Connect with us

Actualités

Quelles mesures du Ceta sont mauvaises pour l’environnement ?

admin

Published

on

Bonjour,

Vous nous avez interpellés sur Twitter après la publication d’un article mercredi listant tous les députés ayant invité la jeune activiste Greta Thunberg et voté le Ceta, le traité de libre-échange avec le Canada, le même jour.

Le Ceta, adopté le 23 juillet par l’Assemblée nationale, est largement critiqué par les défenseurs de l’environnement. En septembre 2017, déjà, vous nous demandiez si Nicolas Hulot n’était pas hypocrite en restant au gouvernement alors que l’application provisoire du traité venait d’entrer en vigueur. Cette question faisait suite à la publication d’un rapport d’experts sur le Ceta, qui critiquaient un «manque d’ambition» et des «opportunités manquées» sur les questions environnementales et sanitaires notamment. «Les chapitres de l’accord concernant l’environnement ont le mérite d’exister, mais ne contiennent aucun engagement contraignant, regrettaient les auteurs. Le grand absent de l’accord reste le climat.»

Le ministre réagissait alors : «La commission d’évaluation de l’impact du Ceta, qui a rendu son rapport au gouvernement le 8 septembre, a confirmé les inquiétudes que j’avais et partageais avec d’autres.» Deux ans plus tard, Nicolas Hulot n’est plus au gouvernement. Dans une tribune publiée sur France Info le 22 juillet, il appelle les députés à ne pas voter le traité de libre-échange. «Le plan d’action, que j’ai moi-même endossé à l’automne 2017, n’a pas produit les résultats escomptés et les attentes légitimes n’ont pas été comblées. Nous avons échoué à apporter les garanties nécessaires sur le veto climatique, les farines animales, les nouveaux OGM, la sauvegarde du principe de précaution à l’européenne…» dénonce-t-il. Dans l’ensemble, les associations dénoncent que sur les 1 596 pages du traité, seules 13 sont consacrées à l’environnement, dans un chapitre non contraignant.

Hausse des GES difficile à mesurer

Comme l’expliquait le comité d’expert en 2017, rien n’est prévu dans le Ceta pour limiter «la hausse des émissions de CO2 du transport international maritime et aérien induite par l’augmentation des flux de commerce». Cependant, une étude d’impact réalisée par le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (Cepii) estime fin juin que «l’impact de l’AECG sur le fret international apparaît limité». Selon le Cepii, cela s’explique car le niveau des échanges entre le Canada et l’UE «reste marginal à l’échelle du commerce mondial» et parce que la hausse des échanges par voies maritimes compenserait une baisse des échanges routiers intra-européens. Ce même rapport se penche sur les émissions de gaz à effet de serre. Si elles augmentent, ce serait avant tout à cause des Etats-Unis qui sont sortis de l’accord de Paris, explique le Cepii. Et non à cause du Ceta. Un argument utilisé par le député de la majorité Gilles Le Gendre, qui affirmait vendredi sur France Info : «Nous avons pu démontrer que l’effet sur les émissions carbone était epsilonesque, quasiment proche de zéro.» Vous avez aussi été plusieurs à nous interroger sur ce point.

Mais les conclusions de ce rapport ne font pas l’unanimité. «L’étude affirme que dans un monde où les mesures pour respecter l’accord de Paris seraient en place, les impacts climatiques du Ceta en matière de hausse des émissions de GES seraient tout à fait gérables et à un coût négligeable», écrivent ainsi la Fondation pour la nature et pour l’homme (FNH) et l’institut Veblen pour les réformes économiques, regrettant ainsi que cet accord ne soit pour l’instant pas respecté par les parties prenantes. Et poursuit : «Etait-il nécessaire de mener une étude d’impact aussi détaillée pour montrer que, dans un univers où la question de la lutte contre les dérèglements climatiques serait réglée, le Ceta conclu avec un pays qui pèse somme toute seulement 2% de nos exportations, aurait des effets gérables en matière d’émissions de GES ? Ce n’est de toute évidence pas la question à laquelle nous devons répondre à l’heure de l’examen du texte.»

Pour le Cepii, la hausse des émissions de CO2 due au Ceta (1,31 million de tonnes en équivalent CO2 pour l’Europe, et 1,65 million pour le Canada) est compensée par la fiscalité carbone. «Etant donné les faiblesses du SCEQE [système communautaire d’échange de quotas d’émissions, ndlr], les lacunes existantes en matière de fiscalité carbone pour les autres secteurs d’activité et les résistances fortes rencontrées en matière de hausse de la fiscalité carbone des ménages, un tel ajustement apparaît aujourd’hui fortement déconnecté de la réalité», répondent l’institut Veblen et la FNH.

Enfin, un chiffre montre l’impact négatif du Ceta sur le climat selon la Fondation pour la nature et pour l’homme. La hausse de 63% des importations de combustibles fossiles en Europe entre septembre 2017 et septembre 2018, dont s’est félicité le Canada. Or selon FNH, ceux-ci, sont «en majorité issus des sables bitumineux canadiens (jusqu’à 49% plus émetteurs de gaz à effet de serre que le pétrole conventionnel et aux effets catastrophiques pour la biodiversité)».

Principe de précaution

Plutôt que des mesures précises, ce sont surtout «les risques que fait peser le Ceta sur l’environnement à court terme» qui inquiètent les associations, explique à CheckNews Amandine Lebreton, directrice du plaidoyer chez FNH.

C’est le cas par exemple du principe de précaution, mis en œuvre par l’Union européenne et qui permet aux «décideurs de prendre des mesures de protection lorsque les preuves scientifiques relatives à un danger pour l’environnement ou la santé humaine sont incertaines et que les enjeux sont importants», rappelle le Parlement européen.

Les adversaires du Ceta s’alarment de voir ce principe disparaître au profit d’un accord commercial, rappelant que le 4 juillet, le Canada et une quinzaine de pays ont publiquement critiqué devant l’organisation mondiale du commerce (OMC) les dernières mesures mises en œuvre en Europe à cause du principe de précaution. «Nous faisons part de nos préoccupations devant le Conseil du commerce des marchandises car l’UE a commencé à mettre en place des mesures qui interdisent un certain nombre de substances qui sont nécessaires pour une production agricole sûre et durable et qui sont autorisées par de nombreux membres de l’OMC», écrivent ces 16 pays sans formellement porter plainte. «40 molécules de pesticides sont autorisées au Canada et interdites en Europe : on voit ainsi une multiplication potentielle des batailles devant l’OMC», souligne alors la FNH. L’ONG FoodWatch rappelle ainsi que l’UE a déjà perdu à deux reprises à l’OMC sur des mesures prises en raison du principe de précaution : l’interdiction du bœuf aux hormones, et sur les OGMComme le rappellent les Décodeurs du Monde, le Canada est de fait opposé au principe de précaution.

Veto climatique… sans garanties suffisantes

De la même manière, les tribunaux d’arbitrages sont pointés du doigt. Si ceux-ci ne sont pour l’instant pas encore en application dans la mise en œuvre provisoire du traité, ils ont été validés par la Cour de justice européenne (CJUE) en avril. Selon ce mécanisme, une entreprise pourra attaquer un Etat devant une juridiction d’exception si elle estime qu’une décision politique viole une partie du traité ou est dommageable à ses intérêts économiques. «Ce mécanisme favorise les intérêts privés sur les intérêts publics, notamment environnementaux», dénonçaient ainsi une quinzaine d’élus dans une tribune publiée sur Libération en juin. «Les entreprises risquent d’attaquer sur des points de politique environnementale, qui cherchent à lutter contre le réchauffement climatique. Les procédures devant les tribunaux d’arbitrage coûtent très cher, donc en menaçant les Etats de les attaquer, les entreprises font peser une pression implicite», insiste la FNH.

Face à ce risque, le gouvernement a donc suivi une des recommandations du rapport d’experts de 2017, en mettant en place le fameux «veto climatique». Nicolas Hulot déclarait alors : «On va mettre en place ce qu’on peut appeler une forme de veto climatique qui doit nous assurer dès maintenant que les dispositions qui sont destinées à mettre en œuvre nos propres engagements climatiques ne puissent en aucun cas, et notamment dans le cadre des tribunaux d’arbitrage, être attaquées par un investisseur.»

«Arbre qui cache la forêt»

Sauf que ce veto ne présente pas suffisamment de garanties. Le texte provisoire instaurant ce veto climatique a été rendu publique début juillet, deux semaines avant le vote. On y lit que «les parties réaffirment leur droit de réglementer en vue de réaliser des objectifs légitimes de politiques publiques, tels que la protection de la santé publique, de la sécurité, de l’environnement, qui comprend le changement climatique et la biodiversité, de la moralité publique, la protection sociale ou des consommateurs, ou la promotion et la protection de la diversité culturelle». Mais pour que ce dispositif soit mis en place, il faut le consensus d’un «comité mixte», composé de représentants de l’UE et du Canada. «Il ne s’agit donc pas d’un vrai veto puisqu’il faut l’accord des deux parties», note alors Amandine Lebreton. «Un gouvernement canadien serait-il prêt à aller contre ses intérêts économiques en désavouant l’une de ses entreprises, si elle venait à porter plainte contre une décision environnementale d’un Etat européen ?» interroge aussi le Monde. Le «mécanisme ne permet pas d’écarter des plaintes à proprement parler», explique par ailleurs l’institut Veblen à LCP.

Deux derniers points qui inquiètent les associations : parmi les risques, se pose aussi la question des OGM «nouvelle génération», souligne la FNH. Interdits dans l’UE, mais autorisés au Canada, ceux-ci ne sont pas censés être importés dans le cadre du Ceta. Ils resteront interdits. Mais les associations s’inquiètent du manque de contrôle. Les autorités européennes, en effet, ne sont pas capables de les déceler pour l’instant, notent les Amis de la Terre.

Craignant enfin que le Ceta, en mettant en concurrence les agriculteurs, favorise une agriculture intensive plutôt que des pratiques extensives et bénéfiques à la biodiversité, les associations soulignent que ce traité de libre-échange est l’un des nombreux accords que s’apprête à signer l’Europe. Ainsi, la tribune publiée dans Libération insistait : «Le Ceta est l’arbre qui cache la forêt : les 28 gouvernements européens doivent décider la semaine prochaine s’ils signent l’accord UE-Vietnam, qui comporte la même clause d’arbitrage et d’autres dispositifs climaticides. Ratifier le Ceta, c’est ouvrir la porte à toute la nouvelle génération d’accords commerciaux incompatibles avec la protection du climat.»

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Andrew Scheer demande une mise à jour économique d’ici l’été

admin

Published

on

By

OTTAWA — Le gouvernement fédéral réfléchit à la “meilleure façon” de partager ses prévisions économiques pour les mois à venir, selon le premier ministre Justin Trudeau.

“Je n’exclus absolument rien. Je pense que c’est important de pouvoir donner confiance aux Canadiens, (de démontrer) qu’on a un plan pour réagir, pour répondre à ce défi”, a déclaré M. Trudeau, lundi, lors d’un point de presse devant sa résidence.

L’opposition conservatrice demande à ce que le gouvernement présente “au minimum” une mise à jour économique avant que le Parlement ajourne ses travaux pour l’été.

Selon le chef conservateur Andrew Scheer, il est grand temps de penser aux prochains mois alors que les provinces ont déjà commencé à lever certaines restrictions.

“On va mettre de la pression pour s’assurer que le gouvernement (soit) transparent avec les Canadiens autour de son plan pour gérer l’impact de cette pandémie”, a-t-il dit.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, devait présenter le budget fédéral le 30 mars, mais celui-ci a été reporté en raison de la pandémie.

Depuis, le gouvernement fédéral a annoncé des milliards de dollars en soutien direct et indirect pour les individus et les entreprises. Le directeur parlementaire du budget affirme que le déficit fédéral pour l’année pourrait atteindre 252,1 milliards $.

Selon M. Trudeau, la situation serait peut-être trop imprévisible pour présenter un budget en bonne et due forme.

“Un budget, en situation normale, c’est une prévision de ce qui va se passer dans l’année à venir et on est maintenant dans une période d’incertitude extraordinaire sur ce qui pourrait se passer le mois prochain ou dans trois mois”, a-t-il affirmé.

M. Trudeau dit que son gouvernement n’a pas encore déterminé comment il partagerait ses prévisions économiques, même incertaines.

“On est en réflexion sur la meilleure façon de regarder… soit un budget, soit un énoncé économique, soit d’autres façons de partager un peu plus avec les Canadiens ce qu’on voit pour les mois à venir”, a-t-il offert.

Continue Reading

Actualités

Plusieurs tours cellulaires incendiées au cours des derniers jours

admin

Published

on

By

MONTRÉAL — Dimanche, la ville de Prévost, dans les Laurentides, a jugé nécessaire de publier un message sur sa page Facebook précisant que sa tour de télécommunications n’avait pas de capacité 5G en réponse à de nombreuses questions de citoyens rendus inquiets par des théories conspirationnistes.

Vers 4 h lundi matin, la tour de cette municipalité était la proie des flammes. Vingt minutes plus tôt, les autorités avaient été appelées sur les lieux d’un autre incendie de tour de télécommunications dans la municipalité voisine de Piedmont. La Sûreté du Québec (SQ) croit qu’il s’agit de deux gestes criminels.

Ces incendies, qui se sont produits à environ 70 kilomètres au nord de la métropole, sont survenus après qu’une autre tour de télécommunications ait été visée par un incendie tôt vendredi matin à Laval.

Mariepièr Des Lauriers, une porte-parole de la ville de Prévost, a déclaré que ces dernières semaines, de nombreux résidents avaient partagé des théories du complot non fondées associant la cinquième génération du réseau de communications mobiles à la COVID-19. La 5G est une norme technologique que les entreprises de téléphonie cellulaire déploient progressivement dans le monde entier.

Mme Des Lauriers a expliqué en entrevue avec La Presse canadienne que ce n’est pas la première fois que des gens prennent peur à la suite de fausses informations ou de choses qu’ils voient sur Internet.

Les fausses informations au sujet de la 5G et du coronavirus ont été partagées des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux, notamment que les nouvelles installations 5G ont créé le virus.

Une cinquantaine d’incendies ciblant des tours de télécommunications et d’autres équipements ont été signalés au Royaume-Uni ce mois-ci, entraînant trois arrestations. Seize incendies ont été déclarés aux Pays-Bas, et des méfaits ont également été signalés en Irlande, à Chypre et en Belgique.

Jean-François Albert, le directeur de la municipalité de Piedmont, a déclaré qu’il n’avait pas eu vent d’inquiétudes de la part de citoyens concernant la sécurité de la technologie 5G. La tour de téléphonie cellulaire est située sur la propriété de la ville et était exploitée par Telus, mais il a déclaré que la ville avait récemment signé un nouveau contrat avec Bell.

Il ne s’agit cependant pas d’une tour de type 5G, a-t-il précisé lundi en entrevue.

Continue Reading

Actualités

Danemark: le déconfinement ne semble pas avoir accéléré la propagation de la COVID-19

admin

Published

on

By

MONTRÉAL — Un allègement des mesures de confinement ne semble pas avoir accéléré la propagation du coronavirus au Danemark, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

Les petites et moyennes entreprises du pays ont reçu la permission de reprendre leurs activités le 28 avril, deux semaines après les écoles et les services de garde.

L’agence gouvernementale responsable de la lutte aux maladies infectieuses assure qu’il n’y a «aucune indication que l’épidémie de COVID-19 s’accélère».

Le nombre de nouvelles victimes infectées par une personne porteuse du virus demeure inférieur à 1,0.

Le Danemark a été le premier pays d’Europe à imposer un confinement. Le virus y a fait près de 500 morts et le nombre d’hospitalisations a glissé systématiquement en avril.

La première ministre Mette Frederiksen devrait annoncer de nouvelles mesures de déconfinement d’ici quelques jours.

Continue Reading

Chat

Technologie2 mois ago

Service de traduction de documents PDF en ligne en toute simplicité et abordable – Protranslate est disponible 24 heures par jour et est offert en plus de 60 langues

Anglais5 mois ago

These US entities partnered with the Wuhan Institute of Virology — time for a criminal investigation?

Anglais5 mois ago

New U.S. analysis finds that lab in Wuhan, China was “most likely” origin of coronavirus release

Anglais5 mois ago

The biggest media lies about the coronavirus: Origins, treatments and vaccines

Actualités5 mois ago

Andrew Scheer demande une mise à jour économique d’ici l’été

Actualités5 mois ago

Plusieurs tours cellulaires incendiées au cours des derniers jours

Actualités5 mois ago

Danemark: le déconfinement ne semble pas avoir accéléré la propagation de la COVID-19

Actualités5 mois ago

Le maire de Joliette peu rassuré par le déconfinement en cours

Actualités5 mois ago

Un homme de 61 ans tué à l’arme blanche à Montréal

Actualités5 mois ago

Pas de déconfinement pour les commerces de Kahnawake

Actualités5 mois ago

Quel avenir pour les restos-bars sportifs?

Actualités5 mois ago

Éclosions de COVID-19 à l’Hôpital Pierre-Boucher de Longueuil

Anglais5 mois ago

Nobel Prize winner who discovered HIV says coronavirus was definitely released from Wuhan lab, contains HIV DNA

Anglais5 mois ago

Must-see infographic: The “Death Science” Depopulation Trifecta … Biological weapons, vaccines and 5G, all aimed at humanity

Anglais5 mois ago

Dead coronavirus victims found stacked in U-haul trucks in front of New York City funeral home

Anglais5 mois ago

Bill and Melinda Gates are preppers: Couple began storing food in their home years ago in case of a pandemic

Anglais5 mois ago

Nearly half of severe coronavirus cases involve neurological complications

Anglais5 mois ago

Global survey of deaths reveals coronavirus kills 10% of those diagnosed with symptoms, making it 100 times deadlier than flu

Anglais5 mois ago

Homeland security scientist confirms that natural sunlight kills coronavirus

Anglais5 mois ago

Big Pharma is rigging everything to make sure approved coronavirus “treatments” don’t actually work at all, while things that do work are discredited or criminalized

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais2 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie2 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending