demi-pension. Ouvert avril à novembre et occasionnellement en hiver (tél. 04.71.47. 57.01 ; www.auberge-des-montagnes.com).

À Saint-Jacques-des-Blats, le Buron de la Chambe. Un gîte sublime à 1330 m d’altitude, accessible à pied par un sentier de montagne. 8 personnes maximum. Compter 1250€ les 3 jours et 2 nuits. Ouvert en été et en hiver si l’enneigement le permet.

● Skier

Vincent Terrisse. Ce guide passionné d’escalade et de canyonisme propose de l’alpinisme hivernal, cascade de glace et ski de randonnée (alpin ou nordique). 330 € la journée complète à partager sur une base de 2 à 6 personnes, matériel de sécurité inclus (tél.: 07.86.05.35.04 ; https://guidecantalauvergne.com).

Terres 2 Cimes. Matthias Daub, guide accompagnateur, pisteur secouriste et moniteur de ski de fond propose des sorties en ski de randonnée nordique, en raquettes, une initiation au biathlon avec carabine laser, mais aussi des balades au clair de lune avec repas traditionnel en buron. (tél. 06.75.35.24.55 ; www.terres2cimes.com).

Cantal Mushing. Balades en traîneau à chiens (tél. 06.77.40.11.92 ; www.cantal-mushing.com)

● Se renseigner

Cantal Destination – Comité départemental du tourisme et du thermalisme du Cantal: tél.; 04.71.63.85.00 ; www.cantal-neige.com et www.cantal-destination.com

Balade en traîneau à chiens dans l'hiver cantalien.
Balade en traîneau à chiens dans l’hiver cantalien. Vincent Noyoux

» Vous pouvez également suivre Le Figaro Voyages sur Facebook et Instagram.



Source link

قالب وردپرس

Styles De Vie

100 emplois en péril au centre de contrôle du CN

admin

Published

on

By

Le Canadien National (CN) fermerait son centre de contrôle ferroviaire à Montréal afin de centraliser ses opérations en Alberta, déplore le syndicat Teamsters Canada.
Une centaine de postes de contrôleurs de circulation ferroviaire seraient ainsi transférés dans l’ouest du pays.

«L’entreprise a déjà commencé le transfert d’une vingtaine de postes à Edmonton. Les travailleuses et travailleurs en question venaient tout juste d’être transférés de Toronto à Montréal cette année», a soutenu le syndicat dans un communiqué.

En entrevue à TVA Nouvelles, Christopher Monette, directeur des affaires publiques de Teamsters Canada, a indiqué que le CN est en train de déraciner des familles à l’autre bout du pays.

«Certaines de ces familles venaient tout juste de trouver une école ou une garderie pour leurs enfants à Montréal. On ne peut pas jouer de la sorte avec la vie des gens», a précisé le président de Teamsters Canada, François Laporte.

La majorité des contrôleurs ferroviaires au pays, donc quelque 200 contrôleurs qui travaillent pour le CN, est représentée par la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC). Leur rôle est de coordonner les mouvements ferroviaires, un peu comme le font les contrôleurs aériens. Ils protègent également les travailleurs sur les voies ferrées.

Le président de la CFTC, Lyndon Isaak, est d’avis que «le CN va probablement perdre des contrôleurs chevronnés et leur connaissance du réseau ferroviaire, ce qui pourrait mettre en danger les cheminots, les préposés à l’entretien des voies et le public en général».

De son côté, la direction du CN a expliqué que «pour des raisons d’efficacité et de gestion, il a été décidé que les opérations pour le nord de l’Ontario seraient contrôlées d’Edmonton à partir du printemps 2020».

«Il faut noter que ce bureau (Nord de l’Ontario) est à Montréal que depuis tout récemment puisque le CN évalue constamment ses besoins et prend des décisions sur une base opérationnelle et continue, a-t-on ajouté. Moins d’une quinzaine d’employés sont touchés par ce changement.»

L’entreprise a ajouté qu’il y avait des discussions avec le syndicat pour déterminer les modalités des relocalisations, assurant que «les employés ne désirant pas être relocalisés auront droit aux bénéfices prévus à leur convention collective».

Rappelons qu’en raison d’un ralentissement de l’économie nord-américaine, le CN a confirmé le mois dernier qu’il procède à des mises à pied au sein de ses effectifs. L’entreprise basée à Montréal n’a toutefois pas voulu confirmer les informations du «Globe and Mail» voulant que 1600 travailleurs soient mis au chômage.

Par ailleurs, l’entreprise ferroviaire a dû faire face à un conflit de travail lorsque quelque 3200 chefs de train et membres d’équipes de manœuvre du Canadien National (CN) ont déclenché une grève.

Le débrayage, qui a duré une semaine, a perturbé les activités de nombreuses industries, incluant les agriculteurs dont les livraisons de propane avaient été réduites ou même arrêtées, ce qui avait de graves conséquences sur la récolte et le séchage du grain au Québec.

Continue Reading

Styles De Vie

Le Canada renforce les droits des passagers aériens

admin

Published

on

By

À compter de ce 15 décembre, les passagers aériens disposent de nouveaux droits en vertu du Règlement sur la protection des passagers aériens (RPPA) de l’Office des transports du Canada (OTC).

Les compagnies aériennes offrant des vols à destination/au départ du Canada doivent verser aux passagers des indemnités pouvant atteindre 1000 dollars canadiens en cas de retard ou d’annulation de vol attribuable à la compagnie aérienne (sauf pour des raisons de sécurité); fournir aux passagers des commodités en cas de retard ou d’annulation de vol attribuable à la compagnie aérienne (nourriture et boissons en quantité raisonnable; accès à des moyens de communication; et hébergement pour les retards se prolongeant jusqu’au lendemain).

De plus, les compagnies aériennes doivent prendre les mesures nécessaires pour attribuer, sans frais supplémentaires, des sièges aux enfants de moins de 14 ans à proximité de l’adulte qui les accompagne. Pour faire en sorte qu’un enfant ne soit pas assis trop loin, les parents devaient parfois payer d’importants frais de réservation de sièges. Désormais, cela n’est plus nécessaire : le règlement exige qu’un enfant de 4 ans ou moins soit assis à côté d’un parent, qu’un enfant de 5 à 11 ans soit placé dans la même rangée, séparé par un voyageur tout au plus, alors qu’un adolescent de 12 ou 13 ans ne doit pas être séparé d’un parent par plus d’une rangée.

Ces règles s’ajoutent à la charte canadienne des droits des passagers aériens (ou charte des voyageurs) qui était entrée partiellement en vigueur à l’été 2019 et qui prévoyait déjà des obligations en matière de communication claire, de surréservation, de retard sur le tarmac, de perte ou de bris de bagages et de transport d’instruments de musique.

Pour aider les passagers aériens à se retrouver dans leurs droits, l’OTC leur offre un service en ligne : il s’agit d’un guichet unique où les passagers aériens peuvent se renseigner sur leurs droits, déposer une plainte contre une compagnie aérienne et trouver des astuces pour voyager sans tracas.

Continue Reading

Styles De Vie

L’environnement fiscal est plus profitable aux entreprises au Canada qu’aux E. U.

admin

Published

on

By

Le ministre des Finances Bill Morneau était au courant que l’environnement fiscal des entreprises ayant des activités au Canada était supérieur à celui des États-Unis _ même après les fortes réductions du gouvernement dirigé par Donald Trump _ plusieurs mois avant de donner un nouveau coup de main aux entreprises canadiennes.

L’analyse réalisée en août 2018 souligne que les réformes fiscales «avaient réduit, mais n’avaient pas éliminé» l’avantage fiscal dont jouissent les entreprises au nord de la frontière.

En novembre 2018, M. Morneau a publié un énoncé politique contenant des mesures permettant aux entreprises de passer en charge immédiate du coût total des machines et du matériel et de déduire une plus grande part du coût des biens nouvellement acquis lors de l’année pendant laquelle un investissement est effectué. Ces mesures devraient coûter 14 milliards $ sur cinq ans au Trésor public.

M. Morneau devrait présenter lundi une mise à jour qui exposera les perspectives de l’économie et des finances fédérales. Bien que peu s’attendent à des mesures comme celles annoncées dans l’énoncé économique de l’an dernier, la mise à jour dressera le tableau du budget fédéral de 2020 et devrait indiquer comment les mesures de 2018 ont été utilisées.

Les données sur l’investissement des entreprises sont mitigées depuis l’entrée en vigueur des nouvelles règles.

L’incertitude entourant le nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (ACEUM) devrait disparaître lorsqu’il sera ratifié. Cela pourrait encourager les entreprises à utiliser davantage les règles d’amortissement accéléré, estime Brian Kingston,vice-président aux politiques internationale et budgétaire au Conseil canadien des affaires.

Selon lui, M. Morneau devrait toujours viser à abaisser le taux d’imposition combiné fédéral-provincial aux entreprises à 20 % par rapport au taux actuel d’un peu moins de 27 %, ce qui est supérieur à la moyenne des pays de l’OCDE.

«Quand on essaie d’attirer des capitaux en Amérique du Nord, en particulier dans un environnement protectionniste défendu par le président américain. Les entreprises veulent être à l’intérieur de la forteresse américaine. Le Canada, en tant que petite économie, a toujours un avantage sur les États-Unis pour se rendre plus attrayant.»

En juillet, le ministère des Finances a publié un document qui examinait le «taux d’imposition effectif marginal», qui tient compte des taxes provinciales et autres pour estimer le coût pour les entreprises de faire de nouveaux investissements. Le taux d’imposition effectif a servi de base à l’analyse de l’été 2018 qui a révélé que les taxes des entreprises du Canada étaient inférieures à celles des États-Unis, et pour les chiffres de la mise à jour de novembre 2018.

Le Canada est le seul pays à avoir adopté des mesures concernant l’amortissement accéléré en réponse aux réductions fiscales de M. Trump. Une vingtaine de pays ont préféré réduire le taux d’imposition des sociétés, mentionne Jack Mintz, expert en politique fiscale à l’Université de Calgary.

Les propres calculs de M. Mintz, qui tiennent compte de secteurs comme le pétrole et le gaz que le ministère laisse de côté, laissent entendre que le taux d’imposition effectif du Canada sur le capital était un peu plus élevé qu’aux États-Unis avant et après les changements de l’an dernier.

«Le leur était inférieur, affirme-t-il. Mais si c’était vraiment le cas, cela soulève des questions. Pourquoi prôner l’amortissement accéléré? C’est une mauvaise politique qui génère des distorsions.»

La décision américaine permettant l’annulation immédiate des coûts de certains équipements a été considérée comme la mesure la plus importante par les entreprises indépendantes au sud de la frontière, soutient Dan Kelly, président de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

La réponse du Canada a été un pas dans la bonne direction, ajoute-t-il. Mais les modifications apportées à la taxe sur les petites entreprises adoptées en 2017, la taxe fédérale sur les émissions de carbone, les augmentations des cotisations au Régime de pension du Canada pour financer ce programme ont nui aux sociétés.

«Tout cela nous a coupé l’herbe sous les pieds, dit M. Kelly. On veut stimuler l’économie d’une main, mais on la freine de l’autre. On peut ainsi comprendre pourquoi cela n’avait pas vraiment fouetté le monde des affaires.»

Continue Reading

Chat

Santé Et Nutrition4 semaines ago

Nouveaux projets pour le Club de ski de fond de Sept-Îles

Styles De Vie4 semaines ago

100 emplois en péril au centre de contrôle du CN

Styles De Vie4 semaines ago

Le Canada renforce les droits des passagers aériens

Styles De Vie4 semaines ago

L’environnement fiscal est plus profitable aux entreprises au Canada qu’aux E. U.

Styles De Vie4 semaines ago

Pourquoi le Canada doit-il ratifier le nouvel ALENA?

Santé Et Nutrition3 mois ago

Une boisson frappée végétalienne pour tous les amateurs de desserts

Santé Et Nutrition3 mois ago

Cet été, ajoutez de la saveur à vos pâtes

Santé Et Nutrition3 mois ago

Une nouvelle technologie donne plus de libertés aux personnes atteintes de diabète

Santé Et Nutrition3 mois ago

Une nouvelle façon de percevoir le diabète de type 1

Santé Et Nutrition3 mois ago

Comment freiner la crise des opioïdes dans les petites villes

Styles De Vie3 mois ago

Les jeunes et les opioïdes : Ce que les parents doivent savoir

Styles De Vie3 mois ago

Prenez soin de vous cet été

Styles De Vie3 mois ago

Survivre à un voyage en famille

Styles De Vie3 mois ago

Magasiner pour un véhicule en 2019

Styles De Vie3 mois ago

5 bonnes raisons de louer un bateau de plaisance

Affaires5 mois ago

Le stress financier affecte-t-il votre santé physique et mentale ?

Affaires5 mois ago

Les plans de location avec option d’achat vous conviennent-ils?

Affaires5 mois ago

Utiliser votre auto comme garantie pour un prêt : ce qu’il faut savoir

Affaires5 mois ago

Les fraudes par carte de crédit sont de plus en plus fréquentes – quoi faire si vous en êtes victime

Affaires5 mois ago

Vous achetez une maison? Attention à la fraude hypothécaire

Anglais1 année ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie1 année ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais1 année ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais1 année ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition1 année ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition1 année ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais12 mois ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais12 mois ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais11 mois ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Styles De Vie1 année ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais12 mois ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Anglais1 année ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Mode1 année ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais1 année ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Anglais1 année ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais1 année ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Technologie11 mois ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Styles De Vie1 année ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Anglais1 année ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Affaires12 mois ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Trending