Dua Lipa, la reine du melting-pop qui allège le quotidien confiné de ses millions de fans

PortraitLa chanteuse britannique s’impose à 25 ans comme une star en parfait accord avec son temps. Savant mélange de styles, sa musique crée des ponts entre les générations, les genres et les cultures.

Lorsque Dua Lipa est rentrée de la cérémonie des Grammy Awards, elle a trouvé son appartement de Los Angeles envahi d’insectes multicolores. Des ballons d’hélium, en forme de papillon, flottaient sous le plafond. C’est son petit ami, le mannequin Anwar Hadid, qui a ourdi la surprise-­partie, du moins si l’on se fie au roman-photo posté par le couple sur Instagram. Nommée dans six catégories, la chanteuse n’a raflé qu’une seule récompense, celle du meilleur album de pop vocale, lors de la grand-messe de l’industrie musicale, dans la nuit du 14 au 15 mars, en Californie. D’autres auraient affiché leur déception. Sur la scène du Staples Center comme sur les réseaux sociaux, Dua Lipa et son entourage ont laissé, au contraire, éclater leur joie.

Il y a un an, un autre genre de surprise guettait l’Anglaise. De retour de vacances, à son domicile londonien, point de papillons, mais une vilaine inondation. Impossible de dénicher le moindre plombier, la capitale britannique vient de se confiner. Dua Lipa doit emménager dans un Airbnb à la diable. Au même moment, nouvelle fuite, sur Internet cette fois : elle découvre que son deuxième album, Future Nostalgia, a été piraté. Une fois passée la sidération, elle décide d’en anticiper la sortie d’une semaine, quand la plupart des musiciens décalent tout projet, face à l’ampleur et l’incertitude de la crise sanitaire. Banco.

Avec son groove résolument rétro, sous haute influence disco, l’album arrachera une bonne part de la jeunesse mondiale aux pesanteurs de la pandémie. A mesure que Future Nostalgia squatte les cimes des hit-parades, les clins d’œil prolifèrent : sur Twitter, les paroles qui résonnent avec le confinement sont détournées (« Don’t come out ! », « Ne sors pas ! »). Sur TikTok, la plateforme qui fait désormais les succès musicaux, le « Dua Lipa dance challenge » voit des apprentis danseurs se défier de leur cuisine ou de leur salon, au son de Don’t Start Now ou Levitating.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *