Connect with us

Santé Et Nutrition

Our November Cookbook Club Pick is Cal Peternell’s ‘Almonds, Anchovies, and Pancetta’

Published

on

[ad_1]

Earlier this summer, some friends and I gathered for a potluck-style dinner party only to find that every single one of us had brought a version of salad. Sure, some were bulked up with crispy bacon, or fried mushrooms, or crumbled cheese, or lots of cooked grains (and, to be honest, mine was mostly pasta), but the takeaway was clear: We all craved vegetables of different shapes and sizes, and lots and lots of greens. Not a big meat centerpiece to be seen.

Vegetable-forward cooking, where veg occupies the lion’s share of the plate, is the way most of the world has eaten for millennia. Recently, though, it’s become trendy in American restaurants, and it’s front and center in Cal Peternell’s newest cookbook, Almonds, Anchovies, and Pancetta. The sixty recipes are divided into three eponymous chapters—almonds, anchovies, and pancetta—based on which ingredient is the source of meat (he calls almonds, the clear outlier, “the meat of the plant world”). Petenell uses these ingredient as supporting characters: They’re there to add fat and salt, and thereby flavor and heft, to dishes that are largely plant-based. (The book’s subtitle is “A Vegetarian Cookbook, Kind Of” after all.)

BA cookbook club logo

Peternell came up with the idea when he was posed with the question, “What’s next for you after Chez Panisse?”—the famed California restaurant where he worked for two decades—at a party for one of his other books. “I’ve always had this fantasy about opening a restaurant called Anchovies and Pancetta, where those are the only meats served,” Peternell said. He added in almonds, which are comparable in terms of fat and umami content, for strict vegetarians. This way of eating, he writes in the introduction, is “healthy, leans toward sustainability, and is economical in a way that pleases both palate and pocketbook.”

What makes this book special—and why you’ll want to cook from it whether you’re a vegetarian or you love a good steak—is Peternell’s ability to translate his chef skills to an audience that might not have access to a sous-vide machine and peak-season Sun Golds. His first book, Twelve Recipes, was written for his son, who was leaving home for the first time and cooking in an apartment with a galley kitchen, a rental stove, and a limited budget and schedule. “I was able to keep that concept in my head and allow that to dictate the voice,” Peternell explained to me. He avoids constructing barriers to cooking by choosing his battles carefully, offering only the instructions that he believes will significantly improve the end result, and only in the form of invitation, not admonishment. If Peternell asks you to do something, you can trust that there’s a good reason behind it. “Forge ahead, but think about what would be different if you had a better pan or a sharper knife. Aspire to that.”

cookbook club greens with pancetta garlic

Photo by Chelsie Craig, Food Styling by Dana Bonagura

Pancetta braised until it’s fall-apart tender, then mixed with sautéed greens, makes for a savory, smoky side.

Some recipes are, indeed, aspirational—like artichokes and new onions baked with anchovies and bread crumbs, or warm bread with lardo and black truffle—while others are simply good flavor combinations and delicious-sounding ideas: greens with braised pancetta and garlic; roasted sweet pepper and egg salad with anchovies, olives, and capers; cucumber and green tomato salad with avocado, fish sauce, cilantro, and lime; and steamed clams with almond and parsley butter. Do I hear your stomach grumbling?

You know what else anchovies taste great in?

And no matter the difficulty level, every recipe will teach you something: Maybe it’s a new kitchen tip (you’ll make less of a mess chopping almonds if you crush them first with a rolling pin) or technique (to pan-roast eggplant so it’s cooked through and evenly brown, place a a slightly smaller skillet, wrapped in foil, on top of them to weigh the slices down). There’s even a bit of Greek mythology (including a creepy story about Zeus, the fertility goddess, and almond trees that you’ll have to read for yourself). Peternell gives himself permission to go on tangents in the headnotes, covering everything from the Rossellini movie Stromboli to the steel-drum and ukulele band Sister Exister.

Taken together, these intros, which are so much more fun to read than straight recipe-explainers, serve as windows into what connects this delightfully random array of recipes (okonomiyaki, almond butter cookies, a “weird and wonderful” sauce called Anchoïade de Croze): the tastes and experiences of Peternell himself.

Combine the rambling prose with Peternell’s practical advice and delicious flavor combinations, and cooking through the recipes feels like having a personal cooking lesson—and a long chat—with the chef himself.

cookbook club greens with pancetta garlic 3

Photo by Chelsie Craig

Charming illustrations, like this opener for the chapter on anchovies, appear throughout the book.

But wait! Some nitty-gritty advice about our three stars:

  • Almonds: A good Californian, Peternell cooks with whole organic almonds, almost always toasted to bring out their full flavor and crunch. “At some point you will say toast, schmoast and just use your almonds raw,” Peternell knows. “We’ve all done it.” But in his chef-dad way, he encourages us to give toasting a try and see how much better the finished dish can be.

  • Anchovies: Peternell likes Rizzoli and Agostino Recca anchovies, and prefers those that come salt-packed in jars. If you’ve bought anchovies packed in a metal tin rather than a glass jar, be sure to use them within a few days so that they don’t oxidize and take on a metallic taste. (To extend their life, transfer them to a sealed glass container and make sure they’re covered either with oil or salt, depending on what they came in.)

  • Pancetta: For American-made pancetta, Peternell turns to Fra’Mani or La Quercia. (For the truly adventurous, Peternell also has a recipe for making pancetta yourself, starting with skin-on pork belly.) You’ll want to choose your thickness based on the pancetta’s destiny: You can eat very thin slices raw, like prosciutto, but more commonly, you’ll use slightly thicker slices to crisp in the oven or a skillet before crumbling over salads and pastas, and bacon-thick pieces to sauté as a flavorful base for soups, casseroles, and, of course, carbonara.

  • Olive oil: Okay, so this isn’t one of the titular ingredients, but it does play an important role in a huge percentage of the book’s recipes. If you get your hands on good olive oil (we’re just about to enter peak olive oil season in California), use it. Unlike wine, it doesn’t get better with time. “Let it run down your chin and enjoy it,” Peternell says.

Don’t mind if I do, Cal. Don’t mind if I do.

Get the recipe:

cookbook-club-greens-with-pancetta-garlic.jpg

Pick up a copy of Almonds, Anchovies, and Pancetta wherever you buy cookbooks. And if you want to learn more about the BA Cookbook Club and how to start your own club, you’ll find all that right here.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Santé Et Nutrition

Démystifier la dyslexie

Published

on

By

(EN) Les enfants entament une nouvelle année scolaire au cours de laquelle ils vont se faire des amis, s’adapter à leurs nouveaux enseignants et faire face à de nouveaux défis. Certains d’entre eux auront plus de difficultés que d’autres, mais comment savoir si un trouble d’apprentissage ne nuit pas à votre enfant et à sa capacité de réussir ?

L’un des troubles les plus fréquents est la dyslexie. Environ 15 % des Canadiens en sont atteints et pourtant, selon une étude récente, moins d’un tiers d’entre nous serait capable d’en reconnaître les signes.

Bien que la dyslexie ne se guérisse pas, il est possible de la contrôler grâce à une détection précoce et à un enseignement adéquat. C’est pourquoi il est important de pouvoir reconnaître la dyslexie.

Voici ce qu’il faut savoir :

Qu’est-ce que c’est ? La dyslexie est un trouble d’apprentissage qui se caractérise par des difficultés à identifier les sons produits en parlant et à reconnaître les lettres, les mots et les chiffres. Le cerveau interprète mal les sons, les lettres et les chiffres quand il les assemble et en arrive souvent à tout mélanger, ce qui est déroutant pour la personne. La dyslexie touche tout le monde de la même façon, sans considération de genre et peu importe le milieu socio-économique ou l’origine ethnique de la personne.

Que peut-on faire ? Si vous pensez que votre enfant peut être dyslexique, n’attendez pas pour réagir. Il existe de nombreux tests à passer en ligne qui peuvent vous aider à l’identifier. Si vous croyez que c’est le cas, demandez à accéder à des ressources supplémentaires à votre école ou communiquez avec un tuteur spécialisé en littératie structurée. Faites appel à des groupes d’entraide pour en apprendre davantage.

Comment favoriser la réussite ? « Ce n’est pas parce qu’une personne a reçu un diagnostic de trouble d’apprentissage qu’elle ne peut pas réussir dans la vie. Ses apprentissages se font tout simplement d’une manière différente », explique Christine Staley, directrice générale de Dyslexia Canada. « Une détection précoce et un enseignement adéquat en lecture sont essentiels pour contrôler la dyslexie et ouvrir la voie à un brillant avenir. »

Continue Reading

Santé Et Nutrition

Les extincteurs portatifs améliorent la sécurité à domicile

Published

on

By

(EN) Lorsqu’un incendie se déclare, chaque seconde compte. S’ils sont utilisés rapidement et de façon efficace, les extincteurs de feu portatifs peuvent aider à sauver des vies. C’est pourquoi ils font partie de ces éléments importants qui permettent d’assurer votre sécurité et celle de votre famille à domicile.

Suivez ces conseils concernant la façon d’utiliser un extincteur de feu et le meilleur endroit pour l’installer afin d’être prêt en cas d’urgence :

Comparez les caractéristiques. Choisissez un extincteur résidentiel doté d’une goupille de métal et d’un levier de commande, aussi durable qu’un extincteur de qualité commerciale, ainsi que d’un manomètre à code couleur facile à lire afin de vous assurer que l’appareil est chargé. Sachez qu’il n’est pas sécuritaire d’utiliser un extincteur qui a déjà été déchargé, surtout qu’il existe maintenant des extincteurs rechargeables qui peuvent être rechargés par un professionnel certifié si vous avez utilisé l’appareil.

Sachez comment vous en servir : Tous les extincteurs de feu sont vendus avec des instructions d’utilisation. Toutefois, plus de 70 % des consommateurs qui possèdent un extincteur affirment ne pas se sentir à l’aise de le faire fonctionner. Solution pratique et conviviale, le pulvérisateur d’incendie First Alert est une bombe aérosol au design simple qui constitue un dispositif supplémentaire efficace pour les incendies domestiques. Grâce à une buse précise qui permet de pulvériser sur une grande surface, l’utilisateur peut mieux contrôler l’application. De plus, comme il n’y a pas de goupille à tirer ni de levier à serrer, il est possible d’éteindre un incendie rapidement.

Gardez à portée de la main : Lorsque chaque seconde compte, il est essentiel d’avoir un extincteur de feu à proximité afin de réagir rapidement. Il est préférable de placer un extincteur à chaque étage de la maison et dans les pièces où le risque d’incendie est plus élevé, comme la cuisine et le garage. La National Fire Protection Association (NPFA) recommande d’installer des extincteurs à la sortie des pièces afin de les décharger et de vous sauver rapidement par la suite si l’incendie ne peut être maîtrisé.

Sachez quand quitter la maison. Une des composantes d’un plan d’intervention en cas d’incendie consiste à essayer d’éteindre un petit incendie avec un extincteur de feu, mais l’objectif principal doit être l’évacuation de la famille en toute sécurité. Un extincteur n’est pas un substitut à la mise en place d’un plan d’évacuation résidentielle en cas d’incendie, qui doit être pratiqué régulièrement, ni à l’installation d’avertisseurs de fumée fonctionnels dans toute la maison – un à chaque étage et dans chaque chambre, afin de permettre la détection rapide d’un incendie.

Continue Reading

Santé Et Nutrition

Comment aider un bébé à développer son goût

Published

on

By

(EN) Un bébé qui n’est pas encouragé à manger une variété d’aliments dès son plus jeune âge aura de fortes chances à devenir un enfant difficile qui n’acceptera que ses plats préférés, comme des croquettes de poulet ou des hotdogs.

Pour faire en sorte que votre bébé soit ouvert et enthousiaste lorsque vient le moment d’essayer de nouveaux aliments, Nanny Robina, l’une des plus grandes expertes en matière d’éducation des enfants au Canada, vous propose des conseils pour faire de votre un enfant un gourmet aventureux :

  • Offrez de la variété. Restez constants et introduisez autant de nouveaux aliments que possible, ainsi que des collations colorées et attrayantes.  Offrir au bébé une variété de saveurs et de textures et même des aliments qui fondent facilement dans la bouche est un excellent moyen de s’assurer qu’il demeure ouvert à une variété d’options.
  • Mangez avec lui. Asseyez-vous près de votre bébé et mangez à côté de lui. Les enfants imitent souvent ce qu’ils voient, alors manger avec eux et leur montrer à quel point vous appréciez le repas en lançant quelques exclamations du type « Hummm! C’est vraiment bon! » peut avoir d’excellentes répercussions. Nanny Robina ajoute que leur donner des collations faciles à saisir, comme des barres tendres faciles à mâcher, est une autre façon de les encourager à essayer des nouveautés et à manger seuls.
  • Soyez patients. Les goûts de votre bébé sont peut-être limités et difficiles à élargir, mais poursuivez son éducation sans baisser les bras. Il est utile de toujours avoir quelques options prêtes à manger sous la main comme les fondants de smoothie PC Biologique : Ils fondent facilement dans la bouche et sont offerts en deux délicieuses saveurs, dont banane, mangue et fruit de la passion, puis banane et fraise.
Continue Reading

Chat

Anglais1 semaine ago

‘Business as usual’ for Dorel Industries after terminating go-private deal

Anglais1 semaine ago

Pandemic funds helping Montreal businesses build for a better tomorrow

Anglais1 semaine ago

Downtown Montreal office, retail vacancies continue to rise

Anglais1 semaine ago

Learjet, the private plane synonymous with the jet-set, nears end of runway

Anglais1 semaine ago

Brivia Group announces the construction of Phase 2 of LB9 rental condo project

Anglais1 semaine ago

With popcorn sales banned, some movie theatre owners say it’s not worth it to reopen

Actualités1 semaine ago

À partir de 2025, toutes les voitures de Jaguar seront 100 % électriques

Actualités1 semaine ago

Forte augmentation des demandes de remboursement de voyage

Actualités1 semaine ago

Le textile reste un fléau pour l’environnement malgré de nombreuses initiatives écologiques

Actualités1 semaine ago

L’Agence de mobilité durable et Jalon s’unissent

Actualités1 semaine ago

Un village à reconstruire au coeur de Pointe-aux-Trembles

Actualités1 semaine ago

Le centre-ville de Montréal continue de se vider

Actualités1 semaine ago

Recommandations de la Commission sur les locaux vacants La vitalité du secteur commercial au cœur des priorités de la Ville

Actualités1 semaine ago

Un cabinet d’avocats ne peut pas déduire les frais d’un mariage, dit la Cour

Actualités1 semaine ago

Financement pour deux entreprises de Dorval et Lachine

Actualités1 semaine ago

Les friperies observent une augmentation en popularité

Actualités1 mois ago

Logo du CF Montréal : quatre experts se prononcent

Actualités1 mois ago

De nouveaux logements sociaux pour les femmes autochtones à Montréal

Actualités1 mois ago

Invasion montréalaise !

Actualités1 mois ago

L’hôtel de ville de Sept-Îles pourrait être détruit

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais2 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie2 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending