Protéger ou ouvrir d’autres horizons

[ad_1]

« Protéger les minorités » est devenu, au Québec tout comme au Canada, un slogan général pour, entre autres, justifier inconsciemment le fait que l’on n’aidera pas les femmes voilées à se libérer d’une contrainte ambiguë dans ses motivations et explications. Bien au contraire, notre société va les encourager à garder ces signes rétrogrades et archaïques, ce qui les renferme sur elles-mêmes.

Pourtant, l’une d’elles disait qu’elle serait contente d’enlever son voile au moins pendant son travail; sa voix et les voix qui vont dans le même sens semblent ne pas susciter d’intérêt. Certains politiciens parlent aussi de « tolérance ». Pourtant la tolérance peut devenir « lâcheté » lorsque nous accordons des accommodements qui vont à l’encontre de nos valeurs et de notre dignité, ou au détriment des personnes immigrantes qui le demandent, les empêchant d’évoluer, de s’intégrer, de s’épanouir et de s’émanciper. La CAQ veut faire un grand premier pas pour la laïcité, mais notre grande tolérance fera en sorte que certains individus feront le choix d’agir contre la loi, défiant ainsi la société non raciste qui les a accueillis avec amour.

Il faut élargir nos horizons. Mettons sur place une équipe d’aide pour aider les nouveaux arrivants à comprendre et à se conformer aux lois que le Québec se donnera. Ils doivent être invités à voir cette loi sur la laïcité non pas comme une contrainte, mais bien comme un mieux-être-du-vivre-ensemble pour elles-mêmes et les autres. Ce ne serait pas normal que ce soit une minorité qui mène au détriment d’une majorité qui réclame la laïcité et l’absence de signes ostentatoires chez les personnes en position d’autorité, plus spécialement les enseignantes et les enseignants afin de protéger nos enfants et adolescents de toutes influences religieuses. Faisons appel à la conscience collective pour l’application de la laïcité et la neutralité là où il y a lieu. La laïcité, c’est la séparation de l’Église et de l’État. Il serait, selon moi, nuisible à la société que les religions influent sur les décisions qui reviennent à l’État. Notre statut de citoyennes et de citoyens doit passer avant notre religion.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس