Mascate, l’Orient rêvé des Français au sultanat d’Oman

[ad_1]

GUIDE DE VOYAGE – De l’Al Bustan Palace, cinq-étoiles niché dans un vrai palais royal digne des «Mille et une nuits», à l’opéra royal où se produisent les plus prestigieuses phalanges, la capitale de ce pays de la corne de l’Arabie se redécouvre en pleine effervescence.

Envoyée spéciale à Mascate

Le panneau lumineux avec le hashtag #ExperienceOman scintille sur la corniche en lacets de Matrah, ornée d’anciennes résidences aux moucharabiehs et balcons de bois ayant appartenu à de riches armateurs du temps des grands navigateurs arabes. L’agglomération historique de Mascate, capitale du sultanat d’Oman dans l’extrême sud-est de la péninsule arabique, attire la lumière des rêveurs éveillés d’un Orient aux parfums d’Arabie Heureuse.

Dans son port pittoresque mouillent deux somptueux navires du sultan Qabus Ibn Said aux hublots éclairés comme des monuments. On dirait un village tout droit sorti de l’une de ces peintures à l’exotisme fantasmé au XIXe siècle. D’abord, le regard se pose sur l’ensemble des maisons blanches, puis sur la touche azur de la mosquée au dôme et au minaret bleus. Dans la nuit animée, le cœur battant de la ville est l’antique souk qui aspire les passants. Une tour de Babel où Arabes, Baloutches, Indiens, …

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس