L’Alpina B7 s’offre une remise à niveau

[ad_1]

NOUVEAUTÉ – Version sportive de la Série 7, l’Alpina B7 bénéficie de la cure de jouvence apportée à la limousine BMW. Ses performances sont dignes d’une supersportive.

L’Alpina B7 n’a pas attendu longtemps pour profiter des retouches appliquées à la BMW Série 7. Rien de plus normal, puisque tous les véhicules Alpina dépendent de la production du constructeur Munichois. Chaque modification effectuée sur un modèle de la firme à l’hélice impacte donc directement son équivalent chez Alpina. Qu’apporte cette Série 7 ayant abandonné son badge d’origine? Elle constitue le complément sportif à la gamme BMW Série 7, à l’image de la Mercedes S 63 AMG. Certains diront que ce rôle revient déjà à la M760Li animée par un V12, mais ce bloc alourdit sensiblement ce modèle commercialisé uniquement en version limousine. D’ailleurs, en termes de performances, cette dernière ne fait pas mieux que l’Alpina B7 malgré sa cylindrée supérieure.

De l’extérieur, cette Alpina ressemble vraiment à une voiture de sport. La jupe avant dispose d’entrées d’air fonctionnelles et arbore le fameux lettrage «ALPINA», les sorties d’échappement sont doubles et le diffuseur se pare d’ailettes. Les jantes de 20 pouces (21 pouces en option) renforcent également le côté sportif du véhicule. À l’intérieur, la B7 installe les occupants dans une ambiance statutaire et luxueuse. Aides à la conduite et système d’infodivertissement dernier cri, matériaux précieux, plaque de production individuelle, rien ne manque pour un voyage en première classe.

Cette berline haut de gamme soigne aussi son comportement routier. La hauteur de caisse est réglable sur une amplitude de 35 mm, les amortisseurs sont pilotés, le mode «Sport Plus» fait partie des modes spécifiques aux véhicules Alpina, les quatre roues sont motrices et directrices, et le système de freinage haute performance emploie des disques de 395 mm de diamètre à l’avant et 398 mm à l’arrière. Sous le capot, on retrouve le V8 biturbo de 4,4 litres du précédent millésime. Sa puissance et son couple demeurent inchangés: 608 chevaux et 800 Nm.

Une information qui pourrait décevoir les adeptes du «toujours plus». Le couple maximal est toutefois disponible 1 000 tours/minute plus tôt qu’auparavant. Les performances sont dignes d’une supersportive: le 0 à 100 km/h est abattu en 3,6 secondes et la vitesse de pointe s’établit à 330 km/h. Impressionnant pour un engin de plus de deux tonnes.

L’ Alpina B7 sera disponible à la commande dès le mois de mars 2019 au prix de 154 800 euros. Les premières livraisons sont prévues à partir de juillet 2019.

Sous le capot, on retrouve le V8 biturbo de 4,4 litres du précédent millésime.
Sous le capot, on retrouve le V8 biturbo de 4,4 litres du précédent millésime. Alpina

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس