Porsche 718 T, des sensations de pilotage oubliées

[ad_1]

NOUVEAUTÉ – Châssis sport surbaissé, boîte manuelle à 6 rapports, dotation allégée : Porsche a concocté, à partir du Boxster et du Cayman 718 une sportive qui parle aux passionnés.

Ce n’est pas la plus puissante, elle laisse cela aux versions S et GTS du Boxster et du Cayman, mais la nouvelle version T (Touring) s’annonce déjà comme l’un des modèles d’entrée dans l’univers Porsche parmi les plus enthousiasmants à piloter. Soucieux de s’adresser à tous ses publics, le constructeur de Zuffenhausen prend soin de s’adresser aux amateurs de la conduite cheveux au vent avec le Boxster comme aux inconditionnels de la conduite fermée avec le Cayman. À partir d’une version 718, les ingénieurs ont concocté une variante T qui parle aux puristes. La mécanique est celle du modèle de base, à savoir le 4-cylindres à plat 2 litres turbo de 300 chevaux et 380 Nm de couple. ll est associé pour la première fois au châssis sport surbaissé de 20 mm couplé au système PASM.

La version T des 718 Boxster et Cayman se démarquent par de nouveaux garnissages de sièges et la suppression du système d'infodivertissement.
La version T des 718 Boxster et Cayman se démarquent par de nouveaux garnissages de sièges et la suppression du système d’infodivertissement. Porsche

Pas de changement en termes de style mais ces versions Touring se distinguent par des roues de 20 pouces, des coques de rétroviseurs gris quartz et un échappement sport doté de tuyères noires chromées en position centrale. L’ambiance intérieure évoque celle des versions exclusives et sportives. L’ouverture des portes repose désormais sur des sangles et les sièges enveloppants disposent de deux positions de réglage électrique. Ils sont drapés de tissus et intègrent un monogramme 718 brodé sur les appuie-tête. Pour compenser l’augmentation du poids due à l’intégration d’un filtre à particules imposé par les nouvelles normes de dépollution, la 718 T fait l’impasse sur le système d’informations PCM (Porsche Communication Management). Il peut toutefois être installé sur demande et sans supplément de prix. Le pack sport Chrono fait partie de la dotation de série. Porsche annonce une consommation normalisée de 7,9 l/100 km pour ses deux modèles, soit des émissions de CO2 de 180 g/km pour le Cayman. Quant au Boxster 718 T, il rejette un gramme de plus.

Les 718 T revendiquent un poids de 1 350 kg.
Les 718 T revendiquent un poids de 1 350 kg. Porsche

Les modes Sport et Sport Plus activent la fonction double-débrayage automatique à la descente des rapports. La transmission manuelle à 6 vitesses qui contribue à renouer avec une expérience de conduite à l’ancienne peut être remplacée par la boîte automatique PDK en option. Au profit du dynamisme et de l’agilité, la 718 T se dote du système de répartition du couple Porsche Torque Vectoring et du différentiel à glissement limité mécanique sur l’essieu arrière. Les vibrations du groupe motopropulseur sont aussi atténuées par la présence du système PADM. Hors équipements supplémentaires, ces versions T deviennent les modèles d’accès à la gamme 718. Ils sont 5 à 10 % moins cher, à dotation comparable, à la version 718. Le tarif du Cayman T s’établit à 65.210 euros. Le Boxster T réclame 2.040 euros de plus.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس