Face à la hausse des carburants, le véhicule électrique est-il vraiment une alternative viable ?

[ad_1]

ENQUÊTE – En pleine polémique sur les prix à la pompe, est-il possible d’opter pour l’électricité ? Le Figaro a testé les modèles disponibles sur le marché.

La hausse des prix des carburants braque à nouveau les projecteurs sur le véhicule électrique (VE). Soutenu par les pouvoirs publics, qui le subventionnent au nom de la transition énergétique, est-il pour autant capable aujourd’hui de se substituer à la traditionnelle voiture «thermique» fonctionnant à l’essence ou au gazole? Avant de se lancer dans l’acquisition d’un tel véhicule, mieux vaut examiner soigneusement ses caractéristiques afin de déterminer s’il convient pour l’usage prévu.

• Un coût d’achat élevé, mais une énergie encore bon marché

Avec 55 % de part de marché, la Renault ZOE est la voiture électrique la plus vendue en France.
Avec 55 % de part de marché, la Renault ZOE est la voiture électrique la plus vendue en France. Renault.

Le premier obstacle à l’achat d’une voiture électrique demeure son tarif. En cause, la valeur élevée de ses accumulateurs, dont la fabrication intègre des métaux rares et chers. Prenons l’exemple de la Renault ZOE, la voiture électrique la plus diffusée (55% des ventes). Son constructeur cède sa batterie pour la modique somme de 8.900 € si ses acquéreurs ne tiennent pas à la louer. Ce chiffre représente un …

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس