Chine : une technologie qui identifie les personnes par leur démarche

[ad_1]

Mise au point par l’entreprise chinoise Watrix, la technologie est déjà utilisée par la police dans les rues de Shanghai et de Beijing. C’est un outil de plus dans l’arsenal de surveillance bien développé de l’État autoritaire.

Le système peut identifier des personnes à partir de caméras jusqu’à une distance de 50 mètres de la cible, même si celle-ci a le dos tourné ou le visage couvert. À l’opposé, pour que la reconnaissance faciale soit efficace, des images en haute résolution sont nécessaires.

« On ne peut duper l’analyse de la démarche simplement en boitant, en marchant avec les pieds écartés ou en courbant le dos, parce que nous analysons les particularités du corps en entier », a affirmé le pdg de Watrix, Huang Yongzhen, en entrevue avec l’AP.

Le système développé par Watrix aurait un taux de précision de 94 %, selon le dirigeant de l’entreprise.

Les policiers chinois utilisent la reconnaissance faciale pour retrouver des personnes d’intérêt parmi des foules, ou pour identifier des suspects pris en flagrant délit par une caméra de surveillance.

Au Xinjiang, dans l’ouest de la Chine, c’est plutôt la population musulmane qui fait l’objet d’une surveillance et d’un contrôle rapproché. Des responsables de la sécurité publique de la région ont déjà fait part de leur intérêt pour la technologie développée par Watrix, rapporte l’AP.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس