5 restos pour fêter Thanksgiving à Paris

[ad_1]

SÉLECTION – Traditionnellement orchestrée autour d’une dinde en famille, l’incontournable fête américaine se célèbre aussi dans des tables de la capitale toujours plus nombreuses. Suivez le guide pour vos agapes du jeudi 22 novembre.

Sunday in Soho

Ce coquet coffee shop, inauguré il y a moins d’un an par un couple new-yorkais à l’abri des Grands Boulevards, ouvre exceptionnellement pendant trois soirées le temps de célébrer Thanksgiving. À la place des sandwiches, salades et bowls habituels, un menu autour de la fameuse dinde rôtie, escortée par sa panoplie de sides (mac & cheese, écrasé de pomme de terre, choux de Bruxelles croustillants, salade de kale…), et qui comprend entrées (crevettes à la harissa et yaourt, crostinis épinard et artichaut), desserts typiques (pumpkin et pecan pie, crumble aux pommes) et une coupe de champagne ou un spritz au romarin. Les deux services de jeudi (19h et 21h) et le second de vendredi (21h) affichent déjà complet, mais il reste des places pour vendredi 19h et samedi 19h et 21h. Réservez vite!

Sunday in Soho. 7, rue Saint-Marc (IIe). Tél.: 06 04 52 86 29. Dîners de Thanksgiving les 22, 23 et 24 novembre 2018 (2 services). Résa en ligne obligatoire. Tarif: 45€/ personne.

Echo deli

L’enclave californienne spécialiste du brunch, nichée au coeur du Sentier, ouvre aussi pour le dîner depuis le mois dernier, avec un menu spécifique. Pour Thanksgiving, rendez-vous dès 18h30 avec un menu coloré et parfumé: soupe de céleri, pamplemousse brûlé et crème fraîche ; citrouille rôtie, chutney de cerises, mélasse de grenade et noix fumées ; choux de Bruxelles carbonisés, farce et sauce au bacon ; dinde au babeurre, piment et airelles au vin chaud ; flan de potiron au chocolat. Dépêchez-vous, il ne reste plus beaucoup de places!

Echo Deli. 95, rue d’Aboukir (IIe). Tél.: 01 40 26 63 21. Dîner de Thanksgiving le 22 novembre 2018 (à 18h30). Tarif: 45€/ personne.

Nola

La papesse du cheesecake, Rachel Moeller, a installé sur le canal Saint-Martin cette jolie table à double détente, qui met la cuisine cajun de La Nouvelle Orléans à l’honneur. Au rez-de-chaussée, le Po’Boy Café pour un sandwich, à l’étage, le restaurant Nola pour une cuisine plus élaborée. C’est dans ce dernier que vous pourrez déguster pendant trois jours un dîner digne des meilleures familles américaines: cocktail de bienvenue et amuse-bouche ; roquette, patates douces rôties, grenade, feta, noix de pecan, vinaigre balsamique et sirop d’érable ; velouté de potiron, Saint-Jacques, bacon, ginger fries ; dinde rôtie et accompagnements divers en buffet dînatoire, dessert au choix (pecan pie, pumpkin pie ou cheesecake) et verre de vin américain.

Two Stories – Nola. 72, quai de Jemmapes (Xe). Tél.: 01 53 16 17 88. Dîners de Thanksgiving les 21, 22 et 23 novembre 2018. Tarif: 55€/ personne.

13 au Jardin

Le petit salon de thé-coffee shop américain 13 a baker’s dozen, planqué au fond d’une cour pavée de Saint-Germain-des-Prés, a déménagé dans un espace plus grand, face au Jardin du Luxembourg. Une fois de plus, Thanksgiving sera prétexte à un dîner pantagruélique: verre de prosecco ; caille rôtie farcie aux herbes avec sauce maison et condiment orange-airelles, gratin de brocoli et chou-fleur, crumble de patate douce, salade de haricots verts à l’ail et buttermilk biscuit (en option, le mac & cheese au bacon et cheddar à +5€) ; assiette de fromage ou part de tarte. Sans oublier les cocktails maison!

13 au Jardin. 5, rue de Médicis (VIe). Contact: admin@treizebakeryparis.com. Dîners de Thanksgiving les 22 et 23 novembre 2018 en deux services (17h-19h ; 20h-22h). Tarif: 60€/ personne.

Le Coq Rico

Dans son bistrot montmartrois, fraîchement auréolé du titre de meilleur poulet rôti de Paris par le Figaroscope, Antoine Westermann propose de fêter Thanksgiving autour d’une belle volaille de nos régions. L’ancien trois-étoiles, qui s’est familiarisé à la tradition US lors de son expérience new-yorkaise, a choisi une Dinde rouge des Ardennes, race rustique à la croissance lente (120 jours) et à la chair généreuse et persillée (qui sera à la carte pendant tout le mois de décembre). Le menu, proposé midi et soir, comprend: terrine de foie de canard aux 12 épices et chutney ; consommé de dinde et raviole à la truffe noire, Dinde rouge farcie et rôtie, fricassée de marrons et chou rouge, céleri rave rôti, purée de patate douce ; brioche caramélisée.

Le Coq Rico. 99, rue Lepic (XVIIIe). Tél.: 01 42 59 82 89. Menu de Thanksgiving servi le 22 novembre 2018, midi et soir. Tarif: 75€/ personne.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Fooding 2019 : les meilleurs restos kids friendly

[ad_1]

Comme chaque année en novembre, le guide référence de la cuisine « de genre » dévoile son palmarès des meilleures tables et affiche ses derniers coups de cœur.

Pour cette édition 2019, le prix de La Meilleure Table récompense Le Rigmarole (Paris) et le restaurant Aponem (Hérault). Le Café des Alpes de Pierre Jancou (Drôme) se voit distingué d’un Fooding d’amour, au même titre que le bistrot parisien le Cadoret. Déviant, le Café du Coin et Racine, adresses déjà bien connues des foodistas parisiens, sont décorés de trois prix sur-mesure. Côté sophistroquets,  le restaurant Sauvage (Paris) ou encore la Mercerie (Marseille) tirent leur épingle du jeu. Quand-aux sœurs Levha, dont le restaurant le Servan fait figure de référence dans la bistronomie parisienne (déjà prix du Fooding du meilleur bistrot en 2015), elles se voient décerner un Fooding d’honneur, avec deux nouvelles adresses ouvertes en 2018 : Double Dragon et le restaurant de l’Hôtel Panache. Aussi, le guide nous embarque dans le Perche pour une escapade gourmande et campagnarde, à l’hôtel D’une île, couronné du prix de la Meilleure maison de campagne. Pour découvrir l’intégralité du palmarès 2019, c’est par ici que ça se passe  !

Au-delà de son tant attendu podium, le Fooding recense plus de 800 adresses triées sur le volet par les papilles les plus affutées de France et de Navarre. S’utilisant avec une notice de pictogrammes bien pratique, le guide répertorie entre autres les brunchs, les terrasses, les options végies, ou encore les adresses kids friendly !

Du côté des adresses parisiennes à faire avec des enfants, on retiendra donc : Popolare, Mama Primi (ou n’importe quelle adresse signée du géant Big Mama) pour une authentique pizza napolitaine. Les Breizh Café (Montorgueil et Marais) et leurs galettes de sarrasin qui goûtent bon la Bretagne. La cantine Merci, pour faire matcher virée shopping et gueuleton glouton. Ou encore, La Maison Plisson pour sa cuisine de brasserie consciente et sans chichis. Pour un bon burger direction PNY et pour des sandwichs franchouillards de haute volée, rendez-vous chez Lamée, dans le 8e arrondissment. Pour une étape popote sans prise de tête à Pigalle, ce sera direction l’hôtel Amour. On ne passera pas à côté du brunchs à l’anglo-saxonne de l’incontournable Holybelly et ses déclinaisons de moelleux pancakes. Le petit Cambodge, rue Beaurepaire sera l’étape idéale pour “slurper” un bol de nouille et Soya vous séduira avec sa cuisine végie haute en couleurs. Bouillon Pigalle, pour des réjouissances dans la pure tradition bistrotière et à prix riquiquis. Ou encore Ground Control et son food court paradisiaque, regroupant une douzaine de  restaurants au grand air.
A noter, que la seule adresse Kids Friendly du palmarès 2019 se trouve dans l’Aude, avec le restaurant Le Garde Champêtre primé d’un Fooding d’amour et proposant une cuisine gourmande du potager. A expérimenter en famille donc !

Enfin, dans cette édition 2019, l’équipe du Fooding, habituée à créer son propre vocabulaire pour mettre des mots sur les tendances gastronomes de demain, s’est penchée cette fois-ci sur “les modernes-ismes” qui viendront nourrir 2019. Parmi ces mouvements repérés, le terroir-isme, l’inclusiv-isme, le green-egg-isme, le biosélyt-isme, ou encore le rétrofood-isme.


Guide Fooding 2019
Disponible depuis le 9 novembre 2018, 12,90€.
lefooding.com

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس