Connect with us

Mode

PASSION NETFLIX, GLOSSIER & MEILLEUR LIVRE DE CUISINE

Published

on


Des favoris vraiment formidables.

 

 

✘ DANS CETTE VIDÉO ✘

• Atypical saison 1 et saison 2
trailer 

• Baume à lèvres teinte Amazing Anemones #095 / Rouge Bunny Rouge

• Mes coffrets Araku – frais de port offerts avec le code COCO
Le grand Coco
Le petit Coco
Café moulu seul

• Caféier

• Blush Cloud Paint en teinte Dawn / Glossier

• Zumbo’s Just Dessert

Urban Vegan

Vous aimerez aussi



Source link

قالب وردپرس

Mode

Le MilK Kid’s Collections SS19 est en kiosque !

Published

on

By


La mode enfantine se réinvente, tout comme le font les boutiques en matière de distribution, chacun cherchant à séduire une clientèle toujours plus exigeante. L’époque est au mélange des genres, et la Mode comme les modes de consommation évoluent en ce sens. Quand la Mode se tourne vers l’athleisure (contraction d’athlete, athlète, et de leisure, loisir), tendance consistant à conjuguer sport et style, la distribution, elle, regarde du côté phygital(contraction de physique et de digital) de la force de vente, et vise à améliorer l’expérience d’achat en boutique pour mettre les clients en confiance sur le digital. Un défi d’entertainment commercial que Le Bon Marché a relevé en rénovant les 1 600 mètres carrés de son espace enfant, conçu pour être un lieu de vie, de rencontre et de culture autant qu’un magasin. L’heure de l’hybridité a sonné.


Avec le MilK Kid’s Collection SS19, découvrez les nouvelles collections de plus de 200 marques, d’ici ou d’ailleurs. Inspirez-vous avec à nos pages tendances et creusez grâce à nos rencontres des professionnels du secteur. La bible de la mode enfantine à glisser entre toutes les mains ; curieux comme passionnés !



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Mode

Transition : from a dentist to a blogger

Published

on

By


You guys ask me a lot two things : making a blogpost on teeth (will do asap !), and a blogpost about my transition from dentist to blogger.

I’ve realized that being a fashion blogger is quite rare, so people are usually very intrigued and always want to know more. As for me, I had never said to myself that I would end up doing that. Ever ! 

So when I was 18, after my ‘baccalauréat’, I started medical school. I wanted to be a doctor, like my parents, no question about it. But after four years, I started asking myself some questions, as going to the hospital everyday for my internships gave me a lot of stress… Dealing with illnesses, death, on a daily basis, was more than I could take, so I decided to pursue dental studies instead. 

While I kind of missed medicine (the theory was truly interesting), I don’t regret this, as being a dentist is not as stressful as being a doctor (not in terms of daily struggles, but the relationship with the patient is not the same, and I really like it). I’ve met some amazing people, and my years at dental school have been among the happiest of my life.

But while I loved the people, the atmosphere, I was a bit bored with the studies… I mean, overall, I studied for more than 11 years, and this was LONG ! And I went through very bad moments (my father’s disease, my parents’ divorce, etc). So during my 3rd year of dental school, I started an Instagram page. I never ever thought ‘ok I will start it to become a blogger’, as this was not a goal at all for me.

After maybe two years, I had gained quite a lot of followers, and was invited to some events. You could not believe how excited I was for just a mail, I mean, I wasn’t used to that at all, and it was all so new for me. But back then (in 2015/2016), I still wanted to be a dentist, no question asked.

Towards mid-2016, my blog made big steps, as I was contacted more and more, for collaborations, (at first it was for small brands, then bigger brands approached me, until my absolute favorite ones contacted me, and it was just so incredible), for events, for fashion weeks, and it started to be very hard to do both.

I did however, as quitting dentistry was a no-no (after 11 years !!), even though I must admit I thought about it, and I also didn’t want to neglect my blog and Instagram. This was the time I slept very little, and this is also when I started to realize I could be a full time blogger.

When I told people around me, their reactions were not very positive. ‘Why would you rather be a blogger than a dentist’ ? ‘Everybody wants to be a doctor, bloggers are just dumb’, etc.

Even my family, to this day, thinks I should be a dentist. I’m from a family where authors, doctors, engineers are way more respected than Kardashians. This is a good thing though, and it completely keeps me grounded, as while I am proud of my job, I always remember that I don’t save lives, and so many people contribute to society way better than I do.

So by mid-2017, I could have been a full time blogger already, but I had to finish my studies. I knew I wanted to pursue my dreams once my studies would be over, but I wasn’t sure I’d be brave enough for it : as a dentist, you’re almost assured to have a job, while being a blogger is cool (trips, events, you get to decide of your own schedule), but sometimes mails don’t come, sometimes you have months that are not as good as others, and it can be stressful.

To be a blogger, you need to have discipline. For me, that’s the most important thing. I reply to my emails every single day (yes, even on Sundays), like a company would do. Sometimes, I don’t want to shoot an outfit by -1, or during the weekends, but I do, because I need to have some content. Also, I never take anything for granted, and I know everything can stop tomorrow. I wouldn’t be sad though, because I would have had the courage to follow my dreams. 

Also, I can’t stress out enough that having a degree is essential when you’re a blogger. You don’t know where Instagram will be in three, four, five years, and you don’t want to end up with nothing. If I’ve done both, you can as well !

I hope you enjoyed this blogpost, and if you have any question at all, don’t hesitate to ask me !!!

Vous m’avez beaucoup demandé deux choses : un blogpost sur les dents (que je fais vite !), et un blogpost sur ma transition de dentiste à blogueuse.

J’ai réalisé que les gens étaient souvent étonnés lorsque je leur disais que j’étais blogueuse, et qu’ils voulaient toujours en savoir plus. Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que jamais je n’aurais imaginé devenir blogueuse un jour.

Après le bac, j’ai choisi médecine sans réfléchir, parce que c’est ce que j’avais toujours voulu faire, comme mes parents. Mais après plusieurs années, et quelques stages hospitaliers, je me suis rendu compte que ces études me stressaient énormément, et me paniquaient. Tous les jours avant de partir pour l’hôpital, je pleurais. J’avais du mal à gérer la maladie, la mort, quotidiennement. Du coup j’ai bifurqué et opté pour des études dentaires à la place.

Même si la médecine m’a manqué (la théorie était tellement intéressante), je ne regrette pas mon choix, car le dentiste n’a pas le même stress qu’un médecin (attention, je ne parle pas dans le quotidien, généralement être dentiste reste très stressant, entre gestion du cabinet, des patients, etc. mais ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas la même forme de stress, et la relation avec le patient est différente que la relation médecin-patient). Mes études de dentaire ont été incroyables, parmi les plus belles années de ma vie, et j’ai rencontré plein de personnes formidables.

Mais j’avoue qu’au bout d’un moment, les études, les cours, les examens, tout cela commençait à me peser. En outre, je suis passée par des moments familiaux très difficiles, et j’ai cherché un exutoire, qui a pris la forme d’une page Instagram. Mais à ce moment, je ne me suis absolument pas dit, ok, je vais en faire mon métier !

Après un an et demi, deux ans, j’avais gagné pas mal de followers, et je commençais à être invitée aux events. J’étais tellement excitée 🙂 Vous auriez dû me voir, on aurait dit que j’avais gagné au Loto ! Mais tout cela était nouveau et excitant pour moi. Mais j’avoue que même là je ne voulais toujours pas être blogueuse.

Vers mi-2016, mon blog avait fait de grands pas, et je devenais de plus en plus sollicitée, par des marques (d’abord des petites, puis des plus grosses, et enfin par des marques dont je rêvais mais n’osais même pas imaginer qu’elles me contacteraient un jour) pour des collaborations, pour des fashion weeks, pour des events, et il est devenu de plus en plus difficile de faire les deux.

Mais j’ai continué (impossible d’arrêter dentaire, après 11 ans d’études !), et j’ai tant bien que mal réussi à faire les deux. Cela a été une période où je dormais très peu, où j’essayais de tout faire mais c’était compliqué, et du coup ça a été à ce moment que je me suis dit que je pourrais devenir blogueuse à plein temps.

Quand j’en ai parlé autour de moi, les réactions n’ont pas été très positives. ‘Pourquoi faire blogueuse alors que t’es docteur’ ? ‘Les blogueuses sont débiles’, etc.

Même ma famille, encore maintenant, pense que je devrais être dentiste. Je viens d’une famille où les auteurs, docteurs, ingénieurs, sont beaucoup plus respectés que les Kardashian. Ce n’est d’ailleurs pas une mauvaise chose, et ça me fait bien garder les pieds sur terre, parce que même si je suis fière de mon blog, je sais aussi que je ne sauve pas de vies, et que beaucoup d’autres personnes contribuent plus à la société que moi.

Mi-2017, je pouvais me lancer à plein temps, mais je devais passer ma thèse avant (en décembre 2017). Je n’étais pas certaine d’avoir suffisamment de courage, parce que finalement, étant dentiste, j’étais assurée d’avoir du travail, alors que comme blogueuse, il peut arriver que certains mois soient moins bons que d’autres, et c’est plus aléatoire, donc plus stressant.

Pour être blogueuse, il faut avoir de la discipline. Pour moi, c’est le plus important ! Je réponds à mes mails tous les jours, même le dimanche. Parfois aussi, ça me soûle de shooter par – 1 degré, ou les week-ends, mais je n’ai pas le choix et je le fais. Et je ne prends rien pour acquis, et je sais que tout peut s’arrêter demain. Je ne serais pas triste, parce que j’aurai eu le courage de suivre mes rêves.

Si vous voulez être blogueuse, n’oubliez surtout pas d’avoir un diplôme ! C’est ultra important, car on ne sait pas où sera Instagram dans quelques années, et vous ne voulez pas vous retrouver sans rien. Si j’ai pu faire les deux, vous pouvez aussi !

J’espère que ce blogpost vous aura plu, et n’hésitez pas à me poser vos questions !



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Mode

TOURISME : Riverside House, bed & breakfast

Published

on

By


En 2017, Jordan Feilders fait l’acquisition d’une maison avec un jardin de 5 000 m en Normandie dans la perspective d’y ouvrir un bed & breakfast où créer des expériences à la carte pour ses hôtes. Un nouveau projet à l’actif de cet Américain originaire de San Francisco installé à Paris, à qui l’on doit le food truck Cantine California lancé en 2012, très vite devenu dealer officiel des meilleurs burgers et tacos californiens de la capitale. Des plats authentiques, faits maison, et préparés avec des produits frais achetés en circuit court. Encensé par la critique culinaire, le New York Times et le Fooding en tête, Jordan ouvre ensuite en 2014 sa cantine fixe dans le 3e arrondissement de Paris. Aujourd’hui désireux de faire partager aux autres plus que des saveurs, le jeune entrepreneur clôt les portes de son restaurant pour se consacrer à l’ouverture de celles de ce lieu atypique à 1 h 30 de Paris. Une adresse à laquelle il entend insuffler un peu du lifestyle californien qui lui est cher, fait de grand air et de nature, et où l’on puisse, selon ses propres termes : « profiter de nouvelles expériences, dans un cadre unique et magique. Se ressourcer et déconnecter. »

Durant la genèse de ce projet, Jordan a pu compter sur le soutien de sa femme Tatiana Dupond, ravie de se mettre au vert avec leurs deux filles, Sofia, 4 ans, et Pénélope, 6 mois, dans cet écrin en bord de Seine. Un projet pensé pour les familles, qui a été inspiré à Jordan par la sienne : « Je voulais créer un lieu où offrir des expériences de liberté à Sofia et Pénélope, et que d’autres puissent vivre ces moments-là ; rassembler la famille autour d’une table à la campagne, pendant que les enfants jouent dehors. Un projet très inspirant, en continuité avec la vie de famille que je construis moi-même…»

Après plus d’un an de travaux sous la houlette de l’architecte Gilles Tombeur, le Riverside House voit enfin le jour. De cette maison du xixe siècle à l’abandon depuis près de trente ans, Jordan a refait à neuf toute l’infrastructure et réapprivoisé le jardin, riche et fertile, où cohabitent tilleul, pommier, poirier, prunier, cerisier, cognassier, ou noyer, mais aussi sauge, lavande, romarin, persil ou estragon, non loin de pieds de framboises et de groseilles. À l’intérieur de la maison, Tatiana et lui ont choisi de conserver une partie des meubles anciens qu’elle contenait lorsde son acquisition, comme des armoires et quelques objets insolites, puis ils ont complété la décoration avec de nouveaux luminaires, des tableaux chinés, et du mobilier en bois brut récupéré du restaurant  de  Jordan. Et le charme opère, la demeure de 1883 semblant avoir été faite pour accueillir la coolitude californienne infusée ça et là par Jordan. Parquet et tomettes anciennes d’origine se mêlent aux nouveaux matériaux, tels que le béton ciré ou le terrazzo italien.
La maison est désormais prête à être mise à disposition comme résidence privée exclusive, disposant de quatre chambres, auxquelles s’ajoutent trois autres dans deux dépendances. L’endroit idéal pour se retrouver en famille ou entre amis, grâce au service de conciergerie à la carte proposé par Jordan : catering par Cantine California, mise à disposition d’un chef privé, d’un coach sportif ou d’un prof de yoga. Riverside House propose, les hôtes disposent. L’idée : leur offrir un rebooting, comprenez redémarrage. Cette nouvelle adresse est définitivement une belle promesse de renaissance pour qui prendra le temps d’y faire une halte. Les expériences proposées, elles, devraient se mettre en place au fil de l’eau, à l’image de la Seine qui coule paisiblement en contrebas de la maison.


riversidehousenormandy.com / @riversidehousenormandy
Riverside House, 32, rue Nationale, 27430 Muids (Eure)
Maison entière (7 chambres doubles) à partir de 1 000 €/nuit. Tarif dégressif à partir de 2 nuits.



Source link

قالب وردپرس

Continue Reading

Chat

Anglais10 minutes ago

Toronto officer pleads guilty to misconduct for using database for personal gain – Toronto

Actualités41 minutes ago

Nouvelle suspension pour un policier coupable de trafic de stéroïdes | PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD

Arts Et Spectacles52 minutes ago

Fred St-Gelais a trouvé l’amour

Affaires57 minutes ago

Un Québécois à la retraite toutes les 8 minutes

Anglais1 heure ago

Canada’s wholesale and manufacturing sales fell slightly in November: StatsCan

Actualités2 heures ago

Nouveau Guide alimentaire canadien: adieu portions, place aux proportions | DAPHNÉ CAMERON

Santé Et Nutrition2 heures ago

Bake Crunchy Croutons Directly into Your Soup, Win at Life

Affaires2 heures ago

Wall Street fragilisée à l’ouverture par les craintes sur la croissance

Anglais2 heures ago

Roma, The Favourite lead the Oscar noms with 10 nods each, several Canadians nominated for awards

Actualités3 heures ago

Macron et Legault mettent l’accent sur l’économie

Styles De Vie3 heures ago

10 bonnes tables pour se réchauffer à Paris

Arts Et Spectacles3 heures ago

Huit films en compétition pour l’Oscar du meilleur long métrage | ANDRÉ DUCHESNE

Anglais3 heures ago

Peterborough’s new council makes no move to scrap PDI sale to Hydro One – Peterborough

Actualités4 heures ago

«Le moment est venu de moderniser la DPJ» | KATIA GAGNON

Styles De Vie4 heures ago

nos meilleures adresses pour vivre un week-end inoubliable

Anglais4 heures ago

Last year was the worst year in history for births in Newfoundland and Labrador

Actualités5 heures ago

Le nouveau Guide alimentaire canadien sera dévoilé aujourd’hui | DAPHNÉ CAMERON

Styles De Vie5 heures ago

Haute couture printemps-été 2019:Dior sur la piste aux étoiles

Anglais5 heures ago

‘Humans are suffering’: Axing of basic income pilot project leaves trail of broken dreams

Actualités6 heures ago

Le maire de Montréal-Est sera candidat pour le Parti conservateur | JOËL-DENIS BELLAVANCE

Anglais2 mois ago

Body found after downtown Lethbridge apartment building fire, police investigating – Lethbridge

Santé Et Nutrition3 mois ago

Gluten-Free Muffins

Anglais2 jours ago

This B.C. woman’s recipe is one of the most popular of all time — and the story behind it is bananas

Santé Et Nutrition2 mois ago

We Try Kin Euphorics and How to REALLY Get the Glow | Healthyish

Anglais2 mois ago

Trudeau government would reject Jason Kenney, taxpayers group in carbon tax court fight

Anglais2 mois ago

Ontario Tories argue Trudeau’s carbon plan is ‘unconstitutional’

Styles De Vie4 mois ago

Renaud Capuçon, rédacteur en chef du Figaroscope

Santé Et Nutrition4 mois ago

3 fois par jour – Desserts: le casse-tête sucré de Marilou | Sophie Ouimet

Anglais2 mois ago

100 years later, Montreal’s Black Watch regiment returns to Wallers, France

Arts Et Spectacles3 semaines ago

Le chanteur R. Kelly accusé de pédophilie dans un documentaire

Actualités3 mois ago

Le fils aîné de Tony Accurso meurt dans une embardée | Daniel Renaud et Vincent Larouche

Mode4 mois ago

Kid’s collections : Little Hedonist

Technologie1 mois ago

Les cryptomonnaies ont encore du chemin avant de conquérir l’économie | LAURENT BARTHELEMY

Affaires4 mois ago

Pas de grève cette semaine à Postes Canada

Anglais4 mois ago

Condo developer Thomas Liu — who collected millions but hasn’t built anything — loses court fight with Town of Ajax

Anglais3 mois ago

Hackers target federal government networks an average of 474 million times per day, memo shows

Anglais2 mois ago

Keystone pipeline is Trump’s latest failed attempt to roll back environmental regulations

Technologie4 mois ago

Le nombre de morts par égoportrait ne cesse d’augmenter dans le monde

Actualités3 mois ago

La souveraineté est toujours nécessaire, dit Bernard Landry | Denis Lessard

Anglais3 mois ago

No federal party will turn back the clock on the legalization of marijuana

Trending