Connect with us

Styles De Vie

Richard Orlinski: ses adresses à Paris

Published

on


Adepte de la simplification des formes, l’artiste atypique fait l’objet d’un livre de photographies qui immortalise de façon bienveillante son face-à-face avec le sculpteur animalier François Pompon. Son quartier de prédilection dans la capitale? L’Étoile, où il habite depuis toujours.

«Je suis extrêmement honoré de pouvoir participer à ce coup de projecteur mis sur François Pompon», confie avec une certaine humilité l’artiste Richard Orlinski, en parlant du livre de photos Orlinski/Pompon, Le Choc des titans qui vient de paraître chez Albin Michel. L’ouvrage, suite logique de l’exposition éponyme organisée en 2017 à Saulieu (la ville où est né Pompon en 1855), immortalise de façon bienveillante la confrontation de ces artistes que tout oppose mais qui ont tous deux choisi la simplification des formes.

Le sculpteur Richard Orlinski est né à Paris, le 19 janvier 1966, et vit dans le XVIe. Un quartier qu’il connaît comme sa poche. Et pour cause. «J’ai toujours habité près de l’Étoile!», confie-t-il en souriant. Et il s’y sent bien, encore aujourd’hui. Pour preuve, ses bureaux, «un endroit sympa qui brasse des gens», situés non loin de là, rue François 1er (VIIIe), où le sculpteur travaille et reçoit volontiers des artistes venus de tous horizons. Il a même installé un studio au sous-sol où des musiciens de passages viennent enregistrer.

Le panda géant de Richard Orlinski, inauguré le 25 septembre 2018 à l'hôpital Necker à Paris.
Le panda géant de Richard Orlinski, inauguré le 25 septembre 2018 à l’hôpital Necker à Paris. Richard Orlinski-Hôpital Necker 2018

Pour découvrir, dans la capitale, le bestiaire coloré (une cinquante d’animaux et de multiples déclinaisons) de l’artiste, il faut se rendre rue du Faubourg Saint-Honoré (VIIIe), où le sculpteur a ouvert une galerie qui expose une partie de son travail. Sa dernière œuvre, le Kong penseur de Rodin, trop grande, est installée dans le jardin… en attendant de pouvoir réintégrer l’espace d’exposition en passant par la fenêtre! Ou bien au Marriott, sur les Champs-Élysées, qui accueille une vingtaine de ses sculptures jusqu’au 30 novembre. Et aussi dans la nouvelle aire de jeux de l’hôpital Necker (XVe), où trône depuis peu un grand panda rouge, offert par l’artiste.

À cinquante-deux ans, Richard Orlinski se lance un nouveau défi, celui de monter seul sur scène pour y raconter l’histoire de l’art à sa façon, de manière humoristique. Une idée de Laurent Baffie qui en a écrit le texte. Après une tournée en province qui débutera en janvier, l’artiste se produira à l’Olympia le 17 juin 2019.

Suivons-le sur la trace de ses coups de coeur parisiens.

La gastronomie nippone

Nous sommes tous fan du Japon dans la famille. J’y viens avec mes enfants. Ce que j’apprécie particulièrement, c’est le mélange japonais et péruvien, mais aussi les plats traditionnels, comme le carpaccio de poisson blanc. C’est très fin. Ils ont aussi des tacos d’oursins qui sont incroyables. À tomber par terre. Mais j’évite depuis que je suis au régime. Pour des rendez-vous aussi, c’est sympa. Ce que j’aime quand je sors de là, c’est de me sentir léger!

Matsuhisa Paris au Royal Monceau. 37, avenue Hoche (VIIIe). Tél.: 01 42 99 98 70.

La cuisine iodée

Un genre de brasserie au Trocadéro qui sert un peu de tout, surtout des fruits de mer. J’y vais pour le cadre, à l’heure du déjeuner et en terrasse de préférence, plutôt quand il fait beau. C’est un endroit magique avec une vue incroyable sur la tour Eiffel.

Girafe. 1, place du Trocadéro (XVIe). Tél.: 01 40 62 70 61.

» LIRE AUSSI – Le grand retour des brasseries à Paris

Le fromage

Je suis amateur de fromages, de chèvre surtout. Dans cette fromagerie on trouve la plus grande variété de fromages au lait de chèvre qui soit, plus d’une centaine, avec des noms très marrants! «Trou du cru», «bouton de culotte», «picodon»… J’aime particulièrement les fromages très secs, très durs, qui ont fermenté. Avec ceux que j’achète ici, on peut enfoncer des clous!

Fromagerie Alléosses. 13, rue Poncelet (XVIIe). Tél.: 01 46 22 50 45.

La pâtisserie

Je l’ai découvert il y a deux trois ans. Yann Couvreur est un pâtissier branché qui fait des gâteaux assez incroyables et la boutique est jolie. Je suis fan de son Paris-Brest revisité, le meilleur de Paris!

Yann Couvreur. 23, rue des Rosiers (IVe).

Les fringues et les bijoux

J’y viens depuis une trentaine d’années. J’apprécie leur côté un peu confidentiel. C’est une boutique branchée avec beaucoup de marques de créateurs et un choix assez pointu. Je ne suis pas fan de shopping mais j’aime bien porter des choses que tout le monde ne porte pas forcément. Je viens ici de temps en temps pour renouveler mon stock de jeans. J’en prends pour toute la famille. Pour les bijoux, des colliers et surtout des bracelets, que je porte tous les jours, je vais chez Mad Lords où j’achète des trucs un peu roots.

L’Eclaireur. 10, rue Boissy d’Anglas (VIIIe). Tél.: 01 53 43 03 70. Et aussi: 40, rue de Sévigné (IIIe) et 10, rue Hérold (Ier) et Mad Lords. 316, rue Saint Honoré (Ier). Tél.: 01 45 25 08 31.

Les jolies fleurs

Pour offrir. J’y vais ou bien je téléphone et on me livre. Des compositions florales colorées pour la table, des bouquets champêtres ou bien des choses plus volumineuses à mettre dans de grands vases comme les roses . J’aime bien les fleurs qui sortent un peu de l’ordinaire, surtout pas celles qui sont convenues! Comme les orchidées par exemple. J’aime aussi varier en fonction des saisons.

Lachaume. 103, rue du Faubourg St Honoré (VIIIe). Tél.: 01 42 60 59 74.



Source link

قالب وردپرس

Styles De Vie

Sony et Skullcandy pour jouer différemment

Published

on

By


OBJETS DU FUTUR – Dans le domaine du jeu vidéo, certains ne jurent que sur les dernières technologies tandis que d’autres, nostalgiques, s’adonnent au retro-gaming. Quoi qu’il en soit, avec un casque audio au son percutant, les sensations sont garanties.

PlayStation Classic: la version retro-gaming de Sony

Décembre 1994. Sony lance au Japon sa première console PlayStation. La planète gamer se pâme devant le rendu 3DCG en temps réel et l’adoption du format CD-ROM. C’était le bon temps. Alors, comme Nintendo avec sa NSES Mini, Sony se décide à faire son entrée dans le retro-gaming en revisitant sa propre console pour l’appeler PlayStation Classic. Faire du neuf avec du vieux devient tendance.

La Classic est donc une version miniaturisée (45 % plus petite pour 170 grammes sur la balance) de la PlayStation première du nom lancée il y a 25 ans mais, compatibilité oblige, équipée d’une sortie HDMI pour correspondre aux standards audio vidéo actuels. Exit évidemment le lecteur CD que pourrait laisser supposer sa forme arrondie qui n’est présente que pour la ressemblance à son ancêtre. Plus de galettes pour charger les jeux, tout est à l’intérieur de la machine.

La PlayStation Classic et sa manette d'origine.
La PlayStation Classic et sa manette d’origine. Sony

La Classic sera fournie avec deux manettes filaires de première génération, donc sans joysticks et vibration Dual Shock. Jouer à l’ancienne est bien le but de la manœuvre à travers une vingtaine de jeux préchargés, tous jouables dans leur format d’origine, précise la firme nippone. Au menu: Final Fantasy VII, Jumping Flash, Ridge Racer Type 4, Tekken 3 et Wild Arms pour ne citer qu’eux. Les fans de la première heure vont réviser leurs classiques et initier les plus jeunes. Ceux-ci seront-ils capables de trouver leur compte avec des résolutions d’écran de 640X480 pixels? Plus de 100 millions d’exemplaires de la PS1 ont été vendus les dix premières années de son existence. Qu’en sera-t-il de sa version mini?

En même temps, si vous êtes plus enclin à jouer sur une console survitaminée, et en attendant la sortie probable d’une PS5 l’an prochain, Sony propose toujours sa PS4 (et la PS4 Pro qui profite des titres 4K). Des jeux comme le futuriste Detroit, le magistral Shadow of the Colossus, ou le très récent Spiderman de Marvel feront sans doute la joie des utilisateurs de cette console. Mais là, on change d’univers…

Prix: 100 euros. Sortie prévue le 3 décembre.

En savoir plus: www.sony.fr


Skullcandy Crusher 360, le casque au son «physique»

On savait qu’en matière de casque audio les innovations allaient bon train. Alors que chacun peaufine la qualité sonore de ses modèles, d’autres tentent de se différencier dans des dimensions différentes. C’est le cas de l’anticonformiste américain et amateur de sensations fortes Skullcandy, avec son nouveau casque Crusher 360. Attention, l’appellation est trompeuse car il n’est pas question ici de bénéficier d’un son à 360 degrés mais plutôt de subir le son à travers une technologie brevetée par la marque: le moteur haptique. Une sorte de booster de graves.

Le Crusher 360 aux finitions impeccables.
Le Crusher 360 aux finitions impeccables. Skullcandy

Ce procédé donne l’impression d’avoir un caisson basse directement implanté dans la tête. Effet garanti. On ressent physiquement les basses au point de nous faire carrément vibrer la boîte crânienne. Les basses fréquences deviennent sensorielles. Parfois trop.

Alors heureusement, le niveau de l’effet est modulable par le biais d’un pad tactile et même mutable. Car si lors d’une immersion dans un film à sensations ou un jeu vidéo l’écoute «physique» peut apporter du fun à l’expérience, le côté musical s’en trouve tout de même suffisamment bouleversé pour ne pas avoir tout le temps envie d’en user.

En revanche, utilisé de manière classique, le Crusher 360 reste un excellent casque musical Bluetooth, doué d’une trentaine d’heures d’autonomie et doté d’une charge rapide (3 heures de recharge en 10 minutes). Bien fini et agréable à porter, il est disponible en exclusivité à la Fnac ou sur le site de la marque.

Prix: 300 euros

En savoir plus: www.skullcandy.fr



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Styles De Vie

10 films à voir avec les enfants

Published

on

By


Entre 3 et 14 ans, les cinéphiles en herbe en prennent plein les mirettes sur grand écran.

«Le Rat scélérat» (dès 3 ans)

<i>Le Rat scélérat</i>.
Le Rat scélérat. Les films du préau

Trois films courts-métrages, dont deux poétiques, Musique-musique et Une pêche fabuleuse pour les tout-petits et un troisième qui rappelle Le Chat botté. Le héros masqué et gourmand détrousse tous ceux qui croisent son chemin jusqu’au jour où il trouve à qui parler.

Le Rat scélérat. Sortie le 10 oct. 2018. Durée: 42 minutes.

«Bamse au pays des voleurs» (dès 3 ans)

Le gentil petit ours emblématique de la culture suédoise depuis 1966 revient avec de nouvelles aventures. Il est très fort grâce au miel de sa grand-mère adorée. Celle-ci est kidnappée par des méchants. Bamse, aidé de Marianne, va affronter les dangers de la forêt des Trolls.

Bamse au pays des voleurs. Sortie le 24 oct. 2018. Durée: 59 minutes.

«La Grande Aventure de Non-Non» (dès 3 ans)

Par Mathieu Auvray, les histoires loufoques d’une bande de drôles d’animaux: Magaïveur, Crocroc, Bio… qu’on peut également découvrir dans les albums de Magali Le Huche (Éd. Tourbillon). Trop mignon!

La Grande Aventure de Non-Non. Sortie 17 oct. 2018. Durée: 41 minutes.

«Yéti & compagnie» («Smallfoot», dès 6 ans)

Karey Kirkpatrick et Jason A. Reisig mettent en scène l’adorable homme des neiges aux prises avec une nouvelle créature étrange… l’homme! Le dernier-né de Warner est porté par les voix de Channing Tatum et Danny DeVito.

Yéti & Compagnie. Sortie le 17 oct. 2018. Durée: 1 h 36.

«E.T. l’extra-terrestre» en ciné-concert (dès 6 ans)

<i>E.T. l'extra-terrestre,</i>.
E.T. l’extra-terrestre,. Universal pictures

Les aventures de ce célèbre extraterrestre aux yeux bleus et de son ami humain ont bercé votre enfance? Vous étiez fou de sa bande originale? 75 musiciens joueront en direct les mélodies de ce chef-d’œuvre de Spielberg dans le plus grand cinéma d’Europe. De quoi convaincre E.T. de ne pas rentrer à la maison.

E.T. en ciné-concert au Grand Rex (IIe). Le 24 oct. 2018 à 20 h 30.  Prix: 39,50 €.

«Jean-Christophe & Winnie» (dès 8 ans)

Le nouveau Disney signé Marc Forster avec Ewan McGregor et Hayley Atwell. Le petit Jean-Christophe, ami de Winnie l’Ourson de la Forêt des Rêves Bleus, a grandi. Peut-être trop.

Jean-Christophe & Winnie. Sortie le 24 oct. 2018. Durée: 1 h 43.

«Dilili» (dès 10 ans)

Un film d’animation beau à voir pour les reconstitutions du Paris de la Belle Époque, mais les péripéties de la jeune héroïne manquent d’intérêt et le regard que Michel Ocelot, le réalisateur de Kirikou, porte sur les femmes laisse parfois une impression de malaise.

Dilili à Paris. Sortie le 10 oct. 2018. Durée: 1 h 35.

Écran pop «Grease» (dès 12 ans)

Le film culte, qui vient de célébrer ses 40 ans, débarque boulevard Poissonnière (IIe) en version karaoké pour une soirée de folie. Au programme: préshow, concours de costumes, goodies et des tas de cadeaux à gagner! Pendant la projection, on donne de la voix sur les tubes de la célèbre comédie musicale (Summer Nights, You’re the One That I Want…) et on se déhanche sur la chorégraphie endiablée d’Olivia Newton-John et John Travolta. L’occasion de partager un moment en famille dans une ambiance bon enfant. Sans oublier de se déguiser!

Écran pop «Grease» au Grand Rex (IIe). Le 30 oct. 2018.

Stage Cinéma (dès 13 ans)

L’actrice Alix Bénézech, la policière Frenchie de Mission: Impossible. Fall Out participera à la session spéciale cinéma pour ados. La marraine du cours, Anna, sera présente le dernier jour du stage. Les jeunes acteurs auront la chance d’échanger et de collaborer avec elle. Ils lui présenteront leur travail de scènes de cinéma et de théâtre face à la caméra qu’ils auront préparées durant la semaine.

Cours Anna, Boulogne-Billancourt (92).  Du 29 oct. au 2 nov. 2018.  Tél.: 06 61 41 13 03.

» LIRE AUSSI – 50 sorties en famille pour les vacances: le kidscope de la Toussaint à Paris

Vacances de la Toussaint: 15 spectacles pour les enfants à Paris

Vacances de la Toussaint: 5 sorties au grand air avec les enfants à Paris

Vacances de la Toussaint: ateliers et expos pour les enfants à Paris

Où fêter Halloween 2018 à Paris avec les enfants?

5 raisons d’aller à Kidexpo 2018

INTERVIEW – Soledad Bravi: «Gabi est une petite Parisienne pas comme les autres»

LE CONTREPOINT DE NICOLAS D’ESTIENNE D’ORVES – Nous n’irons plus au jardin du Luxembourg

SERVICE: Retrouvez notre guide d’achat sur les jeux de construction, les jeux éducatifs et les jeux éducatifs électroniques pour enfant



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Styles De Vie

Un dernier verre avec Nikos Aliagas

Published

on

By


Le journaliste, qui anime désormais la matinale d’Europe 1, publie un recueil de photographies, L’Épreuve du Temps. Instants photographiques (La Martinière). Il exposera son travail sur le toit de la Grande Arche de la Défense du 23 octobre prochain au 6 janvier 2019.

LE FIGAROSCOPE. – Qu’est-ce que je vous offre?

Nikos ALIAGAS. – Un éclair à la pistache et un café. Je me suis levé à 3 heures, ce matin, je n’ai pas vraiment eu le temps de déjeuner, donc j’ai craqué… D’habitude, ma femme veille au grain. Mais là, le loup se lâche.(Rires.)

Quelle musique pour vous accompagner?

Ces jours-ci, j’écoute énormément Charles Aznavour. Sinon, beaucoup de jazz, de musique ethnique. J’écoute également l’album de Marianne Faithfull dans lequel se trouve un morceau magique, en duo avec Nick Cave, The Gypsy Faerie Queen… Un bijou.

Qu’est-ce qui vous retient (encore) la nuit?

Le décompte de l’horloge dans la tête. Il me reste trois heures pour dormir. Depuis la rentrée, chaque minute compte la nuit. Surtout quand on anime «La Matinale» sur Europe 1… En plus, c’est raccord avec mon livre!

Le lieu parisien qui vous donne des frissons?

Le quartier de mon enfance, le canal Saint-Martin. La rue des Récollets que je prenais pour aller à l’école primaire. Mon père m’attendait avec un croissant à la sortie.

Le lieu parisien qui vous donne des boutons?

Je ne suis plus très fan du quartier du Marais. Il y a trop de monde à mon goût. On ne peut plus marcher sur le trottoir tellement les rues sont bondées.

La dernière appli que vous consultez le soir venu?

Instagram. C’est fou comme ce réseau social a pris le pas sur les autres. C’est plus instantané. Le pouvoir de l’image.

En cas de fringale nocturne, direction…

Le frigo! Moi, j’adore la poutargue. Dans la ville de mes parents, en Grèce, tout le monde en mange. Tous les pêcheurs en font. C’est plein de vitamines.

Film ou série, avant de dormir?

Je viens de finir La Servante écarlate, série extrêmement dérangeante, mais magnifique. Ou Timeless sur Netflix.

Le rêve que vous aimeriez réaliser?

Photographier les mains du Souverain Pontife lorsqu’il prie à l’aube dans sa chapelle, seul.

La question que vous auriez aimé que je vous pose?

La prochaine…



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading
Actualités19 minutes ago

Immigration et laïcité: Anglade et David affronteront la CAQ | Hugo Pilon-Larose

Styles De Vie26 minutes ago

Sony et Skullcandy pour jouer différemment

Santé Et Nutrition28 minutes ago

This Broccoli Caesar Salad Proves That Raw Veg Rules

Arts Et Spectacles32 minutes ago

Gala Country 2018: la chanson country francophone à l’honneur

Affaires49 minutes ago

Le fabricant des Kleenex change de patron après un recul des résultats

Anglais50 minutes ago

Ballot points: your questions answered about voting in Toronto’s election

Actualités1 heure ago

Laval suspend son projet de centre animalier | Kathleen Lévesque

Styles De Vie1 heure ago

10 films à voir avec les enfants

Santé Et Nutrition1 heure ago

Gluten-Free Muffins

Mode2 heures ago

Livres : notre sélection d’octobre

Arts Et Spectacles2 heures ago

Sèxe Illégal, duo absurde en herbe | Stéphanie Vallet

Anglais2 heures ago

Ontario to keep funding supervised drug consumption sites, health minister says

Actualités2 heures ago

Les É.-U. demeurent un pays sûr pour les demandeurs d’asile, conclut le Canada | TERESA WRIGHT

Styles De Vie2 heures ago

Un dernier verre avec Nikos Aliagas

Santé Et Nutrition3 heures ago

These Gluten Free Muffins Are Peak Fall…And They Happen to Be Gluten Free | Healthyish

Affaires3 heures ago

Les ventes en gros ont fléchi de 0,1 %

Anglais3 heures ago

Kremlin concerned over Trump’s decision to leave nuclear arms treaty

Technologie3 heures ago

Le Japon ordonne à Facebook d’améliorer la protection des données

Actualités3 heures ago

Les syndiqués de Postes Canada en grève à Victoria, Edmonton, Windsor et Halifax

Styles De Vie3 heures ago

Le Perfecto, la légende du dressing

Mode2 semaines ago

Voici comment nous avons décoré notre nouvel appartement — Mode and The City

Mode2 semaines ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Styles De Vie3 semaines ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Affaires4 semaines ago

Pas de grève cette semaine à Postes Canada

Actualités4 jours ago

Cannabis: tolérance zéro pour les policiers de Longueuil | Pierre-André Normandin

Technologie2 semaines ago

Le nombre de morts par égoportrait ne cesse d’augmenter dans le monde

Anglais4 semaines ago

3rd tornado hit eastern Ontario last week, says Environment Canada

Affaires4 semaines ago

Taxes sur les importations: Pékin riposte à Washington

Anglais3 semaines ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Affaires4 semaines ago

Donald Trump répond au patron de JPMorgan Chase

Santé Et Nutrition4 semaines ago

Un lien découvert entre l’eczéma et… la flore intestinale

Anglais3 semaines ago

Ontario government to increase mercury disability payments to affected First Nations

Anglais3 semaines ago

Health Canada issues warning on EpiPen devices

Mode4 semaines ago

Have A Nice Day | Hello it’s Valentine

Santé Et Nutrition4 semaines ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Styles De Vie5 jours ago

Motorhell Master, l’exclusivité à la française

Technologie3 semaines ago

La maison connectée, un paradis pour les pirates

Technologie2 semaines ago

Instagram renforce sa lutte contre le harcèlement

Actualités3 semaines ago

ALENA: «Le Québec sera sacrifié pour protéger l’Ontario», prévient Lisée | MARTIN CROTEAU

Opinions4 semaines ago

Les jeunes Québécois et le vote

Trending