Connect with us

Santé Et Nutrition

Le cancer vu par la lorgnette des médecins

Published

on

[ad_1]


Comment se positionne la médecine par rapport à la rhétorique du combat qui a envahi la sphère du cancer ? Malaise face à la mort, pression des proches, formation des médecins : plusieurs raisons contribuent à cet état de fait.

Lorsque surgit un événement aussi pénible que la maladie, l’humain a besoin d’amour, mais aussi de mots. « Ce que je tente de faire avec les individus que j’accompagne, c’est de voir quelles représentations, quels mots, quelles images les habitent, quelles représentations sont aidantes pour eux », explique Line St-Amour, psychologue clinicienne en oncologie au CHUM.

Elle se garde, insiste-t-elle, d’« induire une métaphore auprès des patients », même si celle du combat trouve toujours beaucoup d’adhérents. « Ces représentations-là, guerrières ou pas, tentent de donner un sens à une maladie qui en a peu. Comment accepterait-on de la chimiothérapie, des chirurgies mutilantes si on ne donnait pas un sens à notre démarche ? Une métaphore guerrière peut être utile au début, puis se transformer en autre chose. »

Un discours gagnant

Si le discours sur le combat relève d’une vision biochimique des bonnes cellules qui, en honnêtes soldats, terrassent les mauvaises, et transpose à l’échelle individuelle le combat mené contre le cancer par la recherche scientifique, son omniprésence ne serait pas étrangère à la valeur accordée à la performance, promettant récompenses à ceux qui se lèveront tôt et se retrousseront les manches.

« Ces représentations sont propres à notre société, à notre mode de vie compétitif, très axé sur la réussite, note Mme St-Amour. Le message sous-jacent, c’est que si tu veux, tu peux, que si tu mets l’effort nécessaire, tu vas t’en sortir, alors que lorsqu’on vit la maladie, on n’a pas le contrôle absolu là-dessus. »

Ces représen­tations sont propres à notre société, à notre mode de vie compétitif, très axé sur la réussite

S’ajoutent à ce discours les injonctions invitant les gens à manger bio, à faire de l’exercice et à adopter de saines habitudes de vie. « Le pendant négatif de [cela], c’est qu’elles laissent penser qu’on peut prendre le contrôle sur sa santé, un contrôle qu’on n’a jamais à 100 % », souligne Josée Savard, professeure titulaire et chercheuse au Centre de recherche sur le cancer de l’Université Laval.

Le Dr Philippe Southier, professeur agrégé à l’Université de Montréal et chef du Département de gynécologie-obstétrique du CHUM, se dit profondément agacé par les médias qui déclarent des patients « perdants ou gagnants » dans leur lutte contre le cancer. « Est-ce qu’on peut un seul instant dire que Jack Layton ou Jacques Brel sont des perdants ? Non, ils ont été des vivants ! » Ce dernier attribue cette façon d’envisager le cancer à la formation médicale. « Les médecins sont formés pour être dans l’action, dans le combat contre la maladie. Ça influence le regard qu’on porte sur les patients », opine ce membre du conseil d’administration de la Fondation québécoise du cancer.

Est-ce qu’on peut un seul instant dire que Jack Layton ou Jacques Brel sont des perdants ? Non, ils ont été des vivants !

Courage à géométrie variable

En décembre 2011, Paul Grand’Maison a perdu son épouse, Nicole, quelques semaines avant leur 38e anniversaire de mariage. Ses derniers moments ont été parmi les plus intenses de leur vie commune.

Selon le médecin de famille, le fossé qui sépare les soins curatifs et palliatifs contribue à nourrir un sentiment de défaite chez les malades qui, sans espoir de guérison, doivent mettre fin à leurs traitements ou préfèrent les arrêter. « Quand ses médecins ont décidé qu’il n’y avait plus rien à faire [pour Nicole], c’est comme s’ils la laissaient tomber », regrette le professeur à la retraite de la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke. « C’est comme s’ils avaient eux-mêmes l’impression d’avoir perdu, alors que ce n’était pas nécessairement un échec médical, mais seulement l’évolution normale d’une vie. »

Cette vision dichotomique des traitements au sein de la profession fait que les patients ont l’impression que de les arrêter, ça veut dire cesser de se battre, « se résigner », fait valoir le coauteur de l’essai Guérir est humain (Médiaspaul, 2016). « Au contraire, choisir la meilleure action à adopter, c’est faire preuve de courage. On peut trouver courageux ceux ou celles qui “combattent” jusqu’à la fin. Mais ceux qui voient la réalité en face, pour vivre pleinement le temps qui reste, sont tout autant des exemples de courage. »

Pour Véronique Poulin, hémato-oncologue à l’hôpital régional de Saint-Jérôme, le désarroi des proches d’un malade face à cette situation qui leur échappe contribuerait à la préséance de la sémantique du combat. « J’entends souvent des patients me dire : “Mes enfants veulent que je continue ma chimio, mais moi, je suis tanné, je suis épuisé. Si ce n’était pas de mes enfants qui pensent que je capitule, que je baisse les bras, j’arrêterais”. »

Croire que le combat sincère triomphera de tous les obstacles, c’est aussi nier ce vers quoi nous cheminons tous, croit Line St-Amour, qui anime des groupes de soutien pour la Fondation Virage. « Ça me surprend toujours quand des patients de 40, 45, même de 60 ans me disent qu’ils se sentaient invincibles. Il faut être en mesure de la regarder en face, la mort. »

La psychologue invite néanmoins les patients à être indulgents quand les encouragements d’amis ou de membres de leur famille sonnent creux.

« Les gens se sentent bien démunis face à un proche malade. Les mots leur manquent. Il faut voir derrière ces paroles la main tendue qui se manifeste parfois maladroitement. Il ne faut jamais hésiter à demander : “Quels sont les mots, les images, qui sont porteurs de sens pour toi ?” plutôt que d’imposer ceux que l’on pense être les bons. »

Le cancer en chiffres au Québec et au Canada

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Santé Et Nutrition

Démystifier la dyslexie

Published

on

By

(EN) Les enfants entament une nouvelle année scolaire au cours de laquelle ils vont se faire des amis, s’adapter à leurs nouveaux enseignants et faire face à de nouveaux défis. Certains d’entre eux auront plus de difficultés que d’autres, mais comment savoir si un trouble d’apprentissage ne nuit pas à votre enfant et à sa capacité de réussir ?

L’un des troubles les plus fréquents est la dyslexie. Environ 15 % des Canadiens en sont atteints et pourtant, selon une étude récente, moins d’un tiers d’entre nous serait capable d’en reconnaître les signes.

Bien que la dyslexie ne se guérisse pas, il est possible de la contrôler grâce à une détection précoce et à un enseignement adéquat. C’est pourquoi il est important de pouvoir reconnaître la dyslexie.

Voici ce qu’il faut savoir :

Qu’est-ce que c’est ? La dyslexie est un trouble d’apprentissage qui se caractérise par des difficultés à identifier les sons produits en parlant et à reconnaître les lettres, les mots et les chiffres. Le cerveau interprète mal les sons, les lettres et les chiffres quand il les assemble et en arrive souvent à tout mélanger, ce qui est déroutant pour la personne. La dyslexie touche tout le monde de la même façon, sans considération de genre et peu importe le milieu socio-économique ou l’origine ethnique de la personne.

Que peut-on faire ? Si vous pensez que votre enfant peut être dyslexique, n’attendez pas pour réagir. Il existe de nombreux tests à passer en ligne qui peuvent vous aider à l’identifier. Si vous croyez que c’est le cas, demandez à accéder à des ressources supplémentaires à votre école ou communiquez avec un tuteur spécialisé en littératie structurée. Faites appel à des groupes d’entraide pour en apprendre davantage.

Comment favoriser la réussite ? « Ce n’est pas parce qu’une personne a reçu un diagnostic de trouble d’apprentissage qu’elle ne peut pas réussir dans la vie. Ses apprentissages se font tout simplement d’une manière différente », explique Christine Staley, directrice générale de Dyslexia Canada. « Une détection précoce et un enseignement adéquat en lecture sont essentiels pour contrôler la dyslexie et ouvrir la voie à un brillant avenir. »

Continue Reading

Santé Et Nutrition

Les extincteurs portatifs améliorent la sécurité à domicile

Published

on

By

(EN) Lorsqu’un incendie se déclare, chaque seconde compte. S’ils sont utilisés rapidement et de façon efficace, les extincteurs de feu portatifs peuvent aider à sauver des vies. C’est pourquoi ils font partie de ces éléments importants qui permettent d’assurer votre sécurité et celle de votre famille à domicile.

Suivez ces conseils concernant la façon d’utiliser un extincteur de feu et le meilleur endroit pour l’installer afin d’être prêt en cas d’urgence :

Comparez les caractéristiques. Choisissez un extincteur résidentiel doté d’une goupille de métal et d’un levier de commande, aussi durable qu’un extincteur de qualité commerciale, ainsi que d’un manomètre à code couleur facile à lire afin de vous assurer que l’appareil est chargé. Sachez qu’il n’est pas sécuritaire d’utiliser un extincteur qui a déjà été déchargé, surtout qu’il existe maintenant des extincteurs rechargeables qui peuvent être rechargés par un professionnel certifié si vous avez utilisé l’appareil.

Sachez comment vous en servir : Tous les extincteurs de feu sont vendus avec des instructions d’utilisation. Toutefois, plus de 70 % des consommateurs qui possèdent un extincteur affirment ne pas se sentir à l’aise de le faire fonctionner. Solution pratique et conviviale, le pulvérisateur d’incendie First Alert est une bombe aérosol au design simple qui constitue un dispositif supplémentaire efficace pour les incendies domestiques. Grâce à une buse précise qui permet de pulvériser sur une grande surface, l’utilisateur peut mieux contrôler l’application. De plus, comme il n’y a pas de goupille à tirer ni de levier à serrer, il est possible d’éteindre un incendie rapidement.

Gardez à portée de la main : Lorsque chaque seconde compte, il est essentiel d’avoir un extincteur de feu à proximité afin de réagir rapidement. Il est préférable de placer un extincteur à chaque étage de la maison et dans les pièces où le risque d’incendie est plus élevé, comme la cuisine et le garage. La National Fire Protection Association (NPFA) recommande d’installer des extincteurs à la sortie des pièces afin de les décharger et de vous sauver rapidement par la suite si l’incendie ne peut être maîtrisé.

Sachez quand quitter la maison. Une des composantes d’un plan d’intervention en cas d’incendie consiste à essayer d’éteindre un petit incendie avec un extincteur de feu, mais l’objectif principal doit être l’évacuation de la famille en toute sécurité. Un extincteur n’est pas un substitut à la mise en place d’un plan d’évacuation résidentielle en cas d’incendie, qui doit être pratiqué régulièrement, ni à l’installation d’avertisseurs de fumée fonctionnels dans toute la maison – un à chaque étage et dans chaque chambre, afin de permettre la détection rapide d’un incendie.

Continue Reading

Santé Et Nutrition

Comment aider un bébé à développer son goût

Published

on

By

(EN) Un bébé qui n’est pas encouragé à manger une variété d’aliments dès son plus jeune âge aura de fortes chances à devenir un enfant difficile qui n’acceptera que ses plats préférés, comme des croquettes de poulet ou des hotdogs.

Pour faire en sorte que votre bébé soit ouvert et enthousiaste lorsque vient le moment d’essayer de nouveaux aliments, Nanny Robina, l’une des plus grandes expertes en matière d’éducation des enfants au Canada, vous propose des conseils pour faire de votre un enfant un gourmet aventureux :

  • Offrez de la variété. Restez constants et introduisez autant de nouveaux aliments que possible, ainsi que des collations colorées et attrayantes.  Offrir au bébé une variété de saveurs et de textures et même des aliments qui fondent facilement dans la bouche est un excellent moyen de s’assurer qu’il demeure ouvert à une variété d’options.
  • Mangez avec lui. Asseyez-vous près de votre bébé et mangez à côté de lui. Les enfants imitent souvent ce qu’ils voient, alors manger avec eux et leur montrer à quel point vous appréciez le repas en lançant quelques exclamations du type « Hummm! C’est vraiment bon! » peut avoir d’excellentes répercussions. Nanny Robina ajoute que leur donner des collations faciles à saisir, comme des barres tendres faciles à mâcher, est une autre façon de les encourager à essayer des nouveautés et à manger seuls.
  • Soyez patients. Les goûts de votre bébé sont peut-être limités et difficiles à élargir, mais poursuivez son éducation sans baisser les bras. Il est utile de toujours avoir quelques options prêtes à manger sous la main comme les fondants de smoothie PC Biologique : Ils fondent facilement dans la bouche et sont offerts en deux délicieuses saveurs, dont banane, mangue et fruit de la passion, puis banane et fraise.
Continue Reading

Chat

Sex3 semaines ago

Dix films avec des scènes de sexe non simulées qui ont fait polémique

Sex3 semaines ago

Sexe et cannabis : mélange miraculeux ou poison pour le couple ?

Sex3 semaines ago

Chantage émotionnel, dénigrement, harcèlement sexuel : Une jeune scientifique écrit aux comités nationaux d’éthique

Sex3 semaines ago

10 films sur le sexe et le plaisir pour oublier la distanciation sociale

Sex3 semaines ago

Les meilleurs sextoys pour le clitoris

Sex3 semaines ago

Dua Lipa, la reine du melting-pop qui allège le quotidien confiné de ses millions de fans

Sex3 semaines ago

Une série d’ici primée à l’étrange

Technologie4 semaines ago

TELUS adopte une nouvelle promesse de marque

Technologie4 semaines ago

La tech agricole Farmers Edge entre en Bourse à 18 fois ses revenus

Technologie4 semaines ago

NEC Canada accueille Combat Networks en tant que revendeur officiel de UNIVERGE® BLUE CLOUD SERVICES

Technologie4 semaines ago

La relance économique sera verte dans le Bas-Saint-Laurent

Technologie4 semaines ago

Ottawa injecte 2,75 milliards $ pour électrifier la flotte d’autobus au pays

Technologie4 semaines ago

L’entreprise montréalaise Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners

Actualités4 semaines ago

Lionbridge conclut la vente de sa division d’intelligence artificielle (IA) à TELUS International

Actualités4 semaines ago

Le rôle stratégique et essentiel des métaux rares pour la santé

Actualités4 semaines ago

«Crypto-art» : l’œuvre numérique de la chanteuse Grimes vendue 6 millions de dollars

Actualités4 semaines ago

Un rapport révèle des inégalités pour les femmes de couleur dans les postes de direction canadiens qui font écho au secteur de la technologie

Actualités4 semaines ago

La demande de main-d’œuvre des startups canadiennes montre des signes de reprise au quatrième trimestre: rapport

Actualités4 semaines ago

En attendant la fibre optique

Affaires4 semaines ago

L’Alberta demande à Ottawa d’investir des milliards dans la capture du carbone

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Santé Et Nutrition2 années ago

Gluten-Free Muffins

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais3 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie3 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending