Le Québec doit accueillir la COP26 en 2020, réclame l’opposition libérale

[ad_1]

C’est au tour du Québec de recevoir le grand sommet annuel des Nations unies sur les changements climatiques, soutient l’opposition officielle libérale.

Les libéraux réclament en effet une grande mobilisation du milieu des affaires et du gouvernement Legault afin de poser la candidature du Québec en vue d’accueillir le sommet de 2020, la COP26, a appris La Presse canadienne.

Le Parti libéral (PLQ) fait cette demande au moment où le sommet de cette année, la COP24, se termine à Katowice, en Pologne.

Le député libéral de Nelligan, Monsef Derraji, qui a été envoyé par son parti à Katowice, a discuté de cette éventuelle candidature avec la délégation québécoise qui était notamment composée d’entrepreneurs et de chercheurs.

Dans une entrevue diffusée dimanche, M. Derraji a fait valoir que 2020 est le moment opportun pour le Québec, puisque l’Amérique du Sud accueillera la COP de 2019 et que selon l’ordre habituel, ce devrait revenir à l’Amérique du Nord par la suite.

Selon lui, le premier ministre François Legault a manqué un rendez-vous important cette année en ne se rendant pas au sommet de l’ONU, contrairement à ses prédécesseurs comme Jean Charest et Philippe Couillard, donc il doit maintenant se reprendre.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس