AnalyseL’une des plus importantes fausses nouvelles au monde en 2020 provient du Canada

En à peine quelques semaines, une fausse nouvelle canadienne a été vue par des millions de personnes alors qu’elle frayait son chemin vers la France, l’Italie et l’Espagne, en passant par les Philippines. Voici comment un simple courriel envoyé à des conspirationnistes de l’Ouest canadien est devenu une des fausses nouvelles les plus populaires à l’échelle mondiale en cette année de pandémie.

Le 14 octobre, un blogue canadien publiait un article intitulé (Nouvelle fenêtre)  Est-ce que cette fuite d’information montre le plan cinglé de Trudeau pour la COVID-19 en 2021? À vous de décider. L’article se basait sur un courriel reçu de LPC_leaker, qui se présentait comme un lanceur d’alerte au sein du Parti libéral du Canada (PLC).

Je veux vous fournir des informations très importantes. Je suis membre du comité du Parti libéral du Canada. Je siège dans plusieurs comités, mais les informations que je fournis proviennent du comité de planification stratégique (qui est dirigé par le cabinet du premier ministre), écrivait en anglais ce soi-disant lanceur d’alerte.

Dans son courriel, ce dernier détaillait ce qu’il présentait comme la feuille de route du gouvernement pour les prochains mois : un confinement total, le déploiement de l’armée, l’émergence d’un nouveau virus appelé COVID-21, en passant par la vaccination obligatoire, des camps d’internement pour les récalcitrants et rien de moins que l’abolition de la propriété privée au pays.

Tout ce que je sais, c’est que je n’aime pas ça et je pense que ça va placer les Canadiens dans un avenir sombre (sic), concluait l’auteur, empruntant une formulation anglaise boiteuse.

Plusieurs médias de vérification ont vite fait de démentir cette fuite (Nouvelle fenêtre) . Non seulement ce courriel contenait plusieurs idées déjà réfutées, mais le comité en question, le comité de planification stratégique, n’existe tout simplement pas (Nouvelle fenêtre) au sein du gouvernement canadien. Des figures bien connues dans la communauté à saveur conspirationniste ont aussi rapidement invité à la prudence.

La fausse nouvelle explose

Néanmoins, le courriel a fait son chemin sur les réseaux sociaux. L’article de blogue a été partagé près de 10 000 fois sur Facebook, puis le texte du courriel lui-même s’est aussi mis à voyager. Des vidéos à son sujet ont été publiées sur Facebook et YouTube. Des traductions en français se sont mises à circuler au Canada. Le texte s’est aussi retrouvé dans le forum du site 8kun, où le fameux Q, personnage central de la conspiration QAnon, publie ses messages.

Ce n’est pas tout. Nous avons pu trouver des traductions de ce courriel en espagnol, en italien, en portugais, en allemand, en hongrois, en russe et en polonais. Aux Philippines, une vidéo en tagalog (Nouvelle fenêtre) à propos de cette fausse fuite a cumulé pas moins de 3,4 millions de vues sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *