Son trafic web aiguillé vers la Chine et la Russie, Google subit une panne

[ad_1]

La panne a été causée par une mauvaise manipulation d’un fournisseur d’accès à Internet de Lagos, au Nigeria. Selon Ars Technica, l’entreprise MainOne Cable Company a fait une mise à jour du système d’aiguillage mondial d’Internet qui a aiguillé le trafic web vers son réseau pour des adresses IP appartenant à Google.

Quelques minutes plus tard, l’opérateur chinois China Telecom a confirmé la mise à jour nigériane par erreur et a commencé à accepter le trafic web de Google. Cette confirmation a déclenché un effet domino, puisque d’autres importants fournisseurs d’accès ont commencé à se servir de la nouvelle route, dont l’entreprise russe Transtelecom.

Selon l’entreprise BGPmon, qui se spécialise dans la surveillance des réseaux Internet, les erreurs d’aiguillage ont duré 74 minutes. Pendant ce temps, des informations potentiellement critiques ont pu circuler sur les réseaux chinois et russes, dont celles de son réseau étendu d’entreprise (WAN) et de son réseau privé virtuel (VPN).

Dans un communiqué cité par Ars Technica, Google a indiqué que ses services n’avaient pas été compromis par l’erreur d’aiguillage. Selon l’entreprise, toutes les communications mal aiguillées étaient chiffrées, ce qui rend leur lecture improbable, voire impossible, par des personnes autres que leurs destinataires légitimes.

L’entreprise a expliqué qu’elle n’y voyait pas d’action malicieuse de la part de MainOne Cable Company ni des fournisseurs d’accès à Internet chinois et russes, et qu’il s’agissait sans doute d’une erreur de bonne foi.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس