Les temps modernes de Givenchy

[ad_1]

Les 42 passages – dont cinq pour homme – sont renversants de beauté.

Dans les salles basses du Musée d’art moderne de la Ville de Paris ouvrant sur la Seine, alors que les murs ont été badigeonnés de blanc et le sol revêtu de vinyle, la collection «Bleached Canvas» de Clare Waight Keller pour Givenchy s’avance. Avec sa petite veste à basques décollées et ses leggings en maille liquide au toucher plastique, la première silhouette sobre et structurée donne le ton de cette collection de haute couture entre passé et futur, préférant la perfection au spectaculaire. Au final, les 42 passages – dont cinq pour homme – sont renversants de beauté. Architecturés, contrastés dans leurs volumes longs et courts, ajustés et drapés, ils composent avec l’art tailleur et le flou. Des robes en guipure ou en dentelle de Chantilly laquées prennent leur appui aux épaules pour mieux former des quilles.

» Le défilé en images

D’autres modèles préfèrent souligner la poitrine ou la taille avant de rebondir en accordéon d’organdi plissé, en corolle de satin ou encore en …

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس