Mobilité réduite hivernale | Le Devoir

[ad_1]

Le sujet de l’heure dans le milieu des associations montréalaises de retraités et des personnes à mobilité réduite : la piètre qualité du déneigement cette année et le nombre de chutes sur les trottoirs sans sable, sans sel, sans gravier. Ceux qui d’aventure ont l’obligation de circuler à pied le font à leurs risques et péril tant les plaques de glace sont nombreuses. Les déneigeurs ont effectivement ramassé le plus gros de la neige, ils ont tout bonnement négligé d’enlever celle qui s’était formée en bordure des rues et des trottoirs. Cette neige constitue maintenant un amas de glace important rendant dangereux, voire impossible, le passage de la rue au trottoir. Une simple visite des artères principales et des rues secondaires suffirait à faire la preuve que le changement d’administration municipale n’a pas su régler cet épineux problème de sécurité publique.

 

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس