La délicatesse de Album de Famiglia

[ad_1]

C’est en 2000 que Monica Rusconi fonde Album di Famiglia avec sa soeur : une histoire de famille donc mais surtout un état d’esprit. La volonté des deux soeurs étant de proposer des collections pour petits et grands aux formes pures, simples, minimalistes. Tout est pensé pour durer dans le temps, autant la qualité que le style. Les vêtements Album di Famiglia sont de ceux qui passent d’un enfant à l’autre, de main en main, sans jamais perdre de leur raffinement. Ici, le mot luxe n’est plus associé au superflu mais au contraire, à la recherche inlassable de l’essentiel.

Leur tout nouvel e-shop est d’ailleurs l’illustration parfaite de cette philosophie slow et durable : la marque y propose ses anciennes collections – qui, malgré le temps passé, n’ont rien perdu ni de leur qualité, ni de leur confort, ni de leur valeur. L’idée étant de les re-découvrir… et de les aimer à nouveau !

Pour Noël, Album di Famiglia a concocté des “surprise boxes” pour gâter toute la famille. Chaque boîte contient des articles choisis avec soin parmi les pièces iconiques de la marque. Comme un pull doudou en coton, une combinaison unie et douce pour bébé ou un tour de cou en jersey. Il suffit de choisir la gamme de prix, la taille désirée, la couleur préférée… et de se montrer patient 

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

La Famiglia, la cuisine italienne authentique de Michaela Fuligna

[ad_1]

Nulle part, à Paris, on ne trouve cette cuisine généreuse et de partage, cette ambiance de trattoria chic

Les mamas italiennes savent faire la cuisine aussi bien que les grands chefs. Leur mère leur a appris à rouler les pâtes, à conserver les légumes dans du vinaigre… Michaela Fuligna a tout appris de la sienne et adore faire la cuisine pour ses clients. Elle les reçoit avec Rita, sa fille, leur explique ses recettes, parle du pain fait maison, comme les gressini et la focaccia. Les clients viennent pour elle, ses plats, son enthousiasme…

Nulle part, à Paris, on ne trouve cette cuisine généreuse et de partage, cette ambiance de trattoria chic. A La Famiglia, c’est bon. Et différent. Il y règne une atmosphère de belle vie, joie, ripailles, authenticité. Voilà quelques années, la photo du pape était accrochée au-dessus de la porte d’entrée, et Luciano Pavarotti, de passage à Paris, y faisait des apparitions.

Michaela Fuligna et sa fille Rita
Michaela Fuligna et sa fille Rita La Famiglia/Presse

Michaela Fuligna et sa fille Rita sont dans leur trattoria, en cuisine, comme en salle, retrouvant leurs fondamentaux à succès. Michaela réalise avec son cœur sa cuisine de mère de famille. Ses pâtes, élégantes et raffinées, travaillées à la main, tout en légèreté, sont sans rivales.

La Famiglia/Presse

Il faut choisir le menu tradition (65 €) et sa sélection de pâtes fraîches. Des pépites: cappellettis faits à la main, farcis au veau, zeste de citron, crème et sauge ; lasagnes à la bolognaise ; rigatonis aux artichauts poivrade ; tortellis aux courgettes et menthe ; scamorza fumée ; fusillis aux langoustines et tomates cerises confites, etc. La burrata vient des Pouilles ; le jambon de Parme a trente mois ; la mortadelle est à la truffe. En entrée, mozzarella de Battipaglia, friture mixte, aubergine à la parmigiana. En viande, escalope milanese ou filet de bœuf aux tomates cerises, cèpes. Au dessert, le fameux dôme toscan à la noisette piémontaise.

La Famiglia a retrouvé son âme. Et les Parisiens, une bonne adresse. Mais, attention aux prix. Ils ne doivent pas aller plus loin.

La Famiglia, 2, rue Waldeck-Rousseau, Paris XVII (01.45.74.20.28 ou 06.33.46.75.80). Menus: 35 € (déjeuner), 65 €, 85 €. Pâtes: entre 23 et 35 €. Carte des plats emblématiques. Fermé samedi midi, dimanche. Voiturier.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس