Le Festival International du Film Aventure & Découverte de Val d’Isère présente les 11 films de la sélection officielle 2019

[ad_1]

Du 15 au 18 avril 2019 se tiendra la 23e édition du Film Aventure & Découverte de Val d’Isère. Voici le programme.

ZABARDAST – VF – 54 min – France – 2018

Le carnet de voyage intime d’une incroyable expédition de freeride au cœur du Karakoram. À la recherche d’une des plus belles montagnes à skier du globe, s’élevant à 5880 m. Une aventure humaine tellement isolée, tellement haute, tellement engagée qu’aucune erreur n’était permise. Pendant cinq semaines, le groupe s’est enfoncé de plus en plus profond à l’intérieur du Pakistan, avec une boucle de 150 km à faire en autonomie complète, tirant des luges remplies de vivres, de tentes et de panneaux solaires à travers de gigantesques glaciers. Une rencontre entre le Freeride et l’Himalayisme. Une véritable aventure déjà largement applaudie.

LES VOIES DE LA LIBERTE – VF – 52 min – France – 2018

Depuis près de 10 ans, Mélusine Mallender parcourt le monde seule et à moto sur Les Voies de la Liberté, en questionnant et en interviewant les habitants sur leur propre vision de la liberté, et plus particulièrement les femmes. Elle tisse ainsi, au fil des ans, une cartographie de la liberté dans les pays en mutation, sur tous les continents. Le film raconte le parcours de cette jeune femme joyeuse et attachante, pour qui la notion de liberté des femmes dans le monde est devenue un véritable chemin de vie.

HIMALAYA, LA MARCHE AU-DESSUS – VF – 53 min – France – 2018

Après la Mongolie et l’Alaska, Eliott s’est lancé dans 4 mois d’une traversé de l’Himalaya, seul et à la rencontre des derniers nomades de la planète. L’objectif de son odyssée, véritable «marche de la décroissance», était d’accomplir entièrement ce qu’il n’avait jusque-là qu’esquissé: finir l’expédition en autonomie absolue, c’est à dire en ayant abandonné tout objet issu du monde «moderne» qui détruit la nature. Feu par friction, veste en peau et sac en bambou: son cheval à ses côtés et sa caméra à la main, Eliott a de nouveau tenu son pari.

CICLOS 2 – VOSTFR – 62 min – Brésil – 2018

C’est un documentaire épique sur l’exploration du nord-est du Brésil par des pilotes de parapente dans une course sans fin pour battre un record du monde. C’est une invitation au monde enchanteur du vol-libre dans les terres arides brésiliennes et un hommage au Sertanejo, le peuple extraordinaire du Sertão.

Voir le teaser: https://vimeo.com/162526157

ESTRELLAS DEL SEMAFORO – PREMIERE REALISATION – VOSTFR – 52 min – France – 2018

De la Colombie à l’Argentine des circassiens ont choisi la rue comme lieu de rencontre, de création et d’espace scénique. Leur parcours est hors du commun et leur mode de vie diffère des normes sociales établies. Les «étoiles du feu rouge» ont des destins qui s’entrecroisent au cours de leur voyage en Amérique Latine. Leurs espoirs et leurs rêves prennent vie jusqu’à traverser un océan.

Voir le teaser: https://vimeo.com/232800245

MARCEL, AU SOMMET DE SON ART – VF (sous-titré en anglais) – 24 min – Suisse – 2017

Marcel est à l’aube de ses 95 ans. Il a entraîné ses deux fils, Claude et Yves, dans le monde de l’escalade où ils sont des personnages incontournables. Le grand âge venu, mordu d’escalade, Marcel ne peut renoncer à sa passion. Il entame alors une ultime procession vers son dernier Miroir à l’âge de 94 ans, accompagné de ses fils. La paroi nord-ouest du fameux Miroir de l’Argentine de 450 mètres (canton de Vaud, Suisse) est le théâtre de l’aventure Marcel, au sommet de son art , un exploit et une belle histoire de famille.

IN THE STARLIGHT – VOSTFR – 52 min – France – 2018

Pendant les heures les plus sombres de la nuit, alors que la majorité de la planète dort, le photographe Paul Zizka s’aventure seul dans la nuit, à la recherche des ciels étoilés les plus purs. Cette quête d’absolu le conduit du cœur des Rocheuses canadiennes où il vit jusqu’aux dunes sauvages du désert de la Namibie et aux confins du Groenland, seul face à l’immensité des glaces. Portrait intime d’un photographe hors pair, In the Starlight met en lumière ce que son temps passé sous les étoiles lui a enseigné sur la vie, l’amour, le dépassement de soi et notre place dans l’univers.

Voir le teaser: https://vimeo.com/253335421

LA PART DES BETES – VF (sous-titré en anglais) – 75 min – France – 2018

En février 2018, Vincent Munier, photographe naturaliste, invite l’écrivain Sylvain Tesson à coucher des lignes sur le haut plateau tibétain en échange de quoi, il lui promet de l’initier à l’art de l’affût et de l’approche des animaux. Un bestiaire tibétain insolite, souvent endémique et méconnu, au sommet duquel trône la reine du camouflage, la panthère des neiges… Au fil de ces apparitions dans le froid, la poussière et sous la neige, les deux hommes redessinent un monde où l’Homme se réconcilierait avec sa part de Nature, en reconnaissant la part d’admirable, de respect et d’humilité due aux bêtes.

MAGNETIC MOUNTAINS – PREMIERE REALISATION – VOSTFR – 85 min – Royaume Uni – 2017

Décrit par Sir Chris Bonington comme «fascinant et très émouvant», Magnetic Mountains suit l’histoire d’un grimpeur qui, après être tombé d’une face nord alpine, lutte pour trouver un équilibre dans sa vie. Mettant en vedette certains des plus grands noms des sports de montagne, il explore la psychologie de la prise de risque. Une histoire vraie, humaine et poignante.

Voir le teaser: https://vimeo.com/ondemand/magneticmountains

NEPAL, PAR DELA LES NUAGES – VF – 90 min – France – 2018

Plus de 9000 morts et 23.000 blessés, c’est le bilan du double tremblement de terre qui secoue le Népal au printemps 2015. A Katmandu, les secours affluent mais n’atteignent pas les vallées d’altitude isolées, telle que celle de Nubri. Plus de 12 000 personnes y sont séparées du monde au pied du Mont Manaslu, géant himalayen. Par la débrouillardise, l’entraide et le courage, les hommes et les femmes s’allient contre le sort dans une des vallées les plus élevées du monde. Deux jeunes garçons, Raj et Shiva, devenus muletiers par nécessité après le séisme, vont se confronter à un avenir auquel les traditions ancestrales ne les avaient pas préparés. Les deux amis vont s’aguerrir, s’ouvrir aux autres et suivre finalement leur chemin personnel.

Voir le teaser: https://vimeo.com/294379872

DERNIERS JOURS A SHIBATI – VOSTFR – 59 min – France – 2018

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartiers est sur le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins, émouvants, d’un monde bientôt disparu.

Voir le teaser: https://www.meteore-films.fr/ressources/_files/1/6ee8aa4-223-Shibati_FA_internet.mp4

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Benoît Gouez présente le millésime 2012 de Moët & Chandon

[ad_1]

Qu’est-ce qui caractérise ce millésime 2012 ?
Benoît Gouez – La sérénité. Pourtant tout avait mal commencé : gelée d’hiver, gelée précoce de printemps puis gelée tardive, l’humidité qui a favorisé le développement des champignons, une mauvaise floraison, de la grêle en juin… A ce stade, nous avions perdu 40% de la récolte. Heureusement, tout s’est amélioré avec l’arrivée de la chaleur et du vent durant les dernières semaines avant les vendanges. Le millésime a été très sain. Il a développé une belle maturité en sucre tout en conservant un bon niveau d’acidité car les nuits qui ont précédé les vendanges sont restées fraîches.

Vous présentez aussi un millésime 2012 rosé…
Chez nous, plus qu’ailleurs encore, nous assistons à un engouement pour le champagne rosé qui représente désormais plus de 20% de notre production, c’est à dire le double de la production moyenne champenoise. Nous le déclinons sur toute notre gamme, du millésimé au Ice Impérial. Nous avons senti très tôt, dès la fin des années 1990, ce goût des amateurs pour le champagne rosé. La maison a alors investi. En 2006, nous avons repensé notre cuvier à vin rouge à Epernay. Et il y a quatre ans, nous avons doublé notre capacité de production de vin rouge destiné au rosé, tout en obtenant plus de diversité de profils de ces cuvées disponibles lors de l’assemblage. Nous avons replanté des parcelles dédiées, nous avons beaucoup travaillé sur la qualité des raisins, des extractions… Nous sommes maintenant en mesure d’élaborer des rosés très expressifs.

Vous êtes également satisfait de la récolte 2018?
Cette année 2018 est marquée par la précocité. Nous avons vendangé en août, comme en 2003, en 2007 et en 2011. Mais ces trois récoltes n’étaient pas les plus réussies. 2018 rime avec un bon rendement de 15.500 kg par hectare en moyenne. A cela s’ajoute un état sanitaire parfait des grappes que nous avons récolté avec une belle maturité. A partir de cette base, cela devient plus facile de faire du champagne, même si les acidités sont relativement basses. Mais les vins que nous avons goûté ont une belle structure. A priori, nous n’avons aucune raison de ne pas réaliser un millésime 2018.

Les deux nouveautés de Moët & Chandon :

Moët & Chandon Grand Vintage blanc 2012
De couleur jaune pâle, brillant, vibrant de fines bulles, il présente un bouquet de fleur blanches printanières et des arômes de pêche. L’attaque en bouche est d’une grande douceur, qui laisse petit à petit la place à une trame acide et à une finale iodée. Un grand champagne.

Moët & Chandon Grand Vintage rosé 2012
Un joli rose corail aux nuances orangées : une couleur franche et assumée pour cet assemblage qui met en avant le pinot noir (42%). Au nez, des notes discrètes de pamplemousse et d’orange, puis de petits fruits rouges. Une grande douceur en bouche, jusqu’à la finale sur des notes de prune. Très délicat.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Smallable présente Greenable | MilK

[ad_1]

Conscient que les parents d’aujourd’hui se doivent d’éveiller la conscience écologique de leurs enfants, et de réveiller la leur… Smallable met à leur disposition cet onglet malin, petit reminder green bien utile. Au goût du beau de Smallable s’ajoute aujourd’hui l’envie de s’associer à des marques ayant une démarche écologique, respectueuse des hommes et de la planète, et de proposer une mode et un design durable.

Ainsi, tous les produits estampillés Greenable répondent à l’un des critères suivants :

_ Coton organique certifié GOTS

_ Matières recyclées

_Vegan

_ Conçu à partir de bois issu de forêts eco-gérées

_Tannage et teinture végétale

_Cosmétique naturel

Greenement vôtre.


Pour voir la vie en vert c’est par ici et ici

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

IBM présente le premier ordinateur quantique « commercial »

[ad_1]

L’ordinateur en question, baptisé Q System One, n’a rien à voir avec les ordinateurs classiques que l’on connaît. Il se présente sous la forme d’un énorme cube de verre de 2,74 mètres (9 pieds) de côté. Au centre, un cylindre chromé est suspendu à un bloc rectangulaire lumineux. L’arrière du cube contient les composantes électroniques servant à analyser les calculs quantiques.

Qu’est-ce qu’un ordinateur quantique?

Les ordinateurs quantiques promettent de révolutionner l’informatique grâce à leur puissance de calcul inégalée qui est des millions de fois supérieure à celle des ordinateurs classiques. Ils devraient notamment être utiles pour créer de nouveaux médicaments, simuler le fonctionnement de l’univers ou mieux prédire la météo.

La particularité de Q System One est qu’il s’agit d’un système tout-en-un conçu pour minimiser certains des principaux problèmes de l’informatique quantique. Pour fonctionner, ces appareils doivent en effet être maintenus à des températures proches du zéro absolu (-273,15 °C), être traversés par un courant électrique extrêmement stable et être à l’abri de toute vibration.

IBM, qui a choisi le Consumer Electronics Show de Las Vegas pour la présentation de ce produit hors du commun, présente Q System One comme un appareil à vocation commerciale. L’entreprise affirme que c’est la première fois que toutes les composantes d’un ordinateur quantique sont ainsi rassemblées sous une forme standardisée.

Rien n’indique toutefois qu’il sera vendu au grand public ou même à des chercheurs de sitôt. Un seul Q System One a été fabriqué jusqu’ici et IBM n’entend pas en construire d’autres pour l’instant. L’entreprise désire plutôt louer du temps d’utilisation à des scientifiques par le biais d’Internet, une pratique courante dans le domaine de l’informatique quantique, étant donné la rareté et la grande puissance des appareils.

IBM prétend que son nouvel ordinateur quantique est plus stable et facile à opérer que d’autres appareils du genre, ce qui devrait réduire la durée des pannes. Ces temps d’arrêt sont pour l’instant inévitables, puisqu’il est encore impossible de maintenir le fragile état quantique de ces ordinateurs de façon continue. IBM croit être en mesure de faire passer la durée des pannes de plusieurs jours à quelques heures seulement.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

«Mascara et rouge à lèvres» budgétaires: Alan DeSousa présente ses excuses

[ad_1]

Le maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa, a présenté ses excuses mercredi à la suite de ses commentaires sur le « maquillage » du budget de l’administration Plante-Dorais.

En conférence de presse mardi, alors que l’opposition à l’Hotel de Ville critiquait le budget, l’élu avait fait usage d’une analogie jugée déplacée. « C’est un budget dépensier, mais avec beaucoup de poudre, de mascara, de rouge à lèvres », avait-il expliqué en dénonçant la hausse des dépenses et l’augmentation de la dette.

Plus tard, la mairesse Valérie Plante avait qualifié ces mots de « sexistes ». « Quel âge ils ont, là ? » a-t-elle lancé au sujet du parti d’opposition.

Mercredi matin, alors que le conseil municipal tenait une assemblée afin d’adopter le budget 2019 de Montréal, M. DeSousa, qui est aussi vice-président de la Commission des finances, a pris la parole pour présenter ses excuses.

« Je visais le budget. Je ne visais personne. Si j’ai offensé quelqu’un, j’offre mes sincères excuses publiquement », a-t-il dit avant de résumer sa pensée à nouveau : « C’est un budget qui paraît bien au début, mais, dans un sens, il pourrait y avoir des choses en arrière qui ne sont pas nécessairement les meilleures. »

Il a notamment critiqué la croissance des effectifs de la Ville et l’augmentation indue de la dette. Ensemble Montréal a indiqué son intention de voter contre le budget, qui impose des hausses de taxe moyennes de 1,7 % pour le secteur résidentiel.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Le créateur d’ Assassin’s Creed présente son premier jeu indépendant

[ad_1]

Un texte de Karl-Philip Vallée

Ancestors: The Humankind Odyssey (ATHO) placera les joueurs aux commandes d’un clan préhistorique, au moment où les premiers singes se sont redressés pour faire naître l’humanité. Ils devront faire de leur mieux pour survivre aux défis que représente le monde hostile de l’Afrique d’il y a 10 millions d’années en parcourant un grand monde ouvert.

ATHO s’inscrira dans la continuité des jeux qui ont fait la renommée de celui qui a donné naissance à Assassin’s Creed, puisqu’il s’agira d’un jeu d’aventure en vue à la troisième personne et que le contexte historique y occupera une place prépondérante.

« Pour moi, c’est difficile de juger, mais plusieurs personnes m’ont dit qu’elles voyaient ma signature assez rapidement dans le jeu, explique M. Désilets. Mais Ancestors n’a rien à voir avec Assassin’s Creed », assure-t-il.

Ancestors: The Humankind Odyssey placera le joueur aux commandes d’un clan préhistorique qu’il devra faire survivre jusqu’à la naissance de l’humain moderne.  Photo : Panache Jeux Numériques

Il n’y a pas que les amateurs des jeux de ce créateur québécois qui y trouveront leur compte, puisque ATHO intégrera également des éléments de survie et de découverte. Selon M. Désilets, cela fera en sorte que chaque joueur vivra une expérience unique qui le forcera à être créatif pour assurer la survie de son clan.

« Chaque fois que tu finis de jouer, tu as une histoire à raconter, explique Patrice Désilets. Hier, quand j’ai joué chez moi, mon clan a été pas mal décimé et je me suis retrouvé avec seulement trois personnages vivants : le plus vieux et deux bébés! Il est reparti à zéro et c’est devenu l’histoire du petit vieux qui a sauvé sa lignée. »

La réalité d’un studio indépendant

Le choix de la préhistoire comme contexte historique n’est pas étranger au fait que Patrice Désilets dirige aujourd’hui Panache Jeux Numériques, son studio indépendant. Il jouit ainsi d’une plus grande liberté de création, mais il doit aussi adapter ses choix à la réalité d’un studio qui ne compte qu’une trentaine d’employés.

« Je me suis demandé quelle période historique je pouvais aborder avec une plus petite équipe, qui ne m’obligerait pas à bâtir une civilisation, se remémore-t-il. C’est là que j’ai pensé à la préhistoire. Ça m’évitait d’avoir à créer des villes et des foules. »

Le monde hostile de la préhistoire forcera les joueurs à être créatifs pour assurer la survie de leur clan.  Photo : Panache Jeux Numériques

ATHO sera présenté pour la toute première fois au public du 9 au 11 novembre au salon MEGA, un honneur que Patrice Désilets est fier de pouvoir réserver aux joueurs d’ici. Comme le jeu est toujours en cours de conception, il s’agira d’un accès très exclusif pour les amateurs, qui devront signer une entente de confidentialité et donner leurs commentaires au studio pour permettre à ce dernier d’améliorer le produit final.

Les joueurs qui assisteront au salon MEGA pourront aussi essayer ViRus 4.0, le nouveau jeu du studio Triple Boris, cofondé par Karl Tremblay, porte-parole de l’événement et chanteur des Cowboys Fringants. Cette expérience de réalité virtuelle proposera aux joueurs de guérir des zombies d’un virus qui se transmet par les cellulaires.

Hommage à Bernard Landry

Avant de raccrocher, Patrice Désilets a tenu à rendre hommage à l’ancien premier ministre du Québec Bernard Landry, décédé mardi à l’âge de 81 ans, qu’il a qualifié de « père de l’industrie québécoise du jeu vidéo ».

C’est en effet Bernard Landry qui avait offert des incitatifs financiers à Ubisoft pour que l’entreprise française s’installe à Montréal, ce qui a ouvert la voie à de nombreux autres studios. M. Landry a également soutenu les programmes d’éducation visant à former des professionnels pour l’industrie du jeu vidéo, souligne M. Désilets.

« Sans lui, on n’aurait pas eu Assassin’s Creed, Splinter Cell ou Deus Ex, affirme-t-il avec une pointe d’émotion. Ces jeux rayonnent dans le monde grâce à un homme qui a dit oui à l’idée d’avoir une industrie du jeu vidéo ici. Il a fait plus que créer une industrie et des emplois, il a donné naissance à des entrepreneurs qui seront un jour la vraie richesse du monde du jeu vidéo au Québec. Ces entrepreneurs vont créer des propriétés intellectuelles qui seront québécoises, et ça, c’est un vrai moteur de richesse. »

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Samsung présente enfin son écran pliable

[ad_1]

Dans les vidéos de la démonstration diffusées par les médias qui étaient présents, on peut voir un appareil plus étroit et beaucoup plus épais que la majorité des téléphones intelligents sur le marché.

Une fois déplié, l’appareil devient une petite tablette rectangulaire (presque carrée) avec un écran de 7,3 pouces de diagonale. Même déplié, l’appareil semble plus épais que de nombreux téléphones actuellement en circulation. La démonstration permet de constater que l’appareil a un écran sur ses deux faces.

Samsung assure que l’écran pourra être plié et déplié des centaines de milliers de fois sans se briser.

Pas une première

L’écran présenté mercredi est encore à l’état de prototype, mais il sera produit massivement dans les prochains mois, a affirmé le vice-président du marketing des produits mobiles de Samsung, Justin Denison. Ce haut gradé de l’entreprise s’exprimait lors de la conférence des concepteurs de Samsung à San Francisco.

Mercredi, Google a également annoncé que son système d’exploitation Android, utilisé par Samsung, sera compatible avec les écrans pliables. Le géant californien doit lancer un outil permettant aux concepteurs d’adapter leurs applications avant le déploiement massif de ces écrans nouveau genre.

Samsung n’est pas la première entreprise à dévoiler un écran pliable pour téléphones intelligents. Plus tôt cette semaine, l’entreprise chinoise Royole a présenté le FlexPai, qui se sert du même genre de technologie. Huawei travaille également sur un téléphone pliable qui sera compatible avec la technologie 5G.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس