Le premier ministre Justin Trudeau fait une visite aux soldats canadiens au Mali

[ad_1]

Le premier ministre Justin Trudeau est allé samedi au Mali pour visiter les Casques bleus canadiens à quelques jours de Noël.

Il s’agissait du premier voyage — et sans doute du dernier — de M. Trudeau dans ce pays d’Afrique occidentale où sont déployés 250 militaires canadiens. La mission des Canadiens est d’évacuer les Casques bleus et employés de l’ONU blessés et assurer le transport de soldats et de matériel.

Après avoir observé une fausse évacuation et servi un repas de Noël aux militaires canadiens, M. Trudeau a dit au contingent qu’il poursuivait la longue tradition militaire du pays consistant à venir en aide aux autres nations.

Même s’il a souligné l’importance d’apporter la paix au Mali, le premier ministre a défendu le refus de son gouvernement de prolonger la mission canadienne de plusieurs mois, l’été prochain.

Des militaires roumains prendront la relève des Canadiens au cours de la prochaine année, mais leur arrivée n’est pas prévue avant octobre ou novembre.

Selon des sources, les Nations Unies ont demandé au Canada de prolonger leur séjour au Mali en attendant l’arrivée du contingent roumain.

M. Trudeau a minimisé les conséquences de ce vide. Il a affirmé que le Canada et l’ONU faisaient des efforts pour assurer une transition sans heurt.

Le gouvernement canadien doit déployer un avion de transport et une unité d’intervention de 200 militaires en Ouganda sous l’égide de l’ONU.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس