Débordements dans plusieurs salles d’urgence du Québec

[ad_1]


Photo: Marie-France Coallier Le Devoir

Plusieurs salles d’urgence d’hôpitaux québécois affichaient mardi un nombre de patients qui dépasse largement la capacité des civières. D’après la compilation publiée par le site Web Index Santé, la région la plus touchée est celle de la Montérégie. Sept des huit hôpitaux du territoire rapportent une présence sur civières supérieure à 100 %. Sur l’île de Montréal, les salles d’urgence de 12 des 21 hôpitaux débordent de patients. Dans les Laurentides et dans Lanaudière, la proportion est de 189 % à l’hôpital Pierre-Le-Gardeur et de 155 % à l’Hôpital de Saint-Eustache. À Québec, les pires achalandages des 13 salles d’urgence sont relevés à l’hôpital Saint-François-d’Assise (153 %) et à l’hôpital de l’Enfant-Jésus (152 %).

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Forte occupation des salles d’urgence au Québec

[ad_1]

De très nombreuses salles d’urgence d’hôpitaux du Québec affichaient jeudi un taux d’occupation des civières supérieur à 100 %. C’est le cas pour cinq des huit salles d’urgence de la Montérégie. À l’Hôpital du Suroît, à Salaberry-de-Valleyfield, et au Centre hospitalier Anna-Laberge, de Châteauguay, l’occupation est supérieure à 200 %. Parmi les six hôpitaux de la région de Québec qui supportent un taux qui dépasse les 100 %, les pires débordements sont observés à l’hôpital Saint-François-d’Assise et à l’Hôpital de L’Enfant-Jésus. L’occupation est aussi très élevée sur la Côte-Nord à l’hôpital Le Royer, à Baie-Comeau, et à l’Hôpital de Sept-Îles. Il en est de même à l’hôpital Pierre-Le-Gardeur, à Terrebonne, et au Centre hospitalier régional de Lanaudière, à Joliette.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Les salles d’urgence débordent au Québec, surtout en Montérégie

[ad_1]

De très nombreuses salles d’urgence d’hôpitaux du Québec affichent en ce 3 janvier un taux d’occupation des civières supérieur à 100 %.

C’est le cas pour cinq des huit salles d’urgence de la Montérégie. À l’Hôpital du Suroît, à Salaberry-de-Valleyfield, et au Centre hospitalier Anna-Laberge, de Châteauguay, l’occupation est supérieure à 200 %.

Parmi les six hôpitaux de la région de Québec qui supportent un taux qui dépasse les 100 %, les pires débordements sont observés à l’Hôpital Saint-François-d’Assise et à l’Hôpital de L’Enfant-Jésus.

L’occupation est aussi très élevée sur la Côte-Nord à l’Hôpital Le Royer, à Baie-Comeau et à l’Hôpital de Sept-Îles.

Il en est de même qu’à l’Hôpital Pierre-Le-Gardeur, à Terrebonne, et au Centre hospitalier régional de Lanaudière, à Joliette, à l’Hôpital de Saint-Eustache, dans les Laurentides, et au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières.

À Montréal, l’achalandage des salles d’urgence est élevé à l’Hôpital LaSalle, à l’Hôpital général du Lakeshore, à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à l’Hôpital général juif, à l’Hôpital de Verdun et à l’Hôpital du Sacré-Coeur.

 

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس