Connect with us

Mode

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Published

on

[ad_1]

Retour en 2008. Cécile, diplômée de la Sorbonne en gestion et marketing en l’an 2000, a fait ses armes chez Dim et Lancel et souhaite désormais créer sa propre entreprise. Cette passionnée d’économie a le sens de l’observation, qualité déterminante pour anticiper les besoins des autres. L’idée de Smallable lui vient avant même d’avoir des enfants, alors que cette dernière d’une fratrie de cinq filles perçoit un besoin chez ses sœurs et amies maman : « les jeunes parents actifs de mon entourage n’avaient pas le temps ou l’envie de courir les boutiques pour trouver les vêtements, la décoration, le mobilier ou les jouets de leurs enfants, et il était difficile de trouver les plus beaux créateurs dans un seul et même endroit. » Elle décide alors de créer un site qui réponde à leurs attentes en distribuant de jolis créateurs et designers enfant. Le concept store online Smallable voit le jour, ainsi que son magazine online éponyme, Cécile ayant également pressenti le ton éditorial à employer pour s’adresser à ces parents esthètes, en quête non seulement de beaux produits mais aussi de conseils et de contenu : « n’ayant pas de boutique physique où proposer des silhouettes, il fallait donner de l’inspiration à nos clients d’une autre manière.» Pierre, son mari, la rejoint un an et demi plus tard dans l’aventure, pour prendre les rennes de cette partie image et éditoriale.

L’air du temps veut que les parents aspirent à un univers plus global; un lifestyle familial qui abolit les frontières entre les mondes adulte et enfant, pour les confondre en un seul et même tout esthétique. Le beau s’invite désormais partout, du salon à la chambre d’enfant, de la mode à la décoration. Dès lors, Smallable n’aura de cesse d’évoluer, son offre lifestyle se développant au fil des ans, au gré des besoins ressentis par Cécile pour son audience.
L’année 2015 voit s’ouvrir le premier concept store physique Smallable rue du Cherche-Midi à Paris. Une opportunité pour Cécile et Pierre d’aller à la rencontre de leur clientèle et de cerner encore mieux ses attentes, et pour les clients moins initiés de profiter de conseils qui les rassurent dans leurs choix. Une ouverture qui acte l’objectif de Smallable de s’orienter vers le commerce phygital (contraction de physique et de digital). Le principe : ouvrir des points de vente physique qui intègrent les données et les méthodes du digital, pour répondre au mieux aux besoins des clients, et améliorer l’expérience d’achat en boutique physique pour mettre les clients en confiance sur le digital.

Plus qu’un simple concept-store, Smallable devient petit-à-petit une marque à part entière, qui parle à une communauté qu’elle a su fidéliser. Ainsi en 2016, Hundred Pieces, marque mode propre de Smallable destinée aux 2-16 ans voit le jour, rejointe en 2017 par Communauté de Biens, marque déco de la Smallable sphère, faite de basiques intemporels. Une année riche en heureux évènements pour Cécile et Pierre, qui mettent alors au monde leur petite Nina tandis qu’ils lancent leur service de liste de cadeaux de naissance en ligne et en boutique. Une perméabilité entre vie pro et perso dont on ne sait plus trop laquelle influence l’autre…

Une chose est sûre : si Cécile et Pierre comprennent aussi bien les besoins des parents contemporains, c’est qu’ils le sont eux-mêmes désormais. Leur fils Charles a 9 ans, et leur fille Nina 18 mois. Au quotidien ils partagent leur temps entre vie de famille dans leur appartement de République, joli reflet du lifestyle proposé sur le site, et vie de bureau du côté de Bastille, où la dreamteam Smallable, désormais composée d’une soixantaine de personnes, vient d’investir un espace de 1200m2 avec terrasse. Chaque matin, Pierre dépose Charles à l’école pendant que Cécile attend la nounou de Nina, avant de filer au bureau à son arrivée. Cela n’a pas toujours été évident, mais ils arrivent aujourd’hui à compartimenter vie familiale et vie de bureau : « je dirais qu’il nous a fallu 7 ans pour réussir à lever le pied. Une fois que Smallable était sur les rails et que l’entreprise était saine et viable. Nous avons embauché, délégué et seniorisé l’équipe ; ça change tout de pouvoir s’appuyer sur des gens experts dans leur domaine, sur qui se reposer. » confie Cécile, qui poursuit : « je préfère si c’est nécessaire rester plus tard au bureau quitte à faire une charrette. Mais une fois passé le seuil de la maison, j’essaie de ne plus toucher à mon téléphone et d’être disponible à 100% pour Charles et Nina, même si je reste joignable pour l’équipe si besoin.» Tous deux originaires du beaujolais, Cécile et Pierre essaient de s’y offrir des sas de décompression le plus souvent possible : « j’adore l’énergie de Paris, mais j’ai aussi besoin de retrouver le calme et la nature de temps en temps, ça nous fait un bien fou à tous les quatre » conclut Cécile.

Non contents de célébrer dix ans de lifestyle familial cette année, Pierre et elle viennent d’ouvrir une seconde boutique physique, le Smallable Baby Store, dédié à l’univers du bébé, et qui propose non seulement des articles de puériculture, des poussettes, du mobilier et de la petite décoration, mais aussi un service de conseil pour aménager la chambre d’un nouveau-né. Né du bébé et de l’enfant, Smallable dispose aujourd’hui d’une belle offre femme et décoration, distribue 750 marques et s’efforce de continuer à dénicher sans cesse de nouvelles pépites, ce qui fait sa force et sa richesse. Ayant définitivement conquis la France et l’Europe en une décennie (le site existant en versions anglaise, allemande, italienne et espagnole), Cécile et Pierre rêvent aujourd’hui d’ailleurs, pourquoi pas outre Atlantique… Alors, à quand l’ouverture d’un concept-store physique Smallable dans la Big Apple ?


Pour aller faire un tour sur Smallable, c’est par ici !

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Mode

Ashley Graham jugée «trop grosse» pour la une de Sports Illustrated

Published

on

By

Ashley Graham, le mannequin qui a bousculé les mentalités dans l’industrie de la mode, revient sur un moment marquant et difficile de sa carrière. Elle s’est confiée à Naomi Campbell dans son émission No Filter With Naomi.

C’était en 2016, elle fait alors la couverture du magazine Sports Illustrated spécial maillots de bain, le fameux numéro tant attendu de l’année. Une vraie consécration en soi et une première historique. Mais difficile à vivre…

«Un autre mannequin (…) a dit que j’étais très grosse et que des femmes de ma taille ne devraient pas être en couverture de magazine.»

Ashley Graham revient sur sa première rencontre avec Naomi Campbell, c’est à ce moment-là qu’Ashley avait dû faire face à ces déclarations concernant son physique. Naomi l’avait alors défendue.

«Je t’ai rencontrée juste après cette couverture de [NDLR: Sports Illustrated Swimsuit]. C’était aux CFDA Awards et nous marchions sur le tapis rouge. Nous avions rapidement discuté parce qu’il y avait un autre mannequin qui était révoltée que je décroche la couverture, elle a dit que j’étais très grosse et que des femmes de ma taille ne devraient pas être en couverture de magazine.»

C’était Cheryl Tiegs, le mannequin en question, qui avait elle aussi fait la couverture de Sports Illustrated à son époque. Elle avait soutenu alors trouver malsain de présenter des mannequins taille plus en couverture des magazines.

« Je n’aime pas qu’on parle des femmes en chair parce qu’on les rend glamour, alors que notre taille ne devrait pas être de plus de 35 pouces. C’est ce que dit Dr. Oz et je m’y tiens », a-t-elle indiqué en entrevue avec E! News.

Elle avait même ajouté à l’endroit d’Ashley Graham: « Non, je ne crois pas que c’est sain. Son visage est beau, beau. Mais je ne crois pas que c’est sain à long terme.»

Une époque fort heureusement révolue.

Ces dernières années, Ashley Graham, une publication à la fois, a permis de bousculer les mentalités que ce soit sur son métier de mannequin tout comme la réalité d’être une jeune maman. Naomi Campbell l’avait aussi fait en son temps. Elle été le premier mannequin noir à faire la couverture du Vogue Paris en son temps, en 1988.

Continue Reading

Mode

Les aventuriers de Kids on the Moon

Published

on

By

[ad_1]

Créer des pièces confortables, vivantes et pointues, inspirées de l’imaginaire créatif des enfants : voici le mantra de Kids on the Moon. Pour la collection printemps-été 2019, la marque polonaise dévoile des silhouettes looses, aérées, empreintes de vibes estivales et de souvenirs d’enfance. Avec des imprimés minimalistes, des couleurs douces, du lin et coton pur.

Chaque saison, Kids on the Moon conte des histoires à travers des modèles drôles et conforts pour tous les jours. Cette saison, la collection”Playground” se veut être le compagnon des folles escapades et des rêves en grand. Ambiance sortie de plage et cheveux salés. Des robes et jupes légèrement  tie & dye, des tee-shirts et pulls loose à messages pour laisser place à l’imagination enfantine et leur créativité débordante.

Un collection pensée pour les petits curieux, les rêveurs et avides de nouvelles aventures. Avec comme terrain de jeu, le monde entier.


kidsonthemoon.com

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Mode

Pink lady by Karla Jean Davis

Published

on

By

[ad_1]

Look crazy pour Olive aujourd’hui. Vêtue d’une robe créateur de Caroline Bosmans associée à des chaussettes sportswear, elle est pile dans la tendance Athleisure!


Karla Jean Davis/ Réalisatrice/ USA

Deux filles: Olive et Ora

Excentrique/ Crazy/ décalé


 

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Sex1 semaine ago

Dix films avec des scènes de sexe non simulées qui ont fait polémique

Sex1 semaine ago

Sexe et cannabis : mélange miraculeux ou poison pour le couple ?

Sex1 semaine ago

Chantage émotionnel, dénigrement, harcèlement sexuel : Une jeune scientifique écrit aux comités nationaux d’éthique

Sex1 semaine ago

10 films sur le sexe et le plaisir pour oublier la distanciation sociale

Sex1 semaine ago

Les meilleurs sextoys pour le clitoris

Sex1 semaine ago

Dua Lipa, la reine du melting-pop qui allège le quotidien confiné de ses millions de fans

Sex1 semaine ago

Une série d’ici primée à l’étrange

Technologie2 semaines ago

TELUS adopte une nouvelle promesse de marque

Technologie2 semaines ago

La tech agricole Farmers Edge entre en Bourse à 18 fois ses revenus

Technologie2 semaines ago

NEC Canada accueille Combat Networks en tant que revendeur officiel de UNIVERGE® BLUE CLOUD SERVICES

Technologie2 semaines ago

La relance économique sera verte dans le Bas-Saint-Laurent

Technologie2 semaines ago

Ottawa injecte 2,75 milliards $ pour électrifier la flotte d’autobus au pays

Technologie2 semaines ago

L’entreprise montréalaise Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners

Actualités2 semaines ago

Lionbridge conclut la vente de sa division d’intelligence artificielle (IA) à TELUS International

Actualités2 semaines ago

Le rôle stratégique et essentiel des métaux rares pour la santé

Actualités2 semaines ago

«Crypto-art» : l’œuvre numérique de la chanteuse Grimes vendue 6 millions de dollars

Actualités2 semaines ago

Un rapport révèle des inégalités pour les femmes de couleur dans les postes de direction canadiens qui font écho au secteur de la technologie

Actualités2 semaines ago

La demande de main-d’œuvre des startups canadiennes montre des signes de reprise au quatrième trimestre: rapport

Actualités2 semaines ago

En attendant la fibre optique

Affaires3 semaines ago

L’Alberta demande à Ottawa d’investir des milliards dans la capture du carbone

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Santé Et Nutrition2 années ago

Gluten-Free Muffins

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais3 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie3 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending