Montréal donnera un coup de pouce aux commerçants éprouvés par les chantiers

[ad_1]

Montréal a dévoilé mercredi les modalités de son nouveau programme d’aide aux commerçants affectés par les chantiers de construction. S’ils répondent aux critères d’admissibilité, les commerçants pourraient recevoir jusqu’à 30 000 $ par année de la Ville.

Les commerçants devront assumer le premier 15 % de perte de bénéfice brut. Ils n’auront pas à soumettre d’états financiers vérifiés pour bénéficier d’une aide financière, mais ils devront fournir une déclaration de revenus. La Ville procédera à des audits pour vérifier la véracité des informations transmises.

Ce programme, qui totalise 25 millions de dollars jusqu’en 2021, comportera un volet rétroactif au 1er janvier 2016 pour les chantiers de la Ville déjà terminés ou en cours comme ceux de Laurier Ouest, Jarry Est et Peel.

La période de rétroactivité a été fixée au 21 septembre 2017 pour les chantiers de la Société de transport de Montréal (STM), comme c’est le cas de celui de la rue Bishop.

Le projet de règlement, qui a été approuvé par le comité exécutif mercredi matin, devra être adopté par le conseil municipal en décembre. La Ville désignera en janvier prochain les premières artères qui seront désignées comme admissibles au programme. Elle s’attend à recevoir les premières demandes d’aide dès janvier. Les paiements devraient commencer à être versés à partir du printemps 2019.

Il s’agit du premier programme du genre au Canada, a souligné Robert Beaudry, responsable du développement économique au comité exécutif de la Ville.

Les commerçants ayant fermé boutique et ceux ayant fait faillite ne seront pas admissibles au programme.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس