Connect with us

Santé Et Nutrition

The Quirky L.A. Cookbook Shop Every Food Lover Needs in Their Life

Published

on

[ad_1]

The new joint that every out-of-town chef hits up when they’re in Los Angeles? Now Serving, a well-curated cookbook and ceramics shop run by former Cut chef Ken Concepcion and his wife and make-up artist Michelle Mungcal. In a little over a year, the couple has made their homey boutique a destination.

“My friend said this is like Other Music but for food,” Concepcion says. “We were going for an ’80s/’90s record shop vibe, where you can have a conversation with your guests. It’s not just ‘here’s a book.’ We want it to be an extension of hospitality, where chefs, cooks, and home cooks can feel at home.”

Whether it’s stop no. 5 on a nationwide cookbook tour or a refuge for hard-to-find, out-of-print vintage cookbooks and indie food magazines, it’s drawn a crowd of food lovers with an emphasis on books people will actually cook from. As you peruse the shelves of chef zines and tables stocked with otherworldly ceramics and Japanese dyed cloths, you’ll run into chefs like Roy Choi, also in search of the next cool thing in food. Here, Concepcion and Mungcal explain how they channel their love of books into a business.

now serving cookbook shop

Photo by Graham Walzer

The whole Now Serving fam: Frankie, Concepcion, and Mungcal

So, how’d you get into cookbooks?

Ken Concepcion: After college, I got an entry-level job at the Library Ltd. in St. Louis, MO, the second largest independent bookstore at that time. I used my employee discount to buy cookbooks by Charlie Trotter, Jacques Pépin, Jean-Georges Vongerichten, and Nancy Silverton. This was in the ’90s, pre-Internet, so it was the only way to learn about these chefs. I was a painting and English major, so I would read cover to cover, then go back and look at the recipes. That’s when I fell in love with cooking and started working at restaurants.

What made you decide to open a cookbook shop?

Michelle Mungcal: Honestly, it was because we were at a crossroads two years ago. Ken was just promoted to chef de cuisine at Cut, but we wanted to start a family. I knew if I made him leave the restaurant world, he’d be miserable. So, we starting thinking about a cookbook store since Ken has such a significant collection.

KC: Also, Cook’s Library closed in 2009. I realized L.A. really needed a place where the cooking community could not only pick up a book or find a nice ceramic bowl but share ideas. Whenever I traveled to New York City, I would always go to Kitchen Arts & Letters. Same with San Francisco and Omnivore Books on Food. Once I got back home, it was so frustrating for me as both a cook and book lover that L.A. didn’t have its own place. It wasn’t just me. Before we opened, chefs would have to do their cookbook launch at big-box stores, like I remember when Daniel Humm did a cookbook signing in a mall. It felt weird.

What’s the story behind the name, Now Serving?

MM: My sister and I brainstormed for months. We’d always pretend to answer the phone, thinking, What will we get tired of saying over and over again? Now Serving seemed to work.

KC: We also wanted something with a little bit of intrigue and mystery. We didn’t want “Ken and Michelle’s Books.” Now Serving holds this idea of immediacy and hospitality.

What did you know you had to stock once you opened?

MM: Vintage cookbooks, since that was part of Ken’s education—copies of La Technique, David Thompson’s Thai Street Food, books by Diana Kennedy. Food zines that other chefs tell us about, like Compound Butter. And ceramics (I have an addiction to Minh Singer’s Iceland dishes.) At any given time, we have 1,500 books in the shop, plus JB Prince tweezers and MudSlide Stoneware fermentation crocks.

KC: We ask ourselves: “Do other cooks have this?” “Would this be in a restaurant’s office or on a chef’s cookbook shelf?” We’re not going to have appliance-driven or diet-driven books or something that someone can just order online. We encourage a sense of discovery with the shop. We want it to make sense. We’re not selling garlic presses.

MM: I love my garlic press!

Of all the fall cookbook titles, which ones are you most excited about this season?

KC: So many. Michael Solomonov and Steven Cook’s Israeli Soul. Matty Matheson: A Cookbook—he’s a cook’s cook. A Very Serious Cookbook by Jeremiah Stone, Fabian von Hauske, and Alison Roman and Estela by Ignacio Mattos and Gabe Ulla both look very cool. Jonathon Sawyer is all about vinegar, so I’m excited about his cookbook House of Vinegar. There’s also Mastering Pizza by Marc Vetri and David Joachim, the new Joe Beef cookbook, the new Dead Rabbit book, Let’s Eat France, Bong Appetit, All About Cake by Christina Tosi, and I Am a Filipino by Nicole Ponseca and Miguel Trinidad. I’m also really interested in the Bestia cookbook because the restaurant is such an institution here in L.A. and it will be a real showcase of what chefs Ori Menashe and Genevieve Gergis do. Probably one of the big ones is going to be The Noma Guide to Fermentation since René Redzepi hasn’t put out a book out in four or five years. As a chef, it blows me away that home cooks are obsessed with it too.

What’s next for you guys?

KC: That’s the million dollar question. We’re planning to open a luncheonette next door to Now Serving. We’re thinking a classic American luncheonette with tuna melts but also more vegetable forward dishes. After working with Wolfgang Puck for 12 years, I’m obsessed with the farmers’ market and I want to showcase their great work.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Santé Et Nutrition

Démystifier la dyslexie

Published

on

By

(EN) Les enfants entament une nouvelle année scolaire au cours de laquelle ils vont se faire des amis, s’adapter à leurs nouveaux enseignants et faire face à de nouveaux défis. Certains d’entre eux auront plus de difficultés que d’autres, mais comment savoir si un trouble d’apprentissage ne nuit pas à votre enfant et à sa capacité de réussir ?

L’un des troubles les plus fréquents est la dyslexie. Environ 15 % des Canadiens en sont atteints et pourtant, selon une étude récente, moins d’un tiers d’entre nous serait capable d’en reconnaître les signes.

Bien que la dyslexie ne se guérisse pas, il est possible de la contrôler grâce à une détection précoce et à un enseignement adéquat. C’est pourquoi il est important de pouvoir reconnaître la dyslexie.

Voici ce qu’il faut savoir :

Qu’est-ce que c’est ? La dyslexie est un trouble d’apprentissage qui se caractérise par des difficultés à identifier les sons produits en parlant et à reconnaître les lettres, les mots et les chiffres. Le cerveau interprète mal les sons, les lettres et les chiffres quand il les assemble et en arrive souvent à tout mélanger, ce qui est déroutant pour la personne. La dyslexie touche tout le monde de la même façon, sans considération de genre et peu importe le milieu socio-économique ou l’origine ethnique de la personne.

Que peut-on faire ? Si vous pensez que votre enfant peut être dyslexique, n’attendez pas pour réagir. Il existe de nombreux tests à passer en ligne qui peuvent vous aider à l’identifier. Si vous croyez que c’est le cas, demandez à accéder à des ressources supplémentaires à votre école ou communiquez avec un tuteur spécialisé en littératie structurée. Faites appel à des groupes d’entraide pour en apprendre davantage.

Comment favoriser la réussite ? « Ce n’est pas parce qu’une personne a reçu un diagnostic de trouble d’apprentissage qu’elle ne peut pas réussir dans la vie. Ses apprentissages se font tout simplement d’une manière différente », explique Christine Staley, directrice générale de Dyslexia Canada. « Une détection précoce et un enseignement adéquat en lecture sont essentiels pour contrôler la dyslexie et ouvrir la voie à un brillant avenir. »

Continue Reading

Santé Et Nutrition

Les extincteurs portatifs améliorent la sécurité à domicile

Published

on

By

(EN) Lorsqu’un incendie se déclare, chaque seconde compte. S’ils sont utilisés rapidement et de façon efficace, les extincteurs de feu portatifs peuvent aider à sauver des vies. C’est pourquoi ils font partie de ces éléments importants qui permettent d’assurer votre sécurité et celle de votre famille à domicile.

Suivez ces conseils concernant la façon d’utiliser un extincteur de feu et le meilleur endroit pour l’installer afin d’être prêt en cas d’urgence :

Comparez les caractéristiques. Choisissez un extincteur résidentiel doté d’une goupille de métal et d’un levier de commande, aussi durable qu’un extincteur de qualité commerciale, ainsi que d’un manomètre à code couleur facile à lire afin de vous assurer que l’appareil est chargé. Sachez qu’il n’est pas sécuritaire d’utiliser un extincteur qui a déjà été déchargé, surtout qu’il existe maintenant des extincteurs rechargeables qui peuvent être rechargés par un professionnel certifié si vous avez utilisé l’appareil.

Sachez comment vous en servir : Tous les extincteurs de feu sont vendus avec des instructions d’utilisation. Toutefois, plus de 70 % des consommateurs qui possèdent un extincteur affirment ne pas se sentir à l’aise de le faire fonctionner. Solution pratique et conviviale, le pulvérisateur d’incendie First Alert est une bombe aérosol au design simple qui constitue un dispositif supplémentaire efficace pour les incendies domestiques. Grâce à une buse précise qui permet de pulvériser sur une grande surface, l’utilisateur peut mieux contrôler l’application. De plus, comme il n’y a pas de goupille à tirer ni de levier à serrer, il est possible d’éteindre un incendie rapidement.

Gardez à portée de la main : Lorsque chaque seconde compte, il est essentiel d’avoir un extincteur de feu à proximité afin de réagir rapidement. Il est préférable de placer un extincteur à chaque étage de la maison et dans les pièces où le risque d’incendie est plus élevé, comme la cuisine et le garage. La National Fire Protection Association (NPFA) recommande d’installer des extincteurs à la sortie des pièces afin de les décharger et de vous sauver rapidement par la suite si l’incendie ne peut être maîtrisé.

Sachez quand quitter la maison. Une des composantes d’un plan d’intervention en cas d’incendie consiste à essayer d’éteindre un petit incendie avec un extincteur de feu, mais l’objectif principal doit être l’évacuation de la famille en toute sécurité. Un extincteur n’est pas un substitut à la mise en place d’un plan d’évacuation résidentielle en cas d’incendie, qui doit être pratiqué régulièrement, ni à l’installation d’avertisseurs de fumée fonctionnels dans toute la maison – un à chaque étage et dans chaque chambre, afin de permettre la détection rapide d’un incendie.

Continue Reading

Santé Et Nutrition

Comment aider un bébé à développer son goût

Published

on

By

(EN) Un bébé qui n’est pas encouragé à manger une variété d’aliments dès son plus jeune âge aura de fortes chances à devenir un enfant difficile qui n’acceptera que ses plats préférés, comme des croquettes de poulet ou des hotdogs.

Pour faire en sorte que votre bébé soit ouvert et enthousiaste lorsque vient le moment d’essayer de nouveaux aliments, Nanny Robina, l’une des plus grandes expertes en matière d’éducation des enfants au Canada, vous propose des conseils pour faire de votre un enfant un gourmet aventureux :

  • Offrez de la variété. Restez constants et introduisez autant de nouveaux aliments que possible, ainsi que des collations colorées et attrayantes.  Offrir au bébé une variété de saveurs et de textures et même des aliments qui fondent facilement dans la bouche est un excellent moyen de s’assurer qu’il demeure ouvert à une variété d’options.
  • Mangez avec lui. Asseyez-vous près de votre bébé et mangez à côté de lui. Les enfants imitent souvent ce qu’ils voient, alors manger avec eux et leur montrer à quel point vous appréciez le repas en lançant quelques exclamations du type « Hummm! C’est vraiment bon! » peut avoir d’excellentes répercussions. Nanny Robina ajoute que leur donner des collations faciles à saisir, comme des barres tendres faciles à mâcher, est une autre façon de les encourager à essayer des nouveautés et à manger seuls.
  • Soyez patients. Les goûts de votre bébé sont peut-être limités et difficiles à élargir, mais poursuivez son éducation sans baisser les bras. Il est utile de toujours avoir quelques options prêtes à manger sous la main comme les fondants de smoothie PC Biologique : Ils fondent facilement dans la bouche et sont offerts en deux délicieuses saveurs, dont banane, mangue et fruit de la passion, puis banane et fraise.
Continue Reading

Chat

Actualités12 heures ago

Containerteelt geeft voedselzekerheid boven 60e breedtegraad in Canada

Actualités12 heures ago

La COVID longue durée: aux sources d’un mal à long terme

Actualités12 heures ago

Le visage des défenseurs de Fairy Creek

Actualités12 heures ago

2,2 milliards de dollars pour rétablir l’industrie de la biofabrication au Canada

Sex3 semaines ago

Dix films avec des scènes de sexe non simulées qui ont fait polémique

Sex3 semaines ago

Sexe et cannabis : mélange miraculeux ou poison pour le couple ?

Sex3 semaines ago

Chantage émotionnel, dénigrement, harcèlement sexuel : Une jeune scientifique écrit aux comités nationaux d’éthique

Sex3 semaines ago

10 films sur le sexe et le plaisir pour oublier la distanciation sociale

Sex3 semaines ago

Les meilleurs sextoys pour le clitoris

Sex3 semaines ago

Dua Lipa, la reine du melting-pop qui allège le quotidien confiné de ses millions de fans

Sex3 semaines ago

Une série d’ici primée à l’étrange

Technologie4 semaines ago

TELUS adopte une nouvelle promesse de marque

Technologie4 semaines ago

La tech agricole Farmers Edge entre en Bourse à 18 fois ses revenus

Technologie4 semaines ago

NEC Canada accueille Combat Networks en tant que revendeur officiel de UNIVERGE® BLUE CLOUD SERVICES

Technologie4 semaines ago

La relance économique sera verte dans le Bas-Saint-Laurent

Technologie4 semaines ago

Ottawa injecte 2,75 milliards $ pour électrifier la flotte d’autobus au pays

Technologie4 semaines ago

L’entreprise montréalaise Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners

Actualités4 semaines ago

Lionbridge conclut la vente de sa division d’intelligence artificielle (IA) à TELUS International

Actualités4 semaines ago

Le rôle stratégique et essentiel des métaux rares pour la santé

Actualités4 semaines ago

«Crypto-art» : l’œuvre numérique de la chanteuse Grimes vendue 6 millions de dollars

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Santé Et Nutrition3 années ago

Gluten-Free Muffins

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais3 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie3 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending