Connect with us

Styles De Vie

L’Afrique du Sud à petite vapeur

Published

on

[ad_1]

Pour parcourir l’Afrique australe, prenez donc le train plutôt que le 4 × 4. Entre Pretoria et Le Cap, le « Pride of Africa » de la mythique ligne privée Rovos traverse en grand luxe les vastes solitudes du désert du Karoo.

Boiseries au teint rougeaud, appliques électriques en porcelaine, portemanteaux au cuivre rutilant, abat-jour Art nouveau penchés au-dessus d’un couvre-lit damassé comme jadis chez mamie… Le train est encore à quai que le voyage – dans le temps – a déjà commencé. De la chaude et désuète décoration édouardienne transpire un subtil parfum d’empire sur le point de sombrer. Dans les étroits couloirs du wagon, on s’attend à croiser entre deux cahots les moustaches d’Hercule Poirot.

Finalement, on tombe sur l’élégante barbiche de Gareth, le train manager, responsable des quatorze voitures d’un train qui met un peu plus de deux jours pour couvrir les 1600 km entre Pretoria et Le Cap. «Rien à voir avec le Blue Train qui fait le même trajet à plus de 100 km/h. Nous faisons des pointes à 60 km/h mais la plupart du temps nous ne dépassons pas le 30 km/h. Le Rovos entend bien prendre tout son temps!», déclare Gareth.

La locomotive du Rovos.
La locomotive du Rovos. Christophe Migeon

Palaces roulants

Rovos: derrière ce nom se cache un certain Rohan Vos, mécanicien passionné de tortillards qui, en 1987, a décidé de racheter des wagons et des locomotives à la fois à la National Rhodesian Railways, à la compagnie ferroviaire sud-africaine et à des collectionneurs privés. Son objectif: remettre sur les rails ces palaces roulants de l’entre-deux-guerres afin, dit-il, «de découvrir la magie et le mystère de l’Afrique dans une ambiance détendue et élégante». Mais les terribles couinements des voitures en bois ont fini par éreinter les tympans des passagers. «Leur suspension sur ressorts donnait même le mal de mer! En 1994, elles ont été remplacées par des wagons des années 1970, métalliques et à suspension hydraulique», poursuit Gareth.

Plomberie, électricité, décoration… tout l’intérieur a été entièrement refait à la mode des années 1920 tandis qu’une climatisation était installée dans chaque cabine et qu’un réservoir de 1800 litres était fixé sous chaque wagon permettant ainsi – comme l’assure la brochure – «l’alliance entre l’opulence d’un temps révolu et les innovations subtiles de la modernité».

Le Rovos dans le Karoo. Ligne Pretoria-Le Cap. Afrique du Sud.
Le Rovos dans le Karoo. Ligne Pretoria-Le Cap. Afrique du Sud. Christophe Migeon

Pour ne pas rompre ce charme délicieusement suranné, le téléphone portable et autres monstrueuses tablettes sont bannis des espaces communs et tout juste tolérés dans l’intimité des cabines. La douce lenteur du convoi conjuguée à l’absence revendiquée de tout Wi-Fi, télévision ou radio, invite à baisser sa fenêtre et observer l’envoûtant défilé de la nature africaine: le veld, la vaste prairie piquetée d’acacias et d’épineux, déroule son tapis d’herbes sèches jusqu’aux dernières ondulations des collines, là-bas sur l’horizon. Des zébus aux bosses alanguies somnolent entre les termitières. Plus loin, une antilope couleur châtaigne avec les oreilles du prince Charles disparaît dans un voile de poussière. Mais, comme dans la plupart des trains, «È pericoloso sporgersi» («il est dangereux de se pencher»)! Alors pour sortir la tête au dehors, on trouvera dans le tiroir de la commode des lunettes de protection destinées à protéger non pas des escarbilles, désormais disparues, mais des insectes volants aux trajectoires suicidaires. Les locomotives du Rovos sont désormais au diesel. Toutes les vieilles machines à vapeur ont été remisées pour le plus grand bonheur des passagers et des chauffeurs. «La suie rentrait par les fenêtres fermées. Les costards blancs ne le restaient pas longtemps!», rigole le conducteur Gert van Vuuren qui a passé près de quinze ans aux commandes d’une motrice à vapeur.

«J’ai commencé comme stoker, celui qui alimente la chaudière. C’était un boulot vraiment épuisant. En une nuit, il fallait enfourner douze tonnes de charbon! Normalement on restait cinq ans à ce poste et après on devenait conducteur», ajoute-t-il d’une voix décapée par des décennies de tabac, aussi rugueuse qu’une pelletée de charbon.

Au pays de la soif

Bientôt, le train s’arrête dans une longue complainte de mâchoires de freins et d’essieux malmenés. À chaque jour, son escale. Aujourd’hui Kimberley et son musée du diamant, demain Matjiesfontein, un petit village de cottages victoriens toujours dans son jus. De retour à bord, rien de tel qu’un passage au bar et les petites histoires qui s’y distillent pour faire couler la poussière de l’excursion. Celui du Rovos est situé dans la voiture d’observation, tout en queue de convoi.

L’heure du thé, 17 heures, est aussi celle à laquelle les grands fauves vont boire. Un long cortège de messieurs cravatés à la dignité bien amidonnée descend alors les couloirs, en compagnie de leurs dames en robe de soirée pour rejoindre la dernière voiture. Tout ce petit monde semble avoir bien soif et fait le siège de Ruan, un doux colosse de barman qui n’a pas son pareil pour servir cognacs et whiskies hors d’âge, dans les règles de l’art en dépit des soubresauts de la voiture. Ruan travaillait il y a encore un an dans un pub de Pretoria. Il s’est plutôt bien accommodé à son nouveau rythme, trois jours de voyage aller, trois jours retour suivis d’une journée de congé. «Le Rovos est une formule all inclusive avec boissons à volonté, alors il faut parfois raccompagner à leur cabine quelques hôtes “désorientés”. Mais il n’y a jamais d’esclandre… Et puis les pourboires sont cinq fois plus généreux que dans le pub où je travaillais avant!», se satisfait-il.

Autruches et vins du Cap

Pour une ambiance plus paisible, Ruan recommande la voiture lounge et son ambiance «radio classique». On est toujours assuré d’y trouver une assiette de macarons à la pistache ou de tartelettes aux kiwis. À côté d’un jeu de Scrabble vintage trônent d’épais coffee table books aux titres aussi inspirants que Steam Train Romance, Top Golf Courses of the World, Empire, War and Cricket in South Africa. Vers 19 h 30, les passagers remontent le train en direction de la voiture-restaurant où les attend un dîner servi à l’assiette émaillé de homards du Cap ou d’agneaux du Karoo. Parmi les vingt-neuf crus de la copieuse carte des vins, il nous tarde de goûter le Raka Sangiovese, au moins pour son descriptif qui évoque une couleur framboise, un plaisant nez de groseille, des pointes de cerises et un long palais de noix grillées. Derrière la vitre, le soleil se meurt en lueurs de veilleuse sur des solitudes semées de springboks et d’autruches. Demain, il se lèvera sur les contreforts de la chaîne du Western Cape, auxquels succéderont les grands vignobles de la région de Stellenbosch. Demain nous arriverons au Cap, aboutissement et dénouement d’un continent. Le Cap, terminus, tout le monde descend.

» Vous pouvez également suivre Le Figaro Voyages sur Facebook et Instagram.


D’un océan à l’autre, l’inédite traversée

Pour la première fois au monde, en juillet prochain, un train va effectuer la traversée du continent africain d’est en ouest. Le coup de sifflet du départ est prévu en gare de Dar es-Salaam, en Tanzanie, dans les chaudes rumeurs de l’océan Indien. Après un safari dans la réserve animalière de Selous, le convoi traversera la Zambie où il s’arrêtera notamment aux chutes de Chisimba et à la réserve de Mfuwe, avant de poursuivre vers les mines de cuivre de la République démocratique du Congo. Cette épopée ferroviaire s’achèvera en Angola sur la côte atlantique. Tout le voyage s’effectuera à bord des voitures Pullman du fameux train privé Rovos, dans un confort et un raffinement rarement égalés sur des rails. Le circuit «D’un océan à l’autre» est à réserver chez Connaisseurs du Voyage, le spécialiste des tours du monde sur mesure et des grands trains du monde. À partir de 16.300 euros (tout compris hors visas obligatoires) pour 15 jours à bord du Rovos du 16 au 30 juillet 2019 ou, pour le voyage en sens inverse, de Lobito à Dar es-Salaam, du 2 au 20 août 2019, www.connaisseursvoyage.fr


Carnet de route

Y ALLER

Paris-Le Cap avec Air France, qui fait une escale à Amsterdam, à partir de 460 € l’A/R, (www.airfrance.fr). Puis Le Cap-Pretoria en aller simple avec South African Airways à partir de 65 € (www.flysaa.com/za/fr).

EN VOITURE!

TUI propose un circuit sur mesure Pretoria-Le Cap sur le Rovos 3 jours/2 nuits en suite 5 étoiles, en formule pension complète, incluant les vols A/R au départ de Paris. À partir de 1 990 € par personne en chambre double (tél.: 0 825 000 825, www.tui.fr).

Le POD Boutique Hôtel situé dans le superbe quartier de Camps Bay.
Le POD Boutique Hôtel situé dans le superbe quartier de Camps Bay. Christophe Migeon

SE LOGER

Dans la banlieue huppée de Pretoria, tout près de la réserve naturelle Groenkloof, l’hôtel-boutique 131 on Herbert Baker permet de se remettre du voyage en avion. Chambres et suites à partir de 120 € (tél.: + 27(0) 12 751 2070, www.131.co.za) Une fois rendu au Cap, direction le POD Boutique Hôtel situé dans le superbe quartier de Camps Bay entre l’océan et les montagnes des Douze-Apôtres. Dix-sept chambres design à partir de 150 € la chambre double (tél.: + 27(0) 21 438 8550, www.pod.co.za)

À FAIRE AU CAP

Du côté de la péninsule du Cap, l’Afrique s’offre un dernier baroud d’honneur au cœur d’un décor grandiose. On peut y passer une journée complète avec une visite de la colonie de manchots de Boulders Beach, une balade à vélo dans la réserve naturelle du cap de Bonne-Espérance, suivie d’un pique-nique dans la réserve et d’une visite du phare de Cape Point. Environ 40 € avec Cape Point Route (té.l: + 27 (0)21 789 0093, www.capepointroute.co.za).

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Styles De Vie

100 emplois en péril au centre de contrôle du CN

Published

on

By

Le Canadien National (CN) fermerait son centre de contrôle ferroviaire à Montréal afin de centraliser ses opérations en Alberta, déplore le syndicat Teamsters Canada.
Une centaine de postes de contrôleurs de circulation ferroviaire seraient ainsi transférés dans l’ouest du pays.

«L’entreprise a déjà commencé le transfert d’une vingtaine de postes à Edmonton. Les travailleuses et travailleurs en question venaient tout juste d’être transférés de Toronto à Montréal cette année», a soutenu le syndicat dans un communiqué.

En entrevue à TVA Nouvelles, Christopher Monette, directeur des affaires publiques de Teamsters Canada, a indiqué que le CN est en train de déraciner des familles à l’autre bout du pays.

«Certaines de ces familles venaient tout juste de trouver une école ou une garderie pour leurs enfants à Montréal. On ne peut pas jouer de la sorte avec la vie des gens», a précisé le président de Teamsters Canada, François Laporte.

La majorité des contrôleurs ferroviaires au pays, donc quelque 200 contrôleurs qui travaillent pour le CN, est représentée par la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC). Leur rôle est de coordonner les mouvements ferroviaires, un peu comme le font les contrôleurs aériens. Ils protègent également les travailleurs sur les voies ferrées.

Le président de la CFTC, Lyndon Isaak, est d’avis que «le CN va probablement perdre des contrôleurs chevronnés et leur connaissance du réseau ferroviaire, ce qui pourrait mettre en danger les cheminots, les préposés à l’entretien des voies et le public en général».

De son côté, la direction du CN a expliqué que «pour des raisons d’efficacité et de gestion, il a été décidé que les opérations pour le nord de l’Ontario seraient contrôlées d’Edmonton à partir du printemps 2020».

«Il faut noter que ce bureau (Nord de l’Ontario) est à Montréal que depuis tout récemment puisque le CN évalue constamment ses besoins et prend des décisions sur une base opérationnelle et continue, a-t-on ajouté. Moins d’une quinzaine d’employés sont touchés par ce changement.»

L’entreprise a ajouté qu’il y avait des discussions avec le syndicat pour déterminer les modalités des relocalisations, assurant que «les employés ne désirant pas être relocalisés auront droit aux bénéfices prévus à leur convention collective».

Rappelons qu’en raison d’un ralentissement de l’économie nord-américaine, le CN a confirmé le mois dernier qu’il procède à des mises à pied au sein de ses effectifs. L’entreprise basée à Montréal n’a toutefois pas voulu confirmer les informations du «Globe and Mail» voulant que 1600 travailleurs soient mis au chômage.

Par ailleurs, l’entreprise ferroviaire a dû faire face à un conflit de travail lorsque quelque 3200 chefs de train et membres d’équipes de manœuvre du Canadien National (CN) ont déclenché une grève.

Le débrayage, qui a duré une semaine, a perturbé les activités de nombreuses industries, incluant les agriculteurs dont les livraisons de propane avaient été réduites ou même arrêtées, ce qui avait de graves conséquences sur la récolte et le séchage du grain au Québec.

Continue Reading

Styles De Vie

Le Canada renforce les droits des passagers aériens

Published

on

By

À compter de ce 15 décembre, les passagers aériens disposent de nouveaux droits en vertu du Règlement sur la protection des passagers aériens (RPPA) de l’Office des transports du Canada (OTC).

Les compagnies aériennes offrant des vols à destination/au départ du Canada doivent verser aux passagers des indemnités pouvant atteindre 1000 dollars canadiens en cas de retard ou d’annulation de vol attribuable à la compagnie aérienne (sauf pour des raisons de sécurité); fournir aux passagers des commodités en cas de retard ou d’annulation de vol attribuable à la compagnie aérienne (nourriture et boissons en quantité raisonnable; accès à des moyens de communication; et hébergement pour les retards se prolongeant jusqu’au lendemain).

De plus, les compagnies aériennes doivent prendre les mesures nécessaires pour attribuer, sans frais supplémentaires, des sièges aux enfants de moins de 14 ans à proximité de l’adulte qui les accompagne. Pour faire en sorte qu’un enfant ne soit pas assis trop loin, les parents devaient parfois payer d’importants frais de réservation de sièges. Désormais, cela n’est plus nécessaire : le règlement exige qu’un enfant de 4 ans ou moins soit assis à côté d’un parent, qu’un enfant de 5 à 11 ans soit placé dans la même rangée, séparé par un voyageur tout au plus, alors qu’un adolescent de 12 ou 13 ans ne doit pas être séparé d’un parent par plus d’une rangée.

Ces règles s’ajoutent à la charte canadienne des droits des passagers aériens (ou charte des voyageurs) qui était entrée partiellement en vigueur à l’été 2019 et qui prévoyait déjà des obligations en matière de communication claire, de surréservation, de retard sur le tarmac, de perte ou de bris de bagages et de transport d’instruments de musique.

Pour aider les passagers aériens à se retrouver dans leurs droits, l’OTC leur offre un service en ligne : il s’agit d’un guichet unique où les passagers aériens peuvent se renseigner sur leurs droits, déposer une plainte contre une compagnie aérienne et trouver des astuces pour voyager sans tracas.

Continue Reading

Styles De Vie

L’environnement fiscal est plus profitable aux entreprises au Canada qu’aux E. U.

Published

on

By

Le ministre des Finances Bill Morneau était au courant que l’environnement fiscal des entreprises ayant des activités au Canada était supérieur à celui des États-Unis _ même après les fortes réductions du gouvernement dirigé par Donald Trump _ plusieurs mois avant de donner un nouveau coup de main aux entreprises canadiennes.

L’analyse réalisée en août 2018 souligne que les réformes fiscales «avaient réduit, mais n’avaient pas éliminé» l’avantage fiscal dont jouissent les entreprises au nord de la frontière.

En novembre 2018, M. Morneau a publié un énoncé politique contenant des mesures permettant aux entreprises de passer en charge immédiate du coût total des machines et du matériel et de déduire une plus grande part du coût des biens nouvellement acquis lors de l’année pendant laquelle un investissement est effectué. Ces mesures devraient coûter 14 milliards $ sur cinq ans au Trésor public.

M. Morneau devrait présenter lundi une mise à jour qui exposera les perspectives de l’économie et des finances fédérales. Bien que peu s’attendent à des mesures comme celles annoncées dans l’énoncé économique de l’an dernier, la mise à jour dressera le tableau du budget fédéral de 2020 et devrait indiquer comment les mesures de 2018 ont été utilisées.

Les données sur l’investissement des entreprises sont mitigées depuis l’entrée en vigueur des nouvelles règles.

L’incertitude entourant le nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (ACEUM) devrait disparaître lorsqu’il sera ratifié. Cela pourrait encourager les entreprises à utiliser davantage les règles d’amortissement accéléré, estime Brian Kingston,vice-président aux politiques internationale et budgétaire au Conseil canadien des affaires.

Selon lui, M. Morneau devrait toujours viser à abaisser le taux d’imposition combiné fédéral-provincial aux entreprises à 20 % par rapport au taux actuel d’un peu moins de 27 %, ce qui est supérieur à la moyenne des pays de l’OCDE.

«Quand on essaie d’attirer des capitaux en Amérique du Nord, en particulier dans un environnement protectionniste défendu par le président américain. Les entreprises veulent être à l’intérieur de la forteresse américaine. Le Canada, en tant que petite économie, a toujours un avantage sur les États-Unis pour se rendre plus attrayant.»

En juillet, le ministère des Finances a publié un document qui examinait le «taux d’imposition effectif marginal», qui tient compte des taxes provinciales et autres pour estimer le coût pour les entreprises de faire de nouveaux investissements. Le taux d’imposition effectif a servi de base à l’analyse de l’été 2018 qui a révélé que les taxes des entreprises du Canada étaient inférieures à celles des États-Unis, et pour les chiffres de la mise à jour de novembre 2018.

Le Canada est le seul pays à avoir adopté des mesures concernant l’amortissement accéléré en réponse aux réductions fiscales de M. Trump. Une vingtaine de pays ont préféré réduire le taux d’imposition des sociétés, mentionne Jack Mintz, expert en politique fiscale à l’Université de Calgary.

Les propres calculs de M. Mintz, qui tiennent compte de secteurs comme le pétrole et le gaz que le ministère laisse de côté, laissent entendre que le taux d’imposition effectif du Canada sur le capital était un peu plus élevé qu’aux États-Unis avant et après les changements de l’an dernier.

«Le leur était inférieur, affirme-t-il. Mais si c’était vraiment le cas, cela soulève des questions. Pourquoi prôner l’amortissement accéléré? C’est une mauvaise politique qui génère des distorsions.»

La décision américaine permettant l’annulation immédiate des coûts de certains équipements a été considérée comme la mesure la plus importante par les entreprises indépendantes au sud de la frontière, soutient Dan Kelly, président de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

La réponse du Canada a été un pas dans la bonne direction, ajoute-t-il. Mais les modifications apportées à la taxe sur les petites entreprises adoptées en 2017, la taxe fédérale sur les émissions de carbone, les augmentations des cotisations au Régime de pension du Canada pour financer ce programme ont nui aux sociétés.

«Tout cela nous a coupé l’herbe sous les pieds, dit M. Kelly. On veut stimuler l’économie d’une main, mais on la freine de l’autre. On peut ainsi comprendre pourquoi cela n’avait pas vraiment fouetté le monde des affaires.»

Continue Reading

Chat

Sex2 semaines ago

Dix films avec des scènes de sexe non simulées qui ont fait polémique

Sex2 semaines ago

Sexe et cannabis : mélange miraculeux ou poison pour le couple ?

Sex2 semaines ago

Chantage émotionnel, dénigrement, harcèlement sexuel : Une jeune scientifique écrit aux comités nationaux d’éthique

Sex2 semaines ago

10 films sur le sexe et le plaisir pour oublier la distanciation sociale

Sex2 semaines ago

Les meilleurs sextoys pour le clitoris

Sex2 semaines ago

Dua Lipa, la reine du melting-pop qui allège le quotidien confiné de ses millions de fans

Sex2 semaines ago

Une série d’ici primée à l’étrange

Technologie4 semaines ago

TELUS adopte une nouvelle promesse de marque

Technologie4 semaines ago

La tech agricole Farmers Edge entre en Bourse à 18 fois ses revenus

Technologie4 semaines ago

NEC Canada accueille Combat Networks en tant que revendeur officiel de UNIVERGE® BLUE CLOUD SERVICES

Technologie4 semaines ago

La relance économique sera verte dans le Bas-Saint-Laurent

Technologie4 semaines ago

Ottawa injecte 2,75 milliards $ pour électrifier la flotte d’autobus au pays

Technologie4 semaines ago

L’entreprise montréalaise Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners

Actualités4 semaines ago

Lionbridge conclut la vente de sa division d’intelligence artificielle (IA) à TELUS International

Actualités4 semaines ago

Le rôle stratégique et essentiel des métaux rares pour la santé

Actualités4 semaines ago

«Crypto-art» : l’œuvre numérique de la chanteuse Grimes vendue 6 millions de dollars

Actualités4 semaines ago

Un rapport révèle des inégalités pour les femmes de couleur dans les postes de direction canadiens qui font écho au secteur de la technologie

Actualités4 semaines ago

La demande de main-d’œuvre des startups canadiennes montre des signes de reprise au quatrième trimestre: rapport

Actualités4 semaines ago

En attendant la fibre optique

Affaires4 semaines ago

L’Alberta demande à Ottawa d’investir des milliards dans la capture du carbone

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Santé Et Nutrition2 années ago

Gluten-Free Muffins

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais3 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie3 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending