Legault à la défense des services publics «à visage découvert»

[ad_1]

Le premier ministre, François Legault, promet de sauver l’article 10 de la « loi 62 des libéraux » prévoyant qu’une personne offrant ou recevant un service public « doit avoir le visage découvert ».

Cette disposition controversée a été suspendue par les tribunaux quelques jours après l’entrée en vigueur de la Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État (loi 62), et ce, jusqu’à l’audition au mérite. Celle-ci a été repoussée au lendemain de la victoire électorale de la Coalition avenir Québec, le 1er octobre dernier.

« Les avocats [de l’État] ont demandé que la suspension se prolonge jusqu’en mai. Ils ont mentionné au juge que le gouvernement a l’intention de déposer un projet de loi », a indiqué l’avocate Catherine McKenzie dans un entretien téléphonique avec Le Devoir lundi. « Ce n’est pas clair si le gouvernement va retirer la loi 62 », a-t-elle ajouté.

Me McKenzie avait été mandatée par le Conseil national des musulmans, l’Association canadienne des libertés civiles et la citoyenne Marie-Michelle Lacoste (Warda Naili) afin de suspendre l’application de l’article controversé. Elle est parvenue à en différer l’application en décembre 2017 et en juin 2018.

L’obligation du « visage découvert » dans la réception et la prestation de services publics « apparaît, à première vue, violer » la liberté de conscience et la liberté de religion qui sont garanties à la fois par la Charte canadienne des droits et libertés et la Charte des droits et libertés de la personne, avait indiqué le juge Marc-André Blanchard en juin dernier.

« Un préjudice irréparable sera causé aux femmes musulmanes […] si la suspension n’est pas accordée et il est urgent d’agir », avait ajouté le magistrat.

Les élus de la CAQ s’étaient vigoureusement opposés à l’adoption de la loi 62 en 2017. « Pour des motifs religieux, il n’est pas question d’avoir un accommodement pour se cacher le visage », avait fait valoir la députée caquiste Nathalie Roy lors du débat à l’Assemblée nationale.

« Consensus »

À l’instar d’une interdiction du port de signes religieux chez les employés de l’État en position d’autorité, l’obligation du « visage découvert » fait l’objet d’un « consensus au Québec », a soutenu le premier ministre, François Legault, dans une conférence de presse jeudi dernier. Il s’est par la suite engagé à « mettre en vigueur le projet de loi 62 des libéraux ».

Le gouvernement caquiste pourrait inclure une interdiction du visage couvert durant la réception ou la prestation d’un service public à la « véritable Charte de la laïcité » qu’il a promise.

Il pourrait couper court à toute contestation juridique, mais pas politique, en ayant recourt à la clause dérogatoire de la Charte canadienne des droits et libertés, d’autant plus qu’il envisage déjà de le faire pour mettre à l’abri une éventuelle interdiction du port de signes religieux chez les policiers, procureurs, juges, gardiens de prison et enseignants.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Bruno Sialelli, le nouveau visage de Lanvin

[ad_1]

Après plusieurs semaines de rumeur, Lanvin annonce enfin le nom de son nouveau directeur artistique, Bruno Sialelli, venu du studio de création de Loewe.

Après une longue période d’incertitude, Lanvin annonce ce 21 janvier, via un communiqué de presse, le nom de son nouveau directeur artistique.

Depuis le départ soudain d’Alber Elbaz en 2015, les designers – Bouchra Jarrar (2016-2017) puis Olivier Lapidus (juillet 2017 à mars 2018) se sont succédé sans grande réussite pour piloter les collections féminines. Du côté de l’homme, les choses se sont dégradées en novembre dernier avec le remerciement de Lucas Ossendrijver après quatorze années de bons et loyaux services. Déjà en novembre 2017, la griffe se trouvait dans une situation de trésorerie critique au point d’alerter le tribunal de commerce de Paris. Entre-temps, la maison a changé d’actionnaire, avec l’arrivée du conglomérat chinois Fosun International, en février 2018.

Pendant des mois, les nouveaux propriétaires ont cherché la personne providentielle. C’est finalement Bruno Sialelli qui rejoint la griffe après avoir œuvré au sein des studios de création de plusieurs grands noms du luxe (dont Balenciaga époque Nicolas Ghesquière, Acne Studios, Paco Rabanne) et, plus récemment, après avoir travaillé comme designer en chef de la ligne homme auprès de Jonathan Anderson chez Loewe. D’ailleurs alors que la rumeur de sa nomination circulait dans le milieu depuis quelques mois, certains s’étonnaient du choix d’un styliste surtout expérimenté dans le prêt-à-porter masculin pour reprendre les rênes de Lanvin, la plus ancienne maison de couture parisienne, fondée par Jeanne Lanvin en 1889.

«Susciter de l’émotion avec des histoires captivantes»

«Nous sommes ravis d’accueillir Bruno Sialelli en tant que nouveau directeur artistique de Lanvin «, déclare Jean-Philippe Hecquet, directeur général de la maison dans le communiqué de presse. «Sa vision extraordinaire et très personnelle, son audace, sa culture, son énergie et sa capacité à réunir une équipe solide nous ont convaincus. J’ai hâte de découvrir les premières collections de Bruno qui ramèneront à la vie cette maison merveilleuse et unique, et qui sauront à nouveau émouvoir et passionner nos clients.»

Quant à l’intéressé, il se disait «très heureux et honoré de rejoindre Lanvin, une maison fondée par une visionnaire qui, parmi les premiers grands couturiers français, a osé proposer un univers complet avec un très large champ d’expression. Afin de poursuivre cet héritage, nous devrons susciter de l’émotion avec des histoires captivantes et une attitude moderne.»

On murmre qu’il devrait présenté une première collection, dès le mois de mars, lors de la prochaine Fashion Week de Paris…

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

Le vrai visage de Pékin

[ad_1]

Depuis l’arrestation à Vancouver, le 1er décembre dernier, de la directrice financière du géant chinois des télécommunications Huawei, rien ne va plus entre le Canada et la Chine. Mais si cette crise met Ottawa sur la sellette, elle devrait aussi inquiéter ses alliés.

Le Canada a beau avoir répondu à une demande d’extradition américaine, Pékin ne veut rien entendre dans cette affaire. Aucun argument rationnel n’arrive à calmer sa colère, surtout pas ceux invoquant des principes chers à toute démocratie : primauté du droit, indépendance judiciaire, équité procédurale…

La Chine a opté pour l’intimidation et la prise en otages, purement et simplement, de citoyens canadiens. Début décembre, elle en a arrêté deux, Michael Spavor et l’ancien diplomate Michael Kovrig, qu’elle accuse d’atteinte à la sécurité nationale. Lundi, lors d’un procès sommaire, le Canadien Robert Schellenberg a vu sa peine de 15 ans de prison pour trafic de stupéfiants transformée en condamnation à mort.

De passage à Repentigny mercredi, la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, n’a pas mâché ses mots. Le comportement de la Chine dans ce dossier est « une menace pour tous les pays », a-t-elle dit. Elle n’exagérait pas. Plusieurs États démocratiques commencent à croire la même chose et ont publiquement offert leur appui au Canada, dont l’Union européenne, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Australie et l’Argentine. La Chine, qui tient comme à la prunelle de ses yeux à sa réputation à l’étranger, a très mal réagi, son ambassadeur au Canada parlant même de « suprématie blanche ».

Il faudrait plutôt parler d’inquiétude profonde de la part de pays qui ne peuvent accepter de renoncer à leurs principes ou qu’on les marchande ou les dilue sous le coup de l’intimidation d’un régime autoritaire, aussi puissant soit-il.

La Chine veut visiblement imposer ses vues en faisant peur aux pays qui n’ont pas les reins assez solides pour lui tenir tête. Mais le silence des États face à son comportement ne ferait que l’encourager dans cette veine et, selon un diplomate européen rencontré récemment, bien des capitales, en particulier de pays démocratiques, l’ont vite compris. Le Canada est ici « le canari dans la mine », dit-il, celui qui annonce le traitement qui sera réservé aux autres si la digue cède.

La Chine vient de jeter les masques. Elle qui promettait des réformes juridiques et un plus grand respect des droits de la personne en échange de liens économiques plus étroits a su profiter de la convoitise et parfois de la naïveté de bien des pays, y compris le Canada, pour arriver à ses fins. Elle est devenue une puissance économique incontournable, mais sans jeter de lest. Elle est toujours une dictature où la justice rime avec intérêts politiques et économiques, la première servant les seconds quand cela est nécessaire.

Le premier ministre Justin Trudeau et la ministre Freeland ont raison de continuer à solliciter des appuis, à suivre les voies diplomatiques tout en défendant fermement l’ordre international et la primauté du droit, une des pierres d’assise de la démocratie. Faire autrement équivaudrait à vendre son âme.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس

10 crèmes visage pour soigner sa peau pendant l’hiver

[ad_1]

EN IMAGES – Dessèchement, tiraillement… le froid de la saison fait subir de nombreux désagréments à l’épiderme masculin. Voici une sélection de produits pour remédier à ces inconvénients.

Pollution, stress, ainsi que les petits aléas de la vie urbaine endommagent l’épiderme du visage des hommes. Il est conseillé d’en prendre soin pour éviter son dessèchement et prévenir son vieillissement. De plus, à l’approche de l’hiver, peau de crocodile et crevasses ont tendance à s’installer. Un seul moyen de résoudre le problème: hydrater.

Les crèmes calmeront également le feu du rasoir et les tiraillements. Inutile de les choisir trop parfumées, la qualité n’en sera que délaissée au profit de l’odeur.

Il ne faut pas hésiter à demander des conseils à des professionnels concernant son type de peau pour trouver la crème adéquate: peaux sèches, mixtes ou grasses n’ont en effet pas besoin des mêmes composants pour trouver l’hydratation parfaite.

Cette sélection de crèmes, ci-dessus, satisfera la plupart des variétés de peaux à coup sûr.

[ad_2]

Source link

قالب وردپرس