TOURISME : Riverside House, bed & breakfast

[ad_1]

En 2017, Jordan Feilders fait l’acquisition d’une maison avec un jardin de 5 000 m en Normandie dans la perspective d’y ouvrir un bed & breakfast où créer des expériences à la carte pour ses hôtes. Un nouveau projet à l’actif de cet Américain originaire de San Francisco installé à Paris, à qui l’on doit le food truck Cantine California lancé en 2012, très vite devenu dealer officiel des meilleurs burgers et tacos californiens de la capitale. Des plats authentiques, faits maison, et préparés avec des produits frais achetés en circuit court. Encensé par la critique culinaire, le New York Times et le Fooding en tête, Jordan ouvre ensuite en 2014 sa cantine fixe dans le 3e arrondissement de Paris. Aujourd’hui désireux de faire partager aux autres plus que des saveurs, le jeune entrepreneur clôt les portes de son restaurant pour se consacrer à l’ouverture de celles de ce lieu atypique à 1 h 30 de Paris. Une adresse à laquelle il entend insuffler un peu du lifestyle californien qui lui est cher, fait de grand air et de nature, et où l’on puisse, selon ses propres termes : « profiter de nouvelles expériences, dans un cadre unique et magique. Se ressourcer et déconnecter. »

Durant la genèse de ce projet, Jordan a pu compter sur le soutien de sa femme Tatiana Dupond, ravie de se mettre au vert avec leurs deux filles, Sofia, 4 ans, et Pénélope, 6 mois, dans cet écrin en bord de Seine. Un projet pensé pour les familles, qui a été inspiré à Jordan par la sienne : « Je voulais créer un lieu où offrir des expériences de liberté à Sofia et Pénélope, et que d’autres puissent vivre ces moments-là ; rassembler la famille autour d’une table à la campagne, pendant que les enfants jouent dehors. Un projet très inspirant, en continuité avec la vie de famille que je construis moi-même…»

Après plus d’un an de travaux sous la houlette de l’architecte Gilles Tombeur, le Riverside House voit enfin le jour. De cette maison du xixe siècle à l’abandon depuis près de trente ans, Jordan a refait à neuf toute l’infrastructure et réapprivoisé le jardin, riche et fertile, où cohabitent tilleul, pommier, poirier, prunier, cerisier, cognassier, ou noyer, mais aussi sauge, lavande, romarin, persil ou estragon, non loin de pieds de framboises et de groseilles. À l’intérieur de la maison, Tatiana et lui ont choisi de conserver une partie des meubles anciens qu’elle contenait lorsde son acquisition, comme des armoires et quelques objets insolites, puis ils ont complété la décoration avec de nouveaux luminaires, des tableaux chinés, et du mobilier en bois brut récupéré du restaurant  de  Jordan. Et le charme opère, la demeure de 1883 semblant avoir été faite pour accueillir la coolitude californienne infusée ça et là par Jordan. Parquet et tomettes anciennes d’origine se mêlent aux nouveaux matériaux, tels que le béton ciré ou le terrazzo italien.
La maison est désormais prête à être mise à disposition comme résidence privée exclusive, disposant de quatre chambres, auxquelles s’ajoutent trois autres dans deux dépendances. L’endroit idéal pour se retrouver en famille ou entre amis, grâce au service de conciergerie à la carte proposé par Jordan : catering par Cantine California, mise à disposition d’un chef privé, d’un coach sportif ou d’un prof de yoga. Riverside House propose, les hôtes disposent. L’idée : leur offrir un rebooting, comprenez redémarrage. Cette nouvelle adresse est définitivement une belle promesse de renaissance pour qui prendra le temps d’y faire une halte. Les expériences proposées, elles, devraient se mettre en place au fil de l’eau, à l’image de la Seine qui coule paisiblement en contrebas de la maison.


riversidehousenormandy.com / @riversidehousenormandy
Riverside House, 32, rue Nationale, 27430 Muids (Eure)
Maison entière (7 chambres doubles) à partir de 1 000 €/nuit. Tarif dégressif à partir de 2 nuits.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

TOURISME : Riverside House, bed & breakfast

[ad_1]

En 2017, Jordan Feilders fait l’acquisition d’une maison avec un jardin de 5 000 m en Normandie dans la perspective d’y ouvrir un bed & breakfast où créer des expériences à la carte pour ses hôtes. Un nouveau projet à l’actif de cet Américain originaire de San Francisco installé à Paris, à qui l’on doit le food truck Cantine California lancé en 2012, très vite devenu dealer officiel des meilleurs burgers et tacos californiens de la capitale. Des plats authentiques, faits maison, et préparés avec des produits frais achetés en circuit court. Encensé par la critique culinaire, le New York Times et le Fooding en tête, Jordan ouvre ensuite en 2014 sa cantine fixe dans le 3e arrondissement de Paris. Aujourd’hui désireux de faire partager aux autres plus que des saveurs, le jeune entrepreneur clôt les portes de son restaurant pour se consacrer à l’ouverture de celles de ce lieu atypique à 1 h 30 de Paris. Une adresse à laquelle il entend insuffler un peu du lifestyle californien qui lui est cher, fait de grand air et de nature, et où l’on puisse, selon ses propres termes : « profiter de nouvelles expériences, dans un cadre unique et magique. Se ressourcer et déconnecter. »

Durant la genèse de ce projet, Jordan a pu compter sur le soutien de sa femme Tatiana Dupond, ravie de se mettre au vert avec leurs deux filles, Sofia, 4 ans, et Pénélope, 6 mois, dans cet écrin en bord de Seine. Un projet pensé pour les familles, qui a été inspiré à Jordan par la sienne : « Je voulais créer un lieu où offrir des expériences de liberté à Sofia et Pénélope, et que d’autres puissent vivre ces moments-là ; rassembler la famille autour d’une table à la campagne, pendant que les enfants jouent dehors. Un projet très inspirant, en continuité avec la vie de famille que je construis moi-même…»

Après plus d’un an de travaux sous la houlette de l’architecte Gilles Tombeur, le Riverside House voit enfin le jour. De cette maison du xixe siècle à l’abandon depuis près de trente ans, Jordan a refait à neuf toute l’infrastructure et réapprivoisé le jardin, riche et fertile, où cohabitent tilleul, pommier, poirier, prunier, cerisier, cognassier, ou noyer, mais aussi sauge, lavande, romarin, persil ou estragon, non loin de pieds de framboises et de groseilles. À l’intérieur de la maison, Tatiana et lui ont choisi de conserver une partie des meubles anciens qu’elle contenait lorsde son acquisition, comme des armoires et quelques objets insolites, puis ils ont complété la décoration avec de nouveaux luminaires, des tableaux chinés, et du mobilier en bois brut récupéré du restaurant  de  Jordan. Et le charme opère, la demeure de 1883 semblant avoir été faite pour accueillir la coolitude californienne infusée ça et là par Jordan. Parquet et tomettes anciennes d’origine se mêlent aux nouveaux matériaux, tels que le béton ciré ou le terrazzo italien.
La maison est désormais prête à être mise à disposition comme résidence privée exclusive, disposant de quatre chambres, auxquelles s’ajoutent trois autres dans deux dépendances. L’endroit idéal pour se retrouver en famille ou entre amis, grâce au service de conciergerie à la carte proposé par Jordan : catering par Cantine California, mise à disposition d’un chef privé, d’un coach sportif ou d’un prof de yoga. Riverside House propose, les hôtes disposent. L’idée : leur offrir un rebooting, comprenez redémarrage. Cette nouvelle adresse est définitivement une belle promesse de renaissance pour qui prendra le temps d’y faire une halte. Les expériences proposées, elles, devraient se mettre en place au fil de l’eau, à l’image de la Seine qui coule paisiblement en contrebas de la maison.


riversidehousenormandy.com / @riversidehousenormandy
Riverside House, 32, rue Nationale, 27430 Muids (Eure)
Maison entière (7 chambres doubles) à partir de 1 000 €/nuit. Tarif dégressif à partir de 2 nuits.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Pedestrian dies after being struck by streetcar in Riverside

[ad_1]

A man was killed after a collision with a streetcar in Riverside Monday evening, paramedics said.

Toronto police tweeted at 8:23 p.m. that a male was struck at Queen St. E and Broadview Ave. Paramedics pronounced the man dead on scene.

Early witness reports say the victim was pinned under the streetcar, police said. A streetcar is now stopped in the area.

Westbound traffic on Queen St. E at Broadview Ave. is being diverted. Police urge the public to avoid the area and expect delays.

Traffic Services is investigating.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Death deemed suspicious as police identify man’s body found behind Riverside library

[ad_1]

Police identified the body of a man found behind a Riverside library Friday morning as 67-year-old Clark Sissons of Toronto.

On Friday, Oct. 5, police responded to a call at 7:40 a.m. of a man’s body laying behind the Ralph Thornton Community Centre near Queen and Saulter Sts. Earlier reports by police said the body had been in a back alleyway for several days. When the coroner arrived on scene, he ordered an autopsy.

The cause of death is not known, but the coroner deemed it to be suspicious, spokesperson Gary Long said. There was swelling and bruising on the body, indicating the body had been there for some time.

He added that once a coroner deems a death suspicious, it’s police protocol to involve homicide.

Police haven’t released a photo yet and are asking anyone with information regarding Sisson’s death to call 416-808-7400 or Crime Stoppers anonymously at 416-222-TIPS (8477).

Bianca Bharti is a breaking news reporter, working out of the Star’s radio room in Toronto. Follow her on Twitter: @biancabharti

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس