Make my Lemonade, bazar bohème du canal Saint-Martin

[ad_1]

Nouvelle adresse du canal Saint-Martin, la boutique propose aussi bien des vêtements, des objets de décoration, que des ateliers de couture et une cantine végétarienne. Un lieu à vivre qui rompt avec l’e-commerce.

Le monde à l’envers se remet-il à l’endroit? Fini le 100 % commerce en ligne, on revient à la vente directe à l’ancienne, au «contact humain» – le motto des derniers concepts marketing. Sur le modèle de Sézane, marque lancée sur Internet, dont la boutique-appartement fait un malheur dans le Sentier, Lisa Gachet, ancienne blogueuse, a traversé l’écran pour «rencontrer sa communauté».

» LIRE AUSSI – Sézane, la petite griffe qui affole le Web

«J’avais envie de revenir au concret»

Lisa Gachet

Lisa Gachet. Jeune Bordelaise de 30 ans montée à Paris, diplômée de l’école Duperré, dessine, coud, décore et supervise telle une ensemblière l’harmonie des couleurs et des formes. En 2015, elle lance Make my Lemonade, une boutique en ligne, teste sa clientèle avec des pop-up stores, et franchit finalement le cap de l’enseigne physique quatre ans plus tard. «J’avais envie de revenir au concret», confie la jeune femme brune et volontaire, qui a choisi le charme bobo du canal Saint-Martin pour y installer son concept store.

La Bohème Glamour. Make my Lemonade est un grand bazar de 380 m2, découpé en séquences par des arcades. Murs rouges, papier peint, tapis persans et meubles chinés invitent à une flânerie bohème. Un mélange des genres plutôt harmonieux. On enchaîne ensuite avec une enfilade d’espaces rose poudré, vert bouteille, où l’on déniche autant un vêtement qu’un carnet, des bijoux et du maquillage, des lampes et des parfums. Dans cet ancien entrepôt de quincaillerie, on est resté fidèle à l’esprit du marchand de couleurs. Les produits sont fabriqués majoritairement en France ou en Europe: la vaisselle vient de Turquie, la papeterie d’Angleterre, le linge de maison du Portugal. Les prix vont de 7 € à 250 €. Un coin est réservé aux bonnes affaires toute l’année.

Ateliers à tout faire. Coudre, broder, sérigraphier… le DIY (faire soi-même) est le maître-mot ici. Tous les soirs, on se réunit (6 personnes au maximum) pour apprendre à se servir de ses dix doigts. Le cœur de cible: les jeunes femmes de 25-35 ans.

La cantine Opoa. Au fond de la boutique, le café propose en continu du matin au soir des veggie bowls (12 €), des gaufres vegan (7 €), du matcha latte (5 €), mais aussi bien sûr de la limonade (4,50 €), le tout préparé par Victoria Mekkoui d’Opoa (Xe). Attention, les ordinateurs y sont prohibés le week-end et au déjeuner. La déconnexion serait-elle la dernière mode?

Make my Lemonade. 61, quai de Valmy (Xe). Tél.: 09 67 42 23 97. Horaires: tlj sf lun. de 11 h à 19 h.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Bonne adresse : la boutique de Make My Lemonade

[ad_1]

La prolifique Lisa Gachet, fondatrice de Make My Lemonade, ouvre son premier espace dans le 10ème arrondissement parisien. Un lieu pluriel aux accents pop dans lequel se trouve une boutique, proposant la ligne de vêtements Make My Lemonade ainsi qu’une sélection d’objets et accessoires, une mercerie, un espace workshop et un charmant salon de thé. À la fois graphique et pétillante, la boutique Make My Lemonade est un lieu hautement instagramable dans lequel s’adonner à tous les “guilty pleasure”. Rencontre.

Comment est né ce projet ?
Lisa Gachet : J’ai toujours secrètement eu envie d’avoir mon propre lieu. Ce que je préfère avec mon métier c’est créer des univers pour chaque collection, chaque shooting mais c’est très vite frustrant d’imaginer des décors le temps d’une journée ou d’un pop-up store. Alors, depuis deux-trois ans, je me suis mise à collecter des images pour la réalisation de ma boutique permanente. Inutile de vous préciser que j’avais un dossier épais comme une bible à donner à mes architectes.

Etait-ce important pour toi de passer d’une communauté virtuelle à un espace réel ?
Lisa Gachet : C’est le pari de la marque. Proposer des tutoriels en ligne pour réaliser des produits que l’on puisse porter dans la vraie vie. Et puis c’est tellement un moment dingue de rencontrer notre communauté pour avoir leur avis, améliorer nos vêtements, l’expérience de la marque.

Comment as-tu trouvé l’adresse ?
Lisa Gachet : Il a fallu presque deux ans de recherche ! Nous étions partis sur une autre adresse mais pour mille raisons cela ne s’est pas fait. C’est difficile de se remettre en recherche lorsque qu’on s’est projeté dans un autre lieu, mais tout vient à point à qui sait attendre…

Avec qui as-tu collaboré pour mener à bien ce projet ?
Lisa Gachet : Pour l’aménagement de ce lieu, j’avais des idées très précises des couleurs, des formes mais je n’ai aucune connaissance technique. Et si la vie d’entrepreneuse m’a appris quelque chose c’est de savoir s’entourer et de déléguer à des personnes qualifiées. J’ai rencontré le collectif RAAM et l’architecte d’intérieur Fleur Delesalle qui a très bien su comprendre mes envies et les mettre en oeuvre.

Comment a été pensé l’espace ? Qu’est-ce qu’on y trouve ?
Lisa Gachet : Ce lieu a été pensé comme un parcours avec différentes zones. Il y a l’espace boutique, où nos collections sont présentées ainsi que les achats qui viennent compléter l’univers des collections en cours. Une zone mercerie dans laquelle nous avons développé une application afin que chacun visualise son projet couture et achète le nombre exact de métrage nécessaire pour réaliser son vêtement. Un couloir galerie où nous exposons des amis-artistes de la marque qui revisitent les collections en cours. Un espace Workshop, dans lequel il est possible de venir travailler toute la journée et, à partir de 17h30, participer à des ateliers créatifs (couture, broderie, sérigraphie, composition florale, calligraphie…) Puis notre Lemonade Café, caché au coeur de la boutique, orchestré par Opoa.

Après cette boutique est-ce que tu as d’autres envies ? Projets à venir ?
Lisa Gachet : La marque Make My Lemonade existe depuis 3 ans et demi, on ne peut pas dire que l’on ait chômé… On vient d’ouvrir, on va tout faire pour que ce lieu compte au delà de notre communauté et une fois que l’on se sentira prêts on envisagera d’aller aux delà de nos frontières ! Mais commençons à marcher avant de vouloir courir.


La boutique Make My Lemonade, 61 quai de Valmy, Paris 75010.
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur makemylemonade.com

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس