Connect with us

Styles De Vie

Chanel, pharaonique à New York

admin

Published

on


Mardi soir, Karl Lagerfeld faisait défiler les Métiers d’art entre les vestiges du temple d’Isis, au Met. Une démonstration d’artisanat français sur le thème de l’Égypte antique revue à la culture « street ».

Depuis quelques jours sur la Ve Avenue, à Manhattan, les écrans publicitaires diffusent un des fameux dessins au pastel de Karl Lagerfeld: Coco Chanel en tailleur de tweed banc, couronne de Bartholdi et torche de la liberté à la main. En guise de slogan, «Paris-New York» du nom des derniers Métiers d’art, cette collection qui, depuis une quinzaine d’années, défile chaque premier mardi de décembre dans un endroit du monde. Ce sera donc dans la ville qui ne dort jamais, plus exactement au Metropolitan Museum of Art et encore plus précisément dans le département d’art égyptien. C’est là qu’est conservé, depuis 1967, le temple d’Isis de Dendour, vestiges nubiens démontés lors de la campagne de l’Unesco de sauvegarde des trésors menacés par la construction du barrage d’Assouan.

«J’avais cette idée d’Égypte depuis longtemps. Or, le Louvre, je ne pouvais pas (…). Nous avons timidement demandé au Met, ils nous ont répondu oui»

Karl Lagerfeld

Pharrell Williams, invité d'exception, en Ramsès de charme.
Pharrell Williams, invité d’exception, en Ramsès de charme. Olivier Saillant

Personne n’a plus défilé au Met depuis Valentino en 1982, c’est dire si décrocher cette adresse tient de la prouesse (pour une maison française, de surcroît). «J’avais cette idée d’Égypte depuis longtemps, assure Karl Lagerfeld lors de la séance d’accessoirisation des mannequins en présence de Virginie Viard, la directrice du studio, la veille du show dans un hôtel de SoHo. Or, le Louvre, je ne pouvais pas, c’est LVMH (Louis Vuitton y organise ses présentations depuis quelques saisons, NDLR) et, entre amis, nous ne nous faisons pas concurrence (rires). Nous avons timidement demandé au Met, ils nous ont répondu oui. La surprise du chef!»

Pas le genre de KL de rentrer dans le détail des tractations. «Comment avons-nous obtenu le Met? Mais, c’est Chanel et M. Lagerfeld! Nous n’avons pas versé 25 millions de dollars! sourit Bruno Pavlovsky, président de Chanel. C’est le projet qui les a séduits. Nous entretenons des liens forts avec le musée qui, en 2005, avait consacré une exposition à Chanel. Si New York est une ville clé de notre histoire, notamment par l’importance des clientes qui y résident, ce choix a été uniquement déterminé par l’inspiration de Karl.»

De Champollion à Keith Haring

En l’occurrence? L’Égypte, mais aussi une énergie new-yorkaise nourrie au street. Cette réinterprétation, à l’heure des réseaux sociaux, ferait se retourner un pharaon dans son tombeau. «Heureusement que c’est moderne! Je ne fais pas dans les rétrospectives de musée, bien que je sois un grand admirateur de Champollion. C’est une transposition, les pyramides ne sont-elles pas les gratte-ciel de l’Antiquité? s’amuse le designer allemand. Certains looks reflètent l’Égypte vue par les New-Yorkais.» Un en particulier, Keith Haring, l’artiste qui fréquentait assidûment l’art égyptien du Met, influençant ses graphismes, ses séries de vases et ses multiples représentations d’Anubis.

Olivier Saillant

L’Égyptomanie circa 1980 de ces Métiers d’art, en appelle aussi aux motifs du mouvement Memphis dont le couturier a été l’un des premiers collectionneurs ou, encore, à la figure d’Hatchepsout, la reine-pharaonne, dans The Dinner Party de Judy Chicago (Brooklyn Museum, 1974-1979), l’artiste féministe qui vit un retour en grâce ces temps-ci. Mais KL, lui, dit n’avoir jamais auparavant exploré cette thématique antique. «J’ai toujours été fasciné par la civilisation égyptienne. Ceci étant, je n’ai pas feuilleté tous les livres sur le sujet, et me suis dit: “Tiens, si on faisait l’Égypte?” Le point de départ, ce sont surtout les hiéroglyphes, comme ces trois-là (il désigne le communiqué de presse réalisé par l’artiste de graffiti Cyril Kongo) qui signifient la vie, l’éternité, la perfection. Mais aussi les silhouettes longilignes de l’époque, la dimension indémodable d’une culture qui a quatre mille ans… Rosemarie! interpelle le couturier entre deux interviews simultanées en anglais et en français. Le collier est un peu pauvre là. Rajoutez quelque chose. C’est un peu modeste. (Il revient à la conversation.) Voyez le chapeau (réalisé par Maison Michel), il a été improvisé à partir d’une coiffe de pharaon. Et ce manteau, comme un pardessus d’homme, est couleur papyrus.»

«Ce défilé, je l’ai inventé au début des années 2000. Dans mon contrat de 1983, j’ai l’obligation de dessiner quatre collections. Aujourd’hui, j’en signe huit ! »

Karl Lagerfeld

Le lendemain, à 19 heures sur les marches du 1000 Fifth Avenue, les portes du Met s’ouvrent aux centaines d’invités, médias, célébrités (Penélope Cruz, Margot Robbie, Marion Cotillard, Julianne Moore…) et grandes clientes de la griffe aux fortunes pharaoniques. Elles sont la cible numéro un de ce vestiaire particulièrement sophistiqué. «Ce défilé, je l’ai inventé au début des années 2000. Dans mon contrat de 1983, j’ai l’obligation de dessiner quatre collections. Aujourd’hui, j’en signe huit! Mais celle-ci est spéciale: nous sommes les seuls à pouvoir revendiquer cette appellation “Métiers d’art” et, ce, grâce à la vision du groupe, précise M. Lagerfeld. Depuis quelques années, celui-ci a racheté des artisans qui n’avaient plus de successeurs et des savoir-faire qui étaient en train de disparaître. Personne d’autre ne possède autant de maisons telles que celles-ci. Il n’y a pas deux Lemarié, ni deux Lesage au monde!»

Olivier Saillant

Au rang des artisans consacrés, on compte également le parurier Desrues mis à contribution pour cette ligne excessivement riche en bijoux, en boutons gravés, en embellissements. Une opulence rare qui monte crescendo au fil du show. Le premier look, porté par Vittoria Ceretti, relativement sobre, est simplement à tomber: une veste en tweed tramé d’or à la forme boxy et une jupe courte croisée, clin d’œil au pagne chendjit égyptien, passées sur une longue sous-robe collante blanche «comme sur les bas-reliefs», précise KL. Le dernier et 85e look est un bustier de marqueterie de plumes aux arrondis dorés (par Lemarié) sur robe de tulle noir. Entre les deux, les cachemires incrustés de paillettes aux accents eighties du fournisseur écossais historique Barrie (l’un porté sur le podium par Pharrell Williams en Ramsès de charme), les tuniques brodées de métal et de galon par Montex et Lesage, les robes de soirée en mesh bijouté greffées d’un pectoral en cuir patiné ou en pâte de verre asymétrique, beaucoup de touches dorées («Luxe or», badine le couturier pas avare de bons mots pour cette saison «Toutâncambon») et de sacs de tous styles, dont une pyramide et une minaudière scarabée. «J’ai toujours adoré ça. Dans les années 1920 et 1930, c’était la mode des bijoux en forme de scarabée. Cartier en a fait des sublimes.» Ici, en boucle de ceinture ou en collier, l’insecte est l’œuvre de la maison Goossens d’après un moule de son fondateur, Robert Goossens.

«De cette maison, j’ai construit un puzzle et mon autorité est absolue. Je peux faire ce que je veux, mais je ne ferais rien qui serait contre ses intérêts»

Karl Lagerfeld

 La fin des peaux exotiques

Olivier Saillant

Plus étonnant, le grand nombre de pièces en cuir, des bottes plaqué or au blouson tagué Chanel et au pantalon ample métallisé très cool. Ou encore cette veste de smoking taillée dans un faux croco («Coco-dile») puisque la marque vient d’annoncer qu’elle supprimait les peaux exotiques de ses collections en raison des problématiques d’approvisionnement en termes d’éthique. Par ailleurs, lézard et galuchat n’appartiennent pas tellement à l’histoire de Chanel… «Mais je ne fais pas Chanel en tant qu’historien! s’offusque pour la forme M. Lagerfeld. Quand j’ai commencé, les codes, il n’y en avait pas. On me disait de la maison “n’y touchez pas, c’est mort”, ce qui a suffi pour me lancer. J’ai ensuite redéfini des codes, certains tombés dans les oubliettes, d’autres qui n’avaient peut-être même jamais existé. De cette maison, j’ai construit un puzzle et mon autorité est absolue. Je peux faire ce que je veux, mais je ne ferais rien qui serait contre ses intérêts.» Cette collection des Métiers d’art qu’il aime tant rencontre un succès commercial croissant. «Pourtant, je refuse tout marketing et réunions. J’ai une devise dans la vie: l’opinion générale est une personne seule. Je l’ai apprise de ma mère.»

» LIRE AUSSI – Chanel supprime les peaux exotiques de ses collections


RETROUVEZ CHANEL EN 3D

Chanel

En juillet dernier, l’équipe Fig Data du Figaro a réalisé la captation 3D d’une robe haute couture, le soir même du défilé, au sein des salons Chanel de la rue Cambon. Cinq mois ont été nécessaires pour modéliser cette pièce remarquable brodée de milliers de paillettes et développer ce nouveau format éditorial en 3D temps réel, directement dans le navigateur et sans plugin. La rédaction offre aujourd’hui à ses lecteurs l’expérience privilégiée de toucher du bout des doigts l’excellence du luxe et des métiers d’art à la française.



Source link

قالب وردپرس

Styles De Vie

Ce nouveau dispositif pourrait un jour permettre de détecter des plantes dans l’espace

admin

Published

on

By

Un chercheur néerlandais s’attelle depuis plusieurs années à concevoir un dispositif dont même les auteurs de science-fiction n’osaient rêver : un détecteur de végétaux extraterrestres. Un outil pourtant bien réel, dont un prototype vient d’être dévoilé.

Même si sa vie fut de courte durée, un plant de coton a bel et bien poussé sur la Lune. Une incursion végétale dans le désert minéral qu’est la surface lunaire, que d’aucuns espèrent pouvoir observer un jour ailleurs dans l’espace, sans que l’Homme n’y soit cette fois pour quelque chose. Un espoir a priori un peu fou, mais appuyé par un dispositif on ne peut plus terre à terre : un détecteur de plantes alien… Un appareil tout droit sorti d’un roman de science-fiction ; mais dont un prototype fait l’objet d’une très sérieuse pré-publication sur le site arXiv.org.

« TreePol spectropolarimeter« . Tel est le nom de ce digne héritier des redoutables « Phaseurs » de la série Star Trek. Une arme optique destinée non-pas à combattre l’ennemi, mais bien à partir en quête d’une hypothétique vie végétale dans l’espace. Clé de voute de ce détecteur high-tech : une émission de lumière polarisée.

Son reflet pourrait en effet permettre d’étudier la « chiralité » des molécules biologiques, une notion liée à l’asymétrie des composés végétaux ; et qui, selon l’auteur de la publication, le biologiste Lucas Patty, de l’Université libre d’Amsterdam, « constitue une biosignature sans équivoque« .

Une plante d’appartement avant celles de l’espace

Pour concevoir son détecteur de plantes alien, le chercheur néerlandais s’attelle depuis 2015 à concevoir des instruments capables de détecter la signature de végétaux terrestres bien connus, tels que le lierre ou le ficus. Des plantes aux accents certes assez peu exotiques, mais dont l’étude ouvre la voie à celle d’éventuels végétaux extraterrestres.

Après de multiples essais, Lucas Patty a fini par mettre au point son fameux TreePol spectropolarimeter, qu’il a alors installé sur le toit de son laboratoire afin de le tester sur les végétaux environnants. Mais le premier essai, mené sur l’herbe du terrain de football voisin, s’est révélé non-concluant. Et pour cause : « Je suis parti vérifier, et il s’est avéré que l’équipe jouait sur du gazon artificiel ! » Une déconvenue sans-doute bien vite oubliée, au vu des résultats obtenus ensuite.

Une arme redoutable

Les arbres et l’herbe – du gazon véritable, cette fois – présents aux abords du laboratoire n’ont en effet pas résisté aux salves imparables du Phaseur, ou plutôt du TreePol spectropolarimeter mis au point par Lucas Patty. Tous ont en effet été démasqués par l’arme secrète du chercheur, et ce jusqu’à une distance de plusieurs kilomètres. Des succès prometteurs, qui ouvrent la voie à la découverte potentielle de plantes aliens, mais aussi – plus prosaïquement – à l’étude de végétaux terrestres, comme le soulignent le chercheur et ses collègues dans leur pré-publication :

À lire aussi

Les 15 plus belles photos de la Terre prises depuis l’espace par l’astronaute Thomas Pesquet

« Nos résultats soulignent l’importance potentielle de la polarisation circulaire à la fois en tant que moyen permettant de détecter à distance la présence de vie [végétale] extraterrestre, ainsi qu’en tant qu’outil précieux utilisable pour surveiller la végétation sur Terre. » Une perspective un poil plus pragmatique, mais qui n’efface en rien les rêves cosmiques des scientifiques :

« La prochaine grande étape sera d’utiliser ces résultats dans des modèles exoplanétaires avec des paramètres réalistes tels que des surfaces diverses et des nuages, alors que de futures études sur le terrain et en laboratoire devraient continuer à explorer la polyvalence et le potentiel de cette technique », concluent les chercheurs néerlandais. Après la courte vie du plant de coton lunaire, d’autres végétaux pourraient un jour entrer – naturellement cette fois – dans l’Histoire spatiale.

Continue Reading

Styles De Vie

Snapchat serait valorisée entre « 16 et 19 milliards de dollars

admin

Published

on

By

Snapchat, le populaire service de messagerie permettant de s’échanger des photos éphémères, prépare un nouveau tour de table qui pourrait le valoriser de 16 à 19 milliards de dollars, affirment le Financial Times et New York Times.

L’opération devrait permettre à la société de lever jusqu’à 500 millions de dollars, ajoute le NYT, citant une personne proche des négociations.

Si elle devait aboutir, la valorisation de la société aura pratiquement doublé en un an, dans la mesure où sa dernière levée de fonds s’était effectuée sur une base de l’ordre de 10 milliards de dollars.

 22, 40 OU 45 MILLIARDS

La société fondée en 2011 par trois étudiants de l’université Stanford se hisserait ainsi parmi les start-up les mieux valorisées dans le monde, à côté du spécialiste américain de la location de voiture avec chauffeur Uber (40 milliards de dollars) et du fabricant chinois de téléphones multifonctions Xiaomi (45 milliards de dollars).

Au cours des derniers mois, Snapchat a incorporé de nouvelles fonctionnalités comme des publicités dans ses messages, Discover, destinées aux médias comme CNN, ESPN ou National Geographic, ou les transferts d’argent avec Square. La valorisation de Snapchat se rapprocherait de celle de WhatsApp, le service de messagerie acquis l’an dernier par Facebook pour près de 22 milliards de dollars.

Lire le décryptage : Uber, Airbnb, Snapchat… Qui va entrer en Bourse en 2015 ?

Continue Reading

Styles De Vie

Top tweets : Captain Europe est moqué par les internautes

admin

Published

on

By

Vous connaissez tous Captain America, mais connaissez-vous Captain Europe ? Au milieu des années 2000, peu de temps après l’échec du traité constitutionnel européen, Captain Europe a été créé. Ce super héros est censé représenter les européens, mais il a surtout été créé pour inciter les jeunes à participer aux élections européennes. Si l’idée est louable, il faut reconnaitre que le look de Captain Europe laisse à désirer… À l’occasion des futures élections européennes, qui auront lieu au mois de mai prochain, Captain Europe est sorti de sa retraite. Le parlement européen a posté sur son compte Twitter une photo du super héros. Malheureusement, celui-ci est aujourd’hui moqué par les internautes qui lui trouvent un style vraiment cheap. 

Voici une compilations des meilleurs tweets qui se moquent de Captain Europe.

#1

#2

#3

#4

#5

#6

#7

#8

#9

#10

#11

#12

#13

#14

#15

#16

#17

#18

#19

#20

#21

#22

#23

#24

#25

Continue Reading

Chat

Actualités2 mois ago

50 000 clients d’Hydro-Québec à risque de se faire débrancher

Actualités2 mois ago

Lock-out à l’ABI : le syndicat doit faire des compromis, dit François Legault

Actualités2 mois ago

Une clinique du quartier Centre-Sud de Montréal incapable de recruter un médecin

Actualités2 mois ago

Automobilistes, attention aux contraventions!

Actualités2 mois ago

Une «mauvaise blague» de Tom Brady?

Actualités2 mois ago

Vieux-Montréal : le club privé 357c fermera en mai

Actualités2 mois ago

Début du procès opposant Média QMI au site satirique «Journal de Mourréal»

Actualités2 mois ago

Le ménage du printemps commence à Montréal

Actualités2 mois ago

Le dégriffage des chats doit être interdit au Québec, selon la SPCA

Actualités2 mois ago

Taxi : un dialogue de sourds, dit un porte-parole des chauffeurs après la réunion

Actualités2 mois ago

Des médecins torpillent Rendez-vous santé Québec

Actualités2 mois ago

Une équipe professionnelle à Montréal est un incontournable

Actualités2 mois ago

Des Québécois aident Alexa à se familiariser avec le français d’ici

Affaires2 mois ago

Le motoneigiste perdu sur le lac Saint-Jean a été retrouvé par un Griffon

Anglais2 mois ago

A stunning Water Lantern Festival is coming to Montreal

Anglais2 mois ago

Euthanasia order on hold for Montreal dog that attacked children

Anglais2 mois ago

9 Things To Do In Montreal This Friday, Saturday & Sunday

Styles De Vie3 mois ago

Ce nouveau dispositif pourrait un jour permettre de détecter des plantes dans l’espace

Styles De Vie3 mois ago

Snapchat serait valorisée entre « 16 et 19 milliards de dollars

Styles De Vie3 mois ago

Top tweets : Captain Europe est moqué par les internautes

Anglais6 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Styles De Vie7 mois ago

Salon du chocolat 2018: les 5 temps forts

Anglais5 mois ago

Man facing eviction from family home on Toronto Islands gets reprieve — for now

Anglais5 mois ago

27 CP Rail cars derail near Lake Louise, Alta.

Santé Et Nutrition7 mois ago

Gluten-Free Muffins

Santé Et Nutrition6 mois ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais4 mois ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Anglais3 mois ago

A photo taken on Toronto’s Corso Italia 49 years ago became a family legend. No one saw it — until now

Anglais6 mois ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Anglais6 mois ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Mode5 mois ago

Paris : chez Cécile Roederer co-fondatrice de Smallable

Styles De Vie8 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Anglais6 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Anglais3 mois ago

This couple shares a 335-square-foot micro condo on Queen St. — and loves it

Anglais4 mois ago

Province’s push for private funding, additional stops puts Scarborough subway at risk of delays

Anglais8 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Styles De Vie4 mois ago

quel avenir pour le Carré des Horlogers?

Styles De Vie4 mois ago

Le Michelin salue le dynamisme de la gastronomie française

Mode8 mois ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Anglais5 mois ago

Home sales decline in Saskatoon during 2018 as prices continue to slide – Saskatoon

Trending