Magie blanche dans l’hiver jurassien

[ad_1]

L’ancienne auberge Le Tillau, fraîchement transformée en boutique-hôtel, est la seule parenthèse de charme skis aux pieds sur les pistes nordiques du Doubs.

C’est une maison costaude au milieu de nulle part, en plein paradis blanc du Haut Doubs. Nous sommes au mont des Verrières, à 1200 m d’altitude, sur la commune de Verrières-de-Joux, à un quart d’heure de Pontarlier et à une heure de Neuchâtel, Lausanne, Genève. D’ailleurs, la frontière suisse passe à la porte. Les pistes de ski nordique et les sentiers à raquettes aussi. Des lustres que la maison, une ancienne ferme comtoise, est plantée là, devant les pâturages enneigés voués à la glisse tout l’hiver et à deux pas d’une forêt aux sapins et épicéas givrés. Après l’élevage des vaches, ces belles montbéliardes blanc et roux dont le lait sert à la fabrication du comté, la solide demeure s’était, une première fois, reconvertie dans l’accueil des touristes, version auberge de séjour à la bonne franquette et spécialités locales.

Suite à un changement de propriétaires, la bonne auberge vient de se transformer en boutique-hôtel 4 étoiles (classement en cours). Mais elle a conservé son nom: Le Tillau pour «tilleul» en patois, référence aux arbres qui l’entourent. Le plus grand, un géant, a 100 ans. À l’intérieur, les murs ont été rhabillés de vieux bois, les poutres et plafonds sablés. Tous les espaces ont été redistribués. Les deux étages, désormais desservis par un ascenseur, abritent les chambres. Il y en a 11, dont deux familiales pour quatre personnes et une suite. Ces cocons boisés sont équipés de salles de douche en marbre beige rosé. C’est superbe, mais on regrette toutefois l’absence de peignoirs et le réglage de la température et du débit de l’eau sur des écrans tactiles, un vrai casse-tête comparé aux bons vieux robinets…

Faire sa trace dans une nature immaculée

Au rez-de-chaussée, le bar est le point de ralliement permanent, du matin au soir. Très cuir cosy et prolongé d’une terrasse lounge, il a sa propre carte de restauration «rapide»: soupe à l’oignon, omelettes, fondue (au comté, évidemment)… Car la table proprement dite est réservée à la gastronomie élaborée par Jean-Michel Tannières, ex-étoilé Michelin du coin. On l’aura compris, ici, à mille lieues – 9 km – du premier village, on dort et on mange (très) bien. Voilà qui suffirait à justifier l’escapade.

Mais son attrait tient aussi dans la magie de l’hiver jurassien, à cette nature immaculée dans laquelle on fait sa trace, comme ces chevreuils qui vous saluent de loin. Le Tillau est à ce titre un joyau, le seul hôtel de cette catégorie skis nordiques et raquettes aux pieds. Sur place: location de matériel et cours de ski à la demande sur le domaine des Fourgs-Herba, 100 km de pistes entre 1 150 et 1 200 m d’altitude. Pour arriver jusqu’ici: les transferts depuis les gares TGV de Frasne et Vallorbe (en Suisse) sont assurés.

Hôtel Le Tillau (03.81.69.46.72 ; Letillau.com). Chambre double avec petit-déjeuner, 135 €. Suite, 165 €. Chiens acceptés, 10 € la nuit.

» Vous pouvez également suivre Le Figaro Voyages sur Facebook et Instagram.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Des teen movies pour l’hiver

[ad_1]

Mes activités principales du moment se résument sensiblement à :

  • faire rien *
  • dormir **
  • regarder Netflix ***
  • dormir en regardant Netflix ***

*cet article a été rédigé avant mon accouchement. Obviously.

** comme je regrette cette époque bénie où je pouvais dormir

*** par contre je regarde toujours Netflix

**** et il m’arrive même de dormir, avec mon petit lardon, devant Netflix

Et il y a quelques temps je me suis découvert une passion pour les teen-movies, aussi appelés « comédies romantiques ». Vous savez ces films ricains 98% du temps avec des ados ou de jeunes adultes qui vivent des histoires incroyables et romantiques, où tout finit toujours bien et où le scénario est sensiblement toujours calqué sur le même modèle ? Ben voilà, passion 8000.

SIERRA BURGESS IS A LOSER – ⭐️⭐️⭐️

Sierra Burgess is a loser c’est l’histoire de Sierra, une ado un peu sur le carreau, douée et créative, qui ne colle pas vraiment aux critères de beautés du milieu. Sierra se retrouve un jour à textoter avec Jamey, un BG d’un autre lycée mais, oh wait ! Le Jamey en question pense échanger avec la BG du lycée de Sierra, Veronica ! Veronica la mean girl du lycée, celle qui est pom pom girl et qu’on voit toujours avec 2 autres nanas constamment collées à ses basques.

Au fil des échanges virtuels entre Sierra et Jamey, Veronica et Sierra vont finir par s’allier pour que cette dernière puisse vivre sa romance un peu bizarre…

J’ai passé un bon moment devant ce film, même si mon avis est un peu à double tranchant… D’un côté on a des personnages hyper attachants, typiquement la nana un peu mal dans ses baskets mais qui tient tête au monde, typiquement celle qui a l’air super bien dans ses baskets mais qui ne l’est pas tant que ça, tout l’univers high school que j’apprécie toujours, des réflexions sur l’importance de l’apparence physique, sur les clichés, sur l’univers impitoyable de l’adolescence, l’amour etc. Bref autant d’éléments absolument classiques du teen movie / comédie romantique et qui font mouche.

Et de l’autre côté un penchant un poilou plus malaisant avec des questions qui peuvent légitimement se poser telles que l’honnêteté, la gentillesse, le consentement, la manipulation…

Bon. Sierra Burgess aurait pu être un peu plus…fin ? Mais néanmoins c’est un film dont je suis ressortie toute guillerette et joyeuse et émue et c’est finalement tout ce que j’attendais !

TO ALL THE BOYS I’VE LOVED BEFORE – ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Lara Jean est une ado romantique, toujours un peu perdue dans ses bouquins à l’eau de rose et qui vit un peu par procuration. Quand elle aime un garçon, elle lui écrit une lettre d’amour enflammée. Et ne la poste jamais. Mais un jour Lara Jean découvre que toutes ses lettres d’amour ont été postées et que « tous les garçons qu’elle a aimé » les ont reçues…
elle se retrouve alors à éviter Josh, son ancien meilleur ami pour qui elle a eu un major crush mais qui date sa grande soeur et à simuler une relation avec Peter, once again le BG du lycée qui joue au football. L’une cherchant à assurer son crush (Josh) qu’elle n’en a plus rien à carrer de lui et l’autre cherchant à rendre son ex copine jalouse dans le but de la récupérer…

S’en suit alors ce qui est sans aucun doute le film le plus cuuuuuuute de l’année !  On se retrouve ici aussi avec des personnages hyper attachants (et plutôt carrément plus sains que ceux de Sierra Burgess…), un univers joli, coloré, des rires, des larmes, de l’émotion… Bref, un véritable petit bonbon !

 

NO STRINGS ATTACHED – ⭐️⭐️⭐️⭐️

Celui-ci date un peu mais sur les conseils de ma soeur qui me l’a vendu comme la best comédie romantique du monde, je me suis lancée.

Adam et Emma (Ashton Kutcher et Natalie Portman… #goal) se sont rencontrés rapido plusieurs fois au cours de leur vie et finissent, un jour, par se retrouver et par devenir sex friends. Ils couchent donc ensemble quand ils en ont envie mais décident très officiellement de ne pas construire de relation ensemble, pas de date, pas de sentiments. Jusqu’au jour où…

Alors ici on a clairement pas besoin de voir le film pour deviner la suite (et même la fin) mais moooooooh, ces deux là sont vraiment à mourir de mignonitude !

REALITY HIGH – ⭐️⭐️⭐️

Dani est au lycée, brillante, engagée mais (évidemment) un peu ringarde, mal fagotée, sur le carreau et pas vraiment populaire (et encore une fois c’est la meuf qui a UN ami… Pourquoi elles n’ont toujours que UN ami ??). Jusqu’au jour où elle attire l’attention, je vous le donne en mille… du BG DU LYCÉE ! Ils tombent amoureux, c’est merveilleux mais, rah, pas de bol, son ex est une star des réseaux sociaux (et une connasse) et les choses ne vont pas se passer comme Dani l’espérait…

Bon, quand j’ai lancé Reality High j’ai un peu eu l’impression d’atteindre le fond du seau… On est vraiment, mais VRAIMENT sur l’archétype du teen-movie américain à la super-prod’ qui part dans tous les sens, où les jeunes vivent dans des baraques à  800 millions de dollars avec piscine géante dans laquelle ils font des teufs de fous avec DJ le mercredi après-midi de midi à 22h. Tout est too much, tout est trop beau, tout est cliché… mais j’ai bien aimé ! Parce que l’amour encore une fois, parce que le scénario sans surprise mais bien ficelé, parce que les personnages attachants, parce que léger et pas prise de tête.

 

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

L’hiver ludique d’Oeuf NYC | MilK

[ad_1]

La collection automne-hiver 2018 d’Oeuf est une vraie célébration “merveilleuse” des joies rétro et idéaux optimistes. Les clins d’oeil abondent, inspirés de la culture pop des années 1960. Sur une maille luxueusement douce en baby alpaga et du coton pima bio, place aux couleurs vives qui reflètent un nouvel esprit positif. Pommes et poires apportent une touche de fraîcheur, avec les chats, lapins et autres bestioles les plus cool. Pour une nouvelle génération de rêveurs.


oeufnyc.com

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Des fragrances pour réchauffer l’hiver

[ad_1]

Entre épices, vapeurs d’alcool et volutes de tabac, eaux de parfum qui invitent au voyage.

l y a un parfum d’aventure dans ces fragrances qui se brûlent aux effluves d’alcool, de tabac et d’épices pour réchauffer l’hiver et mettre les sens en fête. Il y a deux ans, Comptoir Sud Pacifique donnait le ton avec Rhum & Tabac, devenu le best-seller de la marque. «C’est un rhum très terreux, chaud, boisé, estime Thomas Fontaine, qui a œuvré sur le sujet avec Vanina Muracciole. Nous sommes dans l’univers des comptoirs coloniaux, des notes antillaises.»

SDP

Ne serait-ce qu’avec le tabac cubain, qui balance entre ambre et odeur de foin. «La structure est forte et charpentée mais, en arrière-plan, la finesse éthérée du rhum joue sa partition.» Dans son sillage, Jovoy vient de hisser les voiles sur un bateau de corsaire pour aller tutoyer les mers du bout du monde. Son Pavillon Rouge le raconte dans le feu contrôlé d’une rasade de whisky. «On a peu utilisé le whisky en parfumerie, constate le nez Marie Schnirer. Celui-ci est sexy et sensuel mais en même temps moderne et novateur.» Elle y a ajouté quelques gouttes de rhum et, pour le côté tourbé, plusieurs variétés de vétiver naturel dynamisées par un vétiver de synthèse enveloppé de l’odeur franche du cigare. «Le musc animal apporte de la sensualité et la vanille de Madagascar de la gourmandise.» Son whisky s’est frotté à la cargaison précieuse du navire. Fruits secs, lapsang souchong, benjoin sont aussi de la partie. En bon Américain qu’il est, Tom Ford a traîné ses bottes de cow-boy sur les sables brûlants des déserts du Grand Ouest. Il en résulte Ombré Leather, un cuir noir composé de patchouli et de vétiver, des bois réchauffés de cardamome et de safran.

LIRE AUSSI – Scentys: un parfum de bien-être

Celebes Wood de Mizensir, 190 €, le vapo 100 ml d'eau de parfum.
Celebes Wood de Mizensir, 190 €, le vapo 100 ml d’eau de parfum. SDP

Avec Mizensir, la marque de bougies et de parfums qu’il a créée, Albertos Morillas, auteur de fragrances à succès, nous emmène en Indonésie, sur les rivages des îles Célèbes. «J’ai voulu décrire l’intensité du soleil sur un panier d’épices.» Résultat, un jus boisé composé de cardamome, cannelle, poivre blanc enivrant dont la puissance joue du contraste avec la fève tonka et le labdanum à l’odeur sensuelle, voire sexuelle. «La vanille de Madagascar qui possède naturellement une facette presque animale, est présente mais traitée dans l’amertume. L’encens, lui, évoque une forêt sombre. Associé aux épices et à la note florale du géranium, il perd son côté mystique. Cette écriture épicée est très brute, très campée, définie avec énormément de personnalité. Ce n’est pas une odeur juste pour sentir bon.» Son sillage volontairement tenace s’adresse aux hommes – et aux femmes – au caractère affirmé.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

L’hiver slave de Caramel | MilK

[ad_1]

Des siècles de folklore russe tendent la toile de fond de ce vestiaire d’hiver Caramel. Les broderies complexes prédominent dans une collection qui évoque un paysage de forêt de rêve. La robustesse des tweeds et la maille généreuse Fair Isle crée un antidote brut qui tempère les fioritures romantiques. Comme toujours, la collection est ancrée dans un design intemporel, qui rend aussi hommage à un hiver aux tons terre et à la magie du récit.


De 0 à 12 ans
caramel-shop.co.uk

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Préparez vos plantes à affronter le froid et l’humidité de l’hiver

[ad_1]

AU JARDIN CE WEEK-END – Une saison au jardin s’achève. Alors que l’hiver lentement s’installe, il est temps d’aider le potager et les massifs déjà engourdis à fermer la parenthèse pour quelques mois. Revue de détail.

Avec l’arrivée du froid, le retour (tant attendu, au demeurant) de la pluie et l’extension croissante du domaine de la nuit, le jardin a perdu de sa superbe. Les couleurs chatoyantes et dorées de l’automne ont laissé place au gris humide et fané de l’hiver qui approche. La morte-saison porte décidément bien son nom… Pas question pour autant de rester les bras croisés en attendant le retour du printemps. Le jardin sera d’autant plus beau à son réveil que vous aurez su l’aider à s’endormir.

Commençons par le potager. Tomates, aubergines, haricots, courgettes, concombres: arrachez tous les plants desséchés ou noircis par le gel et mettez-les au compost, sauf s’ils sont atteints de mildiou ou d’oïdium pour éviter que ces maladies redoutables ne réapparaissent l’année suivante. Travaillez la terre sur une vingtaine de centimètres avec une fourche-bêche et recouvrez-la de compost frais, de fumier ou de feuilles mortes. Cette couverture végétale protégera le sol contre les intempéries tout en fournissant nourriture et abri aux vers de terre, vos précieux alliés. Pensez également à pailler les poireaux, salades et épinards d’hiver ou à les recouvrir d’un voile d’hivernage ou d’un tunnel plastique, qui en gagnant quelques degrés, les aidera à pousser tout en les isolant du froid.

À lire également: HORTIQUID – Haie: quels arbustes résistent à des températures de -20°C?

Faites des bouquets avec les dernières roses.
Faites des bouquets avec les dernières roses. /K.-U. Hler – Fotolia

Dans les massifs et les bordures de fleurs, les vivaces les plus rustiques comme les hémérocalles, les phlox ou les pivoines se débrouillent toutes seules. Idem pour les digitales, les rudbeckias et les campanules dont il ne subsiste qu’une simple rosette enserrant les bourgeons d’où partiront les futures hampes florales.

Les rosiers ne nécessitent pas non plus de protection particulière. Une simple butte de terreau ou de sciure de bois non traité suffira à protéger leur point de greffe si vous vivez en montagne ou dans une région aux hivers rigoureux. Inutile également de les tailler trop sévèrement, vous le ferez au printemps. En revanche, confectionnez un beau bouquet avec les dernières roses qui fatiguent le pied en pompant de la sève pour rien. Comme tous les végétaux à feuillage caduc, les rosiers ont besoin d’une période de repos végétatif suffisamment longue pour repartir de plus belle au printemps.

Nettement plus frileuses, les agapanthes ou les sauges guarani, respectivement originaires d’Afrique et d’Amérique du Sud, doivent avoir leur pied protégé par un monticule de tourbe ou une épaisse couche de paille ou de feuilles. Même chose avec les cannas et les dahlias que vous aurez toutefois intérêt à déterrer et à stocker au frais dans votre cave si vous craignez de fortes gelées.

Gare à l’excès d’eau!

Les végétaux qui poussent en pot sont encore plus vulnérables. D’abord parce qu’il s’agit bien souvent d’espèces tropicales ou méditerranéennes mais aussi parce que leurs racines sont davantage exposées au froid et à l’humidité que lorsqu’elles sont en pleine terre. Sachez à ce propos que l’excès d’eau et l’asphyxie racinaire qu’elle induit sont la principale cause de mortalité hivernale des plantes de balcon ou de terrasse.

Les agrumes ne doivent pas hiverner dans des pièces chauffées.
Les agrumes ne doivent pas hiverner dans des pièces chauffées. Norio Nakayama sous licence CC

La première chose à faire consiste donc à retirer les soucoupes pour éviter que les pots baignent dans l’eau pendant des semaines. La fréquence d’arrosage de vos plantes d’intérieur doit pour la même raison, être fortement réduite: pas plus d’une à deux fois par mois selon les espèces et la température. Le même régime sec devra s’appliquer aux plantes d’extérieur sensibles au froid que vous ferez hiverner dans une serre, une véranda ou une pièce non chauffée mais lumineuse (garage, remise…). C’est le cas des pélargoniums (communément appelés géraniums), des fuchsias ou des lantanas. Cessez également, vu qu’elles vivent au ralenti de leur apporter de l’engrais jusqu’à la reprise de végétation.

En dehors de l’extrême sud de la France ou des régions littorales, les arbustes méditerranéens comme les agrumes (citronnier, mandarinier…), le laurier-rose ou l’olivier doivent être protégés du froid. Ne commettez pas l’erreur de les faire hiverner dans une pièce chauffée ou alors uniquement pour de brèves périodes, en cas de forte chute du thermomètre. Ces plantes à feuillage persistant doivent en effet s’arrêter de pousser pendant la phase hivernale au risque de s’épuiser et de dépérir. Entreposez-les donc elles aussi dans un local éclairé et non chauffé, à une température idéalement comprise entre 5 et 10°C.

À lire également: HORTIQUID – Comment protéger un olivier en pot durant l’hiver?

À défaut, laissez-les sur votre balcon à l’abri des vents froids en enveloppant le pot de plusieurs épaisseurs de plastique à bulles afin d’éviter que les racines ne gèlent et recouvrez les parties aériennes avec un voile d’hivernage. N’utilisez pas de plastique: imperméable à l’air, ce matériau provoque de la condensation qui à la longue fera pourrir le feuillage. Toujours pour gagner quelques degrés rapprochez les pots des murs, si possible exposés à l’ouest ou au sud, afin que les plantes bénéficient des fuites thermiques émanant de votre logement.

Si malgré toutes ces précautions, le gel devait mettre à mal certaines de vos plantes, attendez le printemps avant de les déclarer mortes. Lauriers-roses, mimosas, figuiers ou oliviers, repartent bien souvent du pied ou de branches indemnes pour renaître et retrouver, au bout d’un temps plus ou moins loin, leur silhouette initiale.

Vos rendez-vous «jardin» à ne (surtout) pas manquer

• 2 décembre: 8e marché de la truffe de Bourgogne, Maison de la Forêt, Leuglay (Côte-d’Or).

• Du 6 décembre au 9 janvier: exposition «L’outil de jardin, son passé sa mémoire», hall de la SNHF, 84 rue de Grenelle, Paris 7e.

SNHF

• Jusqu’au 8 décembre: exposition «Sublimer la nature», peintures de Jan Dilenschneider, librairie-galerie Jardins en art, Paris 6e.

• 8 décembre: 34e fête du cardon, place Gilbert-Boissier, Vaulx-en-Velin (Rhône).

• 9 décembre: 23e fête de l’olive, Corconne (Gard).

• 11 décembre: Journée d’information «Plantes spontanées et jardinage: quelles cohabitations?», SNHF, 84 rue de Grenelle, Paris 7e.

• 13-14 décembre: atelier «choix et plantation des arbres fruitiers», jardin des Merlettes, Saint-Loup-des-Bois (Nièvre).

• 15 décembre: 18e fête de l’olive piquée, Nyons (Drôme).

• Jusqu’au 6 janvier: «Vaux-le-Vicomte fête Noël», Château de Vaux-le-Vicomte, Maincy (Seine-et-Marne).

• Jusqu’au 28 février: exposition «Jardins d’hiver», Domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher).

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

L’hiver féerique de Derhy Kids

[ad_1]

Derhy Kids est une marque parisienne puisant depuis toujours son inspiration et son savoir-faire en Inde. Elle y développe ses collections et y recherche les matières les plus raffinées. Ses modèles aux formes gracieuses et élégantes sont agrémentés de broderies, perles et sequins ou mettent en valeur de magnifiques imprimés. Toutes les saisons, Derhy Kids se réinvente afin que chaque petite fille puisse exprimer son propre style.


derhy-kids.com

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

10 crèmes visage pour soigner sa peau pendant l’hiver

[ad_1]

EN IMAGES – Dessèchement, tiraillement… le froid de la saison fait subir de nombreux désagréments à l’épiderme masculin. Voici une sélection de produits pour remédier à ces inconvénients.

Pollution, stress, ainsi que les petits aléas de la vie urbaine endommagent l’épiderme du visage des hommes. Il est conseillé d’en prendre soin pour éviter son dessèchement et prévenir son vieillissement. De plus, à l’approche de l’hiver, peau de crocodile et crevasses ont tendance à s’installer. Un seul moyen de résoudre le problème: hydrater.

Les crèmes calmeront également le feu du rasoir et les tiraillements. Inutile de les choisir trop parfumées, la qualité n’en sera que délaissée au profit de l’odeur.

Il ne faut pas hésiter à demander des conseils à des professionnels concernant son type de peau pour trouver la crème adéquate: peaux sèches, mixtes ou grasses n’ont en effet pas besoin des mêmes composants pour trouver l’hydratation parfaite.

Cette sélection de crèmes, ci-dessus, satisfera la plupart des variétés de peaux à coup sûr.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Le MTQ se dit déjà prêt pour l’hiver, avec un budget total de 275 millions

[ad_1]

L’hiver est à nos portes, et le ministère des Transports du Québec se dit déjà fin prêt pour intervenir sur les routes de la province.

Ainsi, le MTQ a complété sa préparation au cours des dernières semaines en vue de la prochaine période hivernale.

Le ministère assure que les camions de déneigement sont prêts à prendre la route, que les entrepôts de sel sont remplis et que le personnel est sur un pied d’alerte.

Incidemment, le sel qui sera nécessaire cette année représente l’équivalent de 65 terrains de football recouverts d’un mètre de sel.

Plus de 32 000 kilomètres de routes devront être entretenues, dont 20 % par le ministère et 80 % par contrats, incluant les municipalités.

Le budget total prévu pour l’hiver 2018-2019 est de 275 millions de dollars.

Parallèlement, le MTQ invite les usagers de la route à s’assurer dès maintenant que leur véhicule est bien adapté pour faire face aux premières intempéries hivernales.

La date limite pour faire poser les pneus d’hiver est le 15 décembre. Elle sera devancée au 1er décembre l’an prochain.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس