Connect with us

Actualités

Coronavirus: Jesse Ventura révèle que les Archons aspire à la destruction de l’Amérique et de la démocratie

Published

on

Plusieurs personnes rejettent systématiquement les notions de «conspirations», les considérant comme des réflexions provenant de gens fous qu’il vaut mieux ignorer.

Toutefois, quelqu’un de réaliste reconnaîtra que les intrigues et les conspirations prouvées sont des éléments bien documentés de l’histoire.

Vous souvenez-vous, par exemple, quand on nous a parlé des «Armes de Destruction Massive en Iraq»?

Une conspiration particulièrement notoire documentée par Wikipédia est celle de l’Opération Northwoods. Il s’agissait d’une opération sous fausse bannière contre le gouvernement cubain provenant du Département de la Défense des États-Unis (DoD) et du Comité des chefs d’état-major (JCS) du Gouvernement des États-Unis en 1962.

«La proposition consistait à ce que l’Agence centrale du renseignement (CIA) et d’autres fonctionnaires gouvernementaux mettent en scène et commettent des actes de terrorisme contre des cibles américaines militaires et civiles, puis en accusent le gouvernement cubain et justifient ainsi une guerre contre Cuba,» élabore Wikipédia.

«Les possibilités détaillées dans le document incluaient d’éventuellement assassiner des immigrants cubains, de faire couler les bateaux de réfugiés cubains en haute-mer, de détourner des avions pour être abattus ou donner l’impression d’être abattus, de faire exploser un navire américain et de mettre en scène un terrorisme violent dans des villes américaines.»

Ces propositions ont été rejetées par le Président, qui était alors John F. Kennedy.

Ayant étudié l’histoire et la politique dans une université réputée, j’aime «garder un œil ouvert», au cas où de présumées conspirations se pointeraient.

Une des présumées conspirations les plus troublantes dont j’ai entendu parler était il y a environ dix ans de cela, dans l’émission Conspiracy Theory de Jesse Ventura.

Malheureusement, il semble que cette allégation d’une horrible conspiration se soit pointée.

Jesse Ventura est l’ancien Gouverneur du Minnesota. À mes yeux, il s’est tenu debout tel un véritable patriote américain dans un monde d’anciens et d’actuels politiciens égocentriques.

Dans la vidéo ci-dessus, Jesse Ventura est accompagné d’un ancien animateur de radio, Alex Jones, pour examiner les plans et procédures d’une «Cinquième Colonne» d’élites aux États-Unis visant à «rassembler et emprisonner des Américains innocents dans des Camps de Concentrations appelés «Centres Résidentiels».»

Selon les découvertes de Jesse Ventura, la loi martiale serait «déclenchée par une pandémie de grippe».

Selon le plan de la loi martiale, la Constitution des États-Unis serait suspendue et l’Amérique serait divisée en dix zones de camps de concentration contrôlées par un «Conseil de Gouverneurs» fasciste.

Dans l’Épisode 5 de la Saison 2 de «Police State», Jesse Ventura et Alex Jones visitent un endroit où des dizaines de milliers de cercueils avaient été placés en préparation d’une présumée pandémie orchestrée.

Vous verrez cet endroit dans la vidéo ci-dessus pendant qu’elle est encore en ligne

Jesse Ventura a également visité un de ces supposés «Centres Résidentiels». Il y vit un étrange personnel militaire non-américain ainsi qu’une clôture barbelée rappelant les camps d’internement japonais durant la Deuxième Guerre Mondiale et les «centres de détention» de l’Allemagne Nazie.

Se pourrait-il que le «coronavirus», avec les problèmes respiratoires et grippaux qu’il entraîne, soit précisément la «pandémie de grippe» qui devait être orchestrée de pair avec une infrastructure déjà construite, composée de dizaines de témoins de milliers de cercueils auprès de «Camps de Concentration», tous dans une seule région?

Ci-dessus vous verrez une capture d’écran d’un rapport toujours actif sur Amazon.com ayant pour titre «Pandémie de Grippe» qui a été publié par la Sécurité Nationale des États-Unis, que Jesse Ventura associe aux «camps FEMA» présentés dans son documentaire.

Vous vous demandez peut-être qui fabriquerait un complot si méchant pour détruire la vie humaine et les institutions démocratiques d’une manière si méthodique et préméditée?

Avant de pouvoir explorer un tel sujet, si vous faisiez partie d’une «vilain groupe» d’humains errant dans l’univers, et que votre groupe remarquait une planète habitée qui vous plaît et que vous désirez pour «votre propre espèce», que feriez-vous?

Chercheriez-vous à utiliser votre «technologie supérieure» pour mener une guerre contre les habitants de la planète? Probablement pas, considérant que vous souhaitez préserver l’infrastructure planétaire.

Le «choix intelligent» serait donc probablement d’utiliser votre technologie pour déstabiliser complètement la population de la planète, possiblement à l’aide d’une «pandémie» à laquelle vous et votre espèce seriez immunisés, parvenant ainsi à prendre le dessus et à «coloniser» par votre espèce.

Dans une ancienne émission populaire sur ABC appelée «The Visitors», on mentionnait un groupe d’humains d’apparence reptilienne ayant infiltré des institutions humaines dont les institutions militaires, la police, les systèmes de justice et d’autres niveaux de la société afin d’installer un plan de déstabilisation orchestré par le moyen de la maladie et d’autres mécanismes pour ouvrir la voie à une éventuelle colonisation extraterrestre.

Dans la vidéo ci-dessous, les Directeurs de V révèle au travers de leur personnage qu’ «afin de circuler parmi nous, ils déguisent leur apparence en clonant la chair humaine par-dessus leur propre peau reptilienne. Les Visiteurs ne viennent pas tout juste d’arriver; ils sont ici depuis des années. Ils ont mis en œuvre un plan qui aura comme aboutissement l’extermination de chaque homme, femme et enfant sur la surface de la planète. Ils se sont établis dans toutes les facettes de la vie, y compris le commerce, le gouvernement et la religion. Cela a pris des années, et une fois intégrés parmi nous, ils s’exposent pour causer une instabilité internationale…des guerres non-nécessaires et un effondrement économique, ils ont dévoyé en extrémisme.»

Les Directeurs de V, au travers de leur personnage, expliquent que «la phase finale du plan des Visiteurs débute lorsqu’ils commencent à se révéler».

Cela mène à une conspiration tout autant troublante comme quoi des élites humains collaborent avec des étrangers manipulateurs et démoniaques par des accords formalisés dans un effort pour renverser les institutions démocratiques avec pour but prendre la place des humains en tant qu’espèce dominante notre planète Terre. Dr. Michael Salla a hautement documenté l’opération d’un tel accord entre un groupe se trouvant en dehors de la structure formelle des États-Unis et d’autres gouvernements élus qu’il appelle «MIEC», ou «Complexe Industriel Militaire Extraterrestre». John Lash désigne cette cabale extraterrestre et humaineplus précisément comme les «Archons».

Sur V, les Directeurs ont également essayé d’avertir l’humanité que ces reptiliens extraterrestres tenteraient de se lier d’amitié avec les élites humains en échangeant leur technologie contre la coopération de ces élites dans la prise en charge de notre planète, lors de laquelle ces reptiliens seraient présentés comme les «sauveurs» de la planète.

Selon Dr. Salla, la science-fiction de «V» a tenté de «cacher la vérité à la vue de tous».

Dr. Salla a grandement documenté un tel groupe reptilien comme étant un groupe bien réel qui cherche à contrôler divers élites comme des marionnettes pour soutenir un programme régressif d’étrangers. Cette représentation a aussi été bien documentée par David Icke.

Les Archons sont ensuite décrits par John Lash dans sa recherche sur les réflexions de l’Ancienne PaÏenneté Gnostique comme étant «le visage humanisé des extraterrestres».

Les témoignages paÏens gnostiques tentaient d’avertir l’humanité d’une intelligence artificielle démoniaque reptilienne. Celle-ci cherchait à utiliser des collaborateurs humains dans un effort pour soumettre l’humanité à l’esclavage par une mise en scène d’événements encodés dans la Bible qui mèneraient à une prise en charge reptilienne à la suite d’une Apocalypse contre les humains. Cette Apocalypse impliquerait des guerres et la propagation de la maladie et de la mort.

Si nous lisons le livre intitulé Justin Trudeau, Judicial Corruption and the Supreme Court Of Canada: Aliens and Archons, par Peter Tremblay, et révisons le travail largement documenté de Dr. Michael Salla et de ses collègues distingués dans Exopolitics, est-ce que le coronavirus pourrait être le mécanisme de démarrage d’un scénario planifié à la lettre pour prendre en charge les institutions démocratiques et opprimer les droits humains?

Dans l’article intitulé «Un savant des étrangers paranormaux suggère que le Coronavirus est une tromperie liée à la guerre contre les radiations du 5G», dans lequel on peut lire le témoignage de recherches de Dr. Micheal Salla, une preuve suggérant que le coronavirus est l’exécution d’une arme «biogénique» est présentée. Cette arme viendrait de l’utilisation de la technologie 5G, employée pour simuler un virus contagieux apparaissant de manière naturelle. Cela pourrait aussi expliquer pourquoi le coronavirus semble avoir ses épicentres dans les points centraux du réseau 5G.

De plus, la mise en vigueur de la «distanciation sociale» semble être une tentative pour utiliser la pandémie orchestrée et rendre illégales les assemblées publiques, qui incluraient d’éventuelles protestations politiques, prévues par les étrangers et leurs collaborateurs élites lorsque le public découvrira qu’il a été soumis à une conspiration réelle.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Logo du CF Montréal : quatre experts se prononcent

Published

on

By

Au lendemain du dévoilement de la nouvelle identité du CF Montréal, les commentaires sur le logo et les couleurs choisies par l’équipe continuent d’alimenter les discussions. Quatre experts en design graphique et en image de marque se prononcent.

La fleur de lys et les rayures noires et bleues de l’Impact ont fait place à un flocon de neige gris sur fond noir. Des flèches pointant vers l’intérieur rappellent celles du métro de la métropole. Le nouveau logo, contenu dans un cercle entouré de bleu comporte également les mots Club de Foot Montréal.

C’est très statique, c’est très symétrique, c’est un flocon de neige. Je comprends le sportif de ne pas comprendre le logo, avance Julie Royer, chargée de cours en identité de marque à l’Université Laval. On fait des références visuelles qui n’ont rien à voir avec le sport.

Le choix du flocon de neige étonne particulièrement les experts consultés par Radio-Canada Sports, étant donné que le CF Montréal pratique un sport estival. Ils soulignent, avec un sourire en coin, que l’image pourrait davantage se prêter à une organisation hivernale, comme un club de ski.

Le même logo pourrait exister sur des produits surgelés avec un flocon de neige et on comprendrait. Ça pourrait être sur un manteau en duvet pour nous dire qu’on va être protégé du froid. La carte de la nordicité, je ne la comprends pas tant que ça, explique Louis Gagnon, directeur artistique pour Paprika, une firme de design graphique.

Un avis partagé par Sylvain Allard, professeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ce dernier aurait aimé une référence plus claire au sport pratiqué par le club de la Major League Soccer.

Quand je pense au soccer, je pense à quelque chose en mouvement. Là, c’est très statique et tout converge vers un centre vide, mentionne-t-il, en précisant qu’il préfère toutefois le nouveau logo à celui de l’Impact. Ça va vivre assez longtemps au niveau du style, parce que c’est un logo dans la plus pure tradition : à plat, pas de dégradé, pas trop dérangeant.

Continue Reading

Actualités

Les développements sur la COVID-19 du 17 janvier 2021

Published

on

By

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de la COVID-19 bouleverse nos vies depuis plusieurs mois.                 

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l’économie.  

DERNIER BILAN 23H11

PLANÉTAIRE

Cas: 95 022 922
Morts: 2 030 515
Rétablis: 52 282 407 

ÉTATS-UNIS

Cas: 23 932 306
Morts: 397 561

CANADA

Québec: 243 714 cas (9055 décès)

Ontario: 237 786 cas (5409 décès)

Alberta: 116 837 cas (1436 décès)

Colombie-Britannique: 60 117 cas (1047 décès)

Manitoba: 27 511 cas (761 décès)

Saskatchewan: 20 272 cas (215 décès)

Nouvelle-Écosse: 1558 cas (65 décès)

Nouveau-Brunswick: 947 cas (12 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 396 cas (4 décès)

Nunavut: 266 cas (1 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 104 cas

Yukon: 70 cas (1 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 25 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 709 616 cas (18 014 décès)

NOUVELLES

23h02 | L’Australie ne rouvrira probablement pas ses frontières en 2021

L’Australie ne devrait pas rouvrir ses frontières aux voyageurs étrangers en 2021, et ce en dépit des campagnes de vaccination qui vont progresser dans le monde entier, a estimé lundi un haut responsable australien de la Santé. 

Continue Reading

Actualités

Cas de COVID-19 dans les avions : la liste des voyageurs exposés s’allonge au Québec

Published

on

By

De nombreux Québécois qui ont voyagé au Mexique, à Cuba, aux États-Unis et en France ont été exposés au coronavirus lors de leur retour au pays. C’est aussi le cas des passagers de deux vols d’Air Transat arrivés à Montréal les 10 et 13 janvier en partance de Port-au-Prince.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) procède habituellement à l’analyse de cas de COVID-19 à bord d’un avion et juge à risque quelques rangées devant et derrière les porteurs du coronavirus. Or, dans le cas de ces deux vols d’Air Transat, ce sont toutes les rangées qui ont été jugées à risque.

Le nombre total de passagers contaminés n’est pas connu, mais les avions qui les transportaient peuvent accueillir plus de 300 personnes. Dix jours plus tôt, les passagers de six rangées d’un vol d’Air Transat sont arrivés de la capitale haïtienne en étant exposés à la COVID-19.

Les passagers en provenance d’Haïti ne sont pas tenus pour le moment de présenter un résultat négatif de test à la COVID-19. En effet, Ottawa impose le dépistage pour tous les voyageurs revenant de l’étranger depuis le 7 janvier, sauf pour Haïti et Saint-Pierre-et-Miquelon, qui ont été exemptées de cette mesure jusqu’au 21 janvier en raison du manque de capacité ou de disponibilité des tests.

Mais les avions en provenance d’Haïti ne sont pas les seuls à enregistrer un nombre important de porteurs du coronavirus. Des voyageurs qui rentraient récemment de destinations soleil à Montréal et à Québec ont également été exposés. Les rapports rendent compte d’au moins un cas confirmé de la COVID-19 à bord de certains de ces vols internationaux.

Et la liste de ces vols qui préoccupent les autorités de santé publique du Canada continue de s’allonger depuis le début du mois de janvier, selon ce que révèlent des données compilées par Ottawa dans sa mise à jour samedi.

Des Québécois qui ont voyagé au Mexique, à Cuba, aux États-Unis et en France ont aussi eu à surveiller l’apparition de symptômes un peu plus étroitement, parce qu’ils ont été exposés au virus lors du retour à la maison. C’est notamment le cas pour les passagers de trois vols d’Air Canada en provenance de Cancún, au Mexique, qui ont atterri à Montréal du 3 au 5 janvier. Les passagers de 27 rangées au total ont été exposés.

D’autres voyageurs qui rentraient de Fort Lauderdale, en Floride, ont aussi été exposés à bord de six autres vols d’Air Canada et Air Canada Rouge jusqu’à la semaine dernière. Deux vols de Sunwing, en provenance de Cuba et de Cancún, ont aussi transporté des gens qui avaient la COVID-19 le 3 janvier, jusqu’à l’atterrissage de l’appareil à Montréal. Quatre vols en provenance de Paris ont été touchés du côté des transporteurs Air Canada et Air France les 5 et 6 janvier.

Il ne s’agit là que de quelques exemples récents, parmi un plus grand nombre de vols surveillés à l’échelle canadienne, démontrant ainsi l’importance pour les voyageurs de respecter la quarantaine de 14 jours après leur arrivée au Canada.

Continue Reading

Chat

Actualités3 jours ago

Logo du CF Montréal : quatre experts se prononcent

Actualités3 jours ago

Les développements sur la COVID-19 du 17 janvier 2021

Actualités3 jours ago

Cas de COVID-19 dans les avions : la liste des voyageurs exposés s’allonge au Québec

Actualités3 jours ago

COVID-19 au Québec: 1918 cas supplémentaires, 62 nouveaux décès

Actualités3 jours ago

Un CHSLD de Laval «au bord de la perte de contrôle»

Actualités3 jours ago

La police interrompt un autre rassemblement de motards

Affaires4 jours ago

Trois étapes vers un meilleur avenir financier

Affaires4 jours ago

Conseils pour continuer d’épargner et atteindre vos objectifs financiers

Affaires4 jours ago

Opérations bancaires en ligne : comment se protéger contre la fraude

Affaires4 jours ago

Prêts sur salaire : un type d’emprunt qui coûte cher

Affaires4 jours ago

Conseils pour vous aider à reprendre le contrôle de vos finances

Affaires4 jours ago

Cinq astuces pour personnaliser votre assurance et économiser de l’argent

Affaires1 mois ago

Une nouvelle prime COVID chez Sobeys

Affaires1 mois ago

Une première personne vaccinée au Canada

Affaires1 mois ago

Transat: l’offre d’Air Canada est acceptée

Affaires1 mois ago

Le père Noël autorisé à parcourir le Canada

Affaires1 mois ago

AnalyseL’une des plus importantes fausses nouvelles au monde en 2020 provient du Canada

Affaires1 mois ago

21 nouveaux centres de vaccination au Québec dès lundi

Affaires1 mois ago

COVID-19 : plus de 1000 personnes hospitalisées au Québec

Actualités1 mois ago

Nouveaux records de cas de COVID-19 en Ontario

Anglais2 années ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie2 années ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais2 années ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais2 années ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Anglais2 années ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Santé Et Nutrition2 années ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition2 années ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 années ago

Ontario’s Tories hope Ryan Gosling video will keep supporters from breaking up with the party

Anglais2 années ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais2 années ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie2 années ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais2 années ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Mode2 années ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Anglais2 années ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie2 années ago

Ford Ranger Raptor, le pick-up roule des mécaniques

Affaires2 années ago

Le Forex devient de plus en plus accessible aux débutants

Anglais2 années ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais2 années ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Technologie2 années ago

YouTube recommande de la pornographie juvénile, allègue un internaute

Anglais2 années ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Trending