8 lieux pour les fans de comics à Paris

[ad_1]

Les librairies spécialisées en comic books, ateliers cosplay, bars et autres galeries dédiées aux justiciers masqués se sont développés dans la capitale. Voici notre super-sélection.

Comics Corner

Le lieu a à peine plus d’un an, mais la nouvelle de son ouverture s’est répandue comme une traînée de poudre chez les fans de comics. Cet espace hybride, qui ressemble plus à un lieu de vie qu’à une librairie spécialisée, est unique en France. On retrouve, dès l’entrée, un bar et une boutique. Le sous-sol invite à la lecture: ici, on paye à l’heure (5 euros) pour accéder à la collection complète des lieux, soit plus de 1500 comics. Avec, en bonus, pop-corn maison et boissons à volonté! Le Comics Corner a d’autres tours dans son sac: des ateliers dessin, cosplay et sculpture, des expositions d’artistes et bientôt, un club de lecture. Les lecteurs sauvages des couloirs de la Fnac ont trouvé leur QG.  

Comics Corner. 25, bd Voltaire (XIe). Tél.: 01 43 57 89 25. 

Le dernier bar avant la fin du monde

Une ambiance feutrée, de confortables fauteuils en cuir, une large bibliothèque en bois aux airs de cabinet de curiosités… L’intérieur du Dernier Bar avant la Fin du Monde (qui tire son nom du Guide du voyageur galactique de Douglas Adams) oscille entre le country club britannique et l’intérieur du Nautilus. Créé en 2012, cet antre est un véritable lieu de rassemblement pour passionnés de pop culture. On y déguste le Poison Ivy, un mojito maison, accompagné d’un hot-dog de 42 cm. En plus des activités jeux et des ateliers découverte des «cultures de l’imaginaire», allez-vous vous frotter aux geeks les plus pointus de Paris lors des fameux blind tests chaque premier samedi du mois.

Le dernier bar avant la fin du monde. 19, av. Victoria (Ier). Tél.: 01 53 00 98 95.

Le Geek Store

Du mug à la papeterie, en passant par les figurines Funko, le Geek Store réunit tous les produits dérivés de l’univers geek. On y consacre les super-héros DC, mais aussi les univers étendus comme Harry Potter. À partir du 9 février, la boutique sera spécialement consacrée à Dragon Ball Z.

Le Geek Store. 30, av. Corentin-Cariou, Vill’Up (XIXe).  Tél.: 01 78 42 91 21.

Comme un super-héros

Dans l’art du cosplay, Ambrine est reine. La jeune femme venue du costume «historique et féerique» réalise des vêtements dans son atelier de l’Oise. Prenant parfois de la distance avec les costumes de héros traditionnels, «pour ne pas faire des copies conformes des films ou des BD», elle leur apporte une touche française. Elle propose l’organisation complète d’un shooting (location de costume, maquillage et photographie) pour incarner le temps d’une séance photo son plus grand héros.

Historic fantasy costume. Devis sur demande.

Librairie Super-héros

Sans elle, la rue Saint-Martin ne serait qu’une enfilade de bars et de restos. À un jet de pierre de Beaubourg, la librairie Super-Héros se voit de loin quand on vient de la Seine: un grand dessin de Tardi surmonte la vitrine. Sa carte de fidélité est illustrée par Dupuy et Berberian. Son nom est un leurre. Il n’y a pas que des super-héros. On trouve de tout, du popu et du pointu, notamment du côté des labels indépendants nord-américains. Et aussi des affiches, des sérigraphies, des lithographies, des objets. Il y a parfois des expos. En termes de mètres carrés, rien de spectaculaire, mais côté rayons, que du bon. On s’y presse pour des dédicaces. Mercredi 23 janvier, Malher vient à 18 h pour son livre Flaschko, paru à L’Association.

Librairie Super-héros. 175, rue Saint-Martin (IIIe).  Tél.: 01 42 74 34 74.  

Album Comics

Ancrée depuis plus de vingt ans à l’angle de la rue Saint-Jacques et du boulevard Saint-Germain, la devanture jaune et bleue est bien connue des riverains du Ve. Longtemps auréolé du titre de plus gros comics-shop d’Europe, Album Comics n’a rien perdu de sa superbe et s’étale sur une surface particulièrement étendue. La librairie, livrée à un rythme hebdomadaire, se vante de sortir les comics en version originale le jour de leur sortie aux États-Unis. À noter, des soldes jusqu’à – 50 % jusqu’au 19 février 2019 et le Detective Comics #1000, qui marquera l’anniversaire des 80 ans de Batman, disponible en précommande sur leur site.

Album Comics.67, bd Saint-Germain (Ve).  Tél.: 01 53 10 00 60.

Central comics

Né de la fusion de deux librairies spécialisées en 2015, Central Comics voulait offrir un lieu aux fans de bande dessinée de l’Est parisien. Des éditions des années soixante-dix aux dernières nouveautés, elle propose en grande majorité des comics anglo-saxons. Les quatre libraires, chacun spécialisé dans un domaine propre, offrent un accueil particulièrement érudit. Surtout, ils connaissent des artistes du monde entier qui viennent régulièrement à la boutique. Après le célébrissime Neal Adams, Central Comics accueillera Barry Kitson, dessinateur DC et Marvel, qui reprend aujourd’hui la série Doctor Strange. Rencontre le samedi 26 janvier à 15 h.

Central Comics. 25, rue de l’Ambroisie (XIIe).  Tél.: 09 52 78 22 71.

The French Paper Gallery

Née de la bande dessinée, de la télévision ou encore du cinéma, la pop culture est partout et rencontre souvent les travaux d’artistes qui s’emparent de cette esthétique. Dans cette galerie connue en premier lieu pour son activité sur Internet, on trouve sérigraphies d’artistes, planches et reproductions de dessins d’auteurs dont les super-héros classiques sont les sujets mais aussi des icônes du cinéma ou de la musique.

 The French Paper Gallery. 51, rue Volta (IIIe).

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

6 lieux pour se remettre en forme à Paris

[ad_1]

Après les fêtes, toutes les méthodes sont bonnes pour retrouver la forme et la ligne… Douces ou toniques, le tout est de s’y mettre !

Tout en douceur

Flotter chez Meïso. Pour oublier ses tracas et les excès des fêtes, rien de mieux que de se laisser porter dans un cocon d’eau. Chez Meïso, ouvert il y a deux ans, sont installées quatre cabines de flottaison autonomes dans un espace inspiré des onsen japonais. Dans des cuves, 1200 litres d’eau et 900 kg de sulfate de magnésium combinés réduisent la gravité de 80 % et permettent au corps de flotter. Différents programmes axés au choix sur la relaxation ou sur la méditation conduisent à la détente du corps et de l’esprit pour une durée d’une heure. Et afin de poursuivre le processus, des séances de sophrologie et d’ostéopathie sont aussi proposées sur réservation.

Meïso, de 45 à 60 € la séance et abonnements  d’une séance/mois à 45 €.

Taï-chi-chuan au Luxembourg. Tous les week-ends, Chen Yi Rhe, maître en arts martiaux, dispense une pratique de la discipline en plein air. Grâce à cette gymnastique alliant énergies mentale et physique, on apprend au cours de l’année les postures essentielles au développement personnel: porter les 7 étoiles, caresser la queue du paon… des noms évocateurs et poétiques qui apportent harmonie calme et bien-être intérieurs.

Taï-chi-chuan au Jardin du Luxembourg (VIe).  Sam. et dim. de 10 h à 11 h 15.  Prix sur demande.

Méditer au cœur du parc floral. Lassée d’enseigner la pratique de la méditation en salle, Mathilde Billaud a créé au cœur du Parc floral «City’zen», un lieu consacré «au ressourcement, au développement personnel et à la créativité» avec des ateliers de méditation, de relaxation et des stages de naturothérapie avec vue sur les pins. La fondatrice enseigne, elle, le yoga de Samara qui mêle méditation et postures. Ses bienfaits: la gestion du stress, la connaissance de soi et le retour à l’essentiel. Le but? Se débarrasser du «bruit de fond» qui pollue notre cerveau. À essayer de toute urgence!

City’zen, route de la Pyramide (XIIe).  Tél.: 01 49 57 25 50.  Cours à l’unité: 20 €, cartes 20 cours à 250 €.

Gym tonique!

Aqua Fitness au Brach Hôtel. Dans le tout nouveau club de sport du Brach, au décor éthnique-chic de Starck, aux couleurs sable et ocre, la piscine de 22 mètres de long et son eau chauffée à 35 degrés incitent à l’enchaînement de longueurs mais aussi à suivre le cours d’aqua fitness de Maxime, pour un résultat très énergisant! Abdo-fessiers et travail de l’endurance avec ou sans planche, les exercices sont nombreux, rapides et efficaces. Après l’effort, on se relaxe selon ses préférences au sauna, au hammam ou, plus original, dans la grotte de sel de l’Himalaya, une pièce chauffée à 45 °C aménagée de lits de repos en bois.  

Brach Hôtel, 1-7, rue Jean-Richepin (XVIe).  Pass journée: 150 €.

Gainage au Club Montgolfière. Comment renforcer le gainage abdominal? En grimpant sur une plateforme instable et tenter de trouver l’équilibre en faisant des exercices énergiques. Un cours qui porte bien son nom, «Instability», pour un renforcement optimal des muscles profonds.

Club Montgolfière, 25, rue Yves-Toudic (Xe).  Forfait journée: 50 €, avec accès au club.

Multisports à l’Appart Fitness. Six clubs de cette enseigne viennent d’ouvrir dans la capitale et en Île-de-France, et proposent des cours intenses comme le «body pump» ou doux comme le yoga, des salles de machines (Matrix) avec un espace dédié pour des entraînements de cross training en petits groupes. Tout est fait pour que les novices et les sportifs aient envie de persévérer en prenant du plaisir.  

Appart Fitness, abonnement mensuel de 19 € à 49 €.  

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

5 nouveaux lieux pour faire du sport à Paris

[ad_1]

Une nouvelle année commence. C’est le bon moment pour s’activer et rester dynamique. Le Figaroscope a déniché 5 façons de se (re)mettre du sport dans la capitale.

Améliorer ses performances

Le centre sportif AQ8 Bodytech propose une nouvelle façon de se muscler en alliant un cours de gym à l’électrostimulation. L’AQ8 Bodytech est une interface conçue pour gérer chaque groupe musculaire en fonction de l’effet recherché. Une fois équipé du «biosuit» muni d’électrodes, on choisit son programme en fonction de sa condition physique (stimulation plus ou moins intense) et de ses objectifs (tonification musculaire, réduction des graisses, correction des déséquilibres). Les séances durent 20 minutes et sollicitent un grand nombre de muscles simultanément (pectoraux, abdos, fessiers, quadriceps…). On peut ainsi varier les plaisirs en alternant des séances cardio, de fitness, de drainage ou de relaxation.

Centre AQ8 Bodytech. 28, rue de la Pompe (XVIe). Tous les jours de 10h à 22h. Forfait de 10 séances: 350€. Rés.: 07 68 18 55 46 ou contact@aq8bodytech.com

Boxer à l’air libre

À l’occasion de la sortie le 9 janvier de Creed II avec Sylvester Stallone, Warner Bros. Entertainment France s’est associé à la direction de la Jeunesse et des Sports de la Ville de Paris pour installer un nouvel espace dédié à la boxe. Sur le toit du complexe sportif Émile Anthoine, du matériel professionnel est mis à la disposition de tous. Des sacs de frappe, des poires, des espaliers avec un marquage au sol permettront aux athlètes de perfectionner leur technique, leur force et leur vitesse. Avec en toile de fond la tour Eiffel, ce nouvel spot pourrait bien voir éclore de futurs champions.

Stade Émile Anthoine. 9, rue Jean Rey (XVe). Tél.: 01 53 69 61 50.

Atteindre ses objectifs

Fitwave à la Défense.
Fitwave à la Défense. fitwave

Grâce à son plateau d’oscillation qui bouge sans cesse, Fitwave met le corps en mouvement constant et permet ainsi d’augmenter de façon importante l’efficacité des exercices. Qu’on soit débutant ou sportif chevronné, on sélectionne la ou les parties du corps que l’on souhaite renforcer et l’intensité de l’oscillation selon son niveau et ses exigences. Un programme sur écran montre de façon très précise les positions à prendre, les mouvements à faire et un coach vous accompagne pour réaliser correctement les enchaînements. En recherche constante de points d’appui, les muscles sont intensivement sollicités. Une séance de 25 minutes équivaut à 1h30 d’un cours de gym classique. Toutes les zones corporelles peuvent être travaillées simultanément ou indépendamment, sans impact ou faux mouvement.

Fitwave. 1, patio de la Défense, place de la Pyramide, Puteaux (92). Tarif: 44€ la séance, pack de 8 séances à 299€ ou de 16 séances à 549€. Tél.: 01 47 75 31 08. Du lundi au vendredi de 7h30 à 20h30, le samedi de 9h à 19h, le dimanche de 9h à 15h30.

S’initier au yoga

Situé dans une ancienne manufacture, le centre Arkose Nation dédié initialement à l’escalade de bloc élargit son offre en proposant des cours de yoga, streching et pilates. Dans un studio aménagé au sous-sol, plus de 50 heures de cours sont dispensées, du lundi au samedi, avec de nombreuses variantes. Le hatha yoga méditation ou le hata flow détente pour se relaxer, le yoga vinyasa plus dynamique, ou le stretching et le pilates pour gagner en souplesse, en équilibre et en récupération. Pour ceux et celles qui veulent prendre soin de leur corps en douceur et en profondeur.

Arkose Nation. 35, rue des Grands Champs (XXe). Tél.: 01 71 93 14 34. Tarifs: de 15€ à 18€ la séance, abonnement illimité de 125€ à 144€ par mois.

Courir écolo

Il n’est jamais trop tard pour se mettre au running et l’inscription à une course peut être un excellent stimulant. La Grande Course du Grand Paris qui se déroule le 31 mars pourrait bien être l’occasion de fouler le bitume et de se lancer. Il faudra parcourir 10 km pour relier le départ place de la République et l’arrivée au Stade de France, en passant par le canal Saint-Martin et La Villette. Une belle distance et des valeurs écoresponsables affichées. Les ravitaillements (eau de Paris dans des gourdes réutilisables et produits bio locaux) sont assurés avec zéro plastique et zéro déchet. Et les finishers pourront planter leur médaille en bois contenant des graines de tournesol à faire germer.

La Grande Course du Grand Paris. Le 31 mars 2019. Tarif: 28€.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

«20.000 Lieux sur les Mers», dans le sillage des croisières écoresponsables…

[ad_1]

VIDÉO – Ce nouveau numéro du Figaro Live dédié aux croisières mythiques vous embarque à bord de navires nouvelle génération, conçus pour sublimer l’expérience passager tout en limitant leur impact sur l’environnement. Sous l’éclairage de nos invités, une exploration des enjeux du tourisme de demain.

À l’heure où l’univers du voyage est confronté au défi de l’écoresponsabilité, certains acteurs de cette indispensable économie mondiale qu’est le tourisme, font preuve d’un bel engagement en la matière. Pour que voguer sur les mers du monde soit aussi la meilleure façon de découvrir la nature sans en altérer les principes vitaux et la beauté, Ponant conçoit des navires dotés d’équipements et de technologie «propres».

Baptisée Ponant Explorers, la nouvelle flotte de cette compagnie battant pavillon français en est l’illustration. Deux des six bateaux de la collection sont d’ores et déjà sortis des chantiers navals: le Lapérouse et le Champlain. En octobre 2018, notre équipe a pu embarquer à bord de l’un d’eux pour une courte croisière inaugurale dans les fjords norvégiens. Elle a ainsi pu tester en avant-première les luxueux aménagements de ce vaisseau des mers nouvelle génération et en témoignera lors de l’émission. Une séquence portée par de passionnantes interviews, celle de Jean-Philippe Nuel qui a conçu le design intérieur des navires Explorers ou encore du commandant René-Paul Boucher.

Études d’impact environnemental, traitements des déchets et autres technologies embarquées

Une excursion dans l'archipel des Raja Ampat en Indonésie.
Une excursion dans l’archipel des Raja Ampat en Indonésie. Ponant

Sur le plateau également, Hervé Bellaïche et Charles Gravatte, respectivement, directeur général adjoint et secrétaire général de la compagnie, évoquent la construction de ces navires hors normes, qui allient à un confort 5 étoiles héritier de l’art de vivre à la française, les technologies de navigation les plus innovantes. Directeur des croisières «expédition» et du développement durable, l’aventurier Nicolas Dubreuil nous parle, lui, de cette nature qu’il chérit plus que tout.

Ce grand amoureux des environnements polaires sillonne les mers et grands fleuves du monde, de l’Océan Indien à l’Amazone, pour repérer les nouveaux itinéraires proposés chaque année par la compagnie. Il nous parle de son métier et de ses défis, des études d’impact environnemental réalisées par Ponant, du traitement des déchets et des eaux usées en œuvre sur les navires, de la technologie embarquée qui permet, par exemple, de minimiser les perturbations sonores nuisibles pour les baleines, dauphins et autres grands mammifères marins.

Le rêve est aussi de la partie avec, pour conclure cette belle odyssée, quelques extraits des plus beaux itinéraires d’exploration tropicale proposés pour 2019…

» Vous pouvez également suivre Le Figaro Voyages sur Facebook et Instagram.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

«20.000 lieux sur les mers» explore le monde sous-marin

[ad_1]

VIDÉO – Partir en voyage dans le sillage des croisières mythiques, c’est aussi s’aventurer sous la surface pour contempler les merveilles du monde sous-marin… C’est ce que vous propose l’équipe de l’émission du Figaro Live aujourd’hui à 15h. Du grand spectacle en perspective sous l’éclairage de nos invités.

Sous-marins de poche embarqués, drones d’exploration… Le monde de la croisière ne cesse de se réinventer, proposant à chaque escale, en plus d’excursions terrestres, des expériences toujours plus immersives. En juillet dernier, Ponant prenait livraison du La Pérouse, premier des six navires de sa nouvelle flotte Explorers. Des navires conçus pour minimiser leur impact sur l’environnement et maximiser l’expérience des passagers avec, parmi leurs aménagements révolutionnaires, un salon sous-marin baptisé Blue Eye. Une innovation décrite ainsi dans un des nos récents dossiers sur les croisières: «Aménagée sous la ligne de flottaison du navire, cette fenêtre ouverte sur le monde sous-marin propose une expérience multisensorielle inédite, ajoutant à la possibilité de voir évoluer baleines, raies et autres dauphins derrière ses hublots oblongs, celle d’écouter ce monde du silence bien bavard grâce à des hydrophones capables de détecter les sons jusqu’à 10 kilomètres».

«Bientôt, une nouvelle race d’hommes, à l’esprit pionnier, vivra en harmonie avec les milieux océaniques»

Jacques Rougerie

Symbiose entre poisson clown et anémone
Symbiose entre poisson clown et anémone Pascal BARIL Planete Bleue Images

Bénédicte Menu et Jean-Bernard Carillet, présentateurs de 20.000 Lieux sur les Mers recevront sur le plateau de l’émission, Jacques Rougerie, concepteur du Blue Eye. Depuis 40 ans, cet architecte de renom, spécialiste de l’habitat sous-marin fait rêver l’humanité avec ses projets bioniques (inspirés de la nature), convaincu que notre avenir dépend de notre capacité à vivre en harmonie avec la mer. «Bientôt, une nouvelle race d’hommes, à l’esprit pionnier, vivra en harmonie avec les milieux océaniques ; nous souhaitons que ses limites physiologiques soient peu à peu repoussées pour lui permettre de s’intégrer plus intimement à ce milieu» écrivait-il… Permettre à un maximum de personnes d’admirer les fonds sous-marins, c’est aussi espérer que cette contemplation les aidera à comprendre l’intérêt de préserver cet environnement prodigieux dont nous dépendons tous…

Après cette immersion futuriste, 20.000 Lieux sur les Mers emmènera ses internautes dans un tour du monde des plus beaux spots de plongée, des Maldives à la Polynésie en passant par les Antilles ou encore l’Indonésie. Photographe sous-marin, Pascal Baril partagera avec nous sur le plateau de l’émission son expérience et ses coups de cœur. Un rendez-vous à ne pas manquer!

» Vous pouvez également suivre Le Figaro Voyages sur Facebook et Instagram.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Pas de cannabis dans les lieux publics de Québec

[ad_1]

À l’instar de Saguenay et de Saint-Jean-sur-Richelieu, la Ville de Québec compte interdire la consommation de cannabis dans tous les lieux publics, incluant les parcs et les trottoirs.

« On pense que de commencer conservateur, c’est la bonne chose à faire. On va s’ajuster éventuellement », a déclaré le maire Régis Labeaume en conférence de presse aux côtés notamment du chef de police Robert Pigeon.

« La Ville de Québec adopte une approche plus restrictive, plus conservatrice dès le départ, quitte à réviser sa réglementation. »

Cette dernière est calquée sur celle s’appliquant à l’alcool, dont la consommation est déjà interdite dans les lieux publics. Elle s’appliquera dans la rue, sur les trottoirs et dans les parcs, incluant les Plaines d’Abraham et la Baie de Beauport, qui relèvent des autorités fédérales.

Des amendes de 150 $ au minimum

Les contrevenants seront passibles d’amendes oscillant entre 150 $ et 1000 $.

La Ville entend être plus stricte dans un premier temps pour « permettre aux autorités d’évaluer les répercussions de la légalisation du cannabis sur son territoire », explique-t-on dans un sommaire décisionnel qui sera soumis au vote des élus lundi soir.

Québec se donne en outre un délai de 18 mois avant de réévaluer la réglementation. Un comité de suivi composé de membres de l’administration municipale et « de l’externe » sera responsable de l’évaluation.

Cette décision a été prise en dépit d’une mise en garde du directeur de santé publique de Québec, qui a plaidé la semaine dernière que de tels règlements étaient « non nécessaires » et pourraient avoir des effets « néfastes ».

Questionné là-dessus, le maire a rétorqué qu’il y avait là « une question de santé, mais aussi une question d’acceptabilité sociale ».

D’autres détails suivront.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

«20.000 lieux sur les mers» fait escale en Mélanésie

[ad_1]

Pour son numéro de rentrée, notre émission consacrée à la découverte dans le sillage des croisières mythiques aborde quelques-uns des archipels les plus représentatifs de la culture mélanésienne. Du bleu lagon ou rouge sang des volcans, 50 minutes d’évasion pure à suivre en direct, aujourd’hui à 15 heures, sur Figaro Live.

Parmi les nombreux archipels qui composent la grande fresque humaine du Pacifique, les îles Salomon, le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie sont au programme de l’émission que nous vous proposons en direct ce mardi 25 septembre à 15 heures. Ces trois ensembles d’îles peuvent se découvrir en une seule et même croisière, comme celle que propose Ponant sur treize jours.

Chaque escale sera le prétexte à des rencontres hautes en couleurs avec le peuple mélanésien. Des Salomon à l’île de Lifou, on retrouvera des rituels communs, comme la cérémonie coutumière du Kava, breuvage à base de racines de poivrier, qui joue un rôle essentiel dans la vie des communautés.

«Chasseur de lave»

De nombreuses danses traditionnelles émaillent le quotidien des villageois, chacune ayant une portée symbolique forte que notre invité Jean-Jacques Ajapuhnya, directeur de Destination îles Loyauté (Nouvelle-Calédonie) décryptera pour nous.

Sur le plateau également, deux autres invités qui n’ont pas froid aux yeux, le célèbre «chasseur de lave» Guy de Saint Cyr, fondateur de l’agence de voyages «Aventure et Volcans» ainsi qu’Olivier Grunewald, photographe du Figaro Magazine dont les images spectaculaires témoignent des soubresauts de notre planète.

Tous deux ont exploré les îles du Vanuatu, où le volcan Yasur, toujours en pleine activité attire les passionnés du monde entier. Cette émission sera l’occasion de découvrir la grande diversité des paysages mélanésiens entre plages virginales, jungle impénétrable et reliefs tourmentés. Dans ces archipels, la nature se donne en spectacle.

Le volcan Yasur, toujours en pleine activité, au Vanuatu.
Le volcan Yasur, toujours en pleine activité, au Vanuatu. Olivier Grunewald

>> Vous pouvez également suivre Le Figaro Voyages sur Facebook et Instagram.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس