Google supprime à son tour une application de collecte de données

[ad_1]

L’application de Google, appelée Screenwise Meter, offrait des cartes-cadeaux aux utilisateurs en échange d’un accès privilégié à leurs données. Les personnes intéressées pouvaient installer l’application, qui fonctionne comme un réseau privé virtuel (VPN), c’est-à-dire qu’il fait passer toutes les communications Internet du téléphone par les serveurs de Google.

Cela signifie que Google avait potentiellement accès au texte, aux photos, aux vidéos et à toute donnée reçue ou envoyée par n’importe quelle application présente sur les téléphones des utilisateurs.

Lorsque l’application a été lancée, les utilisateurs devaient avoir au moins 13 ans pour se servir de Screenwise Meter, mais cette limite a depuis été établie à 18 ans et plus, rapporte TechCrunch. Les mineurs d’au moins 13 ans peuvent toutefois toujours avoir accès au service en tant qu’utilisateur secondaire si l’utilisateur principal a au moins 18 ans.

Une zone grise

De tels services de récolte de données sont interdits sur l’App Store, mais à l’instar de Facebook, Google a profité d’une zone grise pour contourner les règles d’Apple. Le géant de la recherche en ligne proposait d’installer Screenwise Meter en utilisant un certificat de concepteur d’entreprise, une fonctionnalité des téléphones d’Apple qui permet aux entreprises de mettre en ligne des applications destinées à leurs employés sans passer par l’App Store.

Contacté par TechCrunch, Google a indiqué que son application n’aurait jamais dû se servir du certificat de concepteur d’entreprise et qu’il s’agissait donc d’une erreur. Google a retiré Screenwise Meter d’iOS.

Une application de Facebook utilisant le même stratagème a été bannie par Apple mercredi et le certificat de concepteur d’entreprise de Facebook a été révoqué du même souffle. Cela signifie que toutes les applications internes du réseau social sur iOS ont cessé de fonctionner.

Pour le moment, rien n’indique que le certificat de Google subira le même sort, l’entreprise ayant retiré son application avant qu’Apple réagisse.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Playing with the pros: Montreal Alouettes kick off Ultimate Football Tour – Montreal

[ad_1]

A special kind of class was in session at Academy Sainte-Anne in Dorval on Wednesday.

Grade 5 and 6 students at the school got a chance to take on the pros, as the Montreal Alouettes launched their Ultimate Football Tour.

READ MORE: ‘Writing makes me happy’ — Montreal Alouettes defensive lineman Woody Baron co-authors children’s book

With the help of several players, staff members and even their team mascot, the Als are visiting schools across the province showing kids how to play football, safely.

“With all that’s happening with concussions and all this stuff, we need to make sure that we can learn and teach football in a safe way,” said Alouettes amateur football projects supervisor, Olivier Turcotte.

WATCH: CFL commissioner Randy Ambrosie on concussions in football






The goal of the program is to show children a non-contact alternative to football, in a safe and fun way.

“Just teach them a little bit about football itself, teach them the safe way to play, so while they’re growing up they know the proper things to do while they’re playing football, because football is definitely a physical sport, but we want to teach them the safe way to do things,” said Ernest Jackson, Alouettes wide receiver.

READ MORE: Montreal Alouettes QB Manziel returns to practice after being under concussion protocol

Jackson was joined by a few of his teammates who answered questions, signed autographs and ran drills.

The school says the program is a great way to integrate sports into school.

“Alouettes players are real good role models for our kids,” said Martin Matte, director of pedagogical services at Academy Sainte-Anne. “They put the emphasis on doing sporting activities.”

The team will be touring 75 schools until May 1.

WATCH: Johnny Manziel heads into his first full CFL season






© 2019 Global News, a division of Corus Entertainment Inc.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Corey Hart talks family, fame ahead of national tour

[ad_1]

He’s won Juno awards, his albums have been certified platinum and now, he’s set to be inducted into the Canadian Music Hall of Fame — but not before dropping by the Ottawa Morning studios.

Corey Hart, the ’80s sensation behind the hits « Sunglasses at Night » and « Never Surrender, » is jumping back into music with a new album and a cross-country tour.

His return wasn’t planned — but three decades after topping the charts and four kids later, it seemed like the right time.

« It was an alignment of the stars all at the same time, » Hart told Ottawa Morning host Robyn Bresnahan. « It’s just a luxury and a gift that the fans are giving me to allow me to go back out there and play my songs for them. »

Corey Hart is back, with new music, and a big cross-country tour this spring. 13:43

Took break for family 

Hart’s career began over three decades ago, and led to worldwide acclaim and sold-out tours.

But when he started a family, he took a step back.

His own father left when he was young, leaving his mother to raise five children on her own, and Hart said he didn’t want to repeat that pattern.

« As a young boy, it hurt me. And I decided if I ever had children that I was going to do something different, » he said. « I was going to create a different path and not follow the chain that he had laid out for his life and his choices. »

Rather than announcing a hiatus, Hart simply faded from the spotlight, devoting his time to his family. His departure from music was so pronounced, Hart said, that his children weren’t even aware of his former stardom.

It was only once they were teenagers and joined social media, Hart said, that they learned how popular their father was.

Return to music

After 2010, Hart began moving back into the limelight, culminating in a sold-out show at Montreal’s Bell Centre in 2014 — a performance billed as a goodbye concert.

« I played four-and-a-half hours, 44 songs, because I truthfully thought it was gonna be just one show to say goodbye to my fans, » Hart said.

But that wasn’t how it turned out. Now, Hart’s new album, Dreaming Time Again, is set to be released in May.

He’ll also be performing at the Junos in March after accepting his induction into the Canadian Music Hall of Fame.

His national tour kicks off on March 31 in Newfoundland, with Hart making his way to Ottawa for a show at the Canadian Tire Centre on June 12.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Le sommet de la tour Eiffel fermé au public

[ad_1]

Depuis le 7 janvier, les visiteurs n’ont plus accès à l’emblématique dernier étage de la Dame de fer en raison d’une campagne de travaux de rénovation et de maintenance rendus nécessaire par son exposition aux intempéries. La réouverture est prévue le 1er février à 18 heures.

Pour espérer admirer Paris à 360 degrés à 300 mètres d’altitude, soit la hauteur du dernier étage de la tour Eiffel, il va falloir patienter un peu. En effet, comme chaque année, la société d’exploitation du célèbre monument réalise une campagne de travaux sur le sommet de la tour Eiffel et les ascenseurs qui y mènent. Empêchant ainsi une partie des nombreux visiteurs (7.000.000 par an) d’atteindre ce niveau, si prisé des touristes. L’endroit sera rendu au public le 1er février à 18 heures.

Mise en beauté salutaire

D’ici là, des travaux de maintenance importants seront réalisés sur un des deux ascenseurs menant au sommet, avec le remplacement de nombreux éléments comme les câbles ou les roulements, histoire d’assurer, et on le comprend, l’acheminement des nombreux visiteurs en douceur. En cause, l’exposition constante aux intempéries de tous types (températures négatives, pluie, neige, grêle, soleil…) de cet étage qui subit aussi des vents permanents à cette altitude (lorsque le vent au sol atteint par exemple une vitesse de 50 km/h, il souffle à plus de 80 km/h au sommet de la tour).

Au programme aussi de la mise en beauté des deux niveaux (l’un intérieur, l’autre extérieur) qui composent le dernier étage de la tour, de nombreuses autres interventions qui vont permettre d’améliorer la sécurité et le confort de visite, comme les sanitaires, escaliers, planchers, châssis vitrés, éclairages, radiateurs… À l’issue de cette campagne de rénovation, le sommet sera de nouveau accessible. Pour le plus grand bonheur des touristes. En effet, la moitié des visiteurs de la tour Eiffel y passent chaque année.

Un accès limité

En attendant, il faudra se contenter de l’accès au 2e niveau (moins onéreux), par ascenseur ou par escalier pour les plus téméraires, qui offre déjà un très joli point de vue sur la capitale. Et au 1er étage, qui propose tout de même jusqu’à fin janvier une terrasse aménagée ambiance «sports d’hiver» avec un espace détente sous un dôme abrité ou dans d’amusantes télécabines et un bar- fabrique à cookies.

Tour Eiffel au Champ de Mars. 5, avenue Anatole France (VIIe). Tous les jours de 9h30 à 23h45. Tarifs 2e étage: billet ascenseur: 16€ (adulte), 8€ (jeune), 4€ (enfant) ; billet escalier: 10€ (adulte), 5€ (jeune), 2,50€ (enfant) et gratuit pour les moins de 4 ans.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Le Tour Auto 2019 passe au nord

[ad_1]

ÉVÉNEMENT – La 28ème édition du Tour Auto Optic 2000 se déroulera du 29 avril au 4 mai 2019. Les 240 concurrents s’élanceront du Grand Palais (Paris) non plus vers le sud, mais en direction de la Normandie avec une arrivée à Deauville, via cinq étapes. Détail du parcours.

Le Tour Auto Optic 2000 représente une occasion d’admirer quelques beaux véhicules anciens en mouvement. Pas moins de 240 engins d’époque vont circuler sur les routes et les circuits de France, pour le plaisir des passionnés. Certains prépareront même un «road-book» pour ne pas perdre une miette du spectacle.

La liste des inscrites a de quoi mettre l’eau à la bouche, avec de nombreux bolides de légende: Alpine-Renault A110, Lancia Stratos, Jaguar Type E 3.8, Shelby Cobra 289, BMW M1 et Ford GT40 prendront notamment part à l’épreuve.

LUNDI 29 AVRIL

Les voitures seront soumises à des contrôles techniques et administratifs au Grand palais à Paris, où le public pourra les admirer entre 10 h et 17 h.

MARDI 30 AVRIL

Les véhicules relieront Paris à Vaux-le-Vicomte, puis Vaux-le-Vicomte à Dijon. Lors de ce trajet, les bolides se dégourdiront les pneus sur le circuit de Dijon-Prenois, et devront effectuer une épreuve spéciale.

MERCREDI 1ER MAI

Le périple continuera jusqu’à Lyon, avec en chemin deux épreuves spéciales et quelques tours du circuit de Nevers Magny-Cours.

JEUDI 2 MAI

Les voitures partiront de Lyon pour rejoindre Vichy. Trois épreuves spéciales les attendent sur la route.

VENDREDI 3 MAI

Les pilotes ont, cette fois-ci, rendez-vous à Tours en passant par le tracé de Charade et par deux épreuves spéciales.

SAMEDI 4 MAI

L’épreuve finale emmènera les vieux bolides jusqu’à Deauville. Deux épreuves spéciales les attendent sur ce trajet, ainsi qu’une escale sur le fameux circuit du Mans.

Les bolides anciens auront l'occasion d'arpenter de nombreux circuits français.
Les bolides anciens auront l’occasion d’arpenter de nombreux circuits français. Tour Auto

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Non à la tour de télécommunication à Otterburn Park

[ad_1]

Un fort vent de mobilisation souffle sur Otterburn Park, une jolie petite ville aux abords de la rivière Richelieu. C’est que le gouvernement fédéral, par la voix du ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique (ISDE Canada), a récemment donné le feu vert à TELUS pour la construction d’une tour de télécommunication de 130 pieds de hauteur sur un terrain privé situé à quelques pas du bois des Bosquets Albert-Hudon, le plus grand bois urbain de la municipalité régionale de comté La Vallée-du-Richelieu.

Cette décision étonne d’autant plus que la nouvelle tour de plus de 10 étages serait érigée en pleine zone résidentielle, en bordure d’une piste cyclable. Pis encore, le site choisi par TELUS se situe dans une zone de conservation décrétée par la Ville pour protéger la biodiversité du bois des Bosquets, reconnu Écosystème forestier exceptionnel par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. Ce bois, tout comme certains terrains environnants, abrite non seulement des centaines d’arbres remarquables par leur âge et leur grande taille, leur rareté régionale, leur statut d’espèce menacée ou vulnérable, ou bien par leur valeur protégée et historique, mais aussi plus de 200 espèces de plantes vasculaires, dont 11 sont à statut précaire.

Malgré la vive opposition du Conseil municipal d’Otterburn Park et de ses citoyens, ISDE Canada et TELUS justifient la construction de cette tour au nom du développement ordonné et de l’exploitation efficace des radiocommunications au Canada. Conféré par la Loi fédérale sur la radiocommunication, une loi datant de plus de 30 ans, ce pouvoir discrétionnaire d’un ministre fédéral d’autoriser la construction d’une tour de télécommunication, n’importe où au Canada, prévaut donc sur le droit des municipalités de développer leur territoire tout en le protégeant et d’assurer le bien-être de leurs citoyens.

À une époque où le développement durable et l’acceptabilité sociale de projets sont la norme, on conviendra que l’attitude cavalière de TELUS et l’arbitraire de la décision qui l’autorise à procéder en faisant fi de l’opinion d’une ville et de ses citoyens ont de quoi laisser perplexe.

Éviter l’anarchie à tout prix

La récente campagne électorale au Québec a mis en lumière la nécessité de brancher toutes les communautés du Québec à Internet pour permettre à l’ensemble des Québécois de vivre à l’ère moderne. Le gouvernement nouvellement élu a d’ailleurs pris l’engagement de s’y attaquer rapidement, et c’est très bien ainsi.

Avant que de nouvelles tours de télécommunication n’apparaissent dans le paysage québécois, ne devrait-on toutefois pas se questionner sur la pertinence d’ériger de telles infrastructures et sur le lieu choisi par des géants des télécommunications pour les construire ? Particulièrement lorsque ces tours viendront défigurer un voisinage, poser une menace à l’environnement ou au bien-être des communautés et déprécier la valeur marchande des propriétés à proximité desquelles elles seront établies.

L’honorable Navdeep Singh Bains, ministre responsable d’appliquer la Loi sur la radiocommunication, ne devrait approuver l’implantation d’une tour comme celle que TELUS veut installer à Otterburn Park que s’il est clairement démontré qu’une véritable consultation citoyenne a eu lieu. Il devrait également être convaincu que les règles de droit en matière d’usage et d’aménagement du territoire ainsi que de protection de l’environnement ont été respectées avant de prendre une décision susceptible d’affecter toute une communauté.

Et si TELUS est la bonne citoyenne corporative qu’elle prétend être, elle renoncera à son projet de construction de tour à Otterburn Park, pour le bien-être des communautés qu’elle aspire à desservir.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Hikers tour St. Jacques Escarpment to celebrate park, pedestrian walkway plans – Montreal

[ad_1]

About a dozen people walked through the St. Jacques Escarpment eco-territory in celebration of the city’s move to save the area, as well as plans to build a pedestrian walkway over the Turcot Interchange.

“We’re celebrating. We’re having a walk and we’re doing a potluck,” Lisa Mintz said.

Mintz is an activist with Sauvons La Falaise, a group advocating for the protection of the escarpment. The group cried foul when they found out the walkway was floated by Transports Quebec due to its estimated $40 million cost.

But in June, the city and the provincial government announced that the pedestrian bridge would be part of the Turcot plans.


READ MORE:
Pedestrian walkway over Turcot Interchange gets green light

The walkway will link the boroughs of LaSalle, Lachine, the Sud-Ouest and Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce.

“All we need to do is connect west to Meadowbrook and that can be done when the Saint-Pierre interchange is being rebuilt,” Mintz said. “And then we have bike paths to take us to Mount-Royal, we have a green belt for Montreal.”

“This is so self-evident and simple and it doesn’t even cost anything because we’re not asking anybody to buy anything,” Mintz added.

“The infrastructure is being rebuilt right now — this is the time to do it and we can have what Montreal really, really needs.”

The City of Montreal’s vision for the park and walkway.

City of Montreal

Also part of the plan is turning the St. Jacques Escarpment into a “grand park,” which includes adding 30 hectares on the Turcot yards to the green space. “That was the exciting thing that I didn’t even know about,” Mintz said.

The move would protect wetlands and wooded areas, one of the reasons Mintz and her group mobilized.


READ MORE:
Group strives to save trees in Saint-Jacques Escarpment

The City of Montreal is currently conducting public consultations for Montrealers to weigh in on what they want their park to look like.

WATCH: Dalle Parc could finally be on the horizon






The next consultation is taking place October 25 at 7:00 p.m. at the Gadbois recreation complex on 5485 Chemin de la Côte-Saint-Paul.

Work to build the walkway is expected to begin in 2020.

With files from Billy Shields, Rachel Lau, Dan Spector, Elysia Bryan-Baynes and Phil Carpenter. 

© 2018 Global News, a division of Corus Entertainment Inc.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Hillary, Bill Clinton to go on tour this year with stops in Toronto and Montreal

[ad_1]

Now that Beyonce and Jay-Z are off the road, another power couple is taking their place: Hillary and Bill Clinton.

The Clintons announced Monday they will visit four cities in 2018 and nine in 2019 across North America in a series of conversations dubbed « An Evening with President Bill Clinton and former Secretary of State Hillary Rodham Clinton. » It is being produced by tour promoter Live Nation, the company behind Michelle Obama’s massive tour to promote her new book as well as tours for Beyonce, Taylor Swift and Bruno Mars.

The couple will hold joint conversations at the shows and share « stories and inspiring anecdotes that shaped their historic careers in public service, while also discussing issues of the day and looking toward the future, » Live Nation said.

The Clintons remain a favourite target of Republicans and their re-emergence on the political scene weeks ahead of the midterms could give the GOP fresh fodder and create headaches for Democrats seeking to move on from the 2016 election.

2 stops in Canada this year

They will kick off the trek Nov. 18 in Las Vegas. The Clintons will visit Toronto’s Scotiabank Arena on Nov. 27, and Montreal’s Bell Centre on Nov. 28.

« Attendees will have the opportunity to hear one-of-a-kind conversations with the two leaders as they tell their stories from some of the most impactful moments in modern history. From the American presidency to the halls of the Senate and State Department, to one of the United States’ most controversial and unpredictable presidential elections, they provide a unique perspective on the past, and remarkable insight into where we go from here, » Live Nation said in a statement.

The Clintons’ first show next year will be April 11 at the nearly 3,000-seat Beacon Theatre in New York. The tour wraps May 4 at the Forum in Inglewood, California.

The Clintons will also visit Philadelphia’s The Met, Detroit’s Fox Theatre, DAR Constitution Hall in Washington, D.C., and Opera House in Boston.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس