Skoda Scala, l’héritage du concept Vision RS

[ad_1]

NOUVEAUTÉ – Skoda dévoile la Scala, une compacte inspirée du concept car Vision RS présenté au dernier Salon de Paris. Au programme, un moteur pouvant fonctionner au gaz naturel et un nouveau système d’«infodivertissement».

La Skoda Scala a indéniablement hérité des lignes du concept sportif Vision RS. Mais elles ont été assagies pour s’adapter à celle d’une compacte pratique. Fondée sur la célèbre plateforme MQB, la Scala mesure 4,36 m de long, 1,79 m de large et 1,47 m de haut. Conforme à la tradition de la marque tchèque, son coffre est l’un des plus grand de la catégorie avec un volume de 467 litres.

L’habitacle s’inspire aussi du prototype Vision RS. Il accueille le nouveau système d’infodivertissement de la marque. Ce dernier dispose d’un écran placé plus haut, situé dans le champ de vision du conducteur, lui évitant de quitter trop longtemps la route des yeux. Le combiné d’instrumentation peut faire place à un cockpit virtuel inspiré par celui d’Audi. Au chapitre des aides à la conduite, l’assistant de maintien dans la voie et le freinage d’urgence autonome sont de série. Le régulateur de vitesse adaptatif, l’assistant de parking et le détecteur d’angles morts perfectionné, figurent sur la liste des options.

L'habitacle, qui s'inspire du concept Vision RS, accueille le nouveau système d'infodivertissement de la marque.
L’habitacle, qui s’inspire du concept Vision RS, accueille le nouveau système d’infodivertissement de la marque. Skoda

Du côté des motorisations, l’entrée de gamme est constituée d’un 3 cylindres de 1 litre à essence d’une puissance de 95 chevaux, couplé à une boîte manuelle comptant 5 rapports. On peut également opter pour ce même bloc avec une puissance portée à 115 chevaux, mais aussi pour deux 4 cylindres: un 1,6 litre diesel de 115 ch et un 1,5 litre essence développant 150 chevaux. Ces motorisations emploient de série une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, mais peuvent adopter la transmission automatique DSG à double embrayage avec 7 rapports en option.

Dans le courant de l’année 2019, un 3 cylindres de 90 ch pouvant fonctionner au gaz naturel rejoindra la gamme. Peut-être faut-il également s’attendre à une version sportive, plus proche du concept Vision RS. Elle pourrait en reprendre certains choix techniques, tel le 1,5 litre associé à un groupe électrique (245 ch de puissance cumulée). En attendant cette version plus sportive, le «Sport Chassis Control», disponible en option, propose des réglages de suspensions plus affûtés en plus d’un mode Normal pour les trajets tranquilles. La Skoda Scala arrivera sur le marché au premier semestre de 2019.

La Skoda Scala est esthétiquement proche du concept Vision RS. Mais les lignes ont été assagies.
La Skoda Scala est esthétiquement proche du concept Vision RS. Mais les lignes ont été assagies. SKODA AUTO

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Skoda Vision RS, l’hybride pour le sport

[ad_1]

NOUVEAUTÉ – Skoda semble aussi croire dans la sportive hybride, puisque le constructeur a dévoilé la Vision RS au Salon de Paris, un concept car hybride de 245 chevaux à l’allure de compacte sportive.

Avec le durcissement des normes environnementales et un malus qui frappe toujours plus tôt et plus fort, le seul moyen de commercialiser une voiture de sport conservant une sonorité agréable ainsi qu’une autonomie digne de ce nom, semble être l’hybridation.

Skoda emprunte ce chemin avec son concept Vision RS. Elle incarne la compacte sportive de demain selon le constructeur tchèque. Elle est bien sûr connectée et intègre «Alexa», le service vocal d’Amazon, que l’on pourra interroger, par exemple, sur l’autonomie restante et la distance à parcourir jusqu’à la prochaine station-service.

L’union du 4-cylindres 1,5 litre TSI de 150 chevaux avec un moteur électrique permet de disposer d’une puissance de 245 chevaux en cumulé, soit le même chiffre que l’actuelle Skoda Octavia RS. En termes de rejets de C02, la magie de la réglementation s’appliquant à l’hybride opère: la Vision RS émettrait seulement 33 g de CO2/km contre 146 g/km pour l’Octavia.

Les performances annoncées, en revanche, manquent un peu de piquant. Le 0 à 100 demande 7,1 secondes et la vitesse de pointe est de 210 km/h, contre 6,6 secondes et 250 km/h pour sa grande sœur thermique. La surcharge occasionnée par la batterie et le moteur électrique n’est sûrement pas étrangère à ces résultats.

Trois modes de conduite sont sélectionnables: «Normal» qui combine les deux motorisations pour un meilleur rapport puissance/consommation, «EV» qui est un mode tout électrique et «Sport» qui permet de déchaîner les 245 chevaux du concept. En mode «EV» Skoda annonce une autonomie de 70 km, ce qui est supérieur d’une vingtaine de kilomètres par rapport aux hybrides rechargeables actuels.

En mode «EV» Skoda annonce une autonomie de 70 km. Un chiffre supérieur d'une vingtaine de kilomètres face aux performances des hybrides rechargeables actuellement sur le marché.
En mode «EV» Skoda annonce une autonomie de 70 km. Un chiffre supérieur d’une vingtaine de kilomètres face aux performances des hybrides rechargeables actuellement sur le marché. Skoda

SERVICE: Voir les annonces Skoda d’occasion sur ParuVendu.fr

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس