6 sites pour (s’)offrir du chocolat

[ad_1]

Chercher le réconfort avec le chocolat est la définition même de l’hiver. Sélection.

1- Jean-Paul Hévin

Le chocolatier star parisien, qui compte aussi une douzaine de boutiques au Japon, s’est laissé inspirer cette année par la thématique du voyage et propose une ganache grand cru du Honduras acidulée aux notes de framboise (104 € le kg). Et toujours, sa trentaine de tablettes dont les assemblages JPH (3,90 € à 5,80 €).

www.jeanpaulhevin.com

2- Le chocolat Alain Ducasse

Le chocolat Alain Ducasse, arbre de Noël à monter soi-même.
Le chocolat Alain Ducasse, arbre de Noël à monter soi-même. Pierre Monetta

Nicolas Berger, chocolatier-torréfacteur de la Manufacture du chef multi-étoilé, a imaginé avec la complicité du designer Pierre Tachon un Noël très graphique: sachet d’étoiles (5 €), sapin (14 €), forêt hexagonale (32 €), arbre à monter soi-même (ci-contre, 58 €)…

www.lechocolat-alainducasse.com

3- Patrick Roger

Reconnaissables à leur boîte vert émeraude, les bonbons de chocolat (rochers pralinés, demi-sphères…) de ce meilleur ouvrier de France rock’n’roll, adepte des sculptures chocolatées monumentales, sont incontournables (à partir de 100 € le kg).

www.patrickroger.com

4- La chocolaterie Cyril Lignac

Avis aux accros aux oursons à la guimauve! Ceux du très médiatique chef aveyronnais se déclinent pour les fêtes en taille XL (5 € l’un), en boîte cuivrée de seize pièces (32 €) et même en pyramide géante
de 30 nounours (ci-dessus, 95 €), enrobés, au choix, de chocolat au lait ou noir.

www.gourmand-croquant.com

5- Bernachon

Produits phares de la maison lyonnaise Bernachon, chocolaterie de père en fils depuis 1953, les tablettes Bernachoc’, au chocolat noir (55 %) ou au lait, garnies de la démoniaque pâte à tartiner maison – à base de noisettes du Piémont et d’un mélange de 10 fèves de cacao – et parsemées de noisettes concassées
pour le croquant (7,50 € la tablette de 150 g).

www.bernachon.com

6- Bonschocolatiers.com

Pour les indécis, rendez-vous sur cette nouvelle plateforme qui réunit une quinzaine d’artisans d’exception
situés dans toute la France (Arnaud Larher, Christophe Michalak, Chaudun, Henri Le Roux, Lac, Olivier Vidal, Jérôme De Oliveira…). De quoi panacher les meilleures spécialités de chacun (palets, ganaches, tablettes, truffes, pralinés…).

www.bonschocolatiers.com

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

[ad_1]

Le rendez-vous cacaoté de la Porte de Versailles (Paris XVe) est de retour pour sa 24e édition, du 31 octobre au 4 novembre. Zoom sur les animations et les stands à ne pas manquer.

Pour sa 24e édition parisienne, le Salon du chocolat déménage dans le hall 4 de la Porte de Versailles, sur un plateau de plain-pied de 20.000 m2. 500 participants (dont 200 chefs), issus de 60 pays, seront sur place pour rencontrer les quelque 130.000 visiteurs attendus sur 5 jours. Voici nos conseils pour profiter de cette grand messe sucrée.

L’incontournable défilé

Véritable star du salon, le défilé de robes en chocolat a lieu tous les jours à 17h. Portées par des personnalités le soir de l’inauguration (mardi 30 octobre), les 20 tenues spectaculaires sont réalisées par des binômes chocolatiers et couturiers. Sont notamment attendus cette année, les créations de Yann Couvreur & Richard Orlinski, Stéphane Bonnat & Angélique Godey, Pralus & la Maison Devernois ou encore Jeffrey Cagnes (Stöhrer) & Jean-Paul Benielli.

Les stands à voir

Parmi les 230 exposants venus de 5 continents (dont les différentes nations productrices de cacao), à la fois industriels et artisans, voici les stands vers lesquels vous diriger pour tenter de déguster des douceurs, ou, à défaut, d’en acheter: Bernachon, Bonnat, Chapon, Laurent Duchêne, Hasnaâ Ferreira, Jean-Paul Hévin, Arnaud Larher, maison Aleph, Pralus, Jean-Charles Rochoux, Sadaharu Aoki, le Chocolat des Français ou encore les Petits Carreaux de Paris.

Les dédicaces

Le meilleur endroit pour être sûr de rencontrer chefs et artisans reste encore l’espace Librairie (tous les jours de 11h à 19h). Au programme de la douzaine de dédicaces: Sébastien Bouillet pour Best Of (mer. à 15h), Philippe Conticini pour Conticini en Live (ven. à 13h), Christophe Felder pour Galettes (sam. à 15h15) ou encore Jessica Prealpato pour Desseralité (dim. à 14h).

L’espace féminin

La Bordelaise Hasnaa Ferreira, aperçue dans Masterchef.
La Bordelaise Hasnaa Ferreira, aperçue dans Masterchef. Salon du chocolat

Nouveauté 2018, «Elles», un espace dédié aux femmes, de plus en plus présentes dans les métiers sucrés, rassemble la nouvelle garde féminine du chocolat et de la pâtisserie: Hasnaa Ferreira, Ika Cohen, Marjorie Fourcade, Maya Kanaan ou encore Mitusha Letuppe. Plusieurs femmes chefs donneront aussi des masterclass dans l’espace Pastry Show, dont Christelle Brua (Pré Catelan), Nina Métayer (Café Pouchkine) et Johanna Le Pape (championne du monde des Arts Sucrés).

Le Salon du chocolat junior

Devant le nombre élevé de familles parmi les visiteurs, le Salon revient cette année avec encore plus d’animations pour les gourmands en herbe (dès 3 ans). En partenariat avec TiJi, Gulli et Canal J, des ateliers pédagogiques gratuits pour apprendre les secrets du chocolat, s’initier à la pâtisserie, s’éveiller au goût mais aussi danser ou s’essayer au street art.

Et aussi

Les masterclass de 40 grands chefs à l’espace Pastry Show animé par Mercotte (Cédric Grolet, Michaël Bartocetti, Pierre Sang Boyer…).

Un nouvel espace dédié à la pâtisserie (avec un hommage à Philippe Conticini et Jean-Paul Hévin).

L’espace Japon aux couleurs de Japonismes 2018 (démonstrations par des chefs nippons).

Les conférences à la Chocosphère (le chocolat cru, le bean-to-bar, vin & chocolat….).

Les différentes remises de prix (Relais Desserts Charles Proust, World Chocolate Masters, Trophée de la Pâtisserie Française, Awards du chocolat).

Les ateliers gourmands de l’Atelier des Sens.

Ou encore la maison grandeur nature (18 m2) du chocolatier Jean-Luc Decluzeau.

Salon du chocolat. Du 31 octobre au 4 novembre 2018, de 10h à 19h. Pavillon 4, VIPARIS Porte de Versailles (Paris XVe). Tarifs: 15€ (adultes), 7€ (3 à 12 ans), gratuit pour les moins de 3 ans.

SERVICE: Derniers jours pour profiter de la promo anniversaire Cdiscount: jusqu’à 80% de réduction

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Patrick Roger, le «Rodin du chocolat»

[ad_1]

PORTRAIT – Ses oeuvres monumentales sont en cacao, mais aussi en métal, comme on pourra le voir lors du Salon du chocolat, du 31 octobre au 4 novembre, à Paris. Rencontre avec un esprit créatif turbulent, génial… et inquiet.

«Avoir 50 ans n’a rien changé: même lorsqu’il est à 130 % au lieu de 160, il va toujours plus vite que les autres!» Cette remarque d’un de ses amis, Patrick Roger s’en amuse. Il se connaît bien. Pas le genre à en garder sous le pied. Depuis trente-quatre ans qu’il travaille le chocolat – «150.000 heures de boulot» -, il avance dans le métier à grandes enjambées «avec, dans la tête, toujours ses 19 ans!» De sa jeunesse, le chocolatier a conservé l’énergie d’un Zébulon imprévisible dont la créativité lui a permis de devenir une star de la profession.

D’aucuns l’accusent d’être trop extravagant, trop grande gueule, trop gourmand… Patrick Roger, il faut l’admirer pour son talent et l’aimer pour ses défauts inversement proportionnels à ses qualités – immenses. Comme souvent les génies, l’homme a su garder ce qu’il fallait d’innocence, de folie, pour continuer à croire à ses rêves de môme impulsif agissant toujours à l’instinct au risque de déranger les conventions et les …

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس